157 MORTS DANS LE CRASH D'UN BOEING 737

Un Boeing 737 d'Ethiopian Airlines s'est écrasé avec 157 personnes à bord, aucun survivant. L'appareil, qui effectuait la liaison Addis Abeba-Nairobi, a « perdu le contact » peu de temps après le décollage. Un Boeing 737 d'Ethiopian Airlines, avec à son bord 149 passagers et 8 membres d'équipage, s'est écrasé dimanche matin peu après le décollage, a annoncé la compagnie éthiopienne.

« Le PDG du groupe qui est actuellement sur le site de l'accident a le regret de confirmer qu'il n'y a pas de survivant », a indiqué la compagnie dans un communiqué. Les 157 personnes à bord de l'appareil sont originaires de 33 pays. Un centre d'information des passagers et un numéro de téléphone ont été mis en place .

Selon le PDG de la compagnie, cité par Reuters, l'avion n'avait «aucun problème technique connu».

Le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed a indiqué « vouloir exprimer ses profondes condoléances aux familles de ceux qui ont perdu leurs proches bien aimés sur le vol régulier d'un Boeing 737 d'Ethiopian Airlines à destination de Nairobi, au Kenya, ce matin ».

Le Boeing 737-800 MAX qui s'est écrasé est le même type d'avion que celui de la compagnie indonésienne Lion Air qui s'est abîmé en mer en octobre dernier, 13 minutes après avoir décollé de Jakarta, faisant 189 morts.

La compagnie Ethiopian Airlines, détenue à 100% par l'Etat éthiopien et qui a connu une très forte expansion ces dernières années, jouit d'une bonne réputation. Sa flotte compte plus de 100 appareils, la plus importante sur le continent africain.

Boby Dean pour DayNewsWorld