LE BOULEVERSEMENT DES TITRES

 DANS LA FAMILLE ROYALE

La mort de la reine Elizabeth II a opéré des changement dans le statut et les titres des membres de la famille royale.

À tout seigneur tout honneur, le prince Charles, duc de Cornouailles et prince de Galles, est devenu le roi Charles III.

Même si son couronnement n’interviendra pas avant de longs mois, il devient très officiellement le monarque du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord mais aussi du Commonwealth. 

Ce dernier titre n’est pas héréditaire mais lors du sommet de Windsor le 20 avril 2018, les dirigeants des pays du Commonwealth avaient acté qu’à la mort de la reine Elizabeth II, la distinction serait transmise à son fils Charles. Le nouveau souverain devient également duc de Lancaster. Maintenant que le prince Charles est officiellement le roi Charles, Camilla sera connue comme la reine consort.

Son frère Edward, déjà comte de Wessex, pourrait lui hériter du titre de duc d’Edimbourg, propriété du prince Phlip jusqu’à sa mort en 2021. Un pacte royal datant de 1999 pourrait le laisser penser, mais la décision est entre les mains du nouveau souverain britannique.

À la suite de ce dernier dans l’ordre de succession au trône, le fils aîné de Charles, William, déjà duc de Cambridge, devient aussi duc de Cornouailles. Il hérite également de plusieurs titres écossais : duc de Rothesay, comte de Carrick, baron de Renfrew, seigneur des îles et prince et grand intendant d’Écosse. Le roi Charles III a officiellement nommé le prince William et Kate Middleton prince et princesse de Galles, faisant de la duchesse la première à porter ce titre depuis la défunte princesse Diana:

« Aujourd'hui, je suis fier de le nommer prince de Galles, Tywysog Cymru, le pays dont j'ai eu le grand privilège de porter le titre pendant une si grande partie de ma vie et de mon devoir. Avec Catherine à ses côtés, notre nouveau prince et notre nouvelle princesse de Galles continueront, j'en suis sûr, à inspirer et à diriger nos débats nationaux, en aidant à mettre les marginaux au centre du terrain où une aide vitale peut être apportée. »

Sur Instagram, Will et Kate ont officiellement changé leur nom d'utilisateur en @princeandprincessofwales. « Le prince et la princesse de Galles aborderont leurs rôles de la manière modeste et humble dont ils ont abordé leur travail auparavant », a déclaré une source royale à Hello !, ajoutant que Kate « apprécie l'histoire associée à ce rôle, mais qu'il est compréhensible qu'elle veuille se tourner vers l'avenir en créant sa propre voie ».

Du côté de Harry, le second fils du roi Charles III – et de la défunte princesse de Galles Lady Diana Spencer – son statut n’évolue pas. Le prince reste duc de Sussex, et comte de Dumbarton, deux titres qui lui ont été attribués par la reine en 2018 au moment de son mariage avec Meghan Markle. En 2021, le prince Harry et Meghan Markle ont annoncé que la famille royale avait décidé que leurs enfants ne recevraient pas de titres HRH (His/Her Royal Highness), ni la sécurité que ces titres auraient pu apporter en vertu des traditions. En revanche leur grand-père étant devenu roi, Archie, trois ans, et Lilibet, un an, pourront désormais être appelés prince Archie et princesse Lilibet.

Le roi Charles a également eu des mots pour son deuxième fils et sa belle-fille lors de son discours, en disant : « Je veux aussi exprimer mon amour pour Harry et Meghan alors qu'ils continuent à construire leur vie à l'étranger ».




Kate White pour DayNewsWorld

LA REINE ELISABETH II S'EST ETEINTE A 96 ANS

Le Royaume-Uni  a retenu son souffle alors que l'état de santé de la reine Elizabeth II était plus préoccupant que jamais.

La reine Elisabeth II n'est plus.

La souveraine détient le record de longévité sur le trône britannique et est aimée et admirée à travers le monde entier.

Celle qui était montée sur le trône à la suite de son père, George VI, le 6 février 1952, à l'âge de 25 ans, avait déjà été hospitalisée courant octobre 2021 avant d'être mise au repos pendant quelques semaines.

Sa Majesté, qui avait annulé, sur conseil de ses médecins, une réunion du très honorable Conseil privé de Sa Majesté ce jeudi, faisait actuellement l'objet d'une surveillance médicale accrue, avait fait savoir Buckingham Palace.

Depuis l'infection d'Elizabeth II au Covid-19, en février, son état de santé était surveillé de près, non seulement par ses dames de compagnie, mais aussi par ses médecins royaux.

La famille royale dispose d'une équipe de soignants composée principalement de médecins et chirurgiens qui sont de garde 24 heures sur 24. Cette équipe est dirigée par le médecin de la reine, Sir Huw Thomas.

L'état de santé de la reine faisait évidemment l'objet de fortes spéculations: ainsi, Liz Truss, la Première ministre britannique fraichement nommée, avait reçu une note l'informant sur la situation en pleine chambre des Communes et à quelques minutes de son discours, dévoilant son projet de plafonnement des factures énergétiques.

Charles, Camilla et William à son chevet.

Plus inquiétant encore, le Daily Mail faisait savoir que le Prince Charles et son épouse Camilla était en Ecosse, auprès de la reine, qui se repose depuis plusieurs semaines dans sa résidence de Balmoral ainsi que sa famille proche.




Kate White pour DayNewsWorld

UNE PREMIERE LE PORTRAIT DES OBAMA

A LA MAISON BLANCHE

Barack et Michelle Obama ont dévoilé mercredi leurs portraits officiels à la Maison-Blanche.

« Bienvenue à la maison ! » En les accueillant, Joe Biden a rétabli, un mandat plus tard, l’usage qui veut que tous les anciens présidents et leurs épouses soient accueillis par leurs successeurs au 1600 Pennsylvania Avenue pour cette cérémonie.

Le président, avec son épouse Jill Biden, a longuement rappelé ses huit années passées à officier comme vice-président de Barack Obama, rappelant la camaraderie qui les unissait.

« Nous comptions sur toi. Et je compte encore sur toi », a-t-il dit.

« Il n’aurait pu le faire sans toi », a-t-il aussi glissé à l’intention de Michelle Obama, en soulignant les liens créés entre les deux familles.

« Tu étais auprès de moi quand mon fils était en train de mourir », a rappelé le démocrate de 79 ans à Barack Obama, qui avait prononcé l’hommage funèbre de Beau Biden, mort d’un cancer. « Tu ne réaliseras jamais à quel point cela a compté pour Jill et moi », a dit Joe Biden.

Le couple a ensuite dévoilé les tableaux, qui orneront désormais les murs de la Maison-Blanche, et qui ont été réalisés à partir de photographies.

Commandés par la White House Historical Association, les deux portraits ont été peints d'après des photos. Robert McCurdy, qui a immortalisé Barack Obama, explique qu'il essaie de « prolonger le temps plutôt que de le découper comme une photographie ». Le New York Times rapporte que l'artiste recherche essentiellement « un moment plus méditatif ou transcendant » que le mouvement. Le portrait de Barack Obama le montre debout, les mains dans les poches d’un costume foncé, une ombre de sourire aux lèvres, peint de manière ultra-réaliste sur fond blanc.

« Les présidents sont si souvent retouchés, ils prennent même un statut mythique, surtout après votre départ et les gens oublient tout ce qu'ils n'aimaient pas chez vous […] Mais je veux que les gens se souviennent que Michelle et moi, les présidents et les premières dames, sommes des êtres humains comme tout le monde. »

Sur celui de Michelle Obama, par Sharon Sprung, l’ancienne première dame pose sur un sofa du « Salon Rouge » de la Maison-Blanche, en robe de soirée bleu clair, le regard droit et un rien d’amusement dans son expression.

« La petite fille que j’étais, n’était pas censée vivre dans cette maison », ni avoir son portrait accroché aux côtés de celui de Jacqueline Kennedy, a-t-elle dit.

« Ce que nous regardons […] c’est le rappel qu’il y a une place pour chacun dans ce pays. » , a ainsi rappelé l' ancienne First-lady.

Barack et Michelle Obama rejoignent ainsi la galerie des anciens couples présidentiels des États-Unis.




Kate White pour DayNewsWorld

BRAD PITT DEVIENT PROPRIETAIRE DE LA MAISON

LA PLUS CHERE VENDUE A CARMEL

 POUR 40 MILLIONS DE DOLLARS

L'acteur a récemment acheté la D.L. James House, construite en 1918 et située sur un peu plus de 10 000 mètres carrés dans les Carmel Highlands, le long de la côte centrale de la Californie, selon le Wall Street Journal. Le manoir de près de 300 mètres carrés n'a jamais été mis en vente ouvertement et a été vendu hors marché à un prix d'achat qui, selon les agents locaux, en fait la maison la plus chère jamais vendue dans la région de Carmel.

La D.L James House a été conçue par l'éminent architecte du début du XXe siècle, Charles Sumner Greene, connu pour être le pionnier du mouvement Arts and Crafts américain. 

La maison a été construite en grès et en granit extraits de carrières locales, avec un toit en tuiles de style méditerranéen, des fenêtres cintrées et des vues panoramiques sur l'océan Pacifique.

Elle doit son nom à son premier propriétaire, l'écrivain Daniel Lewis James, qui publiait ses œuvres sous le pseudonyme de Danny Santiago.

« L'œuvre la plus créative et la plus ambitieuse de la fin de carrière de Charles Greene »

Dans le livre Greene & Greene : Architecture as a Fine Art, l'auteur Randell L. Makinson décrit le bâtiment comme « l'œuvre la plus créative et la plus ambitieuse de la fin de carrière de Charles Greene et la structure la plus importante en dehors des bungalows en bois des Greene, la maison James est un monument unique dans ce pays. 

La structure en pierre semble avoir grandi à partir de son emplacement au sommet des falaises rocheuses au sud de Carmel. 

Par endroits, il est difficile de déterminer où la roche de la nature s'est arrêtée et où le génie de la maçonnerie de l'homme a commencé. »

Outre la promotion de son film d'action Bulett train, ce père de six enfants, Maddox 20 ans, Pax 18 ans, Zahara et Shiloh 16 ans, Vivienne et Knox 14 ans, nés de sa relation avec Angelina Jolie, passe du temps avec ces derniers à Los Angeles .




Kate White pour DayNewsWorld

BRITNEY SPEARS FAIT LA GUERRE A SA MERE

« TU T'ES SERVIE DE MOI »

Britney Spears n’a pas fini de faire la guerre à sa mère alors que les tensions semblaient pourtant s’être apaisées. 

Le 16 juillet 2022, la chanteuse l’avait même remerciée pour son soutien et son tendre message après son mariage avec Sam Asghari.

Mais dimanche 24 juillet 2022, l’interprète de

« Baby One More Time » a partagé des captures d’écran d’anciens messages, maintenant supprimés, lorsqu’elle était enfermée au sein d’un établissement psychiatrique dont elle s'est libérée en novembre 2021. 

L’interprète de «Toxic» voulait montrer qu’elle avait demandé de l’aide à ses proches, sans que ceux-ci ne daignent l’aider.

Lynne Spears, la maman de la superstar, a nié ces accusations. Elle a partagé ce lundi 25 juillet 2022 des extraits de ses réponses envoyées à sa fille. 

«Britney, moi aussi j’ai les "conversations entières" ! Je souffre pour toi que tu aies l’impression que les personnes qui t’aiment le plus t’ont trahie ! Laisse-moi venir à toi ! Je t’aime !», a-t-elle légendé.

Une réponse qui n’a pas suffi à convaincre l’artiste qui ce mardi a publié un long texte dénonçant les actions de sa mère. 

«Salut maman, les gens savent-ils que cet échange est l'une des seules fois où tu as répondu à mes messages ? 

Leur as-tu dit comment tu cachais mon café tous les matins ? 

Comment chaque fois que je cherchais mon café, je ne trouvais aucune photo de moi dans la cuisine, seulement celles de Maddie [sa nièce, ndlr] et Jamie Lynn [sa petite sœur, ndlr] ? 

Tous les matins j'ajoutais une photo de moi à côté des vôtres...et chaque fois tu les enlevais avant que je me réveille», a confié Britney Spears.

«Savent-ils que tu dormais dans ma maison près de la plage quand je n'avais même pas accès aux clés de ma voiture ? Leur as-tu dit que tu m’obligeais à aller trois fois par semaine aux réunions d’alcooliques anonymes alors que je ne buvais même pas ?», a ajouté la chanteuse.

Britney Spears a également tenu à rappeler aux internautes que Lynne avait «publié un livre» à son sujet, dévoilant sa tristesse lorsque «Kevin a pris mes enfants». De 2004 à 2006, Britney Spears était en effet mariée à Kevin Ferline. Ensemble, ils ont accueilli deux enfants, Sean Preston né le 14 septembre 2005 et Jayden James, né le 12 septembre 2006. Si la relation avec ses enfants a parfois été compliquée, elle aime partager des instants de son quotidien avec ses fils sur les réseaux sociaux.

«Tu t'es servie de moi... Oui je le dis haut et fort et ça me rend folle que tu joues encore la maman pieuse et aimante», a-t-elle conclu.




Kate White pour DayNewsWorld

IVANA TRUMP PREMIERE EPOUSE DE DONALD

EST DECEDEE DE BLESSURES ACCIDENTELLES

Ivana Trump, la première femme de l’ancien président américain, est décédée ce jeudi 14 juillet 2022 succombant à des «blessures au torse causées par un impact », ont déclaré vendredi les autorités de médecine légale de New York. 

Sa mort est accidentelle, ont-elles indiqué dans un communiqué, sans en préciser les circonstances. Selon le New York Times, les enquêteurs cherchent à déterminer si Ivana Trump est tombée dans les escaliers.

Donald Trump avait annoncé jeudi qu’Ivana Trump, 73 ans, était décédée « chez elle à New York ». « Je suis très triste d'annoncer à tous ceux qui l'aimaient, et ils étaient nombreux, qu'Ivana Trump est morte chez elle à New York », a écrit l'ancien président américain sur son réseau social, Truth Social. 

Il avait salué la vie « formidable » de cette ancienne skieuse de fond et mannequin d’origine tchèque, qui fut son épouse de 1977 à 1992. Le couple avait eu trois enfants, Donald Jr, Ivanka et Eric.

Ivana Trump a été retrouvée inanimée au bas de l'escalier par une de ses employées arrivant au travail. La police de New York a déclaré au Daily Mail avoir reçu un appel signalant que quelqu'un souffrait d'un arrêt cardiaque vers 12h40 et l’avoir découverte « inconsciente et ne réagissant pas ». Sa mort ne semblait pas être « d’origine criminelle », avaient déjà indiqué les forces de l’ordre., Selon le média britannique, une autopsie est en cours pour établir la cause exacte et l'heure de son décès.

En octobre 2017, quelques mois après l’installation de Donald Trump à la Maison Blanche, Ivana Trump avait publié « Raising Trump » (Elever les Trump), livre où elle racontait avoir appris à ses enfants « la valeur de l’argent, à ne pas mentir, tricher ni voler, le respect des autres ».




Kate White pour DayNewsWorld

GHISLAINE MAXWELL CONDAMNEE A 20 ANS

DE PRISON

Elle risque de finir sa vie en prison à New York : âgée de 60 ans, l’ex-mondaine britannique Ghislaine Maxwell, reconnue coupable, fin 2021, de trafic sexuel de mineures pour le compte du financier américain décédé Jeffrey Epstein, a été condamnée, hier, à vingt ans d’emprisonnement. 

« La peine prononcée aujourd’hui rend Ghislaine Maxwell responsable d’avoir commis des crimes odieux contre des enfants.

Cela envoie un message fort : personne n’est au-dessus des lois et il n’est jamais trop tard pour la justice », a déclaré dans un communiqué Damian Williams, procureur fédéral du tribunal de Manhattan, où la juge Alison Nathan a rendu son jugement. Au prononcé de la peine, Mme Maxwell a, pour la première fois, exprimé sa « sympathie pour toutes les victimes » dans cette affaire. 

Ghislaine Maxwell et Jeffrey Epstein étaient en couple au début des années 1990 avant de devenir collaborateurs professionnels et complices pour leurs crimes sexuels durant près de trente ans.

Ghislaine Maxwell condamnée à 20 ans de prison Ghislaine Maxwell a la triple nationalité britannique, américaine et française.




Kate White pour DayNewsWorld

VERITE OU DESINFORMATION 

VLADIMIR POUTINE MALADE ?

L’état de santé du président russe alimente les rumeurs depuis de nombreuses semaines. 

Selon l'hebdomadaire Newsweek, un rapport qui a été établi par Washington fin mai affirme que le président russe a été traité pour un cancer « à un stade avancé » avant de réapparaître dans les médias en avril. 

Le magazine américain cite sous couvert d'anonymat trois hauts responsables au sein du renseignement américain, « dans trois agences différentes » : 

un travaillant au sein du bureau de la Direction du renseignement national (DNI), un au sein de l'Agence du renseignement de la défense (DIA) et un ancien officier de l'Air Force.

Jusqu’à présent, les fuites venaient surtout de tabloïds britanniques et d’ex-espions pas forcément très fiables.

Mais cette dernière, quand bien même elle émanerait du renseignement américain, ne participerait-elle pas de la désinformation américaine ? 

La qualité de ces informations est donc à prendre avec des pincettes.

Fin mai, Sergueï Lavrov, chef de la diplomatie à Moscou, avait assuré que Vladimir Poutine se portait bien.

« Je ne crois pas que quelqu'un qui ait toute sa tête puisse voir chez cette personne (Poutine) des signes d'une maladie ou d'une affection quelconque », disait alors le ministre russe des Affaires étrangères, soulignant les apparitions « quotidiennes » de son leader.

« Tout le monde sent que sa fin est proche », estime l’un des responsables, mais un autre avertit qu’il ne faut pas tomber dans le « wishful thinking » (prendre ses rêves pour la réalité), comme les Etats-Unis ont pu le faire avec Saddam Hussein ou Oussama Ben Laden.




Alize Marion pour DayNewsWorld

JUBILE DE PLATINE APPARITION MAJESTUEUSE D'ELISABETH II SUR LE BALCON

Viendra-t-elle ? 

Cette question était sur toutes les lèvres. La reine Elisabeth souffre depuis quelques temps de problème de mobilité mais son peuple attend avec ferveur cette souveraine populaire qui a vouée sa vie entière à son pays.

La réponse tombe à 12h20 heure de Londres. Appuyée sur une canne mais sans aide, Elizabeth II apparaît majestueuse sur le balcon de Buckingham ce jeudi 2 juin 2022, qui marque le premier jour des festivités de son jubilé de platine.

La souveraine de 96 ans, vêtue d’une tenue bleu ciel « flashy » était accompagnée du duc de Kent, colonel des Scots Guards, un des régiments d’élite de la garde royale britannique, qui a salué les participants du défilé militaire annuel du «Salut aux couleurs».

Puis la souveraine est revenue sur le balcon un peu plus tard, pour un survol aérien de la Royal Air Force, cette fois accompagnée par les membres de certains membres seulement de la famille royale : ceux «travaillant» pour la monarchie pourraient venir y saluer avec leurs enfants, soit 18 personnes. Ainsi en a décidé Elisabeth II .

Autour d’elle se sont pressés le prince Charles, héritier de la Couronne et son épouse Camilla, le prince William, deuxième dans l’ordre de succession et son épouse Kate, la princesse Anne, fille de la reine, et son mari, ainsi que le plus jeune fils d’Elisabeth II, Edward, et sa femme, ainsi que trois cousins de la souveraine. Les enfants de William et d’Edward étaient aussi présents.

Exit cependant le prince Harry et son épouse Meghan, installés en Californie et le prince Andrew, fils cadet de la souveraine, privé de toute fonction officielle depuis des accusations d’agressions sexuellesdans l'affaire Weinstein.

Jamais aucun monarque britannique n’a régné aussi longtemps, d’où l’importance pour le pays de célébrer ce Jubilé de platine d’une reine toujours extrêmement populaire. Pour nombre de Britanniques qui l’ont toujours connue, Elizabeth II est symbole de stabilité et d’unité depuis 70 ans.




Kate White pour DayNewsWorld

VICTOIRE JUDICIAIRE DE JOHNNY DEPP CONTRE AMBER HEARD COUPABLE DE DIFFAMATION

Après six semaines d’un procès durant lequel aucun détail scabreux sur leur relation toxique n'ont été épargnés, ni aux jurés ni aux millions de spectateurs qui ont suivi les audiences, retransmises chaque jour en direct, comme les épisodes d'une série, les avocats de Johnny Depp sont parvenus, à convaincre le jury. Les sept jurés – cinq hommes et deux femmes – ont en effet répondu à l’affirmative à la question de savoir si le titre et deux passages de la tribune, publiée par le Washington Post en 2018 et signée d’Amber Heard, contenaient des propos diffamatoires à l’égard de Johnny Depp, selon la lecture de leur décision.

Une tribune publiée en 2018 en cause

La vedette de la saga Pirates des Caraïbes poursuivait son ex-femme pour une tribune dans laquelle elle disait être « une personnalité publique représentant les violences conjugales ». Même s’il n’est pas nommé, Johnny Depp estimait que cette sortie médiatique avait détruit sa carrière et sa réputation et réclamait 50 millions de dollars.

Et pour attribuer des dommages-intérêts, ils ont également jugé que l’auteur des déclarations avait agi par « réelle malveillance ». L’actrice a donc été condamnée à verser 15 millions de dollars de dommages et intérêts à l'acteur de Pirates des Caraïbes .

Par contre le jury a également accordé à Amber Heard 2 millions de dollars en dommages et intérêts dans le cadre de sa propre demande reconventionnelle, dans laquelle elle affirmait que les déclarations d'un avocat controversé de Johnny Depp - qui avait qualifié les accusations de violences qu’elle portait à l’encontre de son ex-mari de «canular» - lui avaient portées préjudice.

«Déception inexprimable»

«Dévastée», la star d'Aquaman a confié sa «déception inexprimable» juste après le verdict. Elle a dit qu'elle avait le cœur brisé, et que c'était un retour en arrière pour les femmes. 

«La déception que je ressens aujourd'hui est au-delà des mots. J'ai le cœur brisé que la montagne de preuves ne soit toujours pas suffisante pour résister au pouvoir, à l'influence et à l'emprise disproportionnés de mon ex-mari, a déclaré Amber Heard.

Je suis encore plus déçue de ce que ce verdict signifie pour les autres femmes.

C'est un revers. 

Cela ramène à une époque où une femme qui parlait et s'exprimait pouvait être publiquement honteuse et humiliée. Cela fait reculer l'idée que la violence à l'égard des femmes doit être prise au sérieux», a-t-elle estimé .

La volonté de faire appel

Amber Head veut faire appel du verdict prononcé ce mercredi 31 mai 2022. Les cours d'appel ne peuvent cependant interférer dans un verdict que si les décisions du juge ont miné sérieusement le verdict, or il sera difficile de trouver une faille de ce côté-là, estiment des spécialistes relayés par la presse américaine. L'autre problème est qu’il n’est pas possible de faire appel d'une conclusion factuelle, comme la conclusion des jurés qui ont estimé qu'Amber Heard avait agi de manière malveillante, qu'elle avait menti, qu'elle avait diffamé.

Pour se voir accorder un appel, Heard devra donc démontrer qu'il y a eu des erreurs dans le procès ou dans la lecture de la loi par la juge.

"Rendu sa vie".

Johnny Depp était absent pour l’énoncé du verdict « en raison d’engagements professionnels pris avant le procès », selon la chaîne de télévision ABC, citant des sources proches de l’acteur. Dans une déclaration à la presse, Johnny Depp a remercié les jurés de lui avoir «rendu sa vie».

«Dès le début, l'objectif de porter cette affaire était de révéler la vérité, quelle que soit l'issue. Dire la vérité était quelque chose que je devais à mes enfants et à tous ceux qui m'ont soutenu sans faiblir. Je me sens en paix en sachant que j'ai enfin accompli cela».

Après tout ce déballage sordide sur leur ex-couple Johnny Depp sera-t-il de nouveau capable de séduire les spectateurs et particulièrement le public féminin ? 

Certains de ses propos contenus dans des SMS cités durant le procès, dans lesquels Johnny Depp qualifiait notamment son ex-épouse de «cadavre en putréfaction» et avait juré qu'elle subirait «une humiliation totale», ont sans aucun doute choqué.

D'autres pointures d'Hollywood, comme Robert Downey Jr par exemple, ont cependant réussi leur comeback après des polémiques dévastatrices pour leur carrière...




Kate White pour DayNewsWorld

LE PROGRAMME DU JUBILE D'ELIZABETH II

Le Royaume-Uni va célébrer sa reine en grande pompe à partir de ce jeudi 2 juin 2022 pour ses 70 ans de règne.

Pour l'occasion, tout le pays va se parer des couleurs britanniques. De nombreux habitants ont décoré leurs maisons. 

Les rues et les boutiques sont également prêtes à fêter la Reine. Quatre jours de festivités pour ce jubilé avec un grand défilé, des milliers de signaux lumineux allumés dans tous les pays du Commonwealth et des dizaines de repas festifs.

Pour l'occasion, ces jeudi 2 et vendredi 3 juin ont été décrétés fériés dans tout le royaume. Les sujets de la reine pourront ainsi assister à toutes les célébrations au programme de ces quatre jours, qui s'apparentent à un marathon.

Jeudi 2 juin : anniversaire et parade militaire

Pour lancer les festivités, plus de 1.500 soldats et musiciens de l'armée britannique vont défiler dans la rue pour la cérémonie du « Salut aux couleurs » qui se déroulera à partir de midi, heure de Paris. Il s'agit de fêter une deuxième fois l'anniversaire « officiel » de la Reine, pourtant née un 21 avril.Ils rallieront Trafalgar Square au Palais de Buckingham. La Royal Air Force se livrera, elle, à un ballet aérien. 

Cette parade militaire est une tradition qui remonte à plus de deux siècles. Le 2 juin marque également le couronnement d'Elisabeth II, le 2 juin 1953. Comme tous ces prédécesseurs depuis Édouard VII, la reine Elisabeth II, née pourtant le 26 avril 1926, a droit à un second anniversaire célébré en juin.

C'est l'occasion pour la reine et toute la famille royale active, ce qui exclut Harry, Meghan et le prince Andrew, qui a signé un accord financier pour mettre fin à des accusations d'agression sexuelle, d'assister à une parade militaire : le « Trooping colours ». Un événement que la reine ne peut en aucun cas manquer.

Le soir, plus de 2 800 signaux lumineux en l’honneur de la reine seront allumés au palais et dans tout le Royaume-Uni. Cette tradition a pour nom le « Platinum Jubilee Beacons ».

Neuf ponts enjambant la Tamise à Londres seront aussi illuminés, tout comme l'emblématique BT Tower (onzième plus haut gratte-ciel londonien) dans la capitale, et plusieurs cathédrales anglaises. Des signaux allumés également dans les îles anglo-normandes, l'île de Man et les territoires britanniques d'outre-mer.

Même chose dans les 54 capitales du Commonwealth sur les cinq continents, du royaume des Tonga dans le Pacifique Sud au Belize dans les Caraïbes.

Vendredi 3 juin : grand messe

Un service religieux, pour rendre grâce à la reine Elizabeth II, se tiendra à la cathédrale Saint-Paul ce vendredi matin. Ce sera l'occasion d'entendre la plus grosse cloche du pays sonner, pour seulement la neuvième fois depuis 1970, son mécanisme cassé ayant été réparé en 2021.

Samedi 4 juin : courses hippique et concert

Samedi sera l'une des journées les plus chargées de la semaine Outre-Manche. La reine est une passionnée de courses hippiques et elle devrait assister à la course du prestigieux derby d'Epsom. La famille royale est attendue à l'hippodrome d’Epsom, dans le Surrey, à partir de 17 h 30.

Le soir, c'est un grand concert qui animera le palais de Buckingham. 22.000 spectateurs – dont 5.000 travailleurs clés durant la pandémie de Covid-19 – sont attendus dans la cour du Palais pour assister au spectacle BBC Platinum Party, diffusé en direct sur la BBC.

Au menu, un concert de 2 h 30 avec des têtes d'affiche prestigieuses parmi lesquelles Elton John, Diana Ross, Alicia Keys, Nile Rodgers, Craig David ou encore le ténor italien Andrea Bocelli. Le représentant britannique à l'Eurovision, Sam Ryder, sera également de la partie.

Dimanche 5 juin : repas en plein air et parade à Londres

Ce dimanche sera marqué dans un premier temps par la fête dans la rue. Celle-ci commencera par un « déjeuner du jubilé » géant dans les rues de Londres. Des repas en plein air seront organisés dans tout le royaume et des millions de Britanniques sont attendus.

Plus de 600 déjeuners sont également prévus dans les pays du Commonwealth et le reste du monde, du Canada au Brésil, de la Nouvelle-Zélande au Japon et de l’Afrique du Sud à la Suisse.

Ce jubilé de platine s'achèvera avec une grande parade festive dans les rues de Londres jusqu'au palais de Buckingham. Environ 10.000 danseurs, comédiens et musiciens participeront à ce spectacle censé représenter la longévité du règne d'Elisabeth II au travers des bouleversements que le pays a traversé durant ces 70 dernières années.

Puis, ce sera la star britannique Ed Sheeran qui va clôturer ces quatre jours de festivités. Il dirigera l'interprétation a cappella de l'hymne « God save the Queen », dans la cour du palais royal.


Kate White pour DayNewsWorld

ROMAN ABRAMOVITCH EMPOISONE EN UKRAINE

EST-CE QU'ON VA MOURIR ?

Roman Abramovitch  a eu très peur !.

Le Daily Mail révèle que l'homme d'affaire russe a demandé « Est-on en train de mourir ? » à son équipe, au moment où les premiers symptômes d'empoisonnement sont apparus, le 3 mars dernier. 

Les experts interrogés par le journal britannique estiment que l'oligarque a été empoisonné à la chloropicrine ou à de très petites doses de l'arme chimique Novitchok, développée par les Russes.

« Le but n'était pas de le tuer ». C'est ce qu'affirme Christo Grozev, journaliste d'investigation chez Bellingcat, à propos du récent empoisonnement de Roman Abramovitch.

L'oligarque russe, président du Chelsea FC visé par les sanctions européennes, prend part depuis plusieurs semaines aux pourparlers sur la paix entre l'Ukraine et la Russie. Son rôle : servir de médiateur entre l'envahisseur russe et Kiev, et ainsi se défaire de son statut de paria sur la scène internationale.

Le 3 mars 2022, l'oligarque participe à des pourparlers à Kiev. Dans les heures qui suivent la rencontre, l'homme d'affaire ressent des symptômes étranges, également repérés chez d'autres membres de la délégation ukrainienne. Ses yeux sont rouges, ses mains perlent et Roman Abramovitch finit par devenir aveugle, pour quelques heures. « Il s'agissait d'un avertissement », affirme Christo Grozev. 

« Les doses administrées n'étaient pas létales. Il s'agissait pour le pouvoir russe d'avertir Roman Abramovitch de ne pas prendre parti pour l'Ukraine. » Le lendemain de la rencontre, Abramovitch passe la frontière polonaise, et présente encore des symptômes. Le 5 mars, le Russe est hospitalisé à Istanbul, en Turquie.

Sur des clichés pris à la mi-mars à l'aéroport de Tel Aviv, en Israël, Roman Abramovitch apparaît très affaiblit. Il a les cheveux complètement blancs et parait très amaigri.

Un représentant de l'oligarque affirme au Daily Mail que Roman Abramovitch a présenté les symptômes après avoir mangé du chocolat et bu de l'eau, sans donner plus de détails.

Les autorités ukrainiennes ne confirment pas l'hypothèse d'une tentative russe d'empoisonnement.

« Il y a plusieurs théories qui font l'objet d'un examen », a-t-on affirmé du côté de Kiev. Le choix a été fait, au moment de l'empoisonnement, de ne pas rendre publique la situation dans le but de protéger les victimes.




Jaimie Potts pour DayNewsWorld

PROCES DEPP-HEARD QUI DES DEUX MENT?

Impossible d’échapper à la nouvelle série judiciaire des deux enfants terribles de Hollywood – un procès les avait déjà opposés à Londres en 2018 –, intégralement retransmise, en direct, par la chaîne américaine Court TV, comme l’autorise la loi américaine. Le best of est repris en boucle par les réseaux sociaux jusqu’à l’overdose.

Depuis le 11 avril, le conflit qui oppose Johnny Depp à son ex-femme Amber Heard déchaîne les passions. Alors que le premier a déposé une plainte de 50 millions de dollars contre la seconde à propos d'un article paru dans le Washington Post où elle disait avoir été victime de violence domestique, Amber Heard a fait une contre-poursuite de 100 millions de dollars, le tout débouchant sur un procès hors norme du fait du statut des protagonistes, de leurs excès, et de sa résonance . Les ex-époux se livrent une guerre sans merci à coups de révélations sordides.

Amber Heard était encore à la barre mardi devant le tribunal de Fairfax. Et après avoir livré un nouveau témoignage à charge contre Johnny Depp, les avocats de ce dernier ont procédé au contre-interrogatoire. Et c’est peu dire qu’elle a été malmenée… mais elle n’a pas flanché.

Au cours de cette journée, Amber Heard a été questionnée sur ses blessures présumées. Car si elle a maintes fois affirmé que Johnny Depp l’avait frappée, au visage notamment, elle ne s’est jamais rendue chez un médecin pour faire constater ses blessures (mais elle dit avoir des problèmes respiratoires à cause de cicatrices dans le nez). Personne ne semble non plus l’avoir jamais vu de traces de coups. En vrai, ou en photo… « Vous devriez voir à quoi ça ressemble sous le maquillage« , a-t-elle répondu. Si Amber Heard avait déjà reconnu avoir porté au moins une fois des coups à son ex-mari, ça n’a jamais été que pour répondre à des violences, se défendre, a-t-elle continué à soutenir.

Camille Vasquez, l’une des avocates de l’acteur, a lu un message laissé par Amber et adressé à Johnny dans un « journal d’amour » : « Je suis désolée, je peux devenir folle, je suis désolée de t’avoir blessée, comme toi je peux devenir méchante quand on me provoque ».

Et quand Camille Vasquez a affirmé qu’il « n’est pas le premier partenaire que vous avez agressé, n’est-ce pas ? », Ambert Heard a démenti. De quoi est-il question ? En 2009, Amber Heard avait été soupçonnée d’avoir frappé au bras sa petite amie de l’époque, Tasya van Ree, à l’aéroport de Seattle. La police était intervenue et Amber avait été convoquée devant le tribunal le lendemain. Mais aucune poursuite n’avait été retenue. L’artiste avait défendu la comédienne, évoquant un incident « mineur » et « mal interprété ».

Et aujourd’hui encore, Amber Heard l’assure, « je n’ai jamais agressé M. Depp ni quiconque avec qui j’ai eu une relation amoureuse, jamais. J’ai de nombreuses fois dû utiliser mon corps pour me défendre, et cela incluait de frapper où je pouvais si ça me permettait de m’échapper. Ça voulait dire un visage gonflé plutôt qu’un nez cassé. »

Les deux camps fourbissent leurs armes sans se soucier que leurs passes de plus en plus alambiquées affaiblissent la parole des victimes en général et, au-delà, le mouvement MeToo. « On demande à une victime de violences conjugales d’être parfaite, on scrute les moindres recoins de son existence, ses failles, ses addictions, sa sexualité, et on la juge inapte au statut de victime, nuance Yael Mellul, avocate et spécialiste de ce sujet. Or, une victime de violences est une personne qui va mal, très mal, souvent en grave dépression, avec des conduites à risque, qui a pu sombrer dans l’alcoolisme ou la toxicomanie, sous psychotropes. » Une définition qui, au final, semble coller aussi bien à Amber Heard qu’à Johnny Depp. Inquiète, l'interprète de Divinidylle a cependant des raisons de l'être, tant cette affaire aux multiples rebondissements a eu des conséquences catastrophiques sur la vie personnelle et professionnelle de son ex.

D’ici à la fin du procès, à la mi-juin, le suspense reste à son comble.




Kate White pour DayNewsWorld

AU ROYAUME-UNIS UN DISCOURS DU TRONE

SANS LA REINE ELISABETH II

"Moment historique" au Royaume-Uni: le prince Charles a prononcé à la place de sa mère Elizabeth II le traditionnel discours du trône au Parlement ce mardi 10 mai, la reine ayant renoncé sur le conseil de ses médecins.

Apportant un nouveau signe de la transition en marche pour la monarchie britannique sous l’effet des problèmes de santé de la souveraine nonagénaire, c’est le prince Charles qui est arrivé au Parlement tandis que retentissait l’hymne « God Save the Queen ». L’héritier de la couronne, 73 ans, en uniforme bardé de décorations, a ensuite lu, au nom de la reine, le discours énonçant le programme du gouvernement à l’ouverture de la session parlementaire.

Il était assis sur le trône réservé au consort, autrefois utilisé par son père le prince Philippe, et symboliquement plus petit que celui de la monarque. Sur sa droite, l’emplacement habituellement réservé au trône de la souveraine avait été laissé vide. Aux côtés de Charles se trouvait par ailleurs son épouse Camilla, 74 ans, ainsi que son fils aîné, le prince William, 39 ans, qui était présent pour la première fois. Preuve supplémentaire d’un changement de générations qui s’opère.

Ce n’est que la troisième fois au cours de ses 70 ans de règne que la cheffe d’État de 96 ans a manqué ce rendez-vous solennel de la démocratie britannique. Enceinte, elle en avait été absente en 1959 et 1963.

C’est aussi la première fois que le prince de Galles, qui la représente déjà à l’étranger depuis plusieurs années et prend une place croissante, la remplace. Comme un symbole, la couronne d’Elizabeth II était placée sur un coussin devant le Prince Charles durant l’intégralité de son discours.

La reine a longtemps espéré y assister avant que le palais de Buckingham n’annonce ce lundi soir qu’elle avait « décidé à contrecœur de ne pas participer au discours du trône », en raison de ses « problèmes de mobilité épisodiques ».

Des signes, pour le Daily Mail, que la reine « est toujours vraiment aux commandes »: « Mais ne vous y trompez pas, c’est un moment historique pour la Couronne ».

Son absence relance les interrogations sur sa participation début juin aux célébrations du jubilé de platine, marquant ses 70 ans de règne.


Kate White pour DayNewsWorld

ALINA KABAEVA « LA SUPPOSEE COMPAGNE »

 DE VLADIMIR POUTINE TOUCHEE

PAR LES SANCTIONS INTERNATIONALES

Elle fait partie d'une nouvelle liste de personnalités menacées d'une interdiction d'entrée dans l'UE et d'un gel des avoirs, dans le cadre d'un sixième paquet de sanctions européennes actuellement en discussion, en réponse à la guerre en Ukraine. Alina Kabaeva , championne de gymnastique est en effet au cœur de l'actualité géopolitique. Celle qui est surnommée « la femme la plus souple de Russie » entretiendrait une liaison avec le dictateur russe depuis 2006.

 Ils auraient même plusieurs enfants ensemble. Les rumeurs de liaison avaient cependant été publiquement balayées d’un revers de la main par Vladimir Poutine en avril 2008 lors d’une conférence de presse :

«J’ai toujours eu une mauvaise opinion des morveux qui viennent implanter leurs fantasmes érotiques dans la vie privée des autres».

Toujours est-il qu' Alina Kabaeva est devenue soudainement très riche, tout comme sa famille.

 Elle est également devenue députée du parti de Vladimir Poutine, avant de prendre la tête du Conseil d'administration du plus gros groupe de médias russe .Il est donc surprenant de découvrir que, dans ce contexte de sanctions internationales, Alina Kabaeva y échappe.

Alors que l''ex-femme de Poutine, ainsi que les filles de Poutine figurent sur la liste des sanctions internationales, la jeune femme n'y était pas. Une façon, selon Paris Match d' éviter dès le début une escalade entre la Russie et les États-Unis. Or toujours selon l'enquête de Paris Match « elle est non seulement très proche de Vladimir Poutine, mais qu'elle est aussi un maillon essentiel dans sa chaîne de pouvoir, puisqu'elle est à la tête du Conseil d'administration du plus gros groupe de propagande russe »

Bruxelles a donc proposé de sanctionner l'ancienne gymnaste russe Alina Kabaeva .




Kate White pour DayNewsWorld

HOMMAGE A REGINE « REINE DE LA NUIT »

Longtemps reine des nuits parisiennes, chanteuse populaire et femme d'affaires, Régine, décédée dimanche à l'âge de 92 ans , était connue du public pour des chansons comme « La grande Zoa », « Azzurro », « Les p'tits papiers » ou « Patchouli Chinchilla ». De grands noms de la chanson française, comme Charles Aznavour ou Barbara, ont signé des tubes pour cette battante pragmatique, mélancolique et pleine d'humour, à la voix envoûtante et légèrement éraillée.

D'autres auteurs et compositeurs écrivent pour Régine, dont Emil Stern, Eddy Marnay, Francis Lai, Jean Cau, Jean-Loup Dabadie, Michel Grisolia, Charles Level, Françoise Sagan, Serge Lama, Romano Musumarra, Françoise Dorin, Didier Barbelivien, Michel Leeb et Patrick Modiano.

Elle reçoit en 1967 le prix Pierre-Brive Consécration de l'académie Charles-Cros, en même temps que Jacques Dutronc. Elle perd son père la même année.

Faisant ses débuts au cinéma en 1962, Régine joue ou apparaît dans quelques films, notamment Le Train (1973), Les Ripoux (1984) ou encore Grosse Fatigue (1993).

Régine naît en Belgique au numéro 9 de la rue Bara à Anderlecht, alors dans la province de Brabant . Ses parents, qui ont vécu huit ans en Argentine, sont des juifs ashkénazes polonais. Son frère cadet, ultérieurement connu sous le nom de Maurice Bidermann, futur industriel dans le textile et l'habillement, naît dans la même ville en 1932.

La famille Zylberberg émigre à Paris en 1932 après que son père Joseph a perdu la boulangerie familiale au poker à Anderlecht. Sa mère repartie en Amérique du Sud, elle et son frère Maurice sont alors placés dans différentes pensions, puis trouvent refuge pendant la Seconde Guerre mondiale dans diverses villes comme Lyon et Aix-en-Provence : elle est alors baptisée catholique. C'est à Aix-en-Provence que sa passion pour le chant et sa vocation pour la fête vont naître. 

La petite Régine reste des nuits entières à attendre son père qui joue au Casino d'Aix-en-Provence, songeant à celle qu'elle pourrait devenir. Elle rejoint un refuge pour vieillards à Lyon, où elle tombe amoureuse de Claude, le fils de la famille, neveu du grand rabbin de Lyon, Bernard Schonberg qui, au moment de la demander en mariage, est arrêté par la Gestapo et meurt assassiné en déportation.

À la Libération, son père ouvre un café parisien, La Lumière de Belleville, puis lui demande de s'en occuper. Elle découvre les bals américains, le jazz, le bebop et autres danses qui deviennent sa passion. Un ami lui confie l'animation d'une discothèque dans le centre de Paris, « le Whisky à gogo ». Elle s'amuse parfois à y danser avec un verre plein sur la tête, mais se targue de ne jamais boire d'alcool.

En 1956, elle inaugure sa première discothèque, « Chez Régine », dans le quartier latin. Elle enchaîne avec le « New Jimmy's », à Montparnasse, où l'on danse des twists endiablés. « Le temps passé à dormir est du temps perdu », assurait-elle. 

Puis suivront New York et Monaco, le Brésil, la Malaisie... Régine gérera au total une vingtaine de clubs fréquentés notamment par Andy Warhol, Liza Minelli, les Rothschild ou les Kennedy.

Elle découvre le music-hall dans les années 60. Après être passée par l'Olympia à Paris, elle chante au Carnegie Hall de New York en 1969, devenant --avec notamment Edith Piaf-- une des rares françaises à avoir conquis l'Amérique. Parallèlement, avec son second mari, l'homme d'affaires Roger Choukroun, épousé en 1969, elle continue l'expansion de ses entreprises. Elle crée notamment une carte de membre donnant accès à tous ses clubs dans le monde. Jusqu'à 20.000 personnes paient fort cher pour cette carte dans les années 1980.

Le couple investit dans l'hôtellerie, la restauration, lance des lignes de vêtements, de parfums, parraine des croisières luxueuses... Régine sait mobiliser les « célébrités » pour des causes importantes à ses yeux comme la lutte contre la drogue, lançant l'association « SOS Drogue international ». En 2008, son « ami », le président Nicolas Sarkozy, qu'elle accompagne en déplacement en Israël, l'élève au rang d'officier de la Légion d'honneur. Ironie du sort, une perquisition cause en 1996 la fermeture du « Palace », club mythique qu'elle possédait depuis quatre ans, après la découverte de produits stupéfiants. En 2004, elle se sépare de la plupart de ses clubs. Et divorce de son mari.

Deux ans plus tard, elle perd son fils unique, le journaliste Lionel Rotcajg, né d'un premier mariage. « Je suis exhibitionniste. Mais j'ai toujours été malheureuse avec dignité », lâche-t-elle, soucieuse de ne pas étaler sa peine sur la place publique. En 2009, elle doit vendre sa discothèque « Chez Régine » près des Champs-Élysées, longtemps rendez-vous incontournable de la jeunesse dorée parisienne. Celle qui disait dépenser une fortune chaque jour affirme alors être « ruinée ». Ce qui ne l'empêche pas de multiplier talk-shows et concerts.

A 86 ans, enveloppée de son légendaire boa, elle chantait encore en 2016 aux Folies-Bergères « Je survivrai », reprise du tube de Gloria Gaynor.




Kate White pour DayNewsWorld

JOHNNY DEPP CONTRE AMBER HEARD VIOLENCES CONJUGALES ET TROUBLES DE LA PERSONNALITE

Voilà maintenant deux semaines que Johnny Depp et Amber Heard se livrent un nouveau bras de fer judiciaire en Virginie. Six ans après sa rupture, l'ex-couple continue de se déchirer autour d'accusations de violences conjugales.

Le procès en diffamation qui oppose Amber Heard et son ex-mari Johnny Depp se poursuit aux Etats-Unis, dans l'Etat de Virginie. Mardi 26 avril, c'est cette fois-ci le témoignage d'une psychologue, embauchée par les avocats de l'acteur, qui a attiré l'attention. Shannon Curry, psychologue clinicienne et médico-légale, a présenté un diagnostic pour le moins surprenant à la barre : selon elle, Amber Heard a souffert de troubles de la personnalité.

L'experte a indiqué que les personnes atteintes des troubles observés chez l'actrice « peuvent réagir violemment », ajoutant qu'elles « ont souvent des comportements abusifs envers leurs partenaires ». La clinicienne a signalé que, lors d'un test qu'elle a réalisé au cours de son analyse, Amber Heard avait « grossièrement exagéré » les symptômes de stress post-traumatique dont elle aurait pu souffrir à la suite de violences conjugales présumées.

Les avocats de l'actrice ont cherché à discréditer ce témoignage, arguant que la psychologue avait été embauchée par la partie adverse. Ce à quoi cette dernière a répondu : «Je rapporte des faits scientifiques indépendamment de ce qu'ils nous disent.»

Un acteur qui a tout perdu

Lors de son témoignage au tribunal la semaine dernière, Johnny Depp a nié avoir jamais frappé Amber Heard ou tout autre femme au cours de sa vie. La star des films « Pirates des Caraïbes »" a plusieurs fois indiqué qu'Amber Heard était à l'inverse celle qui, dans leur couple, donnait les coups Mariés de 2016 à 2018, les anciens conjoints s'accusent mutuellement de diffamation lors de ce procès, très suivi et en partie retransmis sur les chaînes d'information américaines.

Dans une tribune publié en 2018 dans le «Washington Post», Amber Heard ne citait pas nommément Johnny Depp, mais elle évoquait les accusations de violences conjugales qu'elle avait portées contre son mari en 2016. La semaine dernière l'ex-compagnon de Vanessa Paradis, père de Lily-Rose et Jack (22 et 20 ans), avait assuré avoir "tout" perdu à cause de ces accusations de violence, à commencer par son rôle dans la saga «Les Animaux fantastiques» . Il réclame 50 millions de dollars de dommages, face à quoi Amber Heard a également porté plainte en exigeant 100 millions de dollars d'indemnités, affirmant que Johnny Depp lui avait fait subir « en permanence des violences physiques et des abus ».

Johnny Depp a déjà perdu son procès en diffamation - ultra médiatisé - contre le tabloïd anglais «The Sun» , qui l'accusait de violences conjugales, en novembre 2020.




Kate White pour DayNewsWorld

REVIVRE LA DEMANDE EN MARIAGE DE JENNIFER LOPEZ PAR BEN AFFLECK

Jennifer Lopez aime à se confier sur son histoire d’amour avec Ben Affleck. La star, désormais fiancée pour la deuxième fois avec l’acteur, a raconté dans la dernière newsletter envoyée par son site officiel, comment la demande en mariage de son compagnon s’était déroulée . La chanteuse, qui qualifie leur couple de «deuxième chance donnée à l’amour», après leur rupture au début des années 2000 , explique que «son plus grand rêve est devenu réalité».

«Samedi soir, à l’endroit que je préfère au monde (un bon bain moussant), mon magnifique amour a mis un genou à terre et m’a demandée en mariage. J’étais totalement prise au dépourvu et je l’ai juste regardé dans les yeux en souriant et en pleurant, essayant tant bien que mal de réaliser qu’après 20 ans, cela se produit à nouveau, j’étais réellement sans voix», écrit-t-elle. «Est-ce que c’est un oui ?», lui a demandé Ben Affleck. «J’ai dit OUI, bien sûr que c’est un OUI», a-t-elle répondu.

« Incroyablement heureuse»

L’interprète de «Jenny from the block» continue son récit en expliquant avoir eu le plus grand des sourires et «des larmes coulant sur (son) visage». «Je me sentais incroyablement heureuse». Et alors que la diva de 52 ans est parfois réputée pour ses goûts extravagants, elle reconnaît ici que «ce n'était rien d'extraordinaire, mais c'était la chose la plus romantique que j'aurais pu imaginer... juste un moment de calme un samedi soir à la maison, deux personnes se promettant d'être toujours là l'une pour l'autre». J-Lo estime que son couple est formé par «deux personnes très chanceuses qui ont une deuxième chance pour vivre le véritable amour». Quant à sa bague de fiançailles de couleur verte, elle indique «que cette couleur (lui) a toujours porté chance et continuera à jamais».

Ben Affleck avait demandé sa belle en mariage une première fois en 2002 pour annoncer deux ans plus tard leur rupture. Tous deux ont ensuite respectivement fondé leur famille auprès de Jennifer Garner et de Marc Anthony, avant de se retrouver en 2021.

 Ben Affleck et Jennifer Lopez viennent par ailleurs de s’offrir un nid d'amour à Los Angeles pour 55 millions de dollars.




Kate White  pour DayNewsWorld

POURQUOI EMMANUEL MACRON 

PRESIDENT ET CANDIDAT  SE MONTRE-T-IL

EN HOODIE NOIR ET JEAN ?

Emmanuel Macron est apparu sur des photos en tenue décontractée et mal rasé, ce qui est très inhabituel pour le président de la République française.

Pour quels objectifs ?

Le look du président de la République, mal rasé, portant un hoodie noir et un jean, a suscité de nombreux commentaires sur les réseaux sociaux. Les photos, prises dimanche, ont été publiées lundi sur le compte Instagram de sa photographe officielle, Soazig de la Moissonnière. 

Elle y écrit : « Fin de soirée, salon doré, Élysée, Emmanuel Macron lors d’appels internationaux. » D'aucuns crient à la mise en scène lui reprochant notamment de vouloir ressembler au président ukrainien Volodymyr Zelensky, toujours vêtu de simples t-shirts et hoodies, et qui s’attire les commentaires favorables de l’opinion publique du monde entier depuis le début de l’invasion de l’Ukraine par la Russie.

« Mais on ne peut pas comparer, ils ne sont vraiment pas dans la même situation », rappelle Elizabeth Pineau, journaliste politique à l’agence Reuters et autrice du livre Le Vestiaire des politiques.

Un hoodie militaire

Et attention, rien n’a été laissé au hasard. Car le hoodie que porte le président Emmanuel Macron est celui de l’armée française. On y voit le sigle CPA 10, qui est le commando de parachutistes numéro 10, une unité d’élite située sur une base aérienne près d’Orléans.

« Le vêtement n’est pas anodin, c’est celui de l’armée française. Le président est aussi le chef des armées, et nous sommes en temps de guerre. Le vêtement est utilisé comme outil de communication, et on en a ici un bel exemple, car en plus, nous sommes en campagne électorale en France, et Emmanuel Macron est candidat », explique Elizabeth Pineau, journaliste politique.

Emmanuel Macron y apparaît  comme un président qui travaille sept jours sur sept. C’est le week-end, mais on voit qu’il n’a pas eu le temps de se raser, de se coiffer. Il montre qu’il travaille sans relâche, prêt à tout pour régler les conflits et dénouer la crise en Ukraine.

Il y a le président qui travaille jour et nuit, mal rasé, mais aussi il rappelle qu’il a 44 ans, qu’il est jeune et qu’il porte des hoodies confortables comme tout le monde. Mais le sien est militaire parce qu’il est le chef des armées. C’est de la communication politique.

Pour Stéphane Le Duc, le contraste est d’autant plus saisissant qu’Emmanuel Macron a toujours eu une allure très soignée. « Il est toujours impeccable, très élégant, de style classique. Les costumes sombres bien coupés. Il incarne une certaine perception qu’on a de la France d’un point de vue mode. »

Il pense cependant que ces images lui donnent un vrai coup de jeune. « Cette allure sportive le rajeunit. On le voit dans l’action, les dossiers sous le bras, avec un hoodie qui est le vêtement par excellence de la génération Z. Ça casse son image figée et ça lui va bien », pense Stéphane Le Duc.

Elizabeth Pineau remarque qu’entre son entrée en fonction en 2017 et 2022, le visage d’Emmanuel Macron a beaucoup changé. « En début de quinquennat, Emmanuel Macron ne voulait pas paraître trop jeune, car on pouvait ne pas le prendre au sérieux. On l’a vu de très rares fois en tenue plus décontractée, seulement quand il était en vacances.

Depuis cinq ans, il a pris des rides, des cheveux blancs, il est marqué par le poids de la fonction et les nuits blanches, et ça lui sert. », conclut la journaliste Elizabeth Pineau.




Kelly Donaldson pour DayNewsWorld

MYLENE FARMER  SUBLIME

EN ROBE TRANSPARENTE A 60 ANS

Mylène Farmer a toujours été très discrète sur sa vie privée.

Loin de vouloir se vanter de sa popularité, la chanteuse de 60 ans se confiait récemment sur son statut dans les colonnes du dernier numéro de Gala.

« Il me semble que la célébrité devrait être le reflet de la reconnaissance d’une œuvre, d’une action, par le public.

Pas un culte de la personnalité !.

Aujourd’hui, on confond la popularité et la célébrité.

Je préfère continuer à cheminer pour une reconnaissance de mon travail », déclarait l’interprète du titre « Pourvu qu’elles soient douces ».

Si la compagne de Benoît di Sabatino a accepté de se livrer à nos confrères, celle-ci s’est aussi prêtée au jeu du fameux shooting photo.

Des images qui n’ont pas manqué de faire sensation auprès des fidèles lecteurs du magazine.

Toujours aussi sexy, la jolie rousse s’est affichée dans une sublime robe transparente sous laquelle elle arborait une lingerie noire.

 Des clichés que vous pouvez notamment retrouver sur la page Instagram officielle de Gala.

En outre, Mylène Farmer a aussi joué les femmes fatales en choisissant d’enfiler un corset noir au-dessus d’un blazer et d’une paire de bas résille.

Les journalistes du magazine affirment qu’aucune des photos n’a été retouchée.

« Après notre shooting, nous avons reçu votre sélection de photos. Nous les croyions retouchées, elles ne l’étaient pas. Bluffant » , comme le rapporte Voici.




Kate White pour DayNewsWorld

LE CHANTEUR PHIL COLLINS

TRES AFFAIBLI EN CONCERT

Le mardi 8 mars 2022, c’est appuyé sur une canne que Phil Collins est apparu sur scène à l’occasion d’un concert à Berlin avec son groupe Genesis.

Visiblement très amaigri, le chanteur qui, selon Voici, souffrirait notamment d’une pancréatite, de diabète et de problèmes vertébraux, a été contraint de rester assis durant toute la durée de l’événement.

Des photos saisissantes ont bouleversé les fans du chanteur.

« Mes vertèbres ont écrasé ma moelle épinière »

« On peut dire que je suis en quelque sorte handicapé, ce qui est très frustrant », confiait le chanteur au micro de la BBC en septembre dernier.

Et pour cause, batteur hors pair, l’interprète de Against All Odds est aujourd’hui dans l’incapacité de s’adonner à sa passion. « J’adorerais pouvoir jouer avec mon fils. J’adorerais ça, mais je peux à peine tenir une baguette avec cette main », soufflait-il.

« Mes vertèbres ont écrasé ma moelle épinière (…) Je ne peux même plus tenir les baguettes correctement sans que cela soit douloureux », concluait-il alors, dépité.




Kate White pour DayNewsWorld

MORT DE JEAN-PIERRE PERNAUT ANCIEN PRESENTATEUR DU 13H DE TF1


Il était la voix des régions, le visage des territoires.

Jean-Pierre Pernaut, l'ancien présentateur du 13H de TF1, est mort à l'âge de 71 ans. L'annonce a été faite à l'AFP par Muriel Belgy, l'agente de l'épouse du journaliste, l'ex-Miss France et animatrice télé Nathalie Marquay-Pernaut. « Le père de Tom, Lou, Olivier et Julien est décédé des suites de son cancer du poumon » mercredi après-midi, a-t-elle déclaré.

Le 23 novembre dernier, le présentateur de 71 ans avait annoncé être atteint d'un cancer des poumons, après avoir déjà vaincu un cancer de la prostate. Il était depuis discret sur son état de santé. Il avait seulement indiqué à nos confrères du Parisien « qu'il se reposait comme le lui préconisait son médecin ».

Mi-décembre dernier, le présentateur de 71 ans avait déclaré dans son émission Jean-Pierre & Vous devoir s'éloigner de l'antenne de LCI afin de se reposer. Quelques semaines plus tard, Nathalie Marquay son épouse, avait annoncé sur le plateau de Cyril Hanouna que Jean-Pierre Pernaut avait été victime de quatre mini AVC depuis le début de l'année.

TF1 fait part de son "immense douleur"

Dans la foulée de l'annonce de sa mort, la chaîne TF1 a fait part de son « immense douleur », dans un communiqué. Jean-Pierre Pernaut « a incarné l'édition du journal de 13H de TF1 pendant plus de trente ans, une longévité inégalée, récompensée d'une fidélité sans faille du public. En cela, il faisait partie de la famille de tous les Français », a souligné TF1.

Pendant 33 ans, Jean-Pierre Pernaut s'est en effet imposé comme le roi de l'info de la mi-journée, avec une formule axée sur la proximité. Il avait cependant décidé de se retirer du JT, le 18 décembre 2020, alors qu'il était au plus haut de ses audiences et de sa popularité. Ce dernier journal présenté par « JPP » avait rassemblé plus de 8,1 millions de téléspectateurs, son record d'audience depuis août 2007.

Patrimoine, vie locale et territoires

« La révolution du 13h, c’est qu’on a été les premiers à vouloir faire un journal destiné à ceux qui le regardaient et à créer un réseau très solide de correspondants en régions, et on a pris beaucoup d’avance », disait Jean-Pierre Pernaut.

Artisans, marchés et villages étaient au cœur de son JT. Une patte Pernaut qui lui a permis à de nombreuses reprises d’être considéré comme le présentateur préféré des Français. « Jean-Pierre c’est le numéro 1 », pouvait-on entendre dans la bouche d’une fan, lors d’un reportage pour son dernier JT. Preuve de sa popularité.

Livres, théâtre et sport

La vraie vie, celle des gens qui regardent le JT, Jean-Pierre Pernaut l’a déclinée dans plusieurs livres dans lesquels il parle artisanat, cuisine locale ou des fêtes locales. Dans son dernier ouvrage en date, 33 ans avec vous, il revenait sur son expérience du journalisme.

Écrivain donc, il a également participé à la conception d’une pièce de théâtre, Piège à Matignon qui raconte l’impact des rumeurs propagées sur internet dans la vie d’un homme politique.

Amoureux du sport, de hockey sur gazon et notamment de courses automobiles, il a participé plusieurs fois au Trophée Andros, course de voitures sur glace.

Le septuagénaire était resté actif sur "JPP TV", une plateforme en ligne pour proposer des sujets régionaux créés par TF1, et présenter sur la chaîne d'info LCI une émission hebdomadaire baptisée « Jean-Pierre et vous ».

 Il avait également créé en 2021 un magazine papier, baptisé « Au cœur des régions ».




Britney Delsey pour DayNewsWorld

LA PHOTO OFFICIELLE D' ELISABETH II

POUR LE JUBILE DE PLATINE

Pour célébrer les 70 ans de règne d’Elizabeth II, Buckingham Palace a prévu quatre jours dont deux fériés, avec des événements publics à partir du 2 juin, date anniversaire du couronnement en 1953 à l’abbaye de Westminster.

Mais ce dimanche 6 février 2022, jour J. du 70e anniversaire de son accession au trône britannique, suite au décès dans son sommeil de son père, le roi George VI , Buckingham Palace a dévoilé la photo officielle qui lance l’année du Jubilé de platine de la souveraine. On la découvre très souriante, en plein travail.

Ce cliché, réalisé quelques jours auparavant, le mercredi 2 février, la montre, vêtue d’une robe chinée vert pâle et blanche sur laquelle elle a épinglé deux broches en diamants représentant des feuilles de lierre -un cadeau de sa mère pour ses 21 ans-, dans un salon de son château de Sandringham.

Assise dans un confortable fauteuil, le dos appuyé contre des coussins, elle se trouve devant une table sur laquelle sont posés des papiers extraits de sa «boîte rouge» ouverte à côté.

C’est par ce contenant que, chaque jour, lui sont communiqués les documents d'Etat nécessitant sa signature et la sanction royale, ainsi que d’autres l’informant d’événements au Parlement et de questions d'outre-mer et du Commonwealth, a précisé le Palais. Derrière elle, sur une petite table, un portrait de George VI avec son chien évoque ce père tant aimé auquel elle a succédé

Elle aurait pu s’afficher en «vraie reine» pour l’imaginaire collectif, coiffée de sa couronne ou de l’un de ses somptueux diadèmes. Au faste, la reine Elizabeth II a préféré l’action.




Kate White pour DayNewsWorld


NOUVEAU VOL A MAIN ARMEE D'UN BOULEDOGUE FRANCAIS TOUCHANT STARS ET ANONYMES

Les vols de Bouledogues Français se multiplient et sont de plus en plus violents. Leurs auteurs n’hésitent pas à utiliser des armes à feu pour menacer les propriétaires. C’est ce qui s’est passé le weekend dernier en Californie, dernier fait en date d’une tendance qui touche aussi les célébrités.

De New York à Los Angeles, de Miami à Chicago, les vols visant cette race canine se multiplient aux Etats-Unis.

Petit, donc facile à saisir et à emporter, un bouledogue français se revend des milliers de dollars au marché noir.

Normal, c'est le chien des stars

Leonardo DiCaprio, Reese Witherspoon ou encore Chrissy Teigen figurent parmi la longue liste de propriétaires célèbres. La demande est plus forte que jamais, mais ces chiens ne sont pas assez nombreux, car les portées sont généralement réduites.

La victime la plus célèbre est Lady Gaga. L'an dernier, des hommes armés ont enlevé deux de ses « French bulldogs » n'hésitant pas à ouvrir le feu, blessant l'employé chargé de les promener en mars 2021. La chanteuse a offert une récompense de 500 000 dollars. Finalement Koji et Gustav ont fini par être retrouvés sains et saufs.

Samedi dernier, une jeune femme et sa mère ont été attaquées par un groupe d’individus armés qui ont enlevé leur chien à Castro Valley, ville californienne située à une trentaine de kilomètres de San Francisco. Le canidé en question s’appelle Tito et est un Bouledogue Français, rapportait Newsweek le 16 janvier.

L’agression a eu lieu à 17h30 locales, précise le communiqué du bureau du shérif du comté d’Alameda. 4 ou 5 personnes se trouvaient à bord d’un crossover qui s’est arrêté au niveau des victimes. 3 d’entre eux tenaient des armes à feu. Ils se sont emparés du quadrupède et d’un sac à main contenant un portefeuille et des clés, avant de prendre la fuite.

Ils sont revenus plus tard, durant la nuit, chez cette même famille pour voler une voiture garée devant le domicile. D’après les forces de l’ordre, le véhicule utilisé par les ravisseurs est volé et est impliqué dans plusieurs autres cambriolages à main armée. Le bureau du shérif poursuit son enquête et espère retrouver Tito au plus vite, pour le remettre à ses propriétaires.

C’est devenu un phénomène de plus en plus préoccupant aux Etats-Unis. Le recours à la violence étant un phénomène nouveau et inquiétant .

« Il m'a braqué son pistolet dans la figure »

Plus au nord, à Oakland, une habitante du nomMarieke Bayens a vécu un traumatisme similaire à Oakland, tandis qu'elle promenait Merlyn, que lui avait confié une amie. Elle s’est retrouvée avec un pistolet contre la figure. L'agression s'est produite en pleine rue, le 26 novembre à 18h00. « J'attendais que Merlyn ait terminé de faire ses besoins quand j'ai vu deux personnes s'approcher. D'abord je ne me suis pas méfiée car ils avaient un masque comme tout le monde, mais j'ai remarqué qu'ils portaient des gants gris, j'ai trouvé cela bizarre », relate la jeune femme « En un instant l'un s'est planté devant moi, en me braquant son pistolet dans la figure. Il m'a lancé : 'Donne-moi le chien !' », poursuit-elle. « L'autre avait déjà saisi au sol Merlyn et, comme je ne répondais pas à celui qui tenait l'arme, il m'a arraché la laisse des mains. Ils ont couru à leur voiture et pris la fuite en fonçant dans une rue à contresens ».

Plus récemment, fin décembre, un Bouledogue Français de 8 ans répondant au nom de Luca avait été arraché des bras de Robert Marinelli à quelques pas de Sunset Boulevard. L’homme avait reçu des coups, avant d’être traîné par le véhicule des assaillants

Il y a un an, c’était une Sarah Vorhaus au visage couvert de bleus et de bosses qui relatait le vol brutal de Chloe, sa jeune femelle Bouledogue Français de 5 mois, à San Francisco.

Autorités et experts appellent à la vigilance

Autorités et spécialistes invitent donc les maîtres à se montrer vigilants face à cette vague d’enlèvements. Ils appellent les propriétaires qui n’ont pas fait pucer leurs chiens à le faire, à leur faire porter un collier GPS et à sécuriser les issues du domicile, entre autres précautions.

Ils recommandent également de s’abstenir de publier des photos « facilement géo-localisables » de son animal de compagnie sur les réseaux sociaux.




Kate White pour DayNewsWorld

ACCUSE POUR AGRESSION SEXUELLE

LE PRINCE ANDREW BIENTOT DEVANT LA JUSTICE

Une annonce qui risque de faire des remous à Buckingham...Un juge de New York a validé mercredi la plainte d'une femme américaine contre le prince Andrew pour agressions sexuelles en 2001 quand elle avait 17 ans, malgré une demande de rejet du deuxième fils de la reine d'Angleterre.Dans sa décision, le juge Lewis Kaplan estime que la demande de rejet de cette plainte civile, déposée à l'été 2021 par Virginia Giuffre, l'une des victimes des crimes sexuels du financier américain Jeffrey Epstein, doit être « refusée à tous égards ».

Procès au civil

Le prince, 61 ans, est embarrassé depuis des années par ses liens avec Jeffrey Epstein, mort en prison en 2019, et son ancienne compagne Ghislaine Maxwell.

La défense soutenait le rejet de cette plainte au motif que Virginia Giuffre avait signé en 2009 un accord avec le financier américain pour ne pas le poursuivre, ainsi que « d'autres accusés potentiels » . Un argumentaire refusé par le juge, dans sa décision datée de mardi mais rendue publique mercredi.

Le prince n'est pas poursuivi au pénal dans cette affaire et a toujours vigoureusement rejeté les accusations de Virginia Giuffre. Si tous les recours d'Andrew échouent, un procès au civil pourrait se tenir « entre septembre et décembre » 2022, avait dit à l'automne 2021 le juge Kaplan.

Agressée sexuellement à trois reprises

Âgée de 38 ans, cette femme affirme qu'Andrew l'a agressée sexuellement à trois reprises en 2001 - lorsqu'elle avait 17 ans et s'appelait Virginia Roberts - à Londres, New York et aux îles Vierges américaines. C'est là que résidait un couple d'amis du prince: le multimillionnaire américain Jeffrey Epstein, qui s'est suicidé en prison en 2019, à 66 ans, avant son procès pour crimes sexuels, et la mondaine britannique Ghislaine Maxwell 60 ans, incarcérée à New York depuis 2020 et jugée coupable le 29 décembre de trafic sexuel de mineures au profit d'Epstein entre 1994 et 2004

Une vilaine affaire de mœurs.




Kate White pour DayNewsWorld

L'ADIEU AUX FRERES BOGDANOFF


Les funérailles d’Igor et Grichka Bogdanoff, disparus des suites du Covid-19, avaient lieu ce 10 janvier en l'église de la Madeleine, à Paris. Cyril Hanouna, Luc Ferry, Julien Lepers et d’autres personnalités étaient venus leur rendre un dernier hommage, accompagnés de nombreux anonymes, souvent nostalgiques des années Temps X.

Cet édifice connu a accueilli nombre obsèques, souvent grandioses, d’artistes : Frédéric Chopin le premier en 1849, puis Édith Piaf, Thierry Le Luron, Charles Trenet, Henri Salvador, jusqu’à Johnny Hallyday en 2017.

À 14h45 arrivent la famille et les proches. D’abord l’écrivaine Amélie de Bourbon-Parme, mariée à Igor Bogdanoff de 2009 à 2018, avec lequel elle a eu deux garçons, Alexandre et Constantin, 10 et 7 ans, qui s’agrippent à son bras, apeurés par cet amas de curieux.

La comtesse Ludmilla d'Oultremont, la première épouse d’Igor, et Julie Jardon, sa dernière compagne, sont également présentes.

On aperçoit aussi quelques visages connus : l’animateur Cyril Hanouna, l’essayiste Raphaël Enthoven, le présentateur Julien Lepers, l’ancien acheteur d’Affaire Conclue Pierre-Jean Chalençon…

Le jet-setteur Massimo Gargia, habituellement si volubile, se fait discret. Tout comme l'ancien ministre de l’Éducation nationale, Luc Ferry, l’un des fidèles amis des Bogdanoff

« Dans l’univers, rien n’est impossible », citation chère aux deux frères. Paradoxalement, leur passion pour les sciences ne les avait pas empêchés de se rapprocher de la religion. Les différentes homélies, prononcées par des proches dans un grand silence, font référence à leur carrière :

« Votre disparition est un Big Bang. »




Kate White pour DayNewsWorld

MEME LIBEREE LA BATAILLE CONTINUE

 POUR BRITNEY SPEARS

Britney libérée, Britney vengée ?

 L’année 2021 aura marqué un tournant majeur dans la longue bataille menée par l’interprète de Baby One More Time pour se libérer de la tutelle de son père. Le témoignage-choc de 23 minutes livré par une Britney Spears « déprimée » et « traumatisée » devant le tribunal de Los Angeles en juin dernier a accéléré l’effondrement de sa tutelle, qui a été levée officiellement en novembre.

En Juillet 2021 à la suite du vibrant plaidoyer de la star pop, la société Bessemer Trust quitte la tutelle afin de respecter les vœux de cette dernière. Sam Ingham, avocat nommé par la cour et qui aura représenté Britney Spears pendant sa tutelle, cède sa place à un nouvel avocat, choisi cette fois par la chanteuse, Mathew Rosengart. Celui-ci demande la fin de ce « cauchemar kafkaïen » et finit par l'obtenir. En décembre 2021, Britney Spears retrouve le contrôle de ses finances et de sa fortune, estimée à 60 millions de dollars.

Mais l’histoire n’en restera pas là : le 19 janvier, la question de la gestion des finances de l’artiste qui a vendu 100 millions d’albums en 20 ans de carrière sera à nouveau discutée devant un tribunal de Los Angeles. Restent en effet aujourd’hui des questions majeures sur la gestion des finances de l’artiste par ses tuteurs, soupçonnés d’avoir largement profité de leur statut légal.

« Le cas de Britney Spears met en lumière ce système de tutelle en général, dans lequel les gens qui prennent des décisions sont aussi rémunérés pour leurs services, souligne Samantha Stark. Tant que la tutelle continue, ils font de l’argent. Le cas de Britney est unique parce qu’elle donnait des spectacles et faisait des millions de dollars. C’est un cas unique, mais avec un conflit d’intérêts évident pour les tuteurs. »

«  Je ne crois pas que la fin de la tutelle soit la fin de l’histoire, Britney a répété encore et encore qu’elle voulait poursuivre ceux qui ont profité de sa tutelle. Elle pourrait lancer une enquête ou lancer une poursuite, même si la tutelle est terminée », croit Samantha Stark, jointe à New York en décembre dernier.

Journaliste vidéo pour le New York Times, Samantha Stark a réalisé et produit deux documentaires coups de poing en 2021 sur la tutelle de Britney Spears, Framing Britney Spears et Controlling Britney Spears. Tous deux ont allumé, puis nourri une vague de soutien d’une ampleur inédite en faveur de la chanteuse de Work Bitch et du mouvement #FreeBritney.

À 40 ans, Britney Spears n’est plus l’écolière sexy dont tout le monde remettait en cause la virginité, ni la jeune sex-symbol dénigrée par les tabloïds, ni la femme harcelée par les paparazzis. En 2021, la réhabilitation de l’icône pop fait aussi cheminer bien des femmes de sa génération.

« Au final, notre façon de traiter les célébrités, c’est aussi la façon dont on se traite les uns les autres. C’est pour ça qu’on peut se sentir interpellés par le cas de Britney. », argue avec justesse Samantha Stark.




Kate White pour DayNewsWorld

LES OBSEQUES DES FRERES BOGDANOV

LUNDI 10 JANVER 2022 A LA MADELEINE

Les frères Bogdanov, tous deux décédés du Covid-19, seront honorés lundi en l’église de la Madeleine à Paris.Une messe en hommage à Igor et Grichka Bogdanov sera célébrée lundi à 15H00 en l’église de la Madeleine à Paris, a annoncé mercredi la famille dans un communiqué. « Leur inhumation se déroulera dans la stricte intimité », ajoute le court texte transmis à l'AFP par l’agent des célèbres jumeaux.

Partis à six jours d’écart.

C’est la fin d’une double trajectoire étourdissante tracée par ces descendants de l’aristocratie autrichienne devenus princes du Paf. Révélés par l’émission «Temps X» , les frères baroques et visionnaires s’étaient laissé griser par le vertige de la science. En repensant l’origine de l’Univers, ils avaient gagné la dimension de chercheurs populaires et controversés.

À 72 ans, Igor et Grichka Bogdanov avaient choisi de ne pas être vaccinés contre le Covid-19. Jusqu’au bout, leur rapport au corps et à la médecine a été nimbé d’un certain mystère, une aura d’ovni. Selon Amélie de Bourbon-Parme, ex-épouse d’Igor Bogdanov , « ils sont tombés malades quelques jours avant leur hospitalisation le 15 décembre ».

« Les choses se sont dégradées. C’est le destin. Ils n’ont pas pu être séparés plus longtemps... Ils ont été très entourés à l’hôpital ! Jusqu’au bout, ils se donnaient des nouvelles à quelques chambres d’écart... », a confié mercredi Mme de Bourbon-Parme sur BFMTV. L’ex-épouse d’Igor Bogdanov, avec lequel elle a eu deux enfants, a confirmé que les deux frères n’étaient pas vaccinés.

La phobie des médecins et des médicaments

« Ils n’en faisait pas un sujet politique. Ils n’évangélisaient personne. C’était une décision personnelle liée à leur phobie des médecins et des médicaments. Il y a un lien avec le sujet de la mort qui était tabou pour eux et qui les fascinaient. Ils ne voulaient pas regarder la mort et ne voulaient aucun lien avec elle, préférant l’oublier », a-t-elle expliqué.

« Ils était fascinés par la science et les découvertes. On n’est jamais à une contradiction près... », a estimé Mme de Bourbon-Parme.




 Kate White pour DayNewsWorld
 

ELIZABETH HOLMES EX-STAR DE LA SILICON VALLEY COUPABLE DE FRAUDE ENVERS SES INVESTISSEURS

Une icône de la Silicon Valley est tombée. Elizabeth Holmes a été condamnée lundi soir par le tribunal fédéral de San José (Californie) pour fraude et escroquerie à propos de son projet fou de start-up à l’origine de sa richesse, évaluée à plusieurs milliards de dollars. Après plus de trois mois d’un procès emblématique, Elizabeth Holmes, qui promettait de révolutionner les tests sanguins, a été reconnue coupable de fraude. Une sanction rare dans le monde de la tech

L’ex-star de la Silicon Valley a parlé. Elle a tenté de convaincre les jurés de son innocence et s’est présentée comme victime de violences sexuelles agissant sous l’emprise de Sunny Balwani, son associé avec qui elle a entretenu une relation pendant douze ans, et dont le procès est prévu pour le mois de mars 2022.

Après plusieurs jours de délibérations le jury a enfin rendu son verdict. Après plus de cinquante heures de délibération , les douze jurés réunis au tribunal de San José ont conclu qu'Elizabeth Holmes, la fondatrice de Theranos, a bien cherché à tromper ses investisseurs. Cette décision, très inhabituelle, ne devrait pourtant pas changer la culture de la Silicon Valley, où les entrepreneurs n'hésitent pas à embellir la réalité pour attirer des capitaux.

Une ascension fulgurante

Intitulée Theranos, l’entreprise avait tout, en théorie, pour révolutionner la médecine aux Etats-Unis. Avec une idée simple : à partir de quelques gouttes de sang prélevées, une machine appelée « Edison » pourrait en tirer plusieurs centaines d’analyses à même d’informer le patient sur sa santé. Sa fondatrice clamait que ces équipements étaient capables de réaliser plus de 200 tests sanguins.

Dans un pays où des millions d’Américains renoncent à se faire soigner, le projet a de quoi susciter l'enthousiasme. D’autant qu’Elizabeth Holmes promet que le test sera accessible au plus grand nombre.

Il fascine d’ailleurs autant les investisseurs que le monde politique qui, tous, soutiennent financièrement et médiatiquement le projet et n’hésitent pas à louer les qualités de la jeune entrepreneuse, qui a lancé la start-up en 2003 à tout juste 19 ans. En 2015, Forbes estime la fortune personnelle de la jeune trentenaire à 4,5 milliards de dollars. Joe Biden, alors vice-président des Etats-Unis, la qualifie à l’époque de « visionnaire ».

Les milliards s’accumulent, les contrats sont passés avec des chaînes de pharmacie ou d’épicerie pour installer à l’avenir son futur dispositif révolutionnaire. Tout semble sourire à cette fille d’une assistante parlementaire et d’un ancien directeur, désormais l’égale de Steve Jobs, fondateur d’Apple mort en 2011, son idole avec qui elle partage une passion pour le col roulé noir.

En réalité, ils parvenaient à en effectuer douze seulement, et leurs résultats étaient aléatoires. La supercherie a été dévoilée en 2015, dans un article publié par le « Wall Street Journal ».

Les défauts de son invention cachés

La milliardaire est alors pointée du doigt pour avoir masqué les défauts de sa création imparfaite. Au cours d’un procès de trois mois, une témoin a assuré qu’un test lui indiquait à tort une fausse couche. Un autre a indiqué qu’il avait été diagnostiqué séropositif, ce qui était faux également.

Elle n’a alors pas hésité à adopter le mantra «fake it until you make it» (fait semblant jusqu’à ce qui tu y arrives, ndlr) pendant des années. Et a inventé de toute pièce certains faits, comme l’utilisation de son outil par l’armée américaine en Afghanistan. Une information démentie par Jim Mattis, ancien secrétaire à la Défense de Donald Trump, qui assure que Theranos « n'avait jamais été déployée par les militaires sur le terrain ».

Coupable sur quatre points

Selon les jurés, entre 2010 et 2015, Elizabeth Holmes a œuvré à tromper les investisseurs, qui ont englouti plusieurs centaines de millions de dollars dans sa start-up. Elle a aussi été jugée coupable de trois autres chefs d'accusation portant sur des investissements individuels.

En théorie, chacun d'entre eux peut entraîner une peine maximale de vingt ans de prison maximum, et ces peines s'additionnent. Selon les médias américains, il est cependant peu probable que le juge décide d'imposer des peines aussi lourdes. L'ancienne PDG de Theranos devrait faire appel.

Les jurés, en revanche, ont conclu que la fondatrice de Theranos n'a pas cherché à tromper les patients. Sur les trois autres chefs d'accusation, portant sur des investissements individuels dans la start-up, le jury n'est pas parvenu à trouver un accord unanime. Les procureurs pourraient décider de déclencher un nouveau procès pour trancher ces points en suspens.

Défilé de témoins

Le jury a donc été convaincu par les 29 témoins qui ont raconté les méthodes douteuses employées par la start-up. Entre septembre et décembre, l'accusation a convoqué des patients ayant reçu des résultats de tests sanguins erronés, des investisseurs déçus, d'anciens employés de Theranos et des responsables de compagnies pharmaceutiques. Plusieurs éléments incriminant Elizabeth Holmes ont été montrés, dont des documents qu'elle a reconnu avoir trafiqués.

A la fin du procès, Elizabeth Holmes a choisi de se défendre elle-même . Elle a reconnu avoir fait des erreurs et exprimé des regrets, tout en déclarant qu'elle croyait en la mission de sa start-up et au potentiel de sa technologie. Elle a aussi accusé Ramesh Balwani, son ancien amant et directeur des opérations de sa start-up, de l'avoir manipulée et contrainte à avoir des relations sexuelles. Ce dernier, qui nie toutes ces accusations, sera jugé séparément en février.

Le procès de la Silicon Valley ?

Les verdicts coupables sont rarissimes aux Etats-Unis pour des chefs d'entreprise accusés de fraude. D'autres fondateurs de start-up, dont Adam Neumann, qui a créé l'entreprise de coworking WeWork ou l'ancien PDG d'Uber, Travis Kalanick, ont été poussés vers la sortie par leurs investisseurs, sans être poursuivis en justice pour autant.

Ce verdict est emblématique d'un changement général d'attitude aux Etats-Unis, vis-à-vis des entrepreneurs de la Silicon Valley. Autrefois admirés pour leur audace, ils font désormais l'objet de critiques, voire de tentatives de régulation qui n'ont pas abouti jusqu'à présent. Si la condamnation d'Elisabeth Holmes pourrait faire réfléchir à deux fois des entrepreneurs tentés d'embellir les faits pour attirer des financements, les investisseurs ne paraissent pas du tout concernés et injectent des montants records dans les start-up.

Angela Lee, professeur de capital-risque à l'université de Columbia estime par exemple que «ce verdict ne changera pas les pratiques de l'écosystème». . Pour comprendre, il faut s’intéresser à la culture de la Silicon Valley. Dans ce monde, innover, c’est sortir des sentiers battus pour donner vie à une idée, aussi disruptive soit-elle. Si vous persuadez les investisseurs de vous donner de l’argent, vous pouvez poursuivre des idées folles.

C’est le jeu et les investisseurs le savent. Voilà leur philosophie : ils soutiennent 100 idées en se disant qu’une finira par payer et rapporter de l’argent Egalement à la tête d'un fonds d'amorçage,Angela Lee raconte que le rapport de force est désormais entre les mains des fondateurs qui ont le choix entre des argentiers de moins en moins scrupuleux: «Je ne compte plus le nombre de fois où l'on me propose d'entrer au capital d'une start-up en me disant 'untel nous suit, vous avez cinq jours pour vous décider'. Le process d'évaluation de ces entreprises s'est accéléré.» Du côté des investisseurs, c’est l’effet domino : une entreprise attire des investisseurs et d’autres investisseurs suivent derrière, sans poser les bonnes questions, ils n’en sont pas capables. Rendant encore plus complexe la capacité des investisseurs à démasquer les prochains fraudeurs..

Certains investisseurs sont peut-être plus prudents, mais le paradigme reste le même : des entreprises visent les étoiles, sans expliquer comment elles comptent arriver. Des voix s’élèvent pour davantage de transparence, d’autres sont partisans du secret et du laisser aller. Le système est là pour que Theranos se reproduise…

En 2022 un procès en appel devrait se dérouler et Bad Blood, le livre de John Carreyrou relatant les faits, sera adapté au cinéma avec Jennifer Lawrence dans le rôle d'Elizabeth Holmes.




Joanne Courbet pour DayNewsWorld

LA VIE  ROMANESQUE DE GRICHKA BOGDANOFF ET DE SON FRERE  IGOR MORTS DU COVID A 72 ANS



Les jumeaux stars des années 1980 ne sont plus. Igor Bogdanoff vient de mourir à l’âge de 72 ans, annonce son agent ce lundi  4 janvier 2022. Son décès survient six jours seulement après celui de son frère Grichka, hospitalisé comme lui après une contamination au Covid-19. L 'un des deux frères Bogdanoff, Grichka, est mort à l'âge de 72 ans, avait alors annoncé son agent mardi 28 décembre.

Pas vaccinés

Les deux hommes n'étaient pas vaccinés. Invité sur BFMTV ce lundi, l'avocat de Grichka Bogdanoff, Edouard de Lamaze, a affirmé que « oui, oui, bien sûr », Igor Bogdanoff est décédé des suites du Covid-19.

« Dans la paix et l'amour, entouré de ses enfants et de sa famille, Igor Bogdanoff est parti vers la lumière lundi 3 janvier 2022 », ont écrit ses proches dans un message transmis par son agent.

Difficile de dissocier les jumeaux à la trajectoire parfaitement parallèle. Tous deux ont été lancés à la télévision en 1979, après avoir publié en 1976, un livre de vulgarisation scientifique, intitulé Clefs pour la science-fiction. « On a été invité au journal de 13 heures d’Yves Mourousi, sur TF1, et c’est comme ça qu’on a créé Temps X, grâce à notre livre », évoquait Igor Bogdanoff sur le plateau de BFMTV en 2018.

Mais pourquoi donc les frères Bogdanoff ont-ils refusé de se faire vacciner ? Une position militante revendiquée ? Une trop grande confiance dans leur système immunitaire ? Leur ami Luc Ferry, qui les connaissait bien, a avancé un début de réponse dans Le Parisien. « Grichka, comme Igor, n’était pas antivax, il était antivax pour lui-même, affirme l’ancien ministre de l’Éducation nationale, qui passait parfois des vacances avec eux. On en a encore parlé au téléphone il y a moins de trois semaines, quand tout allait bien pour eux. » https://www.lepoint.fr/people/covid-1

«Entouré de l’amour de sa famille et des siens, Grichka Bogdanoff s’est éteint paisiblement, le 28 décembre 2021, pour rejoindre ses étoiles», a écrit sa famille dans un communiqué transmis par son agent. Contactée par cette dernière, la famille n'a pas souhaité revenir sur les causes de son décès.

De source journalistique, Grichka Bogdanoff avait été hospitalisé le 15 décembre dans le service de réanimation de l’hôpital Georges-Pompidou, après avoir contracté le Covid-19. Le même jour, son frère Igor avait été également reçu au sein du même service de cet établissement, pour des raisons identiques. Selon une source proche des deux frères, ils n’étaient pas vaccinés contre le Covid-19.

En avril 2020, soit un peu plus d'un an avant sa disparition, le scientifique avait donné des nouvelles très rassurantes dans les colonnes d'Ici Paris. « On conserve un regard d'enfant, d'émerveillement sur le monde. Nous ne regardons jamais en direction du passé, mais toujours vers l'avenir », avait-il rétorqué lorsque les journalistes lui avaient demandé de faire le bilan de sa vie à 70 ans passés.

Inséparables jumeaux

Avec son frère jumeau Igor, Grichka Bogdanoff avait lancé «Temps X», l'une des premières émissions télévisées de vulgarisation scientifique en France dans les années 1980. Les frères Bogdanoff détonnent dans le paysage audiovisuel français avec des effets spéciaux d’époque et des combinaisons argentées inusables, portées pendant neuf saisons face à de nombreux invités, comme Jacques Attali, Jean-Michel Jarre ou encore Jean-Claude Mézières. Les « Bogda » ont réalisé deux autres émissions scientifiques, pour France 2 – « Rayons X », de 2002 à 2007, puis « A deux pas du futur », entre 2010 et 2011. En réponse aux attaques visant leur légitimité, ils dénoncent une communauté scientifique incapable d’accepter un point de vue atypique et fustigent la cabale médiatique.

Ils parlent du train du futur, d’intelligence artificielle, d’astronomie ou d’OVNIS. Si tout le monde n’est pas fan – le magazine L’Express ironise en 1985 sur « ces clones de cirque qui ont inventé le look sanisette, asexué » –, ils sont toutefois propulsés au rang d’icônes par toute une génération qui admire leur brio de surdoués : « A 11 ans, nous avons passé des tests qui nous ont appris que nous faisons partie des 0,01 % de la population ayant un quotient intellectuel supérieur à 190 », relevait Grichka.

« Le cas est rare mais nous sommes investis de tous les avantages des jumeaux – une résonance physique, intellectuelle et morale –, sans l’inconvénient majeur que l’un installe son gouvernement sur l’autre », ajoutait-il.

Docteurs en physique et en mathématique, écrivains, animateurs de télévision, descendants de l’aristocratie autrichienne, figures de la vulgarisation scientifique pour le grand public et objets de controverses pour les chercheurs… en plus de quarante ans de vie publique, Igor et Grichka Bogdanoff (qui ont remplacé l’orthographe de leur nom en « Bogdanov », en signature de leurs ouvrages dès les années 1990) ont accumulé nombre de succès populaires.

Ils avaient par ailleurs connu un succès constant en librairie, avec la parution de nombreux best-sellers ayant pour sujets le cosmos, la naissance de l'Univers ou encore les innovations technologiques, comme « Le visage de Dieu» (ed. Grasset), «Le Code secret de l'Univers» (ed. Albin Michel), ou encore «3 minutes pour comprendre la grande théorie du Big Bang» (ed. Le Courrier du Livre).

Le 20 novembre dernier, Igor et Grichka Bogdanov étaient apparus publiquement, salle Gaveau à Paris, afin d'animer un débat à l'occasion de la parution du livre «Dieu, la science, les preuves» de Michel-Yves Bolloré et Olivier Bonnassies (éditions Guy Tredaniel).

Pour les deux auteurs, les découvertes scientifiques du XXe siècle et de ces deux dernières décennies, loin d’éloigner l’idée de Dieu, permettent au contraire aujourd’hui d’affirmer que l’Univers a un début absolu – le Big Bang correspondant bien à cette perspective – et une fin prévisible, comme la thermodynamique tend à le prouver.

Une vie romanesque

Nés dans le village de Saint-Lary, dans le Gers, le 29 août 1949, leur père serait un artiste peintre russe d’origine tatare, leur mère la fille naturelle d’une aristocrate autrichienne. Ils sont élevés par des précepteurs, au milieu des 15.000 ouvrages en français, russe, anglais ou allemand de la bibliothèque familiale.

Grichka avait été diagnostiqué Asperger

Grichka Bogdanov avait révélé avoir été diagnostiqué du syndrome d'Asperger. « J'ai été testé officiellement Asperger », avait-il fait savoir, avant de préciser :

« Ça me permet de mieux situer les caractéristiques de mon fonctionnement psychique.

Par exemple, apprendre par cœur les mille premières décimales du nombre pi. »

Par ailleurs, beaucoup de mystère entoure la biographie des célèbres jumeaux, qui ont eu plusieurs fois maille à partir avec la justice. Un procès pour « escroquerie sur personne vulnérable » visant les deux frères doit avoir lieu les 20, 21 et 27 janvier 2022. Ils sont accusés d’avoir spolié un millionnaire bipolaire pour régler leurs déboires financiers et relancer Temps X, l’émission de science-fiction qui les a rendus célèbres.

Ces dernières années, ils avaient surtout défrayé la chronique au travers des moqueries des humoristes à propos de leur visage profondément transformé.

« Nous revendiquons d’avoir une gueule d’extraterrestres », affirmaient-ils en 2010, sans donner d’autres détails. Grichka Bogdanoff était célibataire et n'avait pas d'enfant.




Paul Emison pour DayNewsWorld

MESSAGE DE NOEL

LE PRINCE PHILIP MANQUE A SA REINE ELISABETH II

Dans son message de Noël, Elizabeth II partage sa peine d’avoir perdu Philip . Elizabeth II a confié samedi que son défunt époux Philip lui « manque » dans un touchant hommage rendu lors de sa traditionnelle allocution de Noël, une fête de nouveau assombrie par la Covid-19. « Bien que ce soit pour beaucoup de gens une période de grand bonheur et de gaieté, Noël peut être difficile pour ceux qui ont perdu des êtres chers. Cette année, je comprends particulièrement pourquoi », a déclaré la souveraine dans ce message, personnel comme rarement, enregistré au château de Windsor.

Elle y apparaît vêtue d’une robe rouge, assise derrière un bureau sur lequel est posée une photographie de Philip et elle se regardant en souriant, prise en 2007 à l’occasion de leurs noces de diamant (60 ans de mariage). Elle porte une broche chrysanthème en saphir qu’elle avait arboré pour sa lune de miel en 1947, bijou qui apparaît aussi sur le cliché de 2007.« Je sais qu’il voudrait que nous profitions de Noël »

La monarque de 95 ans assure avoir « tiré un grand réconfort » des nombreux hommages qu’elle a reçus depuis le décès du duc d’Édimbourg en avril à 99 ans. Évoquant avec tendresse Philip avec laquelle elle a été mariée 73 ans, elle cite « son sens du devoir, sa curiosité intellectuelle et sa capacité à s’amuser de toute situation ». « L’éclat espiègle et interrogateur (de ses yeux) était aussi brillant à la fin que lorsque j’ai posé les yeux sur lui pour la première fois », poursuit-elle. « Bien qu’il me manque, et manque à ma famille, je sais qu’il voudrait que nous profitions de Noël », ajoute la reine, assise auprès d’un grand sapin scintillant, insistant sur la « joie » de la fête « malgré le rire familier qui nous manque ».

2021 aura été une année difficile pour la souveraine nonagénaire, qui après avoir perdu son époux a dû renoncer à la plupart de ses engagements. Ses médecins l’ont mise au repos après une nuit passée à l’hôpital en octobre pour des raisons jamais précisées. Et ces premières fêtes de fin d’année sans Philip, qu’elle avait qualifié de « roc », sont assombries par la résurgence fulgurante des cas de Covid-19 au Royaume-Uni. Après avoir annulé le traditionnel déjeuner qu’elle donne avant les fêtes pour une cinquantaine de membres de sa famille, elle a renoncé à se rendre fêter Noël à Sandringham, dans l’est de l’Angleterre, restant au château de Windsor près de Londres, désormais sa résidence principale.

Son fils aîné, Charles, et son épouse, Camilla, passent Noël à ses côtés, mais pas sa fille, Anne, qui s’isole depuis que son mari a été testé positif au coronavirus. Le prince William, fils aîné de Charles, son épouse Kate et leurs trois enfants passent Noël dans l’est de l’Angleterre. Charles et Camilla se sont rendus samedi matin

« Même si en raison du Covid, nous ne pouvons pas célébrer (Noël) tout à fait comme nous l’aurions souhaité, nous pouvons toujours profiter de nombreuses et joyeuses traditions », comme entonner un chant de Noël ou décorer un sapin, a suggéré Elizabeth II dans son allocution. Évoquant la transmission de traditions et de valeurs, la reine a cité la protection de l’environnement. Elle s’est félicitée que le « travail de pionnier » de Philip ait été « repris » par Charles et William, impliqués dans la conférence sur le climat COP26 en Écosse alors qu’elle-même avait dû annuler sa venue.

La souveraine ne fait, en revanche, aucune mention du prince Harry et de son épouse Meghan, qui ont pris leurs distances avec la famille royale en 2020 et vivent désormais en Californie, même si elle s’est réjouie de la naissance de quatre enfants dans la famille royale en 2021, dont Lilibet, deuxième enfant du couple.

La reine a évoqué les grands rendez-vous de 2022, dont les jeux du Commonwealth l’été prochain, et surtout les célébrations de son jubilé de platine, marquant ses 70 ans de son accession au trône le 6 février 1952.




Kate White pour DayNewsWorld

MALGRE ELLE MARIAH CAREY

 LA REINE DES CHANTS DE NOEL

Chaque année à partir de la fin novembre, Mariah Carey fait son retour à la radio ou dans les haut-parleurs des magasins avec son tube de Noël « All I want for Christmas is you ».

Sorti en 1994, le tube de Noël de Mariah Carey vient de pulvériser un nouveau record. Inédit dans l"histoire de la musique, il s'est placé cette semaine en tête du Billboard 100.

La chanteuse a remercié ses fans sur Instagram : « Les enfants m'ont réveillée avec la bonne nouvelle.

Je suis si reconnaissante, surtout envers les Lambily. Je vous aime tellement ! » Les Lambily sont le nom que donne Mariah Carey à ses fans.

Mais la diva de la pop pense que son titre de reine de Noël n'est plus au goût du jour, voire usurpée, au micro du Zoe Ball Breakfast Festival.

Un titre qu'elle laisse volontiers ... à la Vierge Marie.

« C'est elle la reine de Noël » conclut-elle au micro de la radio britannique.

Cette révélation intervient en pleine promotion de Fall in Love at Christmas. Un nouveau titre taillé pour les fêtes.

La diva sort en effet dans la foulée un nouveau single de... Noël intitulée « Fall in love at Christmas », aux côtés du chanteur RnB Khalid et de l'icône du gospel Kirk Franklin.

Cette nouveauté a été présentée lors du récent show Mariah's Christmas: The Magic Continues diffusé sur Apple TV+ et réalisé par Hamish Hamilton et Roman Coppola. Mariah Carey en est évidemment la vedette, entourée d'invités célèbres.

Elue plus la plus grande pop star de l'année 2014 par le Time, elle a aussi intégré en novembre dernier le célèbre Guiness Book des Records pour avoir vendu près de 17 millions d'exemplaires.



Kate White pour DayNewsWorld

COVID-19 LA REINE ELISABETH II ANNULE

SON TRADITIONNEL REPAS FAMILIAL DE NOEL

La reine Elizabeth II d’Angleterre a annulé un repas en famille prévu avant Noël, a appris la presse britannique ce jeudi 16 décembre auprès du palais de Buckingham.

« Le repas familial d’avant Noël n’aura pas lieu, a confié cette source à Reuters. La décision est une mesure de précaution car cela mettrait en danger les préparatifs de Noël de trop nombreuses personnes s’il avait lieu. »

Les cas de Covid-19 explosent outre-manche

La souveraine de 95 ans, dont les apparitions sont rares depuis sa brève hospitalisation en octobre, comptait réunir une cinquantaine de personnes mardi midi au château de Windsor, désormais sa résidence principale, à l’ouest de Londres. Elle doit ensuite aller passer Noël à Sandringham, dans l’est de l’Angleterre, avec sa famille rapprochée. Cette coutume est un hommage à l'héritage allemand de la monarchie britannique.

Ainsi, chaque année, les membres de la famille arrivent à Sandringham pour les fêtes de fin d'année. Les cadeaux sont disposés sur des tables différentes de façon à ce que chaque invité ait sa propre pile. Après qu'ils ont décoré l'arbre de Noël et pris le thé de l'après-midi, les membres de la famille royale procède à l'échange de cadeaux à 18 heures tapante.

Le tabloïd The Sun rapportait mercredi qu’elle espérait maintenir ce repas auquel elle tient beaucoup, annulé l’an dernier déjà en raison de la pandémie et qui aurait été son premier depuis la mort de son époux Philip en avril.

Les autorités sanitaires britanniques ont recommandé mercredi d’éviter tout rassemblement avant les fêtes de fin d’année, alors que le Royaume-Uni enregistre un nombre record de contaminations par le coronavirus.

La reine hospitalisée en octobre

La reine, qui est âgée de 95 ans, a été hospitalisée en octobre dernier et a annulé ensuite ses engagements officiels pendant plusieurs semaines.

Elle a depuis considérablement réduit ses activités et notamment annulé sa présence à la conférence sur le climat COP26 en Écosse. Elle tient la plupart de ses audiences par visioconférence mais aussi quelques unes en personne comme mercredi avec le sultan d’Oman, qu’elle a reçu à Windsor.

L'état de santé de la souveraine, qui règne depuis près de 70 ans, inquiète depuis qu'elle a été mise au repos par ses médecins le 20 octobre et a passé une nuit à l'hôpital pour des examens « préliminaires » dont la nature n'a jamais été précisée.




Kate Whithe pour DayNewsWorld

DIANE LEYRE SACREE MISS FRANCE 2022

Diane Leyre, Miss Ile-de-France, a été élue Miss France 2022 dans la nuit de samedi 11 à dimanche 12 décembre 2021, à l’issue d’un concours organisé à Caen, retransmis sur TF1. Sa première dauphine est Miss Martinique, et sa deuxième dauphine, Miss Alsace. Elle succède à Amandine Petit (Normandie), qui avait été élue en décembre 2020. Il s’agit de la première Miss francilienne a être élue depuis 1997.

La jeune femme brune de 1 m 77, âgée de 24 ans, a été choisie à 50/50 par les téléspectateurs et par un jury de sept personnalités présidé par l’ancien présentateur du journal télévisé Jean-Pierre Pernaut.

Le jury s’est prononcé à l’issue d’une soirée au cours de laquelle les 29 miss régionales candidates ont présenté une série de chorégraphies sur des airs connus de comédies musicales sous les acclamations du public du Zénith de Caen.

Titulaire d'un Bachelor de business administration, Diane Leyre travaille sur Paris dans une entreprise de promotion immobilière située dans le 7ème arrondissement de la capitale. Trilingue (elle parle aussi bien le français, l'anglais que l'espagnol, ndlr), cette fan de fitness et romans a étudié à Madrid.

La Parisienne  va devoir quitter son emploi pour se consacrer à 100 % à son nouveau statut. Mais pas de quoi l’effrayer : « Je suis prête à devenir ambassadrice de notre beau pays », confiait-elle après son sacre. Diane Leyre a également la fibre entrepreneuriale puisqu’elle a créé pendant la crise du Covid-19 son entreprise, « une marque qui proposait des bandoulières pour les sacs à main, a-t-elle détaillé au Figaro. Cela a super bien marché mais, quand j’ai repris le travail, je ne pouvais pas concilier les deux. »

Sur fond de polémique

L’élection s’est déroulée sur fond de polémique alors que le concours est de plus en plus critiqué, notamment sur la représentation des femmes. L'association Osez le féminisme ! qui accuse le concours de violation du droit du travail, a déposé plainte.

Ce concours est réservé aux femmes célibataires de moins de 25 ans, d’une taille minimale de 1 m 70. Ainsi la ministre de l’égalité entre les femmes et les hommes, Elisabeth Moreno, a déploré vendredi des « règles dépassées (…) qui peuvent être discriminantes ». Mme Moreno a, par exemple, regretté qu’une « femme veuve ou une femme qui est déjà mère ne puisse pas postuler ». Mme Moreno a reçu au ministère Alexia Laroche-Joubert, la présidente de la société Miss France, filiale de la société de production Endemol.

Et elle s’est dite « quasiment certaine » que les règles « vont évoluer ». Mme Laroche-Joubert a ainsi annoncé depuis, lors de la présentation du concours 2022, que les candidates seraient pour la première fois rémunérées pour la finale, mais pas pour les répétitions. La participation de personnes transgenres est « envisageable » et a « fait partie des discussions » avec Mme Laroche-Joubert, a, en outre, assuré Mme Moreno, samedi sur Europe 1. De quoi faire bondir Geneviève de Fontenay, 89 ans, qui a claqué la porte du concours pour « Féministe ».

« En tant que femme j’ai envie de montrer qu’on peut être Miss France et féministe […], s’est défendue la lauréate. Pour moi, le féminisme c’est de décider de faire ce que je veux. » La jeune femme n’a pas hésité à miser sur l’humour pour convaincre le jury et les spectateurs. « Pour un an seulement, adoptez-moi », a-t-elle lancé au public.

Avec les 28 candidates avec qui je suis montée sur scène, on s’est senties plus féministes que jamais de prendre le pouvoir de notre vie, de monter sur scène alors qu’on a entre 18 et 24 ans, de prendre le micro, de tenir des discours », a-t-elle ajouté ce dimanche 12 décembre 2021.

Laissons la parole à Roselyne Bachelot : « J’aime bien le concours de Miss France (…).

C’est un concours amusant, glamour », avait déclaré, vendredi, la ministre de la culture, sur un plateau.

« On a besoin d’un peu de légèreté », et ces jeunes femmes « sont loin d’être des potiches. »




 Kate White pour DayNewsWorld

GRAND PRIX DE L'HUMOUR POLITIQUE 2021

A MARLENE SCHIAPPA

« ON NE VA PAS S'INTERDIRE LES PLANS A TROIS »

Marlène Schiappa succède à Édouard Philippe. La ministre déléguée auprès du ministre de l’Intérieur, chargée de la Citoyenneté, a reçu le Grand Prix de l’humour politique 2021, mardi, des mains du jury du prix « Press Club, humour et politique ». Cette récompense est due à une phrase prononcée au micro de Radio J lorsqu’elle défendait son projet de loi visant à lutter contre la polygamie. « On ne va pas s’interdire les plans à trois », avait-elle jugé bon de préciser. On savait Marlène Shappia une femme libérée...

Le Prix du Jury est attribué au candidat souverainiste à la présidentielle Nicolas Dupont-Aignan pour sa déclaration : « Je suis fort chez les gens qui sont à la limite du vote ».

Le Prix du Jeu de « Miot » (en hommage à Jean Miot, créateur du prix) et le Prix Spécial du Jury sont attribués à Jean-Pierre Raffarin, ancien Premier Ministre : « Quand la droite se durcit, elle se rétrécit ».

Cette saillie de Jean-Pierre Raffarin fait partie de la deuxième portée des phrases en lice pour le prix « Press club, humour et politique » 2021.

Le Prix de l’encouragement a été décerné à Audrey Pulvar, adjointe à la maire PS de Paris Anne Hidalgo : « Ce qui se passe avec les votes extrêmes et l’abstention, c’est la traduction concrète des effets du réchauffement climatique ».

Le Prix de la récidive a été adressé à l’ex-président François Hollande : « Michel Barnier a un côté prince charmant pour les maisons de retraite ».

Le Prix Marcel Duchamp a été remis à la ministre de la Culture Roselyne Bachelot : « Comme disait mon grand-père, mieux vaut avoir des gens dans sa tente et qui pissent dehors que l’inverse ».

Emmanuel Macron s’est vu décerner le prix Sigmund Freud, pour sa réponse à une agricultrice lors de sa visite d’une foire en Provence : « La réforme des retraites, on fera cela quand on tombera les masques ».

Le Prix de la révélation de l’année a été attribué à Sandrine Rousseau, candidate à la primaire écologiste : « Je vis avec un homme déconstruit et je suis super heureuse ».

Enfin, le Prix des Internautes a été décerné, ex-æquo, au Premier Ministre Jean Castex - "Moins nous alimentons les polémiques auto portées, mieux nous nous portons - et au sénateur LR de Paris Pierre Charon : "Xavier Bertrand voulait être hypersonique, il est subsonique, il n’a pas passé le mur du son".

Le prix « Press club, humour et politique » avait été remporté en 2019 par Édouard Philippe.

À la question de savoir si tout remontait à Matignon, le Premier ministre de l’époque avait répondu : « Non, seulement les emmerdes. »




Emily Jackson pour DayNewsWorld

L'ARTISTE JOSEPHINE BAKER GRANDE RESISTANTE

AU PANTHEON

C’est la 6e femme à y faire son entrée. Sur 80 personnes qui ont marqué l’Histoire, Joséphine Baker est seulement la sixième femme à entrer au Panthéon. Sophie Berthelot, Marie Curie, Germaine Tillion, Germaine de Gaulle-Anthonioz et Simone Veil l’ont précédée. Cette date du 30 novembre n’a pas été choisie au hasard. Elle coïncide avec la date anniversaire du mariage de Joséphine Baker avec Jean Lion. Cette union, qui dura 14 mois, lui a permis de devenir française.

Grande figue de la Résistance

Celle qui aimait par-dessus tout chanter et  s'est également engagée durant la Seconde Guerre mondiale.Joséphine Baker refuse tout d'abord de se produire devant les soldats nazis. Et  dès septembre 1939, elle est présentée à Jacques Abtey, chef du contre-espionnage militaire à Paris.

Celui-ci offre une mission à Joséphine Baker : recueillir des informations sur les troupes ennemies. Pour cela, elle devra user de sa popularité d’artiste, se faire inviter dans les ambassades et les dîners. Un rôle parfait pour cette grande femme, élégante et mondaine. Personne ne peut la soupçonner.élégante et mondaine.

Au château des Milandes, situé en Dordogne qu’elle loue dès 1937, puis qu’elle achètera dix ans plus tard, Joséphine Baker organise aussi des cercles de résistants. Très impliquée, elle est appelée à aider le Général de Gaulle, réfugié à Londres.

Elle accepte alors de servir de couverture à Jacques Abtey, qui doit transmettre aux renseignements de la France Libre, de l’autre côté de la Manche donc, des informations récoltées en zone occupée. Il voyage alors sous la fausse identité de Jacques Hébert, « artiste accompagnant Madame Joséphine Baker ». Quant aux notes top secrètes, elle sont dissimulées en langage chiffré dans les partitions de la chanteuse. Ce petit stratagème sera aussi l’occasion d’une première rencontre entre Joséphine Baker et le Général.

L’artiste est ensuite envoyée en mission en Afrique du Nord, à Alger, Fez, Alexandrie, etc. Elle y donne des concerts, mais sa présence a toujours un autre but. « C’est très pratique d’être Joséphine Baker. Les douaniers me réclament effectivement des papiers, mais ce sont des autographes », plaisante-t-elle, tout en dissimulant des notes d’informations sous ses vêtements.

En 1957, elle sera faite chevalier de la Légion d’honneur.

Le cercueil, qui ne contiendra pas le corps de l’icône des années folles, sera rempli de la terre des quatre endroits symboliques où Joséphine Baker a passé une partie de sa vie : Saint-Louis, sa ville de naissance aux États-Unis, Paris, sa ville de cœur, les Milandes en Dordogne où elle a possédé un château, et Monaco, où elle repose près de son mari et d’un de ses enfants.

«  Il faut l'avoir connue pour se figurer ce qu'est la bonté » a tweeté Line Renaud.

Le chef de l’État prononcera un discours en hommage à cette « artiste de renommée mondiale, engagée dans la Résistance, inlassable militante antiraciste » qui est « l’incarnation de l’esprit français » .




Alize Marion pour DayNewsWorld

 BRADLEY COOPER ET LADY GAGA

SUR LEUR PRETENDUE IDYLLE DURANT

 LE TOURNAGE A STAR IS BORN

En novembre 2019, Lady Gaga avait déjà parlé au sujet de la fameuse rumeur selon laquelle elle et Bradley Cooper, sur le tournage de A Star Is Born, seraient tombées amoureux.

Cette spéculation avait atteint des sommets lorsque les deux acteurs, complices et enlacés, avaient interprété le tube Shallow aux Oscars 2019, pour lequel ils ont remporté l'Oscar de la meilleure chanson originale.

« Nous avions tout orchestré et planifié. Bien sûr que nous voulions que les gens croient que nous étions amoureux.

Et nous avons travaillé dur dessus. Nous avons travaillé pendant des jours. », avait-elle confié dans un entretien avec Oprah Winfrey.

Quatre ans après avoir joué au côté de Lady Gaga, c'est au tour de l'acteur américain de mettre les choses au clair. Bradley Cooper a expliqué que la performance avait été conçue pour qu'elle se déroule comme la scène centrale du film, en grande partie pour l'aider à surmonter son stress de chanter en direct.

« Juste d'un point de vue personnel, cela a réduit mon niveau d'anxiété », a admis le comédien d'American Sniper.

« Ils [les personnages Jackson et Ally, ndlr] tombent en quelque sorte amoureux dans cette scène du film.

C'est ce moment magique qui leur arrive sur une scène devant des milliers de personnes. (...) Cela aurait été tellement bizarre, si nous étions chacun sur des tabourets face au public », a-t-il affirmé dans le Hollywood Reporter ce mercredi 17 novembre.

A l'époque, l'acteur en couple avec le mannequin Irina Shay, ne s'était pas exprimé.




Kate White pour DayNewsWorld

ATTEINTE DE PROBLEME DE SANTE CELINE DION ANNULE SES PROCHAINS CONCERTS

Coup dur pour Céline Dion qui a annoncé mardi 19 octobre qu'elle était contrainte d'annuler plusieurs dates de ses concerts à Las Vegas pour raison médicale.

« J’ai le cœur brisé par cette situation. Mon équipe et moi travaillons sur notre nouveau spectacle depuis 8 mois et ne pas pouvoir monter sur scène en novembre m’attriste au-delà des mots.

Mes partenaires du Resorts World Las Vegas et de AEG ont travaillé sans relâche afin de préparer ce tout nouveau théâtre à la fine pointe de la technologie, et il est absolument splendide.

Je me sens terriblement mal de les laisser tomber, et je suis particulièrement désolée de décevoir tous les fans qui avaient prévu de venir à Las Vegas.

Maintenant, je dois me concentrer sur ma santé pour vite aller mieux… Je veux m’en sortir le plus rapidement possible », a écrit Céline Dion via un post Instagram.

Des spasmes « sévères » et « persistants » sont évoqués dans un communiqué publié sur son compte Twitter. La chanteuse canadienne était attendue par ses fans pour une série de concerts prévus à Las Vegas dès novembre prochain.

Dans un communiqué de presse, l'équipe de la star évoque des « symptômes physiques imprévisibles » qui « contraignent la chanteuse à retarder la première et à annuler les représentations prévues du 5 au 20 novembre 2021 et du 19 janvier au 5 février 2022. « Selon le magazine Variety, cette dernière serait victime de « spasmes musculaires persistants qui l’empêchent de performer ».

Souhaitons un bon rétablissement à Céline Dion !




Boby Dean pour DayNewsWorld

COLIN POWELL EX -SECRETAIRE D'ETAT AMERICAIN EST MORT DU COVID-19

Colin Powell, l’ancien secrétaire d’Etat américain, est mort à l’âge de 84 ans de « complications liées au Covid-19 », a annoncé sa famille, lundi 18 octobre.

« Nous avons perdu un mari, un père et grand-père remarquable et aimant, et un grand Américain », ont-ils déclaré dans un communiqué.

Né le 5 avril 1937 à Harlem, M. Powell a grandi à New York, où il a étudié la géologie. Il a commencé sa carrière militaire en 1958.

D’abord posté en Allemagne, il a ensuite été envoyé au Vietnam comme conseiller militaire de John F. Kennedy.

Il était le premier Afro-Américain à avoir occupé le poste de chef d’état-major des armées, avant de devenir chef de la diplomatie américaine sous la présidence du républicain George W. Bush.

« Un grand serviteur de l’Etat », selon George W. Bush

 George W. Bush a salué la mémoire de son ancien chef de la diplomatie, estimant qu’il était « un grand serviteur de l’Etat ».

« De nombreux présidents se sont fiés au jugement et à l’expérience du général Powell, a noté l’ancien président dans un communiqué. Il était très respecté dans le pays et à l’étranger. »

Défenseur de la guerre en Irak

Il a eu sa carrière ternie en incarnant le soutien indéfectible à la guerre en Irak. Défenseur de la guerre en Irak, M. Powell avait en effet fait, le 5 février 2003, devant le Conseil de sécurité de l’Organisation des Nations unies (ONU), une longue allocution sur les armes de destruction massive prétendument détenues par l’Irak ; des arguments qui ont servi à justifier l’invasion du pays. Il a admis par la suite que cette prestation était une « tache » pour sa réputation : « C’est une tache, parce que je suis celui qui a fait cette présentation au nom des Etats-Unis devant le monde et cela fera toujours partie de mon bilan. Dans d'autres interviews, il affirmera que son rôle était surtout de modérer les positions de George W. Bush et des « faucons » qui conseillaient la Maison-Blanche.

L'ancien chef d'Etat major des armées a prodigué son expertise militaire à de nombreux responsables américains, dont quatre présidents, confortant une réputation d'homme d'honneur distant de la mêlée politique.




Alize Marion pour DayNewsWorld

ENFIN BRITNEY SPEARS PEUT REVIVRE LIBRE !

Enfin Britney Spears libérée de la tutelle de son père !

Elle va pouvoir retrouver le contrôle de sa vie et de son corps.

Un tribunal de Los Angeles a en effet décidé mercredi de retirer la tutelle de Britney Spears à son père Jamie, conformément aux vœux de la chanteuse qui avait qualifié d'« abusive » cette mesure dont elle demande l’annulation depuis plusieurs années.

Après s’y être opposé, son père avait finalement accepté de se conformer à sa demande début septembre.

Cette tutelle, mise en place en 2008 après des troubles mentaux manifestés par la star, reste toutefois pour l’instant en vigueur, mais Jamie Spears n’a jusqu’à nouvel ordre plus son mot à dire dans la gestion de la vie privée ou des finances de sa fille, désormais confiée à des professionnels.

Le tribunal devrait se prononcer sur la fin de cette mesure de tutelle lors d’une audience future, vraisemblablement d’ici à la fin de l’année. Jamie Spears « doit être suspendu le 29 septembre 2021 et la mise sous tutelle doit cesser rapidement », écrivait Mathew Rosengart, avocat de Britney Spears, dans une requête déposée cette semaine.

La juge Penny avait fixé au 12 novembre 2021, une «courte audience» destinée à entériner formellement la fin de la tutelle.

Maintenant une seconde est prévue le 13 décembre 2021 pour examiner des questions financières et d'autres détails.




Kate White pour DayNewsWorld

ETATS-UNIS  BRITNEY SPEAR ANNONCE

SES FIANCAILLES

Britney Spears peut enfin croire à nouveau au bonheur !

La popstar de 39 ans, annonce ses fiançailles avec Sam Asghari en publiant une petite vidéo de sa bague en diamant au doigt sur Instagram, accompagnée d’une légende :

« Je n’arrive pas à y croire, p***** !!!!!! ».

A ses côtés, sur la vidéo, se trouve Sam Asghari, 27 ans, vers lequel elle se retourne pour lui déposer un baiser sur la joue.

« Regarde-moi ça, tu aimes ? », lui demande-t-il.

« Oui ! », s’exclame-t-elle de joie.

La demande en mariage a été faite au domicile de la star, d'après les propos de Brandon Cohen (manager de Sam Asghari) à TMZ dans la soirée du dimanche 12 septembre 2021.

Jusqu' alors sous la tutelle de son père, la chanteuse de 39 ans ne pouvait pas officialiser sa relation avec son compagnon Sam Asghari.

Mais le père a enfin demandé officiellement à la justice de remettre en cause le principe même de la tutelle exercée sur sa fille.

Les deux tourtereaux se sont rencontrés pour la première fois en 2016, alors qu’ils jouaient ensemble dans le clip de son tube « Slumber Party » et vivent ensemble depuis plus de cinq ans.

Et ils ont d'autres projets comme celui d'avoir un enfant.

C'est ce que la star américaine avait dévoilé aux juges lors d'une audition concernant sa tutelle.

L'ex de Justin Timberlake a déjà deux enfants d’un précédent mariage avec le rappeur Kevin Federline.




Kate White pour DayNewsWorld

LA MOSTRA DE VENISE EDITION 2021

RENOUE AVEC LES GRANDES STARS

La Mostra de Venise retrouve à partir de mercredi tout son lustre, après une édition 2020 en demi-teinte à cause de la pandémie, avec ce savant mélange de grosses productions américaines, de cinéma d’auteur et de glamour qui en a fait un tremplin incontournable pour les Oscars.

L’an dernier, le plus ancien des festivals de cinéma avait fait le pari de se maintenir coûte que coûte malgré le Covid, et avait remis son Lion d’Or à l’un des très rares films américains sélectionnés, « Nomadland ».

Mais ni la réalisatrice, Chloé Zhao, ni l’actrice principale, Frances McDormand, n’avaient pu faire le déplacement.

D’ici la cérémonie de clôture le 11 septembre, de nombreuses stars pourraient fouler le tapis rouge, de Kristen Stewart en Lady Diana dans « Spencer » de Pablo Larrain, à Benedict Cumberbatch, en passant par Penelope Cruz et Antonio Banderas.

Des films venant de 59 pays seront projetés sur le Lido, et la course au Lion d’Or s’ouvrira mercredi avec « Madres Paralelas », dernier film de Pedro Almodovar, figure majeure du cinéma européen.

Netflix banni à Cannes mais bien accueilli à Venise

Le jury, présidé par Bong Joon-Ho, réalisateur de « Parasite », Palme d’Or 2019 et Oscar du meilleur film l’année suivante, réunit notamment l’actrice franco-belge Virginie Efira et Chloé Zhao.

Il devra départager 21 films – dont seulement cinq signés de réalisatrices. En cause, le ralentissement de la production, lié à la pandémie, qui aurait davantage impacté les réalisatrices, a plaidé Alberto Barbera, directeur du festival.

Trois films français sont en lice :

« Un autre monde », drame social de Stéphane Brizé, « Illusions perdues », où Xavier Giannoli adapte Balzac, et « L’Evénement », une adaptation d’un roman d’Annie Ernaux sur le thème de l’avortement par Audrey Diwan, une Franco-libanaise pour la première fois en compétition.

Le géant du streaming Netflix, toujours en quête de respectabilité, prétend à un Lion d’Or avec deux films,

« La Main de Dieu » de l’Italien Paolo Sorrentino, et surtout « Le pouvoir du chien » de Jane Campion, Palme d’Or en 1993 avec « La leçon de piano ».

Venise, qui peut se targuer d’une longue histoire qui lui a permis en 78 éditions de voir passer des légendes comme Marlon Brando, Martin Scorsese ou Robert de Niro, est devenue sous la direction d’Alberto Barbera l’une des antichambres des Oscars.

« Joker » de Todd Phillips a ainsi remporté deux Oscars cinq mois après avoir été couronné Lion d’Or en 2019, et « Nomadland » a reçu les statuettes du meilleur film et du meilleur réalisateur à Hollywood après son triomphe à Venise.

L’événement se tiendra aussi hors compétition, où sera présenté «Dune», une nouvelle version du space-opéra mythique à laquelle s’est essayé le Canadien Denis Villeneuve, avec un cortège de stars au générique, de Timothée Chalamet à Oscar Isaac, en passant par la révélation de la série «Euphoria», Zendaya. Ridley Scott («Blade Runner», «Gladiator») occupera aussi l’affiche, avec «Le dernier duel», qui marque la reformation à l’écran et au scénario du duo Matt Damon/Ben Affleck, un quart de siècle après «Will Hunting».

Le palmarès doit être annoncé le 11 septembre, au terme de cette 2e édition depuis le début de la pandémie.




Kelly Donaldson pour DayNewsWorld

 LE PRINCE WILLIAM ET KATE  DEMENAGERAIENT POUR SE RAPPROCHER DE LA REINE ELISABETH II

Une rentrée avec de nouveaux projets s'annonce-t-elle pour les Cambridge ? Selon le tabloïd britannique, Kate Middleton, le prince William et leurs enfants pourraient en effet déménager prochainement de leur demeure d’Anmer Hall afin de s’installer à Windsor.

Actuellement, le duc et la duchesse de Cambridge partagent leur temps entre deux résidences : leur grand appartement à Kensington Palace, au cœur de la capitale britannique, et leur maison de campagne d'Amner Hall, situé dans le Norfolk où ils passent leur week-end et leurs vacances.

Kate et William avaient également passé le confinement dans cette propriété.

« Anmer Hall avait du sens pendant que William était pilote d'hélicoptère en Est-Anglie et c'était utile pour les fêtes de Noël à Sandringham, mais cela ne fonctionne plus vraiment. C'est un peu trop loin pour les week-ends, mais Windsor est un parfait compromis. Ils envisagent des options dans la région », a expliqué une source au Daily Mail.

S'installer plus proche de la reine, seule depuis la mort du prince Philip, les rapprocherait également du centre de décision de la Couronne. D'autant qu'après avoir passé ses confinements à Windsor, la monarque envisagerait sérieusement de s'installer définitivement au château une fois revenue de ses vacances estivales à Balmoral.

Ce déménagement leur permettrait également d'être plus près de la famille de Kate Middleton : sa mère Carole ainsi que sa sœur, Pippa, vivent en effet à Bucklebury, à seulement 60 kilomètres de Windsor.

Reste désormais à trouver une propriété dans cette nouvelle région.




Kate White pour DayNewsWorld

LE CHANTEUR R. KELLY ACCUSE D'AVOIR SOUDOYE

UN FONCTIONNAIRE POUR EPOUSER

LA CHANTEUSE AALIYAH, ALORS MINEURE

«I believe I Can Fly ». Qu'il est loin le temps où R.Kelly survolait les charts avec son tube créé pour la bande originale de Space Jam en 1998. Depuis 20 ans, Robert Sylvester Kelly, son vrai patronyme, est davantage associé à la rubrique des faits divers.

Les témoignages à charge à l’encontre de R. Kelly se multiplient. Actuellement jugé au tribunal fédéral de Brooklyn pour abus sexuels, l’ancienne gloire déchue du R&B aurait soudoyé un fonctionnaire pour pouvoir épouser la chanteuse Aaliyah, mineure au moment des faits.

Il aurait fait un don de 500 dollars à ce fonctionnaire afin de changer les papiers d’identité de la jeune fille. C’est son ancien manager de tournée, Demetrius Smith, qui l’a affirmé ce vendredi lors de son témoignage livré au troisième jour du procès.

Le chanteur américain aurait décidé de mettre en place ce stratagème après avoir appris la grossesse d’Aaliyah. Âgé de 27 ans à l’époque, R. Kelly (54 ans aujourd’hui) craignait d’être poursuivi par la justice et aurait donc choisi d’épouser la chanteuse tout en modifiant sa date de naissance.

À travers ce mariage, R. Kelly avait une autre idée en tête. Dans le viseur de la justice pour exploitation sexuelle de mineurs, corruption, travaux forcés et enlèvement, le chanteur pensait qu’épouser Aaliyah allait empêcher cette dernière de témoigner contre lui. La jeune fille aurait donc fait partie des victimes de l’artiste.

Son manager, Demetrius Smith, avait pourtant déconseillé à R. Kelly d’épouser la jeune fille. « Elle était trop jeune », a-t-il déclaré devant le tribunal new-yorkais. « Il m’a demandé dans quel camp j’étais », a affirmé l’ancien collaborateur de l’artiste, originaire de Chicago.

Le mariage avait été annulé en 1995 lorsqu'il a été découvert que la jeune fille avait menti sur son âge sur le certificat de mariage. Ses parents avaient dénoncé le « rapt » de leur fille à l'époque. Aaliyah, dont le premier album « Age Ain’t Nothin’But A Number » avait été produit par R. Kelly, est décédée en août 2001 dans un accident d’avion. Elle était âgée de 22 ans.

R.Kelly est connu des services de la justice américaine depuis bien longtemps, les premières accusations contre la star ayant émergé durant les années 90.

Le site américain BuzzFeed avait aussi révélé en juillet 2017 que l'artiste américain serait à la tête d'un « temple sexuel », dans lequel six jeunes femmes, vivant recluses dans ses propriétés de Chicago et d'Atlanta, seraient chargées d'assouvir ses désirs.




Kate White pour DayNewsWorld

MORT DU PERE DU « SUDOKU »

Maki Kaji, l'homme qui a popularisé le Sudoku en lui donnant son nom japonais dans les années 1980, est mort à l'âge de 69 ans, a annoncé sa maison d'édition.

« Kaji-san, connu comme l'homme qui a donné son nom au Sudoku, était aimé par les amateurs de puzzles du monde entier », peut-on lire sur le site de la maison d'éditions Nikoli, qu'il a fondée.

Il est mort le 10 août d'un cancer des voies biliaires, peut-on lire dans le communiqué.

Le concept originel du jeu, le Carré latin, a été inventé au XVIIIème siècle, en Europe, par un mathématicien suisse, Leonhard Euler.

La version moderne, différente en raison de sa subdivision en neuf carrés de neuf cases, a été découverte au début des années 1980 dans un magazine américain par Maki Kaji, qui l'a alors importée au Japon.

Trouver un nouveau puzzle est « comme trouver un trésor », avait déclaré M. Maki à la BBC en 2007.

C'est lui qui lui a donné son nom japonais Sudoku, contraction de la phrase « les chiffres doivent être seuls », dont les deux caractères chinois peuvent être traduits par « nombres solitaires ».

Le jeu s'est répandu de par le monde lorsque Wayne Gould, un juge retraité de Hong-Kong, amateur de jeux de patience, a décidé en 1997, après avoir découvert le Sudoku au Japon, d'écrire un programme informatique générant des grilles de Sudoku.




Boby Dean pour DayNewsWorld

POURQUOI LES OBAMA ONT-ILS SNOBE

 HARRY ET MEGHAN ?

La fête d'anniversaire de Barack Obama, donnée samedi 7 août, 2021 a fait couler d'encre .

Et en particulier sur l'absence du couple Hary et Meghan à la réception.

De nombreuses célébrités étaient pourtant présentes pour cette fête, qui s’est déroulée dans la propriété de l’ancien couple présidentiel de Martha's Vineyard, dans le Massachusetts : notamment Steven Spielberg, Beyoncé, Jay-Z, John Legend, Bradley Cooper, Alicia Keys ,Tom Hanks ou encore George Clooney.

« En temps normal, le duc et la duchesse de Sussex auraient dû être au centre de n’importe quelle liste dressée par les Obama », a assuré la chroniqueuse royale, Camilla Tominey, dans le Telegraph.

Le couple aurait-il été sacrifié sur l'autel de la pandémie en raison du contexte de propagation du variant Delta ?

On sait en effet que l'ex-président américain a dû écrémer sa liste d'invités .

Mais de là à supprimer le duc et la duchesse de Sussex !

Selon la journaliste ès têtes couronnées, Angela Levin, Meghan Markle «voulait désespérément» participer à cette soirée, d’autant qu’elle est née le même jour que Barack Obama, un 4 août.

Meghan souhaitait valider son entrée dans le monde très fermé des célébrités progressistes aux États-Unis.. Meghan n'a-elle pas toujours soutenu publiquement l’ancien président ?

Et pourtant ni Barack ni Michelle n'ont jugé bon de convier le couple princier. D'après l'auteure qui a révélé cette information, l'«oubli» des Obama ne relève pas du hasard.

D’abord, les Obama n’auraient visiblement pas apprécié l’attitude du couple princier qui s’est attaqué ouvertement à la famille royale dans l’interview accordée à Oprah Winfrey.

« Cela ne s'est certainement pas bien passé entre un couple qui a toujours fait passer la famille en premier, et un couple qui critique si ouvertement les membres de sa propre famille », a assuré Camilla Tominey. Les critiques adressées à la famille royale entrent en contradiction avec leur vision de la famille.

«Si les Obama devaient choisir entre les deux frères, ils choisiraient William, c'est certain», avance la spécialiste.

De plus l''ancien président et son épouse ne souhaiterait pas froisser la reine Élizabeth Une question d'image aussi, Barack et Michelle ayant reçu comme conseil de ne pas trop s'afficher avec Meghan et Harry, pour ne pas être mêlés à leur conflit avec la famille royale britannique.

Enfin les Obama en auraient assez qu’Harry et Meghan veuillent à ce point copier leur parcours. Depuis le début de leur exil en Californie, les Sussex ont en effet signé des contrats avec la même agence de communication que les Obama, ont conclu un accord avec Netflix, tout comme les Obama, et Harry va publier ses mémoires chez Penguin Random House, là où l’ancien président avait fait paraître les siennes.

Et comble d'ironie le récent lancement d'une initiative de Meghan pour soutenir le retour au travail des femmes après la pandémie s'inspirerait tout droit du concept choisi pour la fête d'anniversaire de Barack Obama !

Une inspiration qui n'aurait pas du tout plu au prédécesseur de Donald Trump dans le Bureau ovale...

Selon la journaliste Camilla Tominey dans Telegraph  les tentatives des Sussex de « singer tout ce que les Obama ont fait » depuis qu'ils ont quitté la famille royale aurait « mis en danger leur relation autrefois spéciale ». L'ancien couple présidentiel les aurait tout simplement snobés.




Kate White pour DayNewsWorld

AFFAIRE EPSTEIN

 UNE PLAINTE DEPOSEE POUR AGRESSION SEXUELLE CONTRE LE PRINCE ANDREW

L’Américaine Virginia Roberts qui accuse le prince Andrew d’abus sexuels sous l’emprise du financier Jeffrey Epstein quand elle était mineure a déposé plainte lundi 9 août 2021 à New York contre ce membre de la famille royale britannique, a-t-elle indiqué avec son avocat.

La plainte affirme que le duc d’York, deuxième fils de la reine d’Angleterre, est « l’un des hommes puissants » à qui Virginia Giuffre a été « remise dans un but sexuel » quand elle a été la victime entre 2000 et 2002, à partir de l’âge de 16 ans, du vaste trafic sexuel du financier Jeffrey Epstein.

« Je tiens le prince Andrew responsable de ce qu’il m’a fait. Les puissants et les riches ne sont pas exempts de rendre des comptes. J’espère que d’autres victimes verront qu’il est possible de ne pas vivre dans le silence et la peur », a indiqué Virgnia Giuffre dans une déclaration transmise aux médias.

Mme Giuffre, connue alors sous le nom de Virginia Roberts, fait partie des nombreuses jeunes filles mineures que le milliardaire américain Jeffrey Epstein « recrute » pour prodiguer massages et faveurs sexuelles.

Le pédocriminel Epstein , qui s’est suicidé en prison en août 2019, est régulièrement « fourni » en mineures par une certaine Ghislaine Maxwell, une Britannique, fille d’un ancien milliardaire tombé en disgrâce, qui fréquente les milieux de la jet-set, et dont le procès pour proxénétisme doit se dérouler cet automne. C’est elle qui présente le prince Andrew à Jeffrey Epstein en 1999.

Aujourd’hui âgé de 61 ans, le prince Andrew avait « catégoriquement » démenti de telles accusations dans une interview jugée calamiteuse à la BBC en novembre 2019. Il avait notamment émis des doutes sur l’authenticité d’une photo très médiatisée le montrant avec Virginia Giuffre et, à l’arrière plan, Ghislaine Maxwell, qui reste incarcérée dans l’affaire Epstein.

La plainte a été déposée lundi au tribunal fédéral de Manhattan, en vertu d’une loi de l’État de New York sur les victimes mineures, qui donne un délai d’un an pour intenter une action pour abus sexuels, sans règle de prescription.




Kate White pour DayNewsWorld

YSEULT EXCENTRIQUE

AU FESTIVAL DE CANNES

Pour le dernier soir de projection au Festival de Cannes, vendredi 16 juillet 2021, Yseult aura marqué les esprits :

la pluie s’étant invitée entre deux montées des marches, Yseult s’est présentée appuyée sur l’accessoire indispensable du jour :

un parapluie parfaitement assortie à sa robe en dentelle blanche.

Une impressionnante robe blanche semi-transparente, tenue qui a éclipsé les traditionnelles robes de soirée.

La chanteuse de 26 ans Yseult a immortalisé l’instant sous toutes les coutures, faisant preuve d’un sens aigu de la pose.

Seule sur le tapis rouge face aux photographes, elle a participé à la montée des marches du film Les Intranquilles avec l’équipe des égéries L’Oréal dont elle fait désormais partie.

La célèbre chanteuse était notamment accompagnée de l'actrice britannique Gemma Chan et le mannequin français Cindy Bruna.




Kate White pour DayNewsWorld

MARC KALMAN LE NOUVEL PETIT AMI

DE BELLA HADID

Si Bella Hadid et Marc Kalman se seraient croisés à New York lors de projets professionnels. Deux ans après la fin de sa relation avec The Weeknd, Bella Hadid a été aperçue en marge du Festival de Cannes 2021, profitant d'une journée au soleil à Antibes avec son nouvel amoureux. Voici tout ce qu'il faut savoir sur Marc Kalman, celui qui a réussi a conquérir le cœur du mannequin.

On connaît très peu de choses à son sujet et pourtant, depuis quelques jours, tous les regards sont tournés vers Marc Kalman, le nouveau petit ami de Bella Hadid. Le 8 juillet 2021 dernier, le mannequin de 24 ans avait mis fin aux rumeurs en annonçant de manière très subtile sa nouvelle romance.

Dans une galerie de photos publiée sur Instagram, on peut ainsi voir le couple enlacé, accompagné d'une légende :

« L'un des meilleurs moments de ma vie. En bonne santé, travaillant et aimée. »

Le duo est actuellement en France, à l'occasion du 74e Festival de Cannes, et a été vu à l'Hôtel du Cap-Eden-Roc, à Antibes, le lundi 12 juillet 2021. Marc Kalman est directeur artistique. Il a notamment collaboré avec Travis Scott pour l'élaboration de la couverture de son album Rodeo en 2017.

Il s'est plus récemment fait connaître dans l'univers de la mode grâce à des projets avec A Bathing Ape, communs il y a quelques mois, ils se seraient officiellement rencontrés à une fête organisée par les Kardashian.




Emily Jackson pour DayNewsWorld

ENFIN UN ESPOIR DE LIBERTE

POUR BRITNEY SPEARS

Trois semaines après le plaidoyer passionné de la princesse de la pop, un tribunal de Los Angeles a autorisé ce mercredi Britney Spears à choisir son propre avocat pour la représenter lors des prochaines audiences concernant sa tutelle, rapportent plusieurs médias américains, comme le New York Times et le Huffington Post.

La popstar a également parlé, pour la deuxième fois, devant un tribunal, affirmant vouloir attaquer son père pour « abus tutélaire », selon CNN et Sky News.

Mathew S. Rosengart nouvel avocat de la popstar

Samuel Ingham, l'avocat attribué à Britney Spears par un tribunal quelques mois après que la star au crâne rasé n'attaque un paparazzi en 2007, a demandé à être démis de ses fonctions. La société de gestion financière qui devait assumer le contrôle conjoint de la fortune de Britney Spears avec son père Jamie a fait de même. Ces demandes ont été validées ce mercredi par la juge Brenda Penny, en charge de l'affaire.

Cette dernière a également approuvé la demande faite par Mathew S. Rosengart, un célèbre avocat d'Hollywood et ancien procureur fédéral, de représenter la popstar. Selon une source proche du dossier au New York Times, il devrait adopter une « stratégie plus agressive » et « faire pression pour mettre fin à la tutelle ».

Il a annoncé ce mercredi qu'il prévoyait de demander à un tribunal de Los Angeles que la tutelle de la chanteuse, qui la prive d'une grande part de son autonomie, soit retirée à son père « dès que possible » . « Nous allons déposer une requête dès possible pour enlever Jamie Spears » de ce rôle, comme l'implore sa fille, a indiqué Mathew S. Rosengart.

La chanteuse de 39 ans avait été placée sous tutelle en 2008, après une descente aux enfers très médiatisée à l'époque. Les conditions en sont très strictes et stipulent que les décisions la concernant sont prises notamment par son père Jamie Spears avec lequel elle entretient de longue date des relations difficiles.

« De la p***** de cruauté »

« Je voudrais attaquer mon père pour abus tutélaire. Je veux engager des poursuites contre mon père aujourd'hui. Je veux qu'une enquête soit ouverte à son propos », a-t-elle affirmé, éclatant en sanglots entre plusieurs de ses phrases.

L'interprète de Gimme More a ensuite fait la liste de tous les abus qu'elle a subis, assurant qu'on lui interdisait de prendre des vitamines pour les cheveux ou de boire du café. « Madame, si ce n'est pas de l'abus, c'est juste de la p***** de cruauté », a-t-elle lancé, en pleurs, à la juge Brenda Penny, avant de s'excuser « pour son langage ». « Mais c'est la vérité », a-t-elle ajouté. « J’ai cru qu’ils voulaient me tuer (...). Si ce n’est pas subir des abus, je ne sais pas ce qu’il faut », a-t-elle continué, se désespérant de la “putain de cruauté” de cette procédure.

La native du Mississippi a expliqué qu'elle voulait que la tutelle s'arrête sans qu'elle doive passer un examen médical. Elle a cependant expliqué que sa priorité était bien d'évincer son père de son rôle en autorisant Jodi Montgomery, sa co-tutrice, de rester le temps que la tutelle s'arrête.

La chanteuse a par ailleurs reçu un soutien massif dans le monde de la pop, de son ex-petit ami Justin Timberlake, à Christina Aguilera ou Madonna. Le mouvement #FreeBritney a connu un regain de popularité avec la sortie du documentaire Framing Britney Spears, qui retrace la vie de l’icône. Britney Spears retrouvera-t-elle un jour le contrôle de sa vie personnelle et professionnelle ?

Le combat n'est pas terminé, mais Britney Spears s'est félicité de cette décision. « On avance les gars... on avance », a salué la star sur les réseaux sociaux, se filmant en train de faire la roue sur une pelouse, en guise de célébration.




Kate White pour DayNewsWorld

BRITNEY SPEARS CONTRAINTE DE RESTER

 SOUS LA TUTELLE DE SON PERE

La juge californienne Brenda Penny a rejeté la demande de Britney Spears de retirer son père Jamie Spears de la cotutelle, qu’il exerce avec une tutrice professionnelle, mis en place en 2008 à la suite de ses troubles psychologiques, la privant d’une grande part de son autonomie, notamment financière, rapportent ce jeudi les médias américains. Du moins, pour le moment.

Un témoignage bouleversant

ll y a un peu plus d' une semaine de cela, Britney Spears brisait le silence en s’exprimant au tribunal afin d’expliquer au monde entier combien la tutelle sous laquelle elle est depuis treize ans était un cauchemar.

Piégée, la star a expliqué en effet qu’elle ne pouvait prendre aucune décision, ni professionnelle, ni personnelle.

Elle souhaitait donc que cela cesse, et que son père ne soit plus son tuteur légal. Pour ce faire, Britney Spears proposait qu’une société de gestion de patrimoine se charge de sa tutelle.

« Je veux juste reprendre le contrôle de ma vie, ça fait treize ans et ça suffit », a lancé la pop star qui s’exprimait, à sa demande expresse, lors d’une audience menée via Internet.« Je pense vraiment que cette tutelle est abusive », a-t-elle lancé.

« J’ai dit au monde que je suis heureuse et que je vais bien » mais « je suis traumatisée », a ajouté l’artiste de 39 ans. « Je ne suis pas heureuse, je ne peux pas dormir. Je suis tellement en colère », a-t-elle insisté, assurant « pleurer tous les jours ».

« Je veux pouvoir me marier et avoir un enfant »

« Je veux pouvoir me marier et avoir un (troisième) enfant », a-t-elle continué, assurant qu’elle n’avait pas été autorisée faire retirer son stérilet, en sous-entendant que c’était pour la contraindre de continuer à travailler.

Sa tutelle couvre à fois la gestion de son patrimoine et de sa carrière, que cogèrent désormais son père, Jamie Spears, et une institution financière, mais aussi sa vie personnelle, sous le contrôle d’une tutrice professionnelle, notamment chargée de faire la liaison entre Britney Spears et les médecins qui la suivent.

Un nouveau coup dur

Malgré ce témoignage choc qui a ému le monde entier, la justice a décidé de laisser Britney Spears sous la tutelle de son père qui, de son côté, a assuré faire tout son possible sur sa fille et lui laisser toute liberté en ce qui concerne sa vie personnelle. La société de gestion de patrimoine Bessemer Trust devait cependant être associée dans la gestion de cette tutelle. Malheureusement, cela ne sera pas le cas.La chanteuse Iggy Azalea , qui a collaboré avec l’interprète de Toxic sur le titre Pretty Girls, en 2015, a affirmé qu’elle avait été témoin personnellement des agissements de son père et de l’emprise qu’il exerçait sur la popstar.

« La décence humaine élémentaire voudrait que l’on retire au moins de sa vie une personne que Britney a identifiée comme abusive.»

Pas normal

Britney Spears a témoigné clairement lors de son audition des abus dont elle dit être victime, évoquant notamment un stérilet qu’on la force à porter pour éviter qu’elle tombe enceinte, alors qu’elle veut avoir un enfant. Elle a également accusé son père de lui avoir fait signer des contrats sous la menace et à la dernière minute, notamment pour renouveler sa résidence à Las Vegas, qui lui a été soumis alors qu’elle sortait de scène. « Jamie Spears a l’habitude de faire signer des documents sous la contrainte, semble-t-il, et Britney Spears ne devrait pas être forcée de coexister avec cet homme alors qu’elle a clairement fait savoir que cela avait un impact négatif sur sa santé mentale. Ce n’est pas normal du tout », a conclu Iggy Azalea.

La prochaine audience au sujet de la tutelle de Britney Spears se déroulera le 14 juillet prochain et pourrait tout changer.




Jenny Chase pour DayNewsWorld

BRITNEY SPEARS  TRAUMATISEE SUPPLIE UN JUGE CALIFORNIENDE LEVER UNE TUTELLE « ABUSIVE »

Elle a attendu 13 ans pour s’exprimer !

Mercredi, la chanteuse Britney Spears a supplié une juge de lever la tutelle qui lui a été imposée depuis 2008 à la suite de troubles psychologiques, et qui la prive de son pouvoir décisionnaire et de son autonomie.

Croulant sous les requêtes de connexion de journalistes et de fans du mouvement #FreeBritney, le site Web de la cour supérieure de Los Angeles, qui proposait un flux audio de l’audience, n’a pas résisté.

« Je veux juste reprendre le contrôle de ma vie »

« Je veux juste reprendre le contrôle de ma vie, ça fait treize ans et ça suffit », a lancé la pop star qui s’exprimait, à sa demande expresse, lors d’une audience menée via Internet.

Sa tutelle couvre à fois la gestion de son patrimoine et de sa carrière, que cogèrent désormais son père, Jamie Spears, et une institution financière, mais aussi sa vie personnelle, sous le contrôle d’une tutrice professionnelle, notamment chargée de faire la liaison entre Britney Spears et les médecins qui la suivent.

Britney Spears a parlé de manière ininterrompue pendant plus d’une vingtaine de minutes, avec un débit extrêmement rapide et en enchaînant les arguments pour demander à la juge Brenda Penny de lever cette mesure judiciaire qui lui fait, selon elle, « plus de mal que de bien ».

« Je pense vraiment que cette tutelle est abusive », a-t-elle lancé.

« J’ai dit au monde que je suis heureuse et que je vais bien » mais « je suis traumatisée », a ajouté l’artiste de 39 ans. « Je ne suis pas heureuse, je ne peux pas dormir. Je suis tellement en colère », a-t-elle insisté, assurant « pleurer tous les jours ».

« Je veux pouvoir me marier et avoir un enfant »

« Je veux pouvoir me marier et avoir un (troisième) enfant », a-t-elle continué, assurant qu’elle n’avait pas été autorisée faire retirer son stérilet, en sous-entendant que c’était pour la contraindre de continuer à travailler.

Descente aux enfers

Britney Spears a été placée sous tutelle en 2008, après une descente aux enfers très médiatisée à l’époque. Les conditions de cette tutelle sont très strictes et disposent que les décisions la concernant sont prises notamment par son père, Jamie Spears, avec lequel elle entretient de longue date des relations difficiles.

Ces dispositions ont été vivement contestées ces dernières années et l’avocat de Britney Spears a récemment demandé au tribunal de remplacer Jamie Spears par la tutrice professionnelle qui cogère actuellement son cas avec son père. La chanteuse a d’ailleurs critiqué, mercredi, l’attitude de sa famille, dont son père, dans ce dossier. « Ma famille n’a rien fichu du tout », a-t-elle affirmé.

Son avocat commis d’office, Samuel Ingham, avait déjà affirmé devant le tribunal que la chanteuse avait « peur de son père », mais c’est la première fois qu’elle tient des propos aussi virulents en public. Dans une brève déclaration lue devant le tribunal, Jamie Spears a dit être « désolé de la voir dans une telle souffrance » et affirmé qu’il aimait « beaucoup » sa fille.

Bien qu’occasionnellement présente sur les réseaux sociaux pour garder le contact avec ses fans, la star s’était jusqu’à présent abstenue d’aborder en public sa tutelle ou ses relations difficiles avec son père. Elle a dit mercredi à la juge qu’elle ignorait avoir le droit de demander la levée de cette mesure.

Une bataille de longue haleine

Selon des documents judiciaires cités par le New York Times, Britney Spears a toutefois exprimé à plusieurs reprises une nette opposition aux conditions de son régime de tutelle. « Elle a déclaré qu’elle avait le sentiment que la tutelle était devenue un moyen de contrôle oppressant à son encontre », écrit dans un rapport daté de 2016 un enquêteur judiciaire chargé du dossier.

Selon le rapport cité par le quotidien, Britney Spears a informé l’enquêteur qu’elle souhaitait faire cesser ce régime de tutelle aussi vite que possible. « Elle en a “marre qu’on profite d’elle” et dit que c’est elle qui travaille et rapporte de l’argent mais qu’elle paye pour tout le monde autour d’elle », poursuit le document.

Le New York Times assure par exemple qu’en vertu de cette tutelle la chanteuse doit payer non seulement ses propres frais d’avocat mais aussi ceux, assez considérables, des tuteurs qui contestent ses demandes devant le tribunal.

La campagne #FreeBritney

Toute cette polémique n’a fait que raviver la campagne #freeBritney (« libérez Britney ») orchestrée dans la rue et sur les réseaux sociaux par certains fans, persuadés que la chanteuse est maintenue contre son gré sous tutelle et qu’elle envoie des appels à l’aide codés sur son compte Instagram. Plusieurs dizaines d’entre eux étaient présents mercredi devant le tribunal pour manifester leur soutien à l’idole.

Saluant la prise de parole de Britney Spears, la juge a indiqué que cette dernière devait désormais formellement demander la levée de sa tutelle, et que son recours serait examiné à une date ultérieure.

Elle aura également le droit de remercier son avocat qui lui avait été imposé, et pourra embaucher le conseil de son choix. Un début de liberté.




Jenny Chase pour DayNewsWorld

JUSTIN BIEBER RECU A L'ELYSEE

Mais que faisait donc le chanteur canadien dans les couloirs de l'Élysée ce lundi 21 juin ?

En visite à Paris en ce début d'été, Justin Bieber a été aperçu dans plusieurs restaurants de la capitale, il semble que l'interprète de Baby et Peaches ait réussi à faire jouer ses contacts pour s'inviter au palais de l'Élysée !

Selon BFM TV, le chanteur a «lui-même demandé à rencontrer le président de la République». Toujours selon la chaîne, l'entrevue s’est déroulée dans l’après-midi et ils ont échangé sur des questions relatives à la jeunesse.

Une requête acceptée par le couple présidentiel, d'autant que la journée était consacrée à la Fête de la musique, et que des artistes comme Jean-Michel Jarre étaient affairés dans la cour.

Justin et Hailey Bieber ont donc eu droit à une petite visite privée, suivie d'une photo dans le bureau du président. Ils auraient également parlé de questions autour du thème de la jeunesse, sans que les conclusions de la discussion n'aient été dévoilées. Justin Bieber a partagé une photo de la rencontre à ses 179 millions de followers sur Instagram qui est immédiatement devenue virale !

Ce n’est pas la première fois qu’une telle célébrité est reçue au 55, rue du Faubourg Saint-Honoré. On se souvient de Rihanna, en juillet 2017, accueillie par Emmanuel Macron et son épouse Brigitte au sujet du financement du Partenariat mondial pour l'éducation, un fonds humanitaire dont la chanteuse originaire des Barbades est l'ambassadrice. Deux jours avant le chef de l’Etat avait reçu le chanteur de U2, Bono, venu parler de son association humanitaire d'aide à l'éducation, One.

La star pas au programme de la Fête de la musique

En juin de la même année, c’est Arnold Schwarzenegger qui était au palais présidentiel en sa qualité de défenseur de l’environnement. En février 2019, Emma Watson était venue pour échanger sur l’égalité entre les femmes et les hommes. Lors de la fête de la musique 2019, Elton John était apparu aux côtés d'Emmanuel Macron dans la cour de l'Elysée pour lancer, avant les concerts Tda Justin Bieber n’était cependant pas l’invité surprise du concert donné dans la cour de l’Elysée lundi soir à l’occasion du 40e Fête de la musique.

Parmi les artistes qui ont pu se produire au palais présidentiel : Jean-Michel Jarre et Marc Cerrone – décorés par le chef de l’Etat quelques instants avant - et plusieurs artistes de la jeune génération électro comme NSDOS, Irène Dresel, Crystal Murray et Glitter.




Emily Jackson pour DayNewsWorld

LA BISEXUALITE DE PARIS JACKSON

PAS ACCEPTEE PAR SA FAMILLE

Paris Jackson a levé le voile sur sa vie privée dans l’émission « Red Table Talk », le podcast de Jada Pinkett Smith.

Alors qu’elle dévoilait de nouveaux détails sur son enfance en avril dernier, face à Naomi Campbell, la fille de Michael Jackson reprend la parole ce mercredi 16 juin 2021, dans l’émission de Jada Pinkett Smith « Red Table Talk ».

Pour l’occasion, c’est la fille de Will Smith, Willow Smith, qui a mené l’interview avec son amie.

Elles partagent de nombreux points communs :

des parents très connus et exposés, leur amour pour la musique et la mode, et leur bisexualité dont elles parlent ouvertement.

Seule et exclue

A ce sujet, Paris Jackson a révélé qu’elle ne bénéficiait pas du soutien de sa famille.

En effet, les Jackson sont très religieux, proches des Témoins de Jéhovah et l’homosexualité est un sujet tabou.

« Ils n’aiment pas parler de ça, ce n’est vraiment pas accepté. J’en suis arrivée à un point où je les respecte, je les aime, je respecte leurs croyances, leur religion.

Mais maintenant cela voudrait dire que je m’attendrais à ce qu’ils mettent leur culture et leur religion de côté. Ce que pensent les gens de moi n’est pas mon problème ».

La sœur de Prince et Blanket Jackson, a fait son coming-out bisexuel à l’adolescence.

Et si la jeune femme de 23 ans affirme avoir pu compter sur le soutien de ses frères après son coming-out, elle confie néanmoins se sentir parfois « exclue ». « Il y a des moments où c’était vraiment difficile. On se sent seul. On se sent exclu », explique-t-elle.

Un coming out  dés 14 ans

Plus d’une fois, Paris Jackson s’est exprimée publiquement sur sa sexualité qu’elle refuse de nommer. À seulement 14 ans, la jeune femme a fait son coming out en affirmant son appartenance à la communauté LGBTQ+. Alors quand un journaliste lui demande en 2018 si elle est bisexuelle, elle lui répond sans détour :

« C'est comme ça que vous le dites, donc je suppose que oui, mais qui a besoin d'étiquette ? » Sur son compte Instagram, la jeune femme a alors tenu à faire une mise au point :

« J'ai déjà publiquement parlé de la communauté LGBT + comme étant la mienne. J'ai parlé de mes coups de cœur envers des filles dans mon interview pour Rolling Stone. On trouve sur Internet des photos de moi embrassant des filles. Pourquoi est-ce que les gens disent aujourd'hui que c'est une information ?

Avant de poursuivre :

« Et je ne suis pas bisexuelle. J'aime juste les gens pour ce qu'ils sont. Je ne m'appose pas une étiquette, donc s'il vous plaît ne me collez pas d'étiquette. Merci ! »

Malgré cela, la fille de Michael Jackson travaille à son bien-être. Elle est d’ailleurs revenue sur ses tentatives de suicide. « Qu’est-ce qui a provoqué cette spirale émotionnelle selon toi  »?" lui demande Willow.

« Un peu de tout. Ne pas savoir qui j’étais, être une jeune fille qui traversait la puberté, pas mal de choses liées à ma situation. La pression était difficile et j’étais dépressive.

Mais, des années plus tard, je peux dire que je suis très reconnaissante de ne pas y être parvenue. Les choses se sont améliorées ».

Les années ont passé et la fille de Michael Jackson et Debbie Rowe s’épanouit tout en restant fidèle à sa personnalité. « Aujourd’hui je peux m’habiller et agir comme je le veux, cela ne change pas ce que je ressens à l’intérieur.

Tant que je suis moi, je peux être plus féminine, je peux être un garçon manqué. Je peux faire n’importe quoi tant que cela me ressemble », conclut-elle.




Kate White pour DayNewsWorld

NOUVELLE IDYLLE ENTRE KANYE WEST ET LE MANNEQUIN RUSSE IRINA SHAYK

Kanye West et Irina Shayk seraient de plus en plus proches, voire en couple.

Une annonce assez inattendue, mais confirmée par des photos des deux stars prises lors d’une escapade provençale.

Finie donc la phase des rumeurs, la relation entre Irina Shayk, l’ex de Bradley Cooper, puis de Cristiano Ronaldo, et le rappeur Kanye West se confirme.

L’artiste, qui a récemment divorcé de Kim Kardashian, a fêté ses 44 ans avec un voyage en France, mais il n’était pas seul.

Il était accompagné du mannequin russe, désormais son nouvel amour.

Dimanche dernier, Kanye West et Irina Shayk avaient embarqué à bord d’un jet-privé pour une escapade romantique dans le sud de la France, à Aix-en-Provence.

Un séjour court, organisé pour le 44ème anniversaire du rappeur, qui a surtout révélé au monde leur idylle naissante.

Pour autant cette relation entre Kanye West et Irina Shayk ne devrait pas être’ une surprise totale puisque les deux stars se connaissent depuis des années.

Mieux encore, elles se seraient fréquentées peu de temps avant que Kanye West et Kim Kardashian ne soient en couple.

Une première romance qui date d’il y a plus de dix ans, mais qui a visiblement laissé des traces.

Selon les sites TMZ et People, cette nouvelle idylle entre Kanye West et Irina Shayk serait du sérieux et les deux stars se fréquenteraient depuis plusieurs mois, sans doute depuis le mois de mars dernier.

Tout semble donc aller pour le mieux entre les deux stars, le tout avec la bénédiction de Kim Kardashian ?

« Joyeux anniversaire, je t’aime pour toujours », lui a-t-elle écrit  sur Instagram, le 8 juin 2021, à l’occasion de son 44ème anniversaire. Des mots résilients très tendres auxquels le rappeur n’a cependant pas répondu.




Jenny Chase pour DayNewsWorld

POURQUOI KIM KARDASHIAN A QUITTE KANYE WEST

Dans le dernier épisode de «Keeping Up with the Kardashians», diffusé sur la chaîne américaine EI, Kim Kardashian a expliqué les raisons pour lesquelles elle a décidé de mettre un terme à son mariage avec Kanye West.

En effet en février dernier, la presse américaine annonçait la séparation entre Kim Kardashian et Kanye West, après sept ans de mariage et quatre enfants.

La star de télé-réalité aurait demandé la garde partagée de ses enfants, et devrait conserver leur résidence située à Hidden Hills à Los Angeles.

La conversation entre la star et sa mère Kris Jenner, filmée par les caméras de l'émission dans l'ultime épisode qui met un terme à 20 saisons de «Keeping Up with the Kardashians»,est à ce sujet très éclairante.

Kim Kardashian a expliqué qu'elle voyait un psychologue pour faire face à son divorce avec Kanye West.

«Je ne pensais pas que je me sentais seule.

Quand j'ai eu 40 ans cette année je me suis dit 'non, je ne veux pas d'un mari qui vit dans un État différent'. »

La solitude ressentie dans son couple avec le rappeur a eu raison de leur mariage.

 " C'est dans ces moments-là que nous nous entendions le mieux, et je trouve ça triste.

Je veux quelqu'un avec qui je peux regarder des séries, quelqu'un qui veut faire du sport avec moi.

C'est les petites choses que je n'ai pas."

J'ai toutes les choses grandioses [...] Mais je pense que suis prête pour les plus petites expériences», a-t-elle expliqué à sa mère, Kris Jenner.




Kate White pour DayNewsWorld

RECAP' PEOPLE

 EN SEMAINE DE DECONFINEMENT MAI 2021

Il était temps de déconfiner : vivre en couple et avec la menace covid tient parfois du miracle. Se confiner 24 sur 24 exige une dose de patience surhumaine et même (ou encore plus ?) pour les people.

D'où petites crises chez des couples célèbres, entre  Sophie Marceau et Richard,ou entre Charlotte Gainsbourg et Yvan Attal. Dans Voici, le directeur de théâtre Richard Caillat, compagnon de la star de la Boum, aurait claqué la porte et l'on voit l'actrice à la Une du magazine people toute chamboulée par cet incident.

Un autre couple emblématique Yvan Attal et Charlotte Gainsbourg. Dans Public c'est au tour d' Yvan Attal et de Charlotte Gainsbourg que l'on voit dans les rues parisiennes du 6° se disputer ...Mais sûrement rien de grave dans un couple qui dure depuis 30 ans !

Outre- Atlantique on tape dans le dur : et oui rien ne va plus entre Bill et Mélinda Gates qui ont annoncé leur divorce.

Et on en apprend davantage cette semaine. Motif de la séparation :

la fréquentation entre le fondateur de Microsoft et le pédophile américain Jeffrey Epstein dès 2019, pour affaires.

Quand ce n'est pas avec son partenaire que l'on s'arrache les cheveux, c'est avec sa marmaille.

Que pense en effet la maman Céline Dion de son René-Charles qui se la joue badass et rappeur ! tatouage, barbe, pantalon baggy, baskets collector, toute la panoplie sans oublier « une énorme voiture à 280.00 euros.

Et le talent, ça coûte combien ? », demande un journaliste, taquin, dans sa revue people.




Mia Kennedy pour DayNewsWorld

LA VIE PRIVEE CHAOTIQUE D'ELON MUSK

En 2010, Elon Musk a déclaré qu'il préférait « se planter une fourchette dans la main plutôt que d'écrire sur sa vie privée ».

Et pourtant le patron de Tesla et SpaceX , au fil des ans, s'est ouvert ici et là sur son enfance, ses parents et ses relations.

Elon Musk a fait quelques confidences notamment dans une interview approfondie dans Rolling Stone, publiée en novembre 2017 évoquant sa rupture douloureuse avec son ex-petite amie Amber Heard, ou de sa relation brouillée avec son père Errol, le qualifiant de « terrible être humain  ».

Déjà dès son enfance Elon Musk luttait contre la solitude « 'Quand j'étais enfant, il y a une chose que je disais', raconte-t-il. 'Je ne veux jamais être seul.' ».

Etudiant à l'université Queen's dans l'Ontario, au Canada où il a rencontré sa première femme, Justine Wilson, puis à la Wharton School, aux États-Uni, le patron de Tesla a commencé à travailler sur sa première startup et Justine a commencé à travailler sur son premier roman après l'obtention de son diplôme.

Elle a déclaré qu'Elon Musk l'avait courtisée en lui donnant sa carte de crédit pour qu'elle puisse acheter autant de livres qu'elle le souhaitait.

Le couple s'est marié en 2000. Puis installation à Los Angeles où ils ont eu un fils nommé Nevada, mort subitement après la naissance et finalement des jumeaux et des triplés — cinq fils au total. En 2010, Elon Musk a déclaré que ses enfants étaient 'l'amour de sa vie'. Le couple s'est séparé en 2008.

Le magnat de la tech s'est ensuite marié en 2010 avec l'actrice Talulah Riley pour divorcer deux ans plus tard. Elon Musk a tweeté à Talulah Riley : 'C'était quatre années incroyables. Je t'aimerai toujours. Tu rendras quelqu'un très heureux un jour'. Aujourd’hui il aime la chanteuse canadienne Grimes pour sa 'créativité artistique et sauvage et son éthique de travail hyper intense'.

Le 4 mai 2020, Elon Musk a annoncé la naissance de leur fils, que lui et Grimes ont nommé 'X Æ A-Xii Musk', apparemment prononcé 'X Ash A-12'.




Kate White pour DayNewsWorld

BILL GATES ET MELINDA DIVORCENT

Le co-fondateur de Microsoft et son épouse, qui est co-présidente de leur fondation caritative ne se séparent pas de leur activitéLe co-fondateur de Microsoft Bill Gates et son épouse Melinda Gates, qui est co-présidente de leur fondation caritative, mettent fin à leur mariage qui aura duré 27 ans, selon une déclaration publiée sur leurs deux comptes Twitter.

« Après beaucoup de réflexion et de travail sur notre relation, nous avons pris la décision de mettre fin à notre mariage », annoncent-ils dans la publication signée de leurs deux noms.Le couple a trois enfants et a fondé ensemble la Bill & Melinda Gates Foundation, qui supervise les œuvres caritatives auxquelles le couple de milliardaires philanthropes a consacré sa fortune.

« Nous continuons de partager notre foi dans cette mission et poursuivrons notre travail ensemble à la fondation, mais nous ne pensons plus pouvoir progresser ensemble en tant que couple dans la prochaine étape de nos vies », ont-ils expliqué.

Bill Gates, âgé de 65 ans, a annoncé l’an dernier qu’il quittait les conseils d’administration de Berkshire Hathaway et de Microsoft, la société informatique qu’il a fondé en 1975 avec son ami d’enfance Paul Allen.

Bill Gates a fait de Microsoft l’une des forces dominantes dans le secteur alors émergent de l’informatique personnelle.

En 2000, il a cédé son rôle de CEO à son collaborateur de longue date Steve Ballmer.

La participation de Bill Gates dans Microsoft est évaluée à environ 26 milliards de dollars, selon FactSet.

Au sein de la fondation, Melinda Gates, née Melinda French, a joué un rôle public important, comparable à celui de son époux. Elle a représenté l’organisation aussi bien dans des régions reculées que dans des centres de pouvoir politique.

La fondation a pour objectif de lutter contre la pauvreté, la maladie et les inégalités. Elle fait don chaque année de milliards de dollars de subventions directes. Elle s’est engagée à verser plus de 1,75 milliard de dollars en soutien à la réponse mondiale à la pandémie de Covid-19, avec notamment des initiatives pour produire 100 millions de doses de vaccins destinés aux pays pauvres.

Forbes indique qu’il s’agit de la plus grande organisation caritative privée du monde.

Melinda Gates a également créé en 2015 Pivotal Ventures, une société d’investissement indépendante de la fondation, qui travaille sur l’avancement du progrès social aux Etats-Unis.

En 2010, Bill Gates et Warren Buffett ont lancé la campagne Giving Pledge pour encourager les grandes fortunes américaines à faire des dons de leur vivant, à un âge où ils sont en mesure de s’impliquer dans le choix de ce à quoi les fonds seront consacrés. Giving Pledge s’est développé et compte désormais plus de 200 signataires dans 25 pays.

Melinda Gates, âgée de 56 ans, a grandi à Dallas et a obtenu un MBA à l’Université Duke avant de rejoindre Microsoft, où elle a travaillé au développement de produits multimédia, selon le site web de la fondation. Quatre mois après son arrivée à Microsoft, elle a rencontré Bill Gates, alors CEO de l’entreprise, à un dîner lors d’un voyage d’affaires à New York. Il lui a proposé un rendez-vous lorsqu’ils se sont recroisés dans le parking de Microsoft.

Bill Gates est classé par Forbes comme la quatrième personne la plus riche au monde, avec un patrimoine net de 130,5 milliards de dollars. Les trois premières fortunes mondiales sont le fondateur d’Amazon Jeff Bezos, le géant français du luxe Bernard Arnault et sa famille, et le patron de Tesla Elon Musk.

L’essentiel du patrimoine de la famille Gates est détenu par une société d’investissement personnelle appelée Cascade Investment LLC.

Melinda Gates pourrait obtenir la moitié de la fortune du couple s’ils divorcent dans un Etat où le système de la communauté des biens est en vigueur comme celui de Washington, siège de Microsoft, ou la Californie, le couple y détenant des biens. Dans le même registre Jeff Bezos et sa femme MacKenzie Scott ont divorcé en 2019 après 25 ans de mariage, au cours desquels Jeff Bezos a bâti l’une des entreprises les plus valorisées au monde.




Carl Delsey pour DayNewsWorld

GEORGE CLOONEY S'INSTALLE A BRIGNOLES

SUR LA COTE D'AZUR

Déjà propriétaire d'une villa à Los Angeles, d'une autre au Mexique, d' un pied-à-terre à Laglio, au bord du lac de Côme, où il avait notamment reçu les Obama, et d' un manoir du XVIIe siècle en Angleterre George Clooney serait en passe d' acquérir le domaine du Canadel sur la commune de Brignoles dans le Var.

Clooney a toujours apprécié la France, sa culture et son art de vivre tout comme Brad Pitt et Angelina Jolie, qui possèdent toujours le château Miraval à Correns.

La signature pour l'acquisition du domaine de plusieurs hectares de vigne et d'oliviers aurait lieu dans la première quinzaine du mois de mai pour un prix que l'on ne connaît pas..

Dans un splendide parc ombragé se cache une bastide du XVIIIe siècle entièrement rénovée, avec façade classique, une surface de 900 mètres carrés pour l'habitation principale, jardins à la française, maison de gardien, domaine de 170 hectares comprenant un lac avec ponton, une piscine, un terrain de tennis et de pétanque…

Marié depuis 2014 avec Amal Alamuddin, d'origine libanaise, il a raconté récemment que ses jumeaux parlent non seulement l'anglais, mais également l'italien et le français.




Kate White pour DayNewsWorld

RECAP' PEOPLE

 SEMAINE DU 11 AU 17 AVRIL 2021

Commençons par se réjouir pour elle : Laeticia Hallyday savoure son bonheur, elle est tombée folle amoureuse de Jalil Lespert dont elle va en faire son mari. Le réalisateur lui aurait demandé sa main lors d'une balade en bord de mer! Romantique à souhait. Après la Dolce vita en Italie, le confinement à Marnes-la-Coquette, les séjours ensoleillés sur l'île de Saint-Barth, le cinéaste de 44 ans et la veuve du Taulier installés aux Etats-Unis ne se quittent plus.

Puff Dadddy  aurait encore une nouvelle petite amie. Après Kim Porter (décédée en 2018) ou encore Cassie, le légendaire producteur de Bad Boy Records collectionne les conquêtes depuis quelques mois. Une top-modèle et Instagrameuse avec qui il passerait quelques jours off dans les Caraïbes. L'élue serait Miracle Watts, 26 ans, actuellement en vacances. Un lot de consolation après la perte d'un de ses amis, le rappeur américain Black Rob décédé samedi 17 avril à l'âge de 51 ans, une semaine après la disparition de DMX. Dans les années 1990, Puff Daddy et lui avaient collaboré dans la production de morceaux.

Madonna ne compte plus ses propriétés. Elle qui possède déjà un magnifique penthouse à New York et une maison de vacances dans les Hamptons, a décidé de s’offrir un pied à terre à Los Angeles: rien moins que  l’ancien manoir de The Weeknd pour la coquette somme d 'environ 15 millions de dollars. La chanteuse aurait décidé d' y tourner son biopic qu’elle compte co-écrire et réaliser elle-même.

Eh non ! le prince Harry ne va pas repartir comme un voleur à Los Angeles, après les funérailles du prince Philip, son grand-père, comme il l' aurait prévu initialement. Selon le « Daily Mail », le mari de Meghan Markle pourrait finalement rester quelques jours de plus en Angleterre. La raison : l’anniversaire de sa grand-mère, Elisabeth II, qui fêtera ses 95 ans ce mercredi 21 avril 2021. Car les relation avec sa famille en avaient pris un sacré coup après la diffusion de l’interview de Meghan Markle et du prince Harry avec Oprah Winfrey, pas du tout du goût de la famille royale.

Mais il se serait réconcilié avec son frère, le prince William et son père le prince Charles après les funérailles. Vous nous en voyez très heureux pour lui.




Kate White pour DayNewsWorld

DERNIER HOMMAGE AU PRINCE PHILIP

Le Royaume-Uni a marqué une minute de silence samedi au moment où la famille royale se réunissait pour les obsèques du prince Philip, qui pendant plus de sept décennies a inlassablement soutenu Elizabeth II et la couronne.

Limitée à 30 personnes à cause de la pandémie de coronavirus, la cérémonie s'est ouverte au domaine du château de Windsor, à l'ouest de Londres, peu avant 15H00 (14H00 GMT), heure à laquelle le Royaume-Uni, en deuil national depuis huit jours, a observé une minute de silence.

Couvert de l'étendard personnel du duc d'Edimbourg, de son épée, sa casquette de la Marine et d'une couronne de fleurs, le cercueil a été levé pour être placé à l'arrière d'un Land Rover vert militaire que le prince Philip avait lui-même contribué à concevoir pendant 16 ans.

Menée par Charles, le prince héritier de la couronne, et sa soeur la princesse royale Anne, la procession - que la reine a effectuée dans sa Bentley royale - a suivi le cercueil jusqu'à la chapelle Saint-George, pour l'office religieux, qui doit durer 50 minutes.n troisième ligne dans le cortège funéraire, derrière les enfants de la reine et du prince Philip, figuraient leurs petits-fils William et Harry.

Entre les deux frères se trouvait leur cousin Peter Philips, fils de la princesse Anne. Ce choix a été abondamment commenté dans la presse, à l'affût de tout signe de réconciliation entre les deux fils du prince Charles.

La procession s'est faite au son de la fanfare des Grenadier Guards, dont Philip a été le colonel pendant 42 ans, reflétant le passé militaire que portait fièrement le duc d'Edimbourg, qui a combattu dans la marine pendant la Seconde Guerre mondiale.

Dans la chapelle Saint-George a débuté une cérémonie menée par le Doyen de Windsor, rendant hommage à l'"inébranlable loyauté" envers la reine, son « courage », sa « force d'âme » et sa « foi ».Il reviendra à l'archevêque de Canterbury Justin Welby, chef spirituel des anglicans, donner la bénédiction à la fin de l'office.Le cercueil sera ensuite descendu dans le « Royal Vault », crypte où il restera jusqu'à ce que la reine l'y rejoigne à sa mort.

Les époux ainsi réunis auront alors pour dernière demeure la chapelle du Memorial du roi George VI, père d'Elizabeth II.




Boby Dean pour DayNewsWorld

LES 30 PERSONNALITES CONVIEES AUX OBSEQUES

DU PRINCE PHILIP

Pour les funérailles du prince Philip prévues ce 17 avril 2021, seules 30 personnes seulement seront présentes. La situation actuelle liée au Coronavirus oblige !

Toutes les personnes qui assisteront aux obsèques vont obligatoirement devoir porter un masque et rester à au moins deux mètres des personnes ne faisant pas partie du même foyer.

Parmi les personnes qui seront présentes aux funérailles, on compte le prince Harry, arrivé au Royaume-Uni dimanche dernier et 3 membres du prince Philip venus d'Allemagne.

« Nous suivons les directives du Covid. Sa Majesté voulait s'assurer que toutes les branches de la famille du duc soient présentes, et elle a dû prendre des décisions très difficiles quant aux personnes qui seraient présentes. Pour ceux qui ne peuvent malheureusement pas être là, je suis sûr qu'ils prendront leurs propres dispositions pour commémorer et célébrer le duc », d'après un communiqué.

« La liste complète » :

La Reine

 Le prince de Galles

 La duchesse de Cornouailles

 Le duc de Cambridge

 La duchesse de Cambridge

 Le duc de Sussex

 Le duc d'York

 La princesse Béatrice

 Edoardo Mapelli Mozzi

 La princesse Eugénie

 Jack Brooksbank

La comtesse Mountbatten de Birmanie

Bernhard, prince héréditaire de Baden

 Prince Donat, Landgrave de Hesse

 Le prince Philipp de Hohenlohe-Langenburg

Le comte de Wessex

 La comtesse de Wessex

 Lady Louise Windsor

 Vicomte Severn

 La princesse royale

 Vice-amiral Sir Timothy Laurence

 Peter Phillips

 Zara Phillips

 Mike Tindall

 Comte de Snowdon

 Lady Sarah Chatto

 Daniel Chatto

 Le duc de Gloucester

 Duc de Kent

 La princesse Alexandra 

Les adieux de la reine Elizabeth II et son royaume au prince Philip auront lieu samedi 17 avril2021 au château de Windsor.



Emily Jackson pour DayNewsWorld

Le comte de Wessex

 La comtesse de Wessex

 Lady Louise Windsor

 Vicomte Severn

 La princesse royale

 Vice-amiral Sir Timothy Laurence

 Peter Phillips

 Zara Phillips

 Mike Tindall

 Comte de Snowdon

 Lady Sarah Chatto

 Daniel Chatto

 Le duc de Gloucester

 Duc de Kent

 La princesse Alexandra

 Bernhard, prince héréditaire de Baden

 Prince Donat, Landgrave de Hesse

 Le prince Philipp de Hohenlohe-Langenburg


MORT DU PRINCE PHILIP UNE VIE CONSACRE

 A LA COURONNE BRITANIQUE

« Cet homme charmeur et distingué a été l’élément central de la démocratisation de la monarchie contre l’establishment. Ses origines étrangères expliquent sans doute son ouverture d’esprit. Intelligent, résolu, efficace, il a mis un peu de sel dans la vie de la reine, femme conservatrice et traditionnelle, sans jamais tenter de lui faire de l’ombre », souligne le biographe royal, Robert Lacey.


Il l'a accompagnée pendant plus d'un demi-siècle. Philip Mountbatten, époux d'Elizabeth II et prince consort à l'impressionnante longévité, s'est éteint vendredi 9 avril 2021 à l'âge de 99 ans, à deux mois de son centième anniversaire.. La nouvelle a été annoncée sur les comptes Instagram et Twitter de la famille royale :

« It is with deep sorrow that Her Majesty The Quen has announced the death of her beloved husband, His Royal Highness The Prince Philip, Duke of Edinburgh. His Royal Highness passed away peacefully this morning at Windsor Castle ».La nouvelle a été annoncée sur le compte Twitter officiel de la famille royale.

« C'est avec un profond chagrin que sa majesté la reine annonce la mort de son époux bien aimé le prince Philip, duc d'Edimbourg » « est mort paisiblement ce (vendredi) matin au château de Windsor ».

Hospitalisé le 16 février, le prince Philip avait subi une « intervention » pour un problème cardiaque dans un établissement, doté du plus grand service cardiovasculaire spécialisé en Europe.

Il était rentré chez lui, auprès de la reine à Windsor, le 16 mars dernier. Le prince avait déjà eu plusieurs alertes.

Fin décembre 2019, il avait été hospitalisé pendant quatre jours au King Edward VII Hospital « en raison de problèmes de santé préexistants », selon le palais.

En mai 2017, il avait annoncé son retrait de la vie publique, à quelques semaines de son 96e anniversaire, après avoir participé à plus de 22.000 engagements publics officiels.

Dès 2011, le prince Philip avait estimé qu'il avait « accompli (s) a part » du travail aux côtés de la reine, souveraine à la longévité sans précédent.

Marqué par des drames

De souche allemande, Philip de Grèce et du Danemark est né à Corfou le 10 juin 1921. Il est le cinquième enfant, mais le seul fils, du prince André de Grèce et de la princesse Alice de Battenberg. A l'âge de 18 mois, il est évacué dans un lit fait de cartons d'oranges à bord d'un navire britannique, avec ses parents et ses quatre sœurs aînées, alors que son oncle le roi de Grèce est déposé. A la suite de l’exil de ses parents, il est ballotté de pensionnat en pensionnat dans toute l’Europe, notamment à Saint-Cloud, en France, et en Allemagne.

Très jeune, il est marqué par plusieurs drames. L'internement de sa mère, schizophrène, dans un asile psychiatrique. Puis, alors qu'il suit une scolarité spartiate dans l'établissement écossais de Gordonstoun, la mort de sa sœur bien-aimée, Cécile de Grèce, mariée à un dignitaire nazi.

Philip n'a alors que 16 ans. Après ses études, en 1939, il rejoint la Royal Navy britannique. En 1939, épaulé par son oncle, Lord Mountbatten, l’aristocrate de nationalité grecque entre dans la marine britannique comme cadet et prend une part active à la seconde guerre mondiale.

1939 : Premiére rencontre avec Elisabeth

1939 est pour le jeune homme une année prolifique durant laquelle il rencontre celle qui deviendra son épouse, la reine Elizabeth II, de cinq ans sa cadette. Tous deux étant des descendants de la reine Victoria, ils sont cousins au troisième degré.

C’est six ans plus tard, en 1946, qu’ils officialisent leur relation avec l’annonce de leur fiançailles. Le couple se marie le 20 novembre 1947 le temps d’une cérémonie mémorable à l’abbaye de Westminster. Pour ce mariage d’amour, il renonce à sa nationalité et à ses anciens titres nobiliaires, prend le nom de Philip Mountbatten et embrasse l’anglicanisme, la religion d’Etat..

Elizabeth n'est pas encore reine d'Angleterre, mais simplement la fille aînée du roi George VI. Le roi lui offre le prédicat d’altesse royale et le titre de duc d’Édimbourg. Elizabeth accède au trône, après le décès prématuré de son père, en 1952. Le 2 juin 1953, au couronnement, Philip s'agenouille devant elle. Le prince décide d’arrêter sa carrière dans la marine pour devenir prince consort du Royaume-Uni et ainsi accompagner son épouse dans toutes ses apparitions publiques.

Les débuts sont difficiles pour cet amateur de sport et de sorties, contraint d'abandonner sa carrière militaire. Il ne parvient pas toujours à masquer sa frustration lorsque les officiels de Buckingham Palace, qu’il compare à « une bande de chemises amidonnées », gardent hors de portée les documents officiels.

Le plus proche conseiller de la reine

Le duc d'Edimbourg finit toutefois par apprivoiser et apprécier sa mission.

En coulisses, le duc d'Edimbourg était le plus proche conseiller de la reine. Lors de leurs 50 ans de mariage, en 1997, l'hommage de la souveraine laisse entrevoir la complexité du rôle de prince consort, et leur complicité.

« Trop souvent je le crains, le prince Philip a dû m'écouter parler. Nous avons souvent discuté ensemble de mes discours, et comme vous vous en doutez, il n'a toujours donné son avis de manière directe », déclarait alors la reine, le décrivant comme

« quelqu'un qui n'accepte pas facilement les compliments », mais aussi sa « force et son plus grand soutien », assurant lui devoir « plus qu'il ne le reconnaîtra jamais ».

De leurs fiançailles huit ans plus tard, à leur mariage légendaire dans l'Abbaye de Westminster en 1947, en passant par la naissance de leurs quatre enfants (le prince Charles, la princesse Anne, le prince Andrew et le prince Edward), le duc d’Édimbourg va s’ériger en véritable pilier pour la reine d’Angleterre.

De la nouveauté à la cour

L’intéressé insuffle un peu de nouveauté à la cour, alors compassée, en envoyant ses enfants, dont Elizabeth II lui a confié l’éducation, à l’école au lieu de les confier à des précepteurs.

En 1969, il ouvre la royauté à la télévision, et la laisse filmer sa vie quotidienne dans le reportage « Royal Family », qui remporte un vif succès. En famille, on le dit dur, strict.

Il aurait cependant été profondément affecté par les déboires conjugaux de ses enfants, le divorce de Charles et Diana notamment. Il sait aussi se montrer protecteur.

A la mort de la princesse de Galles, pour soutenir ses petits-fils Harry et William, il marche avec eux derrière le cercueil de leur mère. C’est également lui qui a contraint la reine, dont la timidité est légendaire, à pratiquer le bain de foule.

Elizabeth II disait du prince Philip qu'il était « le seul être au monde à lui parler comme à une personne normale ». Il la surnommait « mon chou », ce qu'avait confirmé Stephen Frears, réalisateur de The Queen, au Times peu de temps après la sortie du film, en 2006.« J'ai enquêté auprès du cercle royal et j'ai appris de source sûre que c'était comme ça que le duc appelait la reine », a confié au Times le scénariste du film, Peter Morgan, au sujet du prince Philip, qui pouvait aussi appeler son épouse « ma petite saucisse »


Très tôt féru de défense de l’environnement, Philip a dirigé le World Wide Fund, le fonds mondial de préservation de la nature, de 1981 à 1996. C’est notamment grâce au prince que la Loire est restée le dernier fleuve sauvage d’Europe. On lui doit également la création, en 1956, du Duke of Edinburgh Awards Scheme pour venir en aide à la jeunesse en difficulté.

Un hédoniste aux mille passions

Le prince Philip était un hédoniste aux mille passions. Grand fan de sport et pilote d'avion, il était aussi féru d'équitation. Il fut l'un des joueurs de polo les plus réputés du pays jusqu'en 1971 avant de se tourner vers les compétitions d'attelages de chevaux.

Il aimait aussi la peinture et fut d'ailleurs un peintre amateur de talent, jusqu'à exposer l'une de ses œuvres au palais de Buckingham en 2016. Le duc d'Edimbourg était aussi un collectionneur d'art et un écrivain.

Complètement opposé au « politiquement correct »

Son tempérament fougueux et complètement opposé au « politiquement correct » lui ont fait commettre des bourdes, parfois aux relents xénophobes. « Si vous restez ici plus longtemps, vous allez tous finir bridés », avait-il ainsi lancé en 1986 à des jeunes Britanniques étudiant en Chine. Le Foreign Office avait été contraint de rattraper cette gaffe par de plates excuses. Ou « vous vous battez encore à coups de lance ? », avait-il demandé à un entrepreneur aborigène en 2002.

A un garçon de 13 ans qui lui confie son rêve de devenir astronaute, il lâche, en 2001:

« Tu es trop gros. » Lorsqu’un journaliste, en 1996, avait osé l’interroger sur ses prétendues aventures extraconjugales, le duc avait répondu, imperturbable : « Pendant près d’un demi-siècle, je n’ai pas pu faire un pas sans avoir un garde du corps à mes trousses. Comment aurais-je fait pour cacher une aventure sentimentale ? »

Mais la reine ne lui en a jamais tenu rigueur, pas plus que ses sujets qui trouvaient qu'il apportait un peu de légèreté à la monarchie et lui ont su gré de sa constance auprès d'Elizabeth II.

Considéré comme un demi-dieu au Vanuatu

Le prince Philip était un mythe sur l'île de Tanna, au Vanuatu. Un culte lui était même dédié dans cette ancienne colonie franco-britannique du Pacifique, depuis 1974, année d'un voyage du couple royal aux Nouvelles-Hébrides, ancienne colonie située dans l'actuel Vanuatu.

La légende, relayée par le Daily Mail en 2006, raconte qu'un chef du nom de Jack Naiva, qui dit être l'un de ceux à avoir accueilli le couple royal à l'époque, aurait reconnu en l'époux de la reine, alors habillé d'un costume blanc, le « Messie ». Chaque année, une fête est organisée pour l'anniversaire du duc, dont le mythe s'est construit autour d'une ressemblance avec un esprit local.

Le prince Philip a secondé son épouse depuis son accession sur le trône en 1952. « Mon premier, second et ultime emploi est de ne jamais laisser tomber la reine », a-t-il un jour déclaré.

Le prince Philip aura consacré sa vie à la couronne et sa femme, qu'il nommait affectueusement « Lilibeth ». Le prince Philip laisse derrière lui une Angleterre en deuil.




Emily Jackson pour DayNewsWorld

LA FAMILLE ROYALE PREOCCUPEE

PAR LES ACCUSATIONS

DE RACISME DE HARRY ET MEGHAN

L'entretien que le couple a accordé aux Etats-Unis à Oprah Winfrey a provoqué la crise la plus grave de la monarchie britannique depuis la mort en 1997 de la princesse Diana, la mère de Harry. La famille royale, la reine Elisabeth en tête, avait à l'époque été vivement critiquée sur sa lenteur à réagir.

Elizabeth II et ses équipes ont pris le temps de la réflexion pour réagir aux nombreuses accusations lancées par la duchesse et le duc de Sussex lors de leur entretien avec Oprah Winfrey.

Le palais de Buckingham a publié un communiqué au nom de la reine. Un fait rare, à la mesure du séisme secouant la famille royale, accusée de s’être montrée insensible face aux pensées suicidaires de Meghan Markle et, à travers un membre non nommé, de s’être interrogée sur la couleur de peau de son futur enfant.« Toute la famille est attristée d’apprendre à quel point ces dernières années ont été difficiles pour Harry et Meghan », rapporte le très court texte, soulignant que le couple et leur fils, Archie, « seront toujours des membres de la famille très aimés ».

« Inquiétudes » sur la couleur de peau d’Archie

La duchesse de Sussex qui a raconté qu’un membre de la famille royale avait eu « des inquiétudes »sur la couleur de peau de son fils Archie avant même sa naissance n'a pas souhaité. Ni communiquer le nom de la personne concernée. Son époux non plus. Oprah Winfrey a dès le lendemain indiqué qu’il ne s’agissait ni de la reine ni du prince Philip. Mais qui alors ? La presse tabloïd s’est lancée depuis dans une grande chasse aux sorcières, renommée chasse « au raciste royal » par The Sun pour découvrir l’auteur de ce commentaire.

La reine a assuré dans un communiqué « très au sérieux » les accusations de racisme. « Les questions soulevées, en particulier celle du racisme, sont préoccupantes. Bien que les témoignages puissent varier, ils sont pris très au sérieux et seront traités par la famille en privé », a dit Buckingham.

Certains, au sein du gouvernement, craignent que ces accusations n’entament durablement l’aura de la monarchie, dans un pays récemment amené à s’interroger sur son passé colonial dans le sillage du mouvement Black Lives Matter, et ne remette en cause dans la foulée l’organisation du Commonwealth, chère à la reine

La fin de la royauté ?

Les critiques de la monarchie britannique voient dans les allégations faites par Meghan et Harry une preuve que l'institution est dépassée. Camilla Tominey du Telegraph estime que « le point de non-retour » a été atteint entre les Sussex et le reste de la famille. Il pourrait aussi avoir été atteint pour une poignée de Britanniques qui ont hissé en tête des tendances sur Twitter #AbolishTheMonarchy – abolissez la monarchie – au lendemain de la diffusion de l’interview. Le Daily Express propose même ce mardi un sondage en ligne, demandant si le Royaume-Uni devrait organiser un référendum sur l’avenir de la monarchie.

Certains défenseurs de la royauté britannique considèrent que Meghan, ancienne actrice américaine âgée de 39 ans, cherche à se faire de la publicité.

Le premier ministre, Boris Johnson, a refusé d’être entraîné dans le débat, se contentant d’exprimer sa « plus grande admiration » pour Elizabeth II. Considéré comme un proche de M. Johnson, le secrétaire d’Etat chargé du Pacifique, Zac Goldsmith, a tweeté que « Harry dynamit[ait] sa famille ».

« La clé de la survie de la monarchie au cours des siècles a été sa capacité à s'adapter aux besoins de l'époque. Elle a besoin de s'adapter à nouveau »,a noté The Times dans un article intitulé « Attaque royale »




Kate White pour DayNewsWorld

L'INTERVIEW CHOC DE MEGHAN ET HARRY

Ils ont outrepassé la devise édictée par la reine Victoria en son temps. « Never explain, never complain ». Interrogés par Oprah Winfrey, la star des talk-shows américains, dimanche 7 mars, sur la chaîne CBS, Meghan Markle et le prince Harry n'ont pas hésité à dévoiler leurs ressentiment vis-à-vis de la Couronne britannique. Les yeux embués de larmes, chignon bas et longue robe en soie noire, Meghan a raconté s’être sentie très isolée et peu soutenue par sa famille d’adoption. « Ce n’est qu’une fois que nous avons été mariés et que tout a commencé à vraiment se détériorer que j’ai compris que non seulement je n’étais pas protégée, mais qu’ils étaient prêts à mentir pour protéger d’autres membres de la famille », a-t-elle affirmé.

Elle a notamment révélé avoir eu des idées suicidaires lorsqu’elle était enceinte de son premier enfant. « Tout se passait simplement parce que je respirais », a déclaré Meghan, fondant en larmes. Je ne voulais tout simplement plus être en vie. Et c’étaient des pensées constantes, terrifiantes, réelles et très claires », a dit la duchesse de Sussex.

Des pensées qu'elle avait même confiées à son mari. Il faut dire que la duchesse s'est sentie très seule dans cette famille royale qui lui aurait demandé de ne pas trop s'exposer et même de se couper de ses amis ,inquiète qu'elle était de l'image médiatique que Meghan pouvait renvoyer. De plus avant la naissance du premier enfant du couple, l’ancienne actrice a affirmé que la couronne s’interrogeait sur la couleur de peau du bébé craignant qu'elle ne fût foncée. Dépression, solitude, sentiment d'insécurité... Meghan Markle a  vécu un enfer à son entrée dans la famille la plus connue d'Angleterre.

Soutenant sa femme, le prince Harry a affirmé « avoir fait tout notre possible » pour rester au sein de la famille royale. Avant son départ d'Angleterre il avait déjà dénoncé les attaques incessantes des tabloïds à propos de Meghan craignant que ne se répète l’histoire tragique de sa mère, la princesse Diana. Harry a été plus loin, se disant « vraiment déçu » par son père, le prince Charles, alors qu'il traversait une période difficile.

« Parce qu’il a vécu quelque chose de similaire. Il sait ce qu’est la douleur », a regretté le prince.L’héritier au trône ne répondrait d'ailleurs plus aux appels téléphoniques de son fils depuis le fameux « Megxit » en janvier 2020.

Une famille royale britannique qui ne sort certes pas grandie de cette peinture, «  donnant l’image d’une institution excessivement traditionaliste, voire institutionnellement raciste, incapable de faire prendre la greffe avec une jeune actrice américaine métisse », selon la formule d'un confrère. Mais quel est le but de ce couple qui dénigre sans vergogne la Couronne britannique ??

L’interview contient assez d’ « obus pour faire couler une flottille » de la famille royale, en a conclu le Telegraph. Mais la famille royale va se défendre.




Kate White pour DayNewsWorld

ROYAUME-UNI MEGHAN ET HARRY LES ENFANTS TERRIBLES DE LA FAMILLE ROYALE

La crise s'envenime entre Harry et Meghan et la famille royale Au Royaume-Uni, elle est appelée « La firme ».

C'est le surnom ironique donné à la famille royale dont le feuilleton s'enrichit d'un nouvel épisode. Partis aux États-Unis, le prince Harry et son épouse Meghan ont donné un entretien à la chaîne CBS et sa star Oprah Winfrey.

Il sera diffusé dimanche aux États-Unis et lundi au Royaume-Uni, mais un extrait a déjà filtré. Un extrait très polémique.

BBC, Sky news... L'extrait figure déjà à la Une des sites internet des principales chaînes de télévision britanniques et il préfigure un entretien qui pourrait s’avérer très dommageable pour l’image de la famille royale, mais aussi sa culture du silence.

Cette culture, l'Américaine Meghan Markle l'avait déjà écornée parlant de sa fausse couche ou de ses difficultés d'adaptation au Royaume-Uni, invitant aussi à son mariage des stars américaines comme Oprah Winfrey.

C’est elle qui mène l’entretien et pose cette question :

Qu'imaginez vous que le palais pense de vos prises de paroles ?

« Je ne sais pas comment ils pourraient s'attendre qu'après tout ce temps nous puissions tout simplement garder le silence, si la " Firme " joue un rôle actif dans le fait de colporter des mensonges sur nous », a répondu Meghan.




Kate White pour DayNewsWorld

MORT DU DANSEUR ETOILE PATRICK DUPOND

L’ex-danseur étoile de l’Opéra de Paris et star de la danse Patrick Dupond est décédé vendredi à l’âge de 61 ans des suites d’une « maladie foudroyante », a annoncé son entourage à l’AFP.

« Patrick Dupond s’est envolé ce matin pour danser avec les étoiles », a affirmé sa collaboratrice Leïla Da Rocha. « Il est décédé à la suite d’une maladie foudroyante », a-t-elle dit, précisant qu’il était « malade depuis quelques mois ».

L'ascension fulgurante de Patrick Dupond

Né à Paris le 14 mars 1959, Patrick Dupond a vu son père quitter le domicile familial très tôt. C'est donc avec sa mère et la compagne de celle-ci qu'il a grandi. Pour canaliser son énergie, cette dernière l'avait inscrit dans un club de football, puis de judo. Mais il était tombé amoureux de la danse classique en observant une leçon. Très tôt, l'ancien danseur de l'Opéra national de Paris Max Bozzoni l'a pris sous son aile. Un mentor qui l'a aidé à perfectionner son art, afin d'intégrer à son tour la prestigieuse institution à l'âge de seulement 10 ans. Sa carrière s'envole en 1980, lorsqu'il accède au titre de danseur étoile. Mais en 1992, c'est la consécration : à l'âge de 31 ans, il est nommé directeur de la danse à l'Opéra de Paris. Un poste qu'il conservera pendant cinq ans avant d'être renvoyé pour s'être absenté trois jours afin de participer au Festival de Cannes en tant que juré.

Médaillé d’or du concours international de ballet de Varna en Bulgarie en 1976, danseur étoile de l’Opéra national de Paris en 1980, directeur de la danse du ballet de l’Opéra national de Paris en 1990... Patrick Dupond était un virtuose de la danse classique. Ses qualités d’acteur séduisent les plus grands chorégraphes, de Roland Petit à Maurice Béjart qui créent pour lui. Mais en 2000, il est victime d’un grave accident de voiture. Son corps est brisé par 134 fractures et les médecins lui annoncent qu’il ne dansera plus.

Une deuxième vie à la télévision

Après avoir tâté du cinéma (Dancing Machine avec Alain Delon en 1990), dansé avec les chevaux du Cadre noir, il touche à la télé-réalité avec « La Ferme Célébrités », saison 2, en 2005.

Depuis 2018, il était membre du jury dans l’émission à succès de TF1 Danse avec les Stars. Patrick Dupond devait d’ailleurs participer à la prochaine saison. En novembre 2018, il avait dansé un contemporain avec Iris Mittenaere et Anthony Colette. Une prestation sublime saluée par les juges. Il avait aussi été juré dans l’émission La France a un incroyable talent en 2007 et 2008.

Sur Twitter, les hommages se multiplient.

« Une étoile qui monte au ciel »




Kate White pour DayNewsWorld

LADY GAGA OFFRE UNE RECOMPENSE DE 500 000 DOLLARS POUR SES DEUX CHIENS KIDNAPPES

Mais qui a bien pu voler Koji et Gustav, les deux chiens de Lady Gaga ?

Deux hommes, toujours recherchés depuis jeudi 26 février 2021, ils ont attaqué mercredi soir à Hollywood l'employé chargé de promener les animaux de la star en pleine rue à Los Angeles et ont volé deux de ses trois bulldogs français.

Touché par balle, il a été transporté à l’hôpital.

Miss Asia, un des animaux les plus connus de sa maîtresse et qui dispose… de son propre compte Instagram est le seul à avoir échappé au « dognapping ».

La police de Los Angeles, qui a ouvert une enquête, a lancé un appel à témoins pour retrouver les auteurs des violences et du vol.

Le LAPD (Los Angeles Police Departement) décrit les

« dognappeurs » comme des hommes noirs d'une vingtaine d'années, précisant que le tireur a des dreadlocks de couleur blondes.

Les autorités précisent ne pas savoir si les chiens de l’interprète de « Poker Face » était spécifiquement visés ou si l'agresseur était simplement en quête de bulldogs français.

TMZ et le DailyMail soulignent que cette race est très demandée, mais aussi très chère, certains animaux pouvant se vendre jusqu’à 10.000 dollars.

L'interprète de « Poker Face » a tout de suite pris l'affaire en main.

Elle n'a fait aucun commentaire mais a offert la somme de 500 000 dollars à quiconque lui rapporterait ses précieux compagnons à quatre pattes tout en assurant « qu'aucune question ne sera posée ».

Lady Gaga serait à Rome en tournage pour un film d'action, « Bullet Train », avec Brad Pitt, Sandra Bullock, et Aaron Taylor-Johnson en co-stars.




Kate White pour DayNewsWorld

L'APPEL AU SECOURS DE LA PRINCESSE LATIFA 

FILLE DE L'EMIR DE DUBAI

Elle avait déjà fait parler d'elle en tentant de s'évader de Dubaï en 2018, avant d'être arrêtée par la marine indienne et renvoyée dans l'émirat. Depuis lors, Latifa Al Maktoum, fille de l'émir de Dubaï, n'avait plus fait d'apparition en public.

La princesse de 35 ans vient de réapparaître dans une série de vidéos inquiétantes diffusées mardi soir par la BBC et Sky où elle assure être retenue en « otage » dans une « villa transformée en prison » et craindre pour sa vie.

Filmée dans les toilettes, seule pièce où elle peut s’enfermer à clé, la princesse explique être retenue dans une villa aux « fenêtres condamnées » et gardée par « cinq policiers à l’extérieur et deux femmes policières à l’intérieur ».

Selon la BBC, ces images remontent à plusieurs mois.

Des proches de Latifa étaient parvenus à lui fournir un téléphone portable et des questions lui avaient été transmises au printemps et à l’été 2019.

Mais depuis l’été dernier, le contact a été perdu.

En diffusant ces images, ils veulent alerter sur la situation, notamment auprès de l’ONU. « Je m’inquiète tous les jours pour ma sécurité et pour ma vie (...) La police m’a dit que je serai en prison toute ma vie et que je ne reverrai plus jamais le soleil. »

Après la diffusion de ces images, le chef de la diplomatie britannique, Dominic Raab, a demandé des preuves de vie de Latifa al-Maktoum. « Ce sont des images très pénibles, un cas très difficile. Et je pense que c’est inquiétant », a-t-il déclaré. Par ailleurs, un porte-parole de la Haut-commissaire aux droits de l’Homme des Nations unies a indiqué à la BBC qu’elle interrogerait les Émirats arabes unis au sujet de la princesse.

En mars 2020, la justice britannique avait statué que l’émir Mohammed ben Rached al-Maktoum avait commandité l’enlèvement de deux de ses filles et mené une « campagne d’intimidation » envers l’une de ses épouses.

Latifa avait aussi tenté de fuir Dubaï en 2018 par bateau avant d’être « droguée » puis « ramenée » dans la cité-État du Golfe.

Cette même année, elle s’était aussi filmée pour dénoncer avoir été « torturée » et « emprisonnée pendant trois ans » après une tentative d’évasion en 2002.




Kate White pour DayNewsWorld

RECAP' PEOPLE

 SEMAINE DU 7 AU 14 FEVRIER 2021

C'est la Saint-Valentin aujourd'hui et Clara Morgane ne l'a pas oublié : elle a fait parvenir à Stéphane Plaza un colis pour le moins insolite...des sextoys pour la Saint-Valentin un sextoy œuf, des menottes coquines en fourrure rose mais aussi un sextoy féminin spécial « orgasme intense ».

Yvan Attal aurait-il enfin passé la bague au doigt de Charlotte Gainsbourg ? C'est ce qu'on pourrait croire en lisant la récente interview de Jane Birkin dans le magazine Gala, dans laquelle elle évoque ses retrouvailles avec sa fille. Charlotte Gainsbourg aurait-elleit changé d'avis à propos de l'idée simple du mariage. On se souvient qu'elle avait gentiment décliné la demande d'Yvan Attal, devant l'ancienne ministre Aurélie Filipetti, alors que le réalisateur recevait les insignes de Chevalier de l'Ordre national du mérite en 2013. « Je voudrais évidemment dire à mes amis présents que je les aime, à ma famille, à ma femme qui n'est d'ailleurs pas ma femme, plaisantait-il dans son discours de remerciements. Alors si tu veux devenir ma femme... ».

Par contre ni Saint-Valentin ni demande en mariage pour la quatre fois nommée aux Césars Anaïs Demoustier : le chanteur Benjamin Biolay viendrait de la quitter. Selon Voici, c’est le chanteur qui aurait mis un terme à cette histoire. Une décision que n’aurait pas vue venir la comédienne. En effet, un proche du couple a confié à l’hebdomadaire :« Elle ne s’y attendait pas. Elle a été dévastée quand il lui a dit que tout était terminé ».

Père et grand-père, Julien Clerc qui a sorti ce vendredi 12 février son dernier album, Terrien confie dans les colonnes de Paris Match.qu'il accorde beaucoup d'importance à sa famille recomposée. Car Julien Clerc a vécu quatre belles histoires d'amour. La première est avec France Gall (de 1969-1974). Puis avec l'actrice Miou-Miou (1975-1981).Virginie Coupérie-Eiffel et Hélène Grémillon, écrivaine ; Ces belles histoires ont donné naissance à cinq enfants : Angèle, Jeanne, Vanille, Barnabé et Léonard, né en 2008.« Ma famille est très importante pour moi. Étant fils de divorcés et ayant fait subir ça à mes enfants aînés, j'ai véritablement travaillé, fait tout pour avoir une famille recomposée. » «  Les mamans se connaissent et tout le monde se réunit, deux ou trois fois par an. Et tout le monde s'entend bien. [...] J'ai essayé de ne pas reproduire les blessures produites par toutes ces vies différentes », a-t-il confié.

Ah et que dire du ministre de la santé Olivier Veran en train de se faire vacciner ? La video a fait le buzz : pourquoi n'a-t-il pas simplement relever sa manche de chemise au lieu d 'en enlever une partie et de retenir l'autre pour cacher ce sein que je ne saurais voir, de sa main droite.En tout cas on a vu les beaux biscottos d'Olivier Veran

Britney Spears est devenue la popstar à défendre après la sortie d'un nouveau documentaire intitulé « Framing Britney » et produit par le New York Times qui évoque entre autres la tutelle détenue par le père de la chanteuse Jamie Spears. Car depuis 2008, Britney Spears n’a plus le droit de prendre de décisions personnelles ou financières sans l’accord de ses tuteurs — le plus célèbre de ces derniers étant son père Jamie Spears, l’objet de nombreuses critiques. Pour les fans de Britney, la star serait privée de sa liberté, et si le mouvement #FreeBritney a commencé sur les réseaux sociaux, il a depuis pris de l’ampleur : plusieurs manifestations ont eu lieu à Los Angeles quand la chanteuse a fait savoir au juge qu’elle ne voulait plus de son père comme tuteur... Miley Cyrus, Cher, Sarah Jessica Parker, Paris Hilton ou encore Khloe Kardashian ont apporté leur soutien après la diffusion de ce documentaire qui a également le mérite de montrer à quel point la misogynie a impacté la carrière de cette performer hors pair .

Georges Clooney par contre devrait nous épater avec sa notion de partage des tâches dans un couple. « Je lave 5kg de linge par jour, je fais la vaisselle, je passe la serpillière… » Voilà ce qu’a déclaré l’acteur le plus sexy d’Hollywood au Parisien !

Et à Public d' ajouter qu’il a appris à se servir d’une machine à coudre et qu’il fait beaucoup de vêtements pour ses enfants.

Cet acteur, chéri des dames, symbole de la virilité, y laisserait-il des plumes ?!




Kate White pour DayNewsWorld

LES EXCUSES DE JUSTIN TIMBERLAKE

 A BRITNEY SPEARS ET JANET JACKSON

Mieux vaut tard que jamais !

Le chanteur américain Justin Timberlake a présenté vendredi ses excuses à Britney Spears, presque vingt ans après leur rupture amoureuse. C'est en 2002 que Justin Timberlake et Britney Spears, au sommet de sa carrière, se séparaient alors que le chanteur voyait sa carrière solo décoller.

Mais déjà à l'époque les critiques contre lui ont plu, l'accusant notamment d'avoir manipulé cette rupture très médiatisée pour s'attirer la sympathie du public. Des accusations reprises dans un récent documentaire et qui ont poussé la star de la chanson à s'excuser auprès de Britney Spears.

En effet dans le documentaire Framing Britney Spears (Britney Spears enfermée), produit par le New York Times et diffusé sur la chaîne câblée FX et la plateforme Hulu, plusieurs témoins affirment que Justin Timberlake s’est servi de sa rupture avec la chanteuse en 2002 pour lancer sa carrière solo alors que la chanteuse a connu une longue et douloureuse descente aux enfers pendant des années.

Il a laissé plusieurs médias accuser Britney Spears, surnommée à l’époque la « petite fiancée de l’Amérique », de l’avoir trompé puis d’avoir rompu brutalement avec lui, sans faire de déclarations publiques sur le sujet. Les témoins rappellent qu’il a présenté le titre « Cry Me a River » comme directement inspiré de sa rupture, après quatre ans de relation amoureuse (1998-2002).Les paroles de la chanson évoquent clairement un homme trompé par son ancienne compagne et, pour appuyer le propos, la vidéo met en scène une femme qui ressemble à Britney Spears et dont on ne voit pas bien le visage. Une chanson qui a cassé l’image de petite fille sage de Britney Spears, et qui a permis à Justin Timberlake de lancer sa carrière solo

Des excuses aussi à Janet Jackson

Le chanteur est sorti de son silence. Dans un message posté vendredi sur Instagram, le tout récent quadragénaire présente ses excuses à Britney Spears, ainsi qu’à Janet Jackson.

Car là aussi il s'était bien mal comporté vis-à-vis de cette dernière. Alors qu’il interprétait un duo avec la soeur de Michael Jackson à la mi-temps du Super Bowl, l1er février 2004, l’ancien du Boys Band NSYNC avait arraché, en direct, un bonnet de soutien-gorge de la chanteuse, révélant un sein et choquant tout un pays.

« Je tiens à ces deux femmes »

La séquence avait déclenché un séisme et durablement affecté la carrière de Janet Jackson, bien davantage que celle de Justin Timberlake. « Je tiens à ces deux femmes, je les respecte, et je sais que je n’ai pas fait ce qu’il aurait fallu », a écrit le chanteur originaire de Memphis.

« Je suis désolé pour ces moments de ma vie où mes actes ont contribué au problème, où j’ai monopolisé la parole, où je ne me suis pas exprimé au nom de ce qui était juste », a poursuivi Justin Timberlake, aujourd’hui marié avec la comédienne Jessica Biel.

« Je sais que je n’ai pas été à la hauteur dans ces moments-là, comme dans beaucoup d’autres, a-t-il écrit, et que j’ai bénéficié d’un système qui favorise la misogynie et le racisme. »




Kate White pour DayNewsWorld

LIL UZI VERT SE FAIT IMPLANTER

 UN DIAMANT DE 11 CARAT SUR LE FRONT

Le rappeur américain Lil Uzi Vert a dépensé pas moins de 24 millions de dollars pour s'offrir un énorme diamant rose. .Mais pas question de le poser sur une bague. L’artiste de 26 ans a décidé de se faire implanter la pierre précieuse à même la peau, en plein milieu de son front.

Le rappeur de Philadelphie s’est procuré le diamant chez Elliott Eliantte, joaillier installé à New York, connu pour avoir créé un collier dont le pendentif reproduit en diamants, le visage de Yoda, le personnage de Star Wars, à la demande du rappeur Quavo, membre du groupe Migos. « Cela fait des années que je paie un diamant rose naturel à Elliot », a écrit sur Twitter le rappeur, le 30 janvier dernier. Il a assuré payer cette pierre de « presque 11 carats » depuis 2017, ajoutant que c’était « la première fois » qu’il voyait « un vrai diamant rose naturel »

Un ornement pour le moins insolite qui n’a pas manqué de faire réagir les internautes : Lil Uzi Vert est en « trending topics » sur Twitter. Un internaute a même comparé l’interprète de « The Way Life Goes » au personnage de Tsunade dans Naruto.

Après cette opération d'un genre particulier, le rappeur s’est affiché avec le front ensanglanté dans un post Twitter qu’il a depuis supprimé en écrivant en légende : « Si je ne le fais pas enlever de la bonne façon, je pourrai mourir… » Il a ensuite rassuré ses fans dans une nouvelle vidéo, partagée sur son compte Twitter ce jeudi 4 février.

«On est bien», a-t-il commenté.




Kate White pour DayNewsWorld

GRACE A SA CELEBRE PHOTO 

BERNIE SANDERS RECOLTE 1,8 MILLIONS DE DOLLARS POUR DES ORGANISATIONS CARITATIVES

Il faisait visiblement froid, le 20 janvier, lors de l'investiture de Joe Biden. En témoigne la photo de Bernie Sanders emmitouflé dans une parka, jambes et bras croisés et portant des moufles, un peu tassé sur sa chaise pendant la cérémonie. Le sénateur américain n'aura pas fait le voyage pour rien.

Immortalisé par le photographe de l'AFP Brendan Smialowski, ce moment a en effet inspiré des milliers de photomontages humoristiques (des « mèmes ») à travers le monde, renforçant l'ex-candidat progressiste à la présidentielle dans son statut de star d'internet.

Résultat : l'élu du Vermont a levé 1,8 million de dollars « en cinq jours pour des organisations caritatives » de cet Etat rural du nord-est des Etats-Unis, à travers les ventes des produits estampillés de la désormais célèbre photo, a-t-il annoncé. T-shirts, pulls et autres produis dérivés ont été mis en vente sur son site le 21 janvier au soir et les stocks ont été épuisés en trente minutes. De nouveaux produits ajoutés ce week-end avaient tous été vendus dès lundi matin, précise ce communiqué.

« Jane », son épouse, « et moi sommes impressionnés par la créativité montrée par tant de gens (…) et nous sommes ravis d’aider les habitants du Vermont dans le besoin », a-t-il écrit dans un communiqué. « Mais même cette somme ne pourra pas remplacer l’action du Congrès et je ferai ce que je pourrai à Washington pour m’assurer que les travailleurs du Vermont et à travers le pays obtiennent le soutien dont ils ont besoin au cœur de la pire crise que nous ayons traversé depuis la Grande Dépression », a ajouté le sénateur du Vermont..

Getty Images, l’agence qui distribue les photos de l’AFP aux Etats-Unis, « fera don des revenus » tirés de l’accord de merchandising à l’organisation caritative Meals on Wheels, indique le communiqué.

Brendan Smialowski juge « impressionnante » l’évolution de cette image « et toutes ses déclinaisons ».




Kate White pour DayNewsWorld

LES CREPES SUZETTE DU CHEF TROIS ETOILES

 ERIC FRECHON

A l'occasion de la Chandeleur, le chef triplement étoilé Éric Frechon propose ses fameuses crêpes suzette à emporter.

Ces dernières sont à retrouver sur la carte de Lazare Chez Vous .

Voici sa recette des crêpes au Grand Marnier donnée au magazine Vanity Fair

Préparation : 30 minutes

Temps de repos : 2 heures

Ingrédients

Sauce Suzette :

- 100 grammes de beurre

- 100 grammes de sucre semoule

- 4 oranges

- 8 centilitres de Grand Marnier

Pour les crêpes :

- 1/2 litre de lait entier

- 250 grammes de farine

- 4 œufs entiers

- 75 grammes de sucre semoule

- 80 grammes de beurre fondu

- 1 trait de rhum ambré

- Une râpée de zeste de citron jaune

Déroulé

Mélanger au fouet les œufs, le sucre et la farine. Ajouter progressivement le lait puis le beurre fondu, les zestes de citron et le trait de rhum. Laisser reposer 2 heures.

Pour la réalisation de la crêpe Suzette, faire fondre le beurre et le sucre dans un poêlon jusqu’à l’obtention d’un caramel. Déglacer avec le jus d’orange puis réduire le feu quelques instants. Placer les crêpes dans le poêlon et les flamber au Grand Marnier.

Une petite merveille pour la chandeleur !




Marie-Chantal de Verneuil pour DayNewsWorld

MORT DE LARRY KING

JOURNALISTE DE TELEVISION AMERICAIN

Larry King, ancien présentateur vedette de la chaîne américaine CNN, est mort samedi 23 janvier à Los Angeles, a annoncé sa société, Ora Media.

« Avec une profonde tristesse, Ora Media annonce le décès de notre cofondateur et ami Larry King, qui est mort à l’âge de 87 ans au centre médical Cedars-Sinaï à Los Angeles », peut-on lire dans un communiqué de la société publié sur le compte Twitter officiel de Larry King. Le journaliste y avait été admis fin 2020 après avoir contracté le Covid-19. Le message se poursuit avec un hommage: « Les milliers d'interviews recueillies, de récompenses et d'éloges reçues par Larry King pendant 63 ans à la radio, la télévision et sur internet témoignent de son unique talent d'animateur. Même si c'était son nom qui apparaissait dans le titre des émissions, Larry voyait toujours les sujets de ses interviews comme les vraies stars du programme, et se voyait lui-même comme un vecteur neutre entre l'invité et le public. »

25 ans sur CNN

Connu pour ses manches de chemise retroussées, ses cravates multicolores, ses bretelles et ses grandes lunettes, il a présenté pendant vingt-cinq ans l’émission « Larry King Live ».. Il a interviewé tous les présidents américains depuis 1974 et des dirigeants tels que le Palestinien Yasser Arafat ou le Russe Vladimir Poutine, ainsi que des stars comme Frank Sinatra, Marlon Brando ou Barbra Streisand.

« Qu'il interviewe un président des États-Unis, un dirigeant étranger, une célébrité, une personnalité qui faisait scandale ou un Monsieur Tout-le-monde, Larry aimait poser des questions courtes, directes et simples », rappelle le message d'Ora Media.

King se vantait de ne jamais trop se préparer pour une interview. Son style non conflictuel détendait ses invités et le rendait facilement identifiable par son public. Il était connu pour recevoir des invités notoirement insaisissables. Frank Sinatra, qui donnait rarement des interviews et s’en prenait souvent aux journalistes, s’était entretenu avec lui en 1988.

Le journaliste a également reçu Marlon Brando encore plus difficile à inviter et à interviewer, Les deux hommes se sont tellement bien entendus qu’ils ont terminé leur conversation de quatre-vingt-dix minutes par une chanson et un baiser sur la bouche, une image qui a fait le tour des médias dans les semaines qui ont suivi.

Larry King a quitté CNN en 2010. Il a ensuite continué des entretiens, diffusés sur son site, et lancé en 2012 l'émission Larry King Now sur Ora TV, une chaîne à la demande sur Internet. En 2013, il a commencé à y animer l'émission Politicking with Larry King.

Les dispositions pour les funérailles et un service commémoratif seront annoncés ultérieurement en coordination avec la famille King, « qui demande pour le moment que son intimité soit respectée », selon le Tweet d’Ora Media.

Quelques minutes après l'annonce de sa disparition, les hommages commencent à pleuvoir. Vladimir Poutine a salué le « grand professionnalisme » de Larry King, qui l'a interviewé à plusieurs reprises.

« Le président a toujours apprécié son grand professionnalisme et son autorité journalistique indiscutable", a dit le porte-parole du chef de l'État russe, Dmitri Peskov.




Kelly Donaldson pour DayNewsWorld

INVESTITURE DE JOE BIDEN :

LADY GAGA CHANTE L'HYMNE AMERICAIN

Pour son investiture, le nouveau président des Etats-Unis Joe Biden a demandé à son amie, la star Lady Gaga, de chanter l'hymne américain, The Star-Spangled Banner, ce mercredi 20 janvier 2021 sur les marches du Capitole.

Agrafée sur la poitrine de la chanteuse, une colombe de la paix dorée sur une robe à la jupe rouge flamboyant de la maison parisienne Schiaparelli.

« En tant qu'Américain vivant à Paris, cet ensemble est une lettre d'amour à un pays qui me manque terriblement et à une chanteuse dont j'admire depuis longtemps le talent artistique », a déclaré au New York Times le directeur artistique de Schiaparelli, l'Américain Daniel Roseberry, qui pourtant s'efface devant l'hymne chanté.

La pop-star américaine, sourire éblouissant aux lèvres, a livré une interprétation puissante et émouvante de l'hymne américain. Le nouveau président des Etats-Unis et Lady Gaga sont proches.

En 2017, l'homme politique s'était allié à sa « grande amie » pour lutter contre le harcèlement sexuel Cette prestation est suivie par celle de la vedette latina Jennifer Lopez qui a chanté Americana Musical Selection. Au milieu des paroles, elle a glissé un « libertad para todos » (« liberté pour tous »).

Les prestations de stars sont une tradition lors des investitures de présidents américains. Donald Trump avait fait appel en 2017 à la chanteuse Jackie Evancho et à la légende de la country Toby Keith.

Avant eux, Frank Sinatra avait chanté pour Kennedy et Ray Charles pour Ronald Reagan.




Kate White pour DayNewsWorld

CONFINEMENT A 18 HEURES EN FRANCE ?

Pour qui pourquoi allez restons réalistes on vous demande juste de regarder à 18 heures à l'extérieur.

La rue n'est pas déserte il y a des voitures des passants sans souci de l'heure mais comment est-ce possible.

Pour être honnête les petits commerçants jouent le jeux alors là on dit bravo et encore bravo !

Après bon les soldes arrivent ce mercredi tandis qu'à ce jour les centres commerciaux débordent sur l'heure de fermeture obligatoire mais ce qui se passe est tout autre réalité : après le dernier client qui règle son achat il est 18h20 et en plus dans la boutique il est autorisé de rentrer dans le commerce à 17h45. Bon un peu de grattage dans les grands supermarchés 18h35 car il y a les parkings.

Puis les routes sont bouchées vive les embouteillages du coup même en partant à 17 heures en voulant être civique cela ne marche pas à la place de rentrer chez vous en trente minutes vous gagnez une heure vingt en plus.

Pour le métro le bus vous vous retrouvez à prendre le prochain et en plus vous avez le privilège de sentir les aisselles de celui qui vous écrase les pieds.

Après 18heures vous pouvez aller à un rendez-vous médical du coup qui n'appelle pas un copain médecin pour avoir une ordonnance.

Sinon vous pouvez amener le dîner soit disant à une grande tante et aller dîner chez des amis mais n'oublions pas d'offrir à la fin du confinement un beau bouquet de fleurs à tata marguerite notre alibi numéro un.

Sinon une envie de restaurant sachez que là aussi vous pouvez en trouver des ouverts sous la serviette.

A Paris vous pouvez même vous faire un kiff d'un étoilé. Et à ce jour qui ne désire pas la carte de journaliste ou la cocarde à sa voiture qui vous ouvre les portes du dé-confinement total la justice est aussi sympa comme métier.

Oui ce qui excite la classe moyenne c'est de braver les interdits et là c'est excitant de toute façon l'argent va à l'argent et croyez- vous vraiment que les hommes qui ont un certain pouvoir n'iront plus voir leur jolie poupée  quoi leur maîtresse pour elle c'est toujours open bar.




Mia Kennedy pour DayNewsWorld

RECAP' PEOPLE

SEMAINE DU 10 AU 17 JANVIER 2021

Madonna s'est offert depuis le 24 décembre 2020 un petit voyage en jet privé à travers le monde. Peu importe la pandémie et la circulation du virus, peu importe les frontières .Tout d'abord arrêt à Londres où vit son fils Rocco et sévit le variant anglais puis direction l’Égypte, le Malawi et le Kenya. Bien entendu elle est partie en bonne compagnie avec son boyfriend de 26 ans.

Pour les Kimye le divorce est toujours à la une. On apprend que Kris Jenner, la mère de Kim Kardashian, mènerait une campagne de dénigrement contre son gendre . Selon elle Kanye West aurait eu des aventures avec deux influenceurs gays. Kanye West, de plus, ne se soucierait pas de ses enfants, à part de sa fille aînée alors que son l'ex-star de télé-réalité demanderait la garde exclusive de ses quatre enfants.Le nouveau couple Jalil et Laeticia vit sa première séparation forcée. Covid oblige !. Jalil Lespert n'a pas eu l'autorisation de se rendre aux Etats-Unis alors que la veuve de Johnny Hallyday doit retourner à Los Angeles où elle s’est installée avec ses filles. Pourtant le réalisateur est en train de réaliser un biopic de Johnny, et il aurait aimé faire des repérages pour son prochain film. Mais les autorités américaines n'ont rien voulu attendre, pas de visa pour lui. Sa demande pour rejoindre sa dulcinée sera réexaminée le 31 Mars.


On a enfin des news d'Alain Delon après son AVC . L’acteur de 85 ans va bien selon son fils Anthony qui a publié une photo de ses parents en train de prendre le thé. il a le sourire et porte toujours beau !

Georges Pernoud, le créateur et présentateur emblématique de l'émission Thalassa, est mort à l'âge de 73 ans « des suites d'une longue maladie » comme l'a dévoilé sa fille Fanny , lundi 11 janvier 2021. Georges Pernoud a fait voyager les téléspectateurs de port en port, pendant plus de quarante ans, à travers de magnifiques reportages primés par deux fois par le prix Albert Londres. Il a été inhumé à Monestier, un village de 400 habitants situé en Dordogne, où il s'était retiré.

La chanteuse Jenifer, enceinte de 5 mois, se porte bien .Elle a notamment participé cette semaine à l’enregistrement du concert annuel des Enfoirés.

Ambroise Fieschi , son mari corse, l’accompagne de partout puisqu'en ce moment il ne peut pas ouvrir son restaurant.




Kate White pour DayNewsWorld


RECAP' PEOPLE

SEMAINE DU 3 AU 10 JANVIER 2021

Miley Cyrus, invitée sur la station de radio britannique « Heart » au micro de Mark Wright, a déclaré qu’elle se verrait bien passer sa vie avec Harry Styles mais il semblerait que le chanteur de 26 ans ait déjà trouvé l'amour. Il a été photographié, main dans la main lors du mariage de Jeffrey Azoff, l'ancien manager des One Direction, son ancien boys band, avec l'actrice Olivia Wilde (Dr House). Selon plusieurs invités, il aurait présenté la jeune femme comme étant sa « petite amie ».  Harry Styles est devenu la coqueluche des magazines de mode : le chanteur de 26 ans a fait la couverture du magazine américain « Vogue » sur laquelle il a posé en robe pour mettre fin aux vêtements genrés, casser les codes et bousculer les préjugés jouant ainsi avec le genre, notion des plus tendances en ce moment. En ensemble robe et veste Gucci !!!

Rien n'irait plus entre Charlène et Albert de Monaco après l’annonce d’un troisième procès en paternité intenté au souverain monégasque. Selon Public la Princesse annulerait ces derniers temps, fréquemment ses apparitions à la dernière minute.

La demi-soeur de Meghan Markel publie des mémoires intitulés « Journal de la sœur d’une princesse capricieuse ».Elle dit notamment, à qui veut l'entendre, vouloir éclaircir « les vérités cachées de sa famille » et bien entendu en profite pour dépeindre la duchesse de Sussex à son désavantage. « elle savait exactement ce qu’elle faisait, alors elle a eu ce qu’elle voulait » , argue-t-elle. Et pourtant elle a 16 ans de plus que l’épouse de Harry !

Comment se faire de l'argent à mauvais compte ? En écrivant un livre sur son propre braquage « j’ai séquestre Kim kardashian - Dans les coulisses du braquages du siècle ». C'est ce qu'a compris un papy braqueur ! Le résumé de l’éditeur évoque le récit du « coup » du siècle qui « a permis sans violence de détrousser la Reine des réseaux sociaux », « le tout à pied et à vélo » Il fallait y penser ! Et c 'est une bande de papy qui avait mis au point un stratagème ingénieux pour dérober 9 millions d’euros de bijoux à la femme du rappeur américain Kanye West dans un palace parisien, il y a de cela quatre ans. Bientôt, par contre, selon les murmures des magazine people Kim ne sera plus que l' ex-femme du rappeur. L'un des couples les plus puissants de l'Entertainment serait en effet sur le point de se séparer. Kim Kardashian ne supporterait plus les dérapages de son célèbre époux bipolaire. Selon la chaine de télévision NBC, le couple vivrait séparément depuis plusieurs mois : Kim serait à Los Angeles avec les quatre enfants tandis que Kanye serait retiré dans son ranch du Wyoming. Pour son troisième divorce l'ancienne star de la téléréalité aurait rappelé sa redoutable avocate. « the Disso Queen », Laura Wasser qui a déjà représenté Johnny Depp, Angelina Jolie, Stevie Wonder et Heidi Klum.

Laura Smet, jeune maman, promène, tout sourire, son petit Léo en poussette , en compagnie de son mari, Raphael Lancrey-Javal. Trois mois après la naissance on apprend dans Voici que la petite famille ne sort pas beaucoup par ses froids d'hiver et que la fille de Johnny et Nathalie Baye a fait appel un coach sportif pour se remettre en forme.

Par contre le président français Emmanuel Macron, lui,  n'aurait pas de bonne relation avec sa famille comme on l'apprend dans une interview au Monde de son père Jean-Michel Macron. En fait le père et le fils ne se verrait que deux ou trois fois par an. D'ailleurs le locataire de l'Elysée a souvent évoqué sa grand-mère institutrice comme modèle.

Et le paternel n'hésite pas à tirer à boulets rouges sur sa progéniture : son fils serait un « séducteur » « capable de tirer de chacun ce qui peut lui rendre service à lui » !


Kate White pour DayNewsWorld



RECAP' PEOPLE

 DE NOEL AU JOUR DE L'AN

C’est le Nouvel An ! Jennifer Lopez a assuré le show de Nouvel An pour le traditionnel de Times Square aux Etats-Unis sans public cette année. La star n’a pu retenir ses larmes en évoquant la pandémie qui ravage le monde « Si cette année nous a appris une chose, c’est d’être reconnaissants pour ce que nous avons, et de chérir chaque instant. Nous avons perdu trop de gens. Trop. » « Alors ce soir nous allons vivre, nous allons aimer et nous allons recommencer à danser, et continuer de rêver. Il y a 20 ans, j’ai chanté cette chanson (Dance Again, ndlr), et nous n’en avons jamais eu autant besoin que ce soir » Elle aussi a fait les frais du covid-19 puisqu'elle a dû décaler à deux reprises son mariage. La fête est pour l’instant reportée sine die et dans Closer, la star déclare « Non, ce n’est pas le bon moment. C’est toujours important pour nous, mais nous ne sommes pas pressés. »

Et Jade Hallyday l'a fêté loin de sa mère et a fait la une des magazine people. La fille aînée de Laeticia et Johnny a passé le Nouvel An à Marrakech, dans une somptueuse villa: avec ses amis dont le fils de Yannick Noah . Loin du confinement et des règles imposées en France.

Michelle et Barack Obama ont passé Noël à Hawaï et tous vos hebdos les montrent en tandem sur un canoë, ramant de concert. A 59 et 56 ans, les Obama restent toujours un couple admirés par les Américains : selon l’institut Gallup qui ,chaque année, dévoile son sondage des personnalités les plus admirées aux Etats-Unis , Michelle Obama est en tête avec 10% des votes devant Kamala Harris et Mélania Trump.

Un an après l’annonce de leur exil aux Etats-unis Harry et Meghan sont heureux dans leur magnifique maison en Californie et signent des contrats à millions pour raconter leur vie. Les Sussex auraient cependant demandé un allongement de douze mois du «Megxit».Ils souhaitent certainement renouer avec les organismes de bienfaisance qu'il soutenait autrefois comme par exemple de promouvoir les « Invictus games », la compétition réservée aux militaires blessés, ou l’émancipation des femmes à travers diverses associations.

Rihanna, elle aussi, est heureuse en couple. La chanteuse et le rappeur ASAP Rocky sont inséparables et ont passé Noël en famille à la Barbade. Accompagné d'amis, le couple a pris du bon temps sur un yacht privé sur les eaux des Caraïbes. Au programme: jet ski, bouée tractée et moments en amoureux. Une source proche de la chanteuse a même déclaré au magazine anglophone People que les deux artistes étaient inséparables depuis plusieurs semaines.« C'est assez récent, mais ils sont tous les deux à fond. Ils passent toujours des super moments ensemble, ils ont beaucoup de choses en commun ».

Pour une nouvelle année prometteuse



Kate White pour DayNewsWorld

AMANDINE PETIT ELUE MISS FRANCE

Samedi soir, au Puy-du-Fou, lors du centenaire du concours de beauté, l’écharpe de Miss France est revenue à Amandine Petit. Elle succède ainsi à Clémence Botino.

Blonde aux yeux bleus et âgée de 23 ans, la nouvelle Miss France est étudiante en master 2 Management des établissements et structures gérontologiques à Caen avec l’objectif de devenir « directrice d’établissement de santé » et a été choisie parmi 29 candidates de 18 à 24 ans pour succéder à Clémence Botino (Miss Guadeloupe), Miss France 2020.

Amandine Petit a expliqué en conférence de presse qu’elle entendait « montrer que la femme actuelle, c’est une femme forte, une femme qui peut faire ce qu’elle a envie de faire ».

« Très clairement, il faut croire en ses rêves puisque sur tous mes bulletins de notes, on écrivait toujours « manque de confiance en soi ».

Et bien ce soir, j’ai prouvé que même si on manque de confiance en soi, on peut aller très loin » a déclaré avec joie la Miss France 2021 quelques secondes après son sacre, les larmes aux yeux.

Amandine Petit devient ainsi la septième Miss Normandie sacrée Miss France. La dernière en date n'est autre que Malika Ménard, Miss France 2010, qui a poussé Amandine Petit à participer au concours de beauté lrsque les deux femmes s'étaient rencontrées en 2015.

Sa première dauphine est Miss Provence, April Benayoum, et sa deuxième dauphine est Miss Côte-d’Azur, Lara Gautier.

Les vingt-neuf Miss régionales en lice étaient âgées de 18 ans, pour Leïla Veslard, Miss Aquitaine, à 24 ans, Justine Dubois, Miss Poitou Charentes. Les 15 demi-finalistes ont été qualifiées lors du jury de présélection dont les résultats ont été arrêtés mercredi.

Elles ont ensuite été départagées par le jury, présidé cette année par Iris Mittenaere, Miss France 2016, et les téléspectateurs, à 50/50.Le jury 2021 était composé uniquement d’ex-Miss, comme Muguette Fabris, 80 ans, professeure de mathématiques à la retraite et Miss France 1963. Séparées les unes des autres par des plaques de Plexiglas, Sonia Rolland, Elodie Gossuin ou encore Iris Mittenaere, Miss Univers 2016, figuraient dans ce jury.

A l’issue de l’élection et pour respecter le couvre-feu, tous les participants, y compris la nouvelle reine de beauté, ont été logés dans les hôtels du parc de loisirs transformé en bulle sanitaire.




Kate White pour DayNewsWorld

L'ADIEU DU 13H ET LES LARMES

DE JEAN-PIERRE PERNAUT

Après trente-trois ans au 13h de TF1, Jean-Pierre Pernaut, dernière grande star de l’info, a présenté son ultime journal télévisé, ce vendredi 18 décembre 2020.

Beaucoup d’hommages, de surprises et d’émotions ont ponctué cette dernière édition qui s’est terminée avec quelques larmes.

Après le JT en tant que tel, s'est déroulée une émission spéciale de 30 minutes, présentée par les autres journalistes stars de la chaîne, Anne-Claire Coudray et Gilles Bouleau.

Les correspondants en région, ceux qui ont donné la pâte très locale à ce journal durant des années, ont également participé à l'adieu.

L’iconique présentateur du 13h le plus regardé d’Europe avait bien évidemment préparé un petit mot d’adieu.

Il a remercié mille fois toutes ses équipes, et plus particulièrement la « grande famille » des correspondants en régions.

C’est en évoquant sa famille, et sa mère décédée, que Jean-Pierre Pernaut n’a pas pu retenir ses larmes.

Marie-Sophie Lacarrau, sa remplaçante dès le début 2021, a refermé ce journal. Un beau geste de passage de témoin.

À 70 ans, Jean-Pierre Pernaut, avec une popularité au sommet, ne prend pas pour autant sa retraite.

Il sera bientôt à la tête d’une émission hebdomadaire sur LCI, Jean-Pierre et Vous, et vient de lancer une plateforme de vidéos à la demande consacrée au patrimoine et aux régions françaises.




Kate White pour DayNewsWorld

RECAP' PEOPLE

SEMAINE DU 6 AU 13 DECEMBRE 2020

Mallaury Nataf est à nouveau SDF après sa première descente aux enfers en mars 2011 où elle était devenue SDF et avait, dans la foulée, perdu la garde de ses trois enfants . . Avec l'aide de Jean-Luc Azoulay, elle avait finalement accepté de faire son retour sous le feu des projecteurs dans Les Mystères de l'amour en 2019 pour interpréter Lola, la cousine d'Hélène.

Mais avec l'apparition de la Covid-19 elle aurait quitté la colocation qu'elle occupait dans les Hauts-de-Seine pour vivre dans les rues parisiennes, dans le quartier du Marais. Cette fois, elle ne serait pas seule. Un homme, son « compagnon d'infortune » partagerait avec elle un « petit matelas fatigué », selon le magazine Closer.

Comme le rapportent nos confrères de Voici, Jalil Lespert a assisté, sans gêne, à la veillée autour de la tombe de Johnny Hallyday, au cimetière de Lorient, le 5 décembre dernier, date de l'anniversaire de sa mort. Après son coup de foudre avec Laeticia Hallyday, qu'il a invité à Rome, à la rentrée, et avec qui il s'est fait tatouer la peau, le réalisateur serait désormais prêt à tout pour Laeticia Hallyday, dont il a croisé la route d'abord pour des raisons professionnelles : il projette de réaliser un biopic sur Johnny Hallyday.

Désormais maman d'un petit garçon prénommé Léo, fruit de ses amours avec Raphaël Lancrey-Javal, Laura Smet n'en oublie pas d'être une femme. Et des plus sexy.

Ce 8 décembre 2020, la star de cinéma a partagé un cliché d'elle en noir et blanc shooté par Arno Lam. Le talentueux photographe - qui a également travaillé avec les actrices Leïla Bekhti, Zita Hanrot et Adèle Exarchopoulos, et les acteurs Benoit Magimel, François Civil et Niels Schneider - a immortalisé Laura Smet torse nue, avec ses coudes sur la poitrine, et une cannette de Coca Cola à la main.

M Pokora et Christina Milian ont ouvert un nouveau chapitre de leur vie. Après trois ans d'amour, les tourtereaux se sont mariés, comme l'a annoncé le magazine Public mercredi 9 décembre.

M Pokora vit très probablement la plus belle année de son existence. Un peu plus de deux ans après leur rencontre, le chanteur et sa chérie Christina Milian sont devenus les heureux parents d’un garçon prénommé Isaiah. Le 20 janvier et ils ont révélé qu’ils attendaient leur deuxième enfant ensemble.

Mais ce n’est pas tout ! Au lendemain de son concert événement à la Seine Musicale, M Pokora a franchi un nouveau cap dans sa relation avec Christina Milian. Comme le révèle le magazine Public, le couple s’est dit « oui pour la vie » lors d’une cérémonie qui s’est tenue à la mairie du VIIIe arrondissement de Paris, mercredi 9 décembre !

Cette année, plusieurs personnalités ont officialisé leur nouvelle relation avec leur tendre moitié.

 En début d'année, ce sont ainsi Lady Gaga et Amber Heard qui ont retrouvé l'amour. La première dans les bras de l'entrepreneur Michael Polansky, connu pour être à la tête du groupe Parker, une entreprise de conseil en stratégie médias fondée par Sean Parker, le co-fondateur de Facebook. La seconde, après son divorce orageux avec Johnny Depp, file désormais le parfait amour avec la photographe Bianca Butti.

Après avoir préservé sa vie amoureuse au cours de ces plus de dix dernières années, Katie Holmes a de son côté trouvé chaussure à son pied en la personne d'Emilio Vitolo Jr., un jeune chef cuisinier réputé. A New York, pas une semaine ne se passe sans que les tourtereaux ne soient photographiés ensemble, main dans la main et complices.

Pour sa part, Megan Fox a quitté son mari Brian Austin Green, le père de ses trois enfants, pour le rappeur Machine Gun Kelly. Un véritable coup de foudre qui semble être parti pour s'inscrire dans la durée, l'actrice ayant décrit son nouveau partenaire comme sa «flamme jumelle».

Si l'année écoulée a vu naître de nouvelles histoires d'amour, elle a aussi été celle des séparations et des divorces. Après avoir annoncé leur rupture en août 2019, Miley Cyrus et Liam Hemsworth ont ainsi finalisé la fin de leur mariage après que leur divorce a été prononcé fin janvier. Pour sa part, Megan Fox a annoncé au printemps la fin de son histoire d'amour avec Brian Austin Green, le père de ses trois enfants. Marié depuis 2010, le couple est actuellement en train de négocier les termes de son divorce. En mai, la rupture de Mary-Kate Olsen et Olivier Sarkozy a fait grand bruit, rapportée par TMZ. L'actrice avait déposé une demande de divorce en «urgence», moins de cinq ans après leur mariage. La procédure est toujours en cours.

De leur côté, Axelle Francine et Tony Parker ont surpris les fans en annonçant la fin de leur mariage au début du mois d'août. «Cette séparation sera guidée par un respect mutuel en préservant le bien-être de nos deux fils. Nous rendons publique cette information afin d’éviter toute rumeur ou autre spéculation .

Aucun autre commentaire ne sera fait sur cet aspect de notre vie privée», avait-ils déclaré dans un communiqué.




Kate White pour DayNewsWorld

RECAP' PEOPLE

 SEMAINE DU 7 AU 13 DECEMBRE 2020

Pas vus, pas pris. Mais quand on s'appelle Patrick Bruel se rendre à une soirée clandestine en plein confinement…fait la une de journaux people.

Pris pendu !

Le chanteur l'aurait appris à ses dépens cette semaine de confinement pour avoir pris quelques libertés avec les mesures édictées par le gouvernement pendant cette période de pandémie…

Selon le magazine Public l'artiste se serait rendu le 28 novembre dernier avec sa compagne et plusieurs amis, dont l'acteur Ary Abittan, dans un resto du 16° parisien pour un dîner privé ! L’hebdo titre même « Le diner de la honte ! »

Jalil Lespert et sa nouvelle bien-aimée Laeticia Halliday sont à à Saint Barth pour l’anniversaire de la mort de Johnny. Malgré l'épidémie de coronavirus Laeticia Hallyday, avec ses deux filles, n'a pas manqué de rendre hommage à Johnny ce samedi 5 décembre, jour du troisième anniversaire de sa mort en organisant une veillée funèbre sur la tombe du Taulier. Son nouveau compagnon Jalil Jaspert était , lui aussi, à ses côtés .Ils semblent très amoureux l'un de l'autre..

Cyril Lignac s’en sort plutôt bien alors que tous ses collègues restaurateurs s’inquiètent de leur avenir. Lui a su tirer son épingle du jeu, grâce à ses nombreuses activités.Si ses cinq restaurants sont fermés et les deux prochains n’ont pas encore pu ouvrir leurs portes, il a investi son énergie dans les émissions de cuisine qui cartonnent en ce mois de confinement.

En couverture de GQ et Voici dans les pages de Public, dans Elle à table, sur RTL, sur M6, dans sa cuisine, dans son restaurant, dans ses pâtisseries…il est de partout. Allez consulter ses recettes sur notre rubrique cuisine et vous ne serez pas déçus

Depuis septembre 2016 et l’annonce de sa séparation avec Angelina Jolie, Brad Pitt n’est plus le même. Voici met l’acteur en une avec ce titre « Angelina lui gâche la vie ». Il aurait du mal à s'entendre avec la mère de ses six enfants même s'il ne boit plus et qu'il suit une thérapie. Il n'a toujours pas retrouvé le grand amour . Ces derniers mois, le quinquagénaire se serait cependant rapproché de Jennifer Aniston, et de Bradley Cooper.

Heureux papa, George Clooney s’est confié sur son rôle de père dans une interview accordée à People Il y parle avec humour les farces qu’il a pu leur apprendre

« C’est très amusant (…) Je leur ai appris comment mettre du Nutella dans une couche pour le manger ensuite », débute-il fièrement. « Lorsque l’on reçoit quelqu’un à la maison, ils viennent me voir en tenant la couche dans leurs mains, m’expliquant qu’elle est sale, et je leur dis : “D’accord, je vais m’en occuper”.

C’est alors qu’ils[les jumeaux] se mettent à manger le Nutella dans la couche. Vous n’imaginez pas imaginer les frayeurs qu’on provoque (…) Oui, c’est moi qui leur ai appris ça ! ». Voilà de quoi amuser la galerie !

A en croire les bruits qui courent à Hollywood, Rihanna est désormais en couple avec A$AP Rocky. Les deux tourtereaux se sont déjà fréquentés par le passé et se connaissent depuis plus de 10 ans .

Mais cette fois ils ont été aperçus ensemble ce mercredi 2 décembre au soire emmitouflés dans leurs manteaux se promenant dans les rues de New York.

Il s’agit d’un rappeur et d’après Public, comme l’ex Chris Brown qui l’avait défigurée à coups de poings, ce n’est pas un garçon gentil. L’année dernière, en Suède, ASAP Rocky - c’est le nom du jeune homme, a roué de coup un passant dans la rue, l’atteignant notamment au visage avec une bouteille en verre.

Suite à l'arrestation d'A$AP Rocky, l'été dernier en Suède, de nombreuses personnes s'étaient mobilisées pour réclamer sa libération parmi ses soutiens, Donald Trump. Le rappeur a confirmé qu'il avait discuté avec le président pour le remercier de son aide après son incarcération. En juillet, après avoir a été arrêté à Stockholm pour agression, Trump était intervenu en accusant la Suède de "laisser tomber" les Noirs américains.

Alors que la plupart des fans sont ravis de voir ce nouveau couple se former, le rappeur Lil Uzi Vert a exprimé son mécontentement.Très déçu, Lil Uzi Vert a alors reposté la photo du couple dans sa story Instagram ! Le chanteur a donc posté une photo prise par les paparazzis en écrivant : « Cela ne peut pas être vrai. »

Sharon Stone l’égérie d’Afflelou a été contactée par Joe Biden pour l’aider à préparer son arrivée au pouvoir. Pour quel rôle ? Ce n'est pas encore très clair mais l’actrice américaine a une expertise dans les maladies infectieuses:

« Si le président ou la vice-présidente Harris (lui) demandent de travailler sur les maladies infectieuses, je le ferai et j’utiliserai toute mon expérience ».




Kate White pour DayNewsWorld

RECAP' PEOPLE

SEMAINE DU 22 AU 29 NOVEMBRE 2020

Pauvre Céline Dion qui vient d'écoper d'une ardoise de plus de 10 millions de dollars qu'elle devra régler à son ancien agent.

Celui qui avait fait connaitre Céline aux Etats-unis avait porté plainte pour commissions impayées.

« Je me sens trahie »… «

Il ne mérite pas tout le crédit qu’il s’accorde pour ma carrière » a déclaré la chanteuse..

Mais ce petit déboire n'a pas empêché la star aux 230 millions d’albums vendus de profiter de ses enfants, notamment les plus jeunes Eddy et Nelson, loin du show-business pour raison du Covid-19.

Son compte Instagram regorge de photos.

L’interprète de

« S’il suffisait d’aimer » arbore une nouvelle coupe de cheveux, ayant fait coupé ses longs cheveux blond vénitien pour une coupe au-dessus des épaules.

Paris Match et Gala présentent les mémoires de l’ancien président Obama comme une ode à la normalité. « Barry » comme le surnommait sa grand-mère n’a de cesse de répéter que son entourage lui a maintenu les pieds sur terre pendant tout son mandat.

Et les anecdotes dans ce sens foisonnent.

Sa femme Michelle qui lui balance, dans Air Force One, alors en route pour l'Angleterre : *

« Réfléchis bien au canapé sur lequel tu dormiras à ton retour.

Ce n’est pas le choix qui manque à la Maison Blanche ».après qu'il a critiqué sa robe.

Ou encore, la réflexion de sa fille, 11 ans à l’époque :

« c’est un grand jour aujourd’hui, tu as reçu le Prix Nobel de la Paix, et c’est l’anniversaire de Bo (son chien) ».

Il glisse aussi qu’il lui arrivait, durant ses huit années à la Maison-Blanche, de chercher un petit coin tranquille pour une petite «cigarette du soir».

La relation, puis la rupture affichée de M. Obama avec le tabagisme, fut un sujet d’intense spéculation pendant sa campagne de 2008 et son premier mandat.

Les Obama n’hésitent pas à mettre en avant leur famille, leurs filles, et le succès est au rendez-vous auprès d’une partie de la population.

« Si je devais citer 100 choses que je suis fier d’avoir accomplies en tant que président, en première position, ce serait être marié à Michelle Obama », déclare le président en 2010 lors d’un discours au State of the Union. Avec son autobiographie Devenir , Michelle Obama complète le diptyque des Mémoires des Obama.

Maitre Gims vous accueille dans sa splendide villa marocaine de Marrakech, mais tout d'abord sortez la monnaie :

1000 euros la nuitée pour 1200m2 habitable avec deux piscines, salles de bain en marbre et magnifique cuisine digne d'un grand restaurant.étoilé !Gims, 34 ans, né au Congo, ayant grandi en France vit une partie de l'année au Maroc où il possède cette superbe villa achetée en 2017. Foncez sur le site de Séjour Maroc :

images et caractéristiques de la villa DEMDEM du prénom de sa femme et mère de ses quatre enfants !

George Clooney est un ami reconnaissant puisqu'il a comme il le dévoile dans l’interview accordée au magazine américain GQ qu’il a offert un million de dollars à 14 de ses amis.

La raison ?

En guise de remerciements à ceux qui l'ont soutenu dans ses pires moments de galère. Un geste généreux effectué en 2013, juste avant la sortie du film Gravity.

Le comédien oscarisé avoue également en ces temps de confinement faire beaucoup le ménage à la maison « Je me sens comme ma mère en 1964. Je comprends pourquoi elle a brûlé  son soutien-gorge ».

Dommage que du côté santé les nouvelles sont moins bonne : selon Public, il serait « au plus mal »souffrant du dos depuis un grave accident de scooter, il y a 2 ans.

Julien Doré rivalise avec Brad Pitt .

Lui aussi fait don de sa personne en venant en aide aux sinistrés de la tempête Alex dans les vallées de la Roya .

En plus des cartons d'aide humanitaires, le chanteur a récolté des fonds - près de 330 000 euros grâce à des lots ayant appartenu à des musiciens célèbres mis aux enchères.

Il faut dire que le chanteur a passé son enfance à Saint-Martin-Vésubie, village qui n'a pas été épargné.

Le nom de J.Lo est sur toutes les lèvres ces jours-ci.

Elle apparait dans pratiquement tous les hebdos people de la semaine, pas forcément pour les mêmes infos mais avec toujours la même raison : montrer son corps de déesse, plus sexy que jamais :

Après une performance XXL aux American Music Awards et un changement de look remarqué, la chanteuse met de nouveau les internautes à ses pieds à l'occasion de la sortie de son dernier single.

A 51 ans, l’artiste pose fièrement, affichant un corps particulièrement musclé. «Surprise !

Voilà la couverture de In the morning !

Le single sort vendredi», écrit-elle écrit en légende de son post, où elle apparaît nue de profil.

Au milieu de commentaires de nombreuses personnalités, la chanteuse Kelly Rowland a souligné :

«avec la bague au doigt» comme unique accessoire.

On peut en effet apercevoir au doigt de Jennifer Lopez le gros diamant offert par Alex Rodriguez, son fiancé et ex-star du baseball avec qui elle est en couple depuis trois ans.

Le titre «In the morning» semble d'ailleurs lui être destiné puisqu'elle chante :

«If you love me, say it in the morning, not only in the evening when you want my body » (traduction : « Si tu m’aimes, dis-le moi le matin, pas seulement le soir quand tu veux mon corps»).

Prônant l'importance de la confiance en soi, la star prouve à nouveau qu'elle se sent bien dans son corps, peu importe l'âge.

Le 22 novembre 2020 dernier, elle se produisait d'ailleurs au côté de Maluma sur la scène des American Music Awards 2020, en body moulant.

Dans une chorégraphie enflammée, Jennifer Lopez avait montré sa forme olympique et ses courbes affolantes lors du show de la mi-temps du Superbowl début 2020, avec Shakira




Kate White pour DayNewsWorld

ADIEU MARADONA

LE «GAMIN EN OR » DU FOOTBALL

Champion du monde de football avec l’équipe d’Argentine en 1986, joueur à Barcelone puis à Naples, l’ancien numéro 10, aussi détesté qu’adulé, un temps le protégé de la mafia et cocaïnomane incurable, est mort mercredi à l’âge de 60 ans.

Dans le quartier de Boca à Buenos Aires, mais aussi en Europe à Naples et Barcelone, hauts lieux de la carrière du «Pibe de Oro» («gamin en or»), l'émotion s'est répandue dans les rangs des admirateurs, quelques heures après l'annonce du décès du champion du monde 1986 des suites d'un arrêt cardiaque.

Pendant trois jours à partir de jeudi, l'Argentine va suivre avec nostalgie la veillée funèbre de la dépouille de l'idole, qui aura lieu au palais présidentiel et durera trois jours.

Trois jours, comme la durée du deuil national décrété par la présidence d'un pays qui perd l'une de ses personnalités les plus adulées, et plongeait dans les larmes en attendant les résultats de l'autopsie du corps, qui devait débuter mercredi.

L'inquiétude était déjà vive ces derniers jours :

Maradona avait subi une intervention chirurgicale pour un hématome au crâne début novembre et se remettait dans une maison de la périphérie de Buenos Aires au moment de son décès.

En Europe, la ville de Naples attendait elle fébrilement de revoir du football, jeudi soir pour un match de Ligue Europa qui sera synonyme d'hommage au plus grand joueur de l'histoire du club où Maradona a évolué de 1984 à 1991, au sommet de son art après un passage à Barcelone.

Comme mercredi dans les enceintes européennes de Ligue des champions, une minute de silence sera respectée au stade San Paolo, qui devait rester allumé toute la nuit en hommage à l'Argentin.

Un stade qui pourrait bientôt porter le nom du joueur défunt, la municipalité ayant déjà évoqué cette idée.

L'aura de ce dribleur hors pair a en effet dépassé le cadre des passionnés de football, tant Maradona a marqué les esprits par ses buts et ses mouvements spectaculaires balle au pied comme ses excès, oscillant entre grandeur et flamboyance, déchéance, drogue et polémiques.

Main de Dieu et santé fragile

Le légendaire numéro 10 a aussi étincelé en équipe nationale, sous le maillot de l'Albiceleste qu'il a porté 91 fois pour 34 buts. Son but de la main contre l'Angleterre en quart de finale du Mondial-1986, qu'il avait aussitôt rebaptisé «main de Dieu», restera comme l'une des images les plus mémorables de l'histoire du football, tout comme son second but, tout en dribles et en culot, dans cette rencontre au stade Aztèque de Mexico.

Après une finale perdue en 1990 contre l'Allemagne, son histoire avec le Mondial finira mal, par une exclusion lors de l'édition 1994 après un contrôle antidopage positif.

Le crépuscule sportif pour Maradona

La déchéance de Maradona ne date pas cependant de cet été 1994. Elle remonte aux années napolitaines. En 1991, le joueur est impliqué dans une affaire de trafic de stupéfiants entre la France et le sud de l’Italie. Des écoutes téléphoniques révèlent qu’il réclamait « de la marchandise et des femmes » à des truands locaux. Ses relations avec Luigi Giuliano, le parrain d’un clan camorriste réputé violent, s’étalent dans les journaux. Le champion tente une pirouette, crie au complot : « Je songe de plus en plus à une vendetta contre moi, peut-être pour un match que nous avons gagné alors que nous aurions dû le perdre. ».

Suspendu dix-huit mois, il s’enfuit discrètement en Argentine. Jamais plus il ne revêtira le maillot du Napoli, avec lequel il a marqué 115 buts en 259 matchs. Il est transféré au FC Séville, en octobre 1992, pour une somme rondelette (37,5 millions de francs), destinée à couvrir les dettes laissées à Naples.

Le charme est rompu, pas seulement à cause des affaires, mais surtout parce que, balle au pied, Diego n’est plus Diego.

« Personne ne me fera croire que la drogue ou l’argent ont changé mes sentiments, écrira-t-il. Rien. Je reste le même, celui de toujours. C’est moi, Maradona. C’est moi, Diego. »


Le mythe Maradona

Ses origines pauvres ont contribué à façonner le « mythe Maradona » dans l’imaginaire populaire argentin, surtout parmi les plus démunis. Malgré ses frasques et sa déchéance, ses fans l’ont aimé jusqu’au bout d’un amour viscéral, inconditionnel et éternel. Icône internationale, il a inspiré le cinéaste Emir Kusturica (avec le documentaire Maradona, sorti en 2008), le chanteur altermondialiste Manu Chao (qui lui a dédié la chanson Santa Maradona, en 1994), la romancière Alicia Dujovne Ortiz (Maradona c’est moi, La Découverte, 1993) ou de nombreux groupes de rock argentins, comme Los Piojos (« les Poux »), dont l’un des tubes assure que « si Diego, demain, joue au ciel, ils mourront seulement pour pouvoir le voir jouer ».

L'annonce de son décès a entraîné un déluge de tristesse et d'éloges dans le monde du ballon rond, où seul le Brésilien Pelé (80 ans) rivalise dans le classement informel des plus grands de l'histoire.

Celui-ci s'est ému sur Instagram d'une «triste nouvelle». «J'ai perdu un grand ami et le monde a perdu une légende (...) Un jour, j'espère qu'on pourra jouer au foot ensemble au ciel», a écrit le «Roi» Pelé.

«Le plus grand»

Son compatriote Lionel Messi, autre génie argentin avec lequel il a entretenu une relation complexe, a affirmé sur Instagram que Maradona «nous laisse, mais il ne s'en va pas, parce que Diego est éternel». «Je garde en moi tous les beaux moments vécus avec lui», a écrit «La Pulga».

Le Portugais quintuple Ballon d'Or Cristiano Ronaldo a lui dit adieu à «un génie éternel» et «un magicien inégalable», tandis que l'ex-meneur de jeu français et ancien dirigeant de l'UEFA Michel Platini a indiqué à l'AFP que «Diego Maradona restera dans le coeur des Napolitains, dans le coeur des Argentins (...) comme une étoile, et pour l'éternité».

«Ce que Diego a fait pour le football, pour nous faire tous tomber amoureux de ce sport merveilleux, est unique (...) Il mérite notre gratitude éternelle», a pour sa part réagi Gianni Infantino, le président de la FIFA, une organisation avec laquelle le défunt a toujours entretenu des rapports conflictuels.

«Tu nous as emmenés sur le toit du monde. Tu nous as rendus immensément heureux. Tu as été le plus grand de tous. Merci d'avoir existé, Diego», a déclaré le président de l'Argentine, Alberto Fernandez.




Boby Dean pour DayNewsWorld

RECAP' PEOPLE

 SEMAINE DU 16 AU 22 NOVEMBRE 2020

Surtout ne pas s'inquiéter pour Julie Gayet.

L’ancien président de la République, en couple avec Julie Gayet, aurait craqué pour une danseuse de l’Opéra Garnier de 33 ans sa cadette.

Une façon aussi de renouer avec ses rendez-vous secrets dans Paris dont il semble être un habitué.

Mais la compagne de François Hollande assure cartes en main et le crie sur tous les toits : son couple va très bien merci.

Ses réseaux sociaux la montrent sereine en tournage pour TF1. Rien à ajouter pour la concernée.

Pour Ingrid Chauvin, par contre, les choses vont si mal dans son couple qu'elle a annoncé son divorce via Instagram après dix ans de mariage avec Thierry Peythieu.

L’interprète de Chloé, dans « Demain nous appartient » sur TF1 serait étouffée par la personnalité de son mari. La tragique mort de sa petite fille de 5 mois d’une malformation cardiaque a de toute manière anéantie.

Le célèbre couple Harry et Meghan cèdent leur résidence de Frogmore à Eugénie, la cousine du prince, la fille du prince Andrew. Ainsi que le relaient The Sun et Sky News, ils ont cédé le Frogmore Cottage, une résidence royale située non loin du chateau de Windsor, à la princesse d’York Eugénie, enceinte, et son époux, Jack Brooksbank tout en restant les heureux propriétaires.

Frogmore Cottage a été offert par la reine Elizabeth à Harry et Meghan en avril 2018 peu avant leur mariage Avant de partir aux États-Unis, Meghan et Harry avaient remboursé sur leurs deniers les frais de rénovation de la résidence.

L'épouse du chanteur Justin Bieber se dévoile plus sexy que jamais que Instagram.En septembre 2018, Hailey Baldwin a épousé la star canadienne Justin Bieber lors d’une cérémonie intime à New-York. L’année suivante, les jeunes époux se sont mariés religieusement entourés de leurs familles et leurs amis en Caroline du Sud .

A l'annonce de leurs fiançailles en 2018.

À l'époque, les tourtereaux avaient posté de belles déclarations d'amour l'un envers l'autre qui faisaient la une des magazines people. « Tu es l'amour de ma vie Hailey Baldwin et je ne voudrais pas la passer avec quelqu'un d'autre ». Hailey est mannequin.

La star de la Boum aurait récemment testé la sylvothérapie en compagnie d’un coach au jardin du Trocadéro.

Sophie Marceau été vue en train de faire quelques étirements, avant d'enlacer le tronc d'un arbre.

Sans masque.

Elle a aussi fait parler d’elle cette semaine, en publiant l’affiche du documentaire complotiste « Hold Up » sur son profil Instagram, avec cette légende :

« Ils » nous appellent inutiles.

La chanteuse Aya Nakamura la plus écoutée dans le monde serait devenue hautaine et désinvolte.

La Malienne d’Aulnay-sous-Bois, qui a conquis Madonna, Rihanna et le monde entier avec son afro-pop, a décidé de faire faux bond a à la dernière minute à l’émission Quotidien! Son excuse :elle avait « la flemme, (qu’elle était) trop fatiguée ».

Mais voilà qu'elle a elle-même posté des photos d’elle quelques heures plus tard, en soirée et sans masque . Peu importe pour cette star de afro-pop puisqu'elle a été encensée par un député pour sa réinvention de la langue française.

Rien de moins : le député Rémy Rebeyrotte a salué cette semaine à l’Assemblée nationale le travail de la chanteuse Aya Nakamura qui réinvente à sa façon d’après lui la langue française.

Reine des nouvelles expressions, l’artiste a mis à la mode les mots «pookie», «djadja» ou encore l'expression «tu dead ça».

D’après lui, créer de nouvelles expressions ou mots est un «signe de vitalité» de la langue.

Pour appuyer son propos, il a pris comme exemple la très populaire chanteuse estimant que ses néologismes permettaient à leur façon de lutter contre les anglicismes !!! Les illustres défenseurs de la langue de Molière doivent se retourner dans leur tombe.

Un anonyme qui n’en est pas vraiment un. Brad Pitt a été vu cette semaine au sud de Los Angeles venir prêter main forte à une banque alimentaire.Le beau blond apportait de la nourriture à ceux qui en ont le plus besoin.

Arrivé à bord d’un camion rempli de vivres, la star de Fight Club est resté plusieurs heures à transporter des caisses de nourritures alors que les plus défavorisés faisaient la queue pour recevoir les dons.

Il était habillé en tenu de travail, vêtu d’une chemise à carreaux (trouée) et d’un jean large (troué aussi),et masque noir.Les réseaux sociaux ont partagés moult clichés :

on le voit durant la pause assis les jambes croisées, fumant sa clope,le masque pendu à l’oreille.

Il nous tarde de  voir le beau Brad à l'affiche de Bullet Train de:David Leitch , accompagné d'une belle distribution, composée de Michael Shannon, Aaron Taylor-Johnson, ou encore Lady Gaga.

Un petit mot sur BB qui décidément est devenue bien misanthrope.

Si Match lui consacre une grande interview à l’occasion de la réédition de son autobiographie,Brigitte Bardot ne se prive pas d'être désagréable vis à vis de ses congénères .

« Quand les cinq milliards d’êtres humains en trop sur cette planète auront disparu, la nature reprendra ses droits », « Rien ne me manque, ni personne », « j’en ai rien à foutre de l’humanité ».

Et elle n’a même pas besoin de se protéger du COVID, parce que comme elle ne voit personne, « ce ne sont pas mon cheval, ma chèvre ou mon cochon qui vont me le refiler ».Qu'on se le tienne pour dit.

Décidément on la préférait en cuissardes chevauchant sa harley davidson !




Kate White pour DayNewsWorld

JOE BIDEN A 78 ANS CE 20 NOVEMBRE 2020 :

 UN HANDICAP POUR LA PRESIDENCE ?

Le président-élu souffle ses 78 bougies ce vendredi 20 novembre 2020 et deviendra en 2022 le premier président octogénaire de l’histoire des États-Unis.

Beaucoup se demandent s’il pourra briguer un second mandat dans 4 ans.

À deux mois de son arrivée à la Maison-Blanche, la question est déjà dans tous les esprits à Washington :

Ce " lion de l’histoire américaine ", selon les termes de l’ancien président américain Barack Obama, sera-t-il le président d’un seul mandat ?

Tout au long de la campagne, il est resté volontairement évasif sur ses intentions. Interrogé sur le fait de savoir si l’idée de gouverner pendant huit ans faisait partie à ses yeux des scénarios possibles, il a répondu :

" absolument ! "

Au printemps, lors d’une réunion de levée de fonds, il a assuré qu’il se voyait comme un " candidat de transition ", une formule qui a alimenté les spéculations.

A-t-il voulu dire qu’il était le mieux placé, par son expérience et son profil, pour tourner la page Trump avant, en 2024, de passer le relais à une nouvelle génération ?

Garder le capital politique

Un candidat de transition ?

" Il l’est dans le sens, où il entraîne avec lui tous ces jeunes et qu’il nous rassemble pour que le pays ne soit plus aussi divisé ", a avancé sa soeur Valérie Biden Owens, discrète en public mais personnage-clé de sa carrière politique sur HBO.

Mais toutes ces réponses ont d’abord été interprétées comme la volonté garder le maximum de capital politique.

Un capital politique

Se présenter explicitement comme le président d’un seul mandat affaiblirait sa position et ouvrirait, trop vite et en grand, la course à sa succession au sein du parti démocrate.

Pour l’historien Julian Zelizer, enseignant à l’université de Princeton, Joe Biden n’a, quelles que soient ses intentions,  " aucun intérêt " à les dévoiler trop tôt.

" Dans le climat d’extrême polarisation politique qui est le nôtre, vous devez utiliser tous les outils à votre disposition, y compris la perspective d’une réélection, pour faire avancer les dossiers au congrès ", explique-t-il.

Des initiatives politiques difficiles sans pression électorale

Au-delà de l’appétit du pouvoir et du prestige de la fonction, pourquoi cette obstination à vouloir se représenter ?

" Le second mandat donne à un président un sentiment de légitimité ", répond Julian Zelizer. " Cela peut aussi être l’occasion de lancer des initiatives politiques difficiles sans pression électorale ".

Joe Biden, qui est parfois apparu frêle durant la campagne, à côté d'un Donald Trump affichant une endurance à toute épreuve, le sait: il est dans une position singulière.

A l’automne 2018, alors qu’il n’avait pas encore annoncé sa candidature, il avait reconnu, depuis le Michigan, que l’âge était " une question absolument légitime ".

L’âge «une question absolument légitime»

" Je pense qu’il est tout à fait normal que des gens me regardent et disent, si je devais être candidat :

" Bon sang, vous êtes vieux quand même ! ", avait-il lancé. " Il est vrai qu’au nombre des années, je suis âgé ", avait-il ajouté, sous-entendant qu’il n’avait rien perdu de son énergie et de ses capacités intellectuelles.

Une chose est certaine :

à compter de sa prise de fonction, le 20 janvier, ses adversaires républicains comme ceux qui, dans son camp, rêvent déjà de se lancer, guetteront le moindre signe annonciateur d’une possible retraite politique de celui qui deviendra, en 2022, le premier président octogénaire de l’histoire américaine.




Andrew Preston pour DayNewsWorld

RECAP' PEOPLE

SEMAINE DU 9 AU 15 NOVEMBRE 2020

Pas toujours facile la vie de people américain !!!

Que dire en effet de la bataille qu'est obligée de mener Britney Spears contre son paternel envahissant ?.

Après avoir été déclarée mentalement inapte en 2008, c’est son père Jamie qui régit depuis sa vie professionnelle et personnelle.

Après douze ans sous ce régime la chanteuse avait déposé cet été une demande devant la justice californienne afin que la curatelle soit désormais confiée à Jodi Montgomery, une tutrice professionnelle.

D’après plusieurs sources, Jamie Spears interdirait à sa fille de faire le moindre achat, de conduire, il surveillerait ses messages téléphoniques, lui aurait interdit de voter et menacerait de lui interdire de voir ses enfants si elle ne respecte pas les règles qu’il a fixées.

On comprend donc cette demande et d'après son avocat Samuel Ingham, la chanteuse aurait peur de son père.

Examinée mercredi, la demande de Britney Spears a cependant été refusée par la juge en charge de l’affaire

« Elle ne remontera pas sur scène tant qu’il sera en charge de sa carrière », a alors dit l'avocat dont la prochaine date de révision du dossier a été fixée à février 2021.

Adieu les concerts de Britney !

Jusqu'à nouvel ordre...

La first Lady, de son côté, envisagerait de divorcer de son mari Donald Trump.

Mais en attendant, Melania Trump commence à s’atteler aux préparatifs de ce qui seront les dernières fêtes de fin d’année du couple à la Maison-Blanche.

Aura-t-elle de la peine à quitter la Maison-Blanche après quatre ans passé à Washington où elle y aurait finalement trouvé ses marques en créant notamment une Glam Room dans ses appartements, une pièce entièrement dédiée à ses séances de coiffure et de maquillage ?

Toujours Outre-Atlantique mais cette fois pour une bonne nouvelle !

Après Jennifer Lopez, Shakira, Lady Gaga, Katy Perry ou encore Beyoncé, c'est The Weeknd qui sera chargé du show de la mi-temps du Superbowl 2021 !

Après le carton de son dernier album After Hours, c'est tout naturellement vers lui que s'est tournée la NFL, ligue de football américain pour s'occuper de ce spectacle iconique.

Et en France ?

Plutôt côté chambre à coucher.

Julie Gayet trahie par François Hollande ?

Julie Gayet, productrice de 48 ans, serait à son tour trahie par son compagnon François Hollande qui aurait renoué avec les amours interdites !!!

C'est du moins ce que révèle Voici en exclusivité cette semaine.

L’ancien président de la République, en couple avec Julie Gayet, aurait craqué pour une danseuse de l’Opéra Garnier de 33 ans sa cadette.

Une façon aussi de renouer avec ses rendez-vous secrets dans Paris dont il semble être un habitué.

Avec les croissants tout chauds ?

Fini sieur Balland !

Le fantôme du rockeur, souvent trop présent et la forte médiatisation de leur histoire d’amour aura eu raison de leur amour. Pour être heureux vivons caché

Une rupture qui n 'a pas empêché cependant la mère de Joy et Jade d'être au comble du bonheur. Plus amoureux que jamais, Laeticia Hallyday et Jalil Lespert ont en effet décidé de ne pas perdre de temps et de vivre à fond leur belle histoire d’amour.

Les voilà ensemble pendant ce nouveau confinement ensemble, à Marnes-la-Coquette qui a longtemps abrité l’histoire d’amour entre Johnny et Laeticia.

Enfin Michel Drucker retrouve la parole après des semaines de mutisme.

On savait en effet que le présentateur devait subir une importante opération du cœur un triple pontage coronarien afin d'éviter un éventuel infarctus.

Toujours hospitalisé, l'ami des stars a accepté de sortir de son silence :

« Je sors de l’hôpital dans quelques jours, pour une rééducation de plusieurs semaines », a confié l’animateur.

« J'ai un cœur tout neuf ! »

.A quand à nouveau les rendez-vous sur " le petit écran " ?




Kate White pour DayNewsWorld

LES MEMOIRES DE BARACK OBAMA

 UNE TERRE PROMISE

«Le plus troublant de tout est peut-être que notre démocratie semble sur le point de basculer dans la crise», écrit Barack Obama.


Dans un extrait du premier tome de ses mémoires, l’ex-président américain met en garde contre toute vision angélique des années post-Trump. Barack Obama souligne, dans un livre à paraître la semaine prochaine, combien les divisions de l’Amérique sont «profondes». Le départ de Donald Trump ne suffira pas, seul, à les combler.

Dans un extrait du premier tome de ses mémoires «A Promised Land» ( «Une terre promise» ) qui sera en vente mardi et dont le magazine «The Atlantic» publie des extraits, le prédécesseur de Donald Trump revient sur les quatre années qui se sont écoulées depuis son départ. «Le plus troublant de tout est peut-être que notre démocratie semble sur le point de basculer dans la crise», écrit-il.

«Une crise ancrée dans l’affrontement entre deux visions de ce qu’est l’Amérique et de ce qu’elle devrait être», poursuit-il. Il dénonce le piétinement des normes et d’un socle de faits qui fut, pendant longtemps, «un acquis» pour les républicains comme les démocrates.

«Je sais aussi qu’une seule élection ne réglera pas le problème», écrit-il. «Nos divisions sont profondes, nos défis sont impressionnants», ajoute-t-il.

«Plein d’espoir»

Le 44e président des Etats-Unis se dit cependant «plein d’espoir» pour l’avenir, convaincu qu’avec «du travail, de la détermination et une bonne dose d’imagination», l’Amérique peut espérer refléter «ce qu’il y a de meilleur en nous».

Dans cet épais premier tome (768 pages) de ses mémoires, Barack Obama raconte aussi son processus d’écriture (au stylo, pas sur l’ordinateur) et sa difficulté à être concis.

Il glisse au passage qu’il lui arrivait, durant ses huit années à la Maison-Blanche, de chercher un petit coin tranquille pour une petite «cigarette du soir». La relation, puis la rupture affichée de M. Obama avec le tabagisme, fut un sujet d’intense spéculation pendant sa campagne de 2008 et son premier mandat. En novembre 2008, Barack Obama devient le 44e président des Etats-Unis, et leur couple s’installe à la Maison-Blanche.Pendant huit ans, avec Michelle Obama, ce premier couple noir à la présidence des Etats-Unis a imposé son style à la Maison-Blanche .

Un couple politique uni

Très vite, les Obama se montrent unis, n’hésitant pas à mettre en avant leur famille, leurs filles, et le succès est au rendez-vous auprès d’une partie de la population. « Si je devais citer 100 choses que je suis fier d’avoir accomplies en tant que président, en première position, ce serait être marié à Michelle Obama », déclare le président en 2010 lors d’un discours au State of the Union. Avec son autobiographie Devenir , Michelle Obama complète le diptyque des Mémoires des Obama.

Le 17 novembre, Oprah Winfrey recevra un invité prestigieux lors de son émission « The Oprah Conversation », sur Apple TV+.Apple proposera cet épisode gratuitement, afin que tout le monde puisse le regarder via l'application TV, aucun abonnement ne sera requis.

L'ancien Président des États-Unis Barack Obama viendra en effet discuter de la sortie du premier volume de ses mémoires : « Une terre promise ».

L'ancien locataire de la Maison Blanche y aborde son mandat, mais également les difficultés actuelles qui scindent l’Amérique : « Dans une conversation franche, Oprah Winfrey et le président Barack Obama vont explorer les années de transformation

qui ont précédé son élection historique et réfléchir aux aspirations, à la persévérance et aux réalisations qui l'ont amené à la Maison Blanche, ainsi qu'aux attentes monumentales rencontrées pendant son mandat ».




Jaimie Potts pour DayNewsWorld

TOUT OU PRESQUE SUR JILL BIDEN

 LA POSSIBLE FIRST LADY

Melania Trump, qui a voté mardi en Floride, a participé à quelques événements de campagne ces dernières semaines, dont certains seule, a elle aussi une place dans la transition.

Elle pourrait recevoir, comme Michelle Obama l'avait fait pour elle lorsque Barack Obama avait invité Donald Trump quelques jours après son élection, Jill Biden pour un entretien.

Pendant les huit années de la présidence de Barack Obama, Joe Biden était vice-président, faisant de son épouse la seconde femme la plus importante des États-Unis.

Jill Biden a pris très à cœur ce rôle, honorant divers engagements, très souvent au côté de Michelle Obama. Jusqu' à maintenant, elle était l’épouse, plutôt discrète, du candidat des démocrates à la présidentielle américaine.

Mais cette professeure d’anglais, femme d’influence combative et engagée, pourrait bien devenir first lady.

Jill Biden, née Jacobs, a grandi à Philadelphie.

Née en 1951 dans le New Jersey, d’un père guichetier en banque et d’une mère au foyer, Jill Jacobs épouse, alors qu’elle n’a que 18 ans, Bill Stevenson, la star de l’équipe de foot de la fac.

Ensemble, ils ouvrent un bar sportif, proche du campus, tout en continuant leurs études. Jill sort diplômée d’un « bachelor in arts » et commence à enseigner l’anglais dans un lycée.

Tout comme l'épouse de Donald Trump, Jill Biden a également fait du mannequinat dans sa jeunesse pour gagner de l'argent. Elle a notamment travaillé pour une agence de Wilmington. Après quatre ans de mariage, elle se sépare de Bill Stevenson.

Sa rencontre et son mariage avec Joe Biden

Elle rencontre Joe lors d’un « date »- secret organisé par son frère. Biden est veuf. Il a perdu sa femme et sa fille dans un accident de la route et ses deux fils ont été gravement blessés.

Quand il arrive au rendez-vous, il se retrouve face à Jill, dont il avait déjà repéré le sourire dans une publicité à laquelle elle avait participé.

Celle-ci est toute aussi surprise de rencontrer le sénateur du Delaware. Ils se marient en 1977, après cinq demandes en mariage du très persistant Joe.

De leur union est née Ashley Biden en 1981. Outre cette dernière, le couple s’est occupé des deux enfants de Joe Biden, qui ont survécu à l’accident à savoir Beau et Hunter Biden.

Malheureusement, le clan est frappé par un nouveau drame le 30 mai 2015. En effet, le clan est frappé par un nouveau drame le 30 mai 2015. En effet, Beau Biden, le fils aîné de la famille recomposée, est décédé à l'âge de 46 ans, à cause d’un cancer du cerveau.

Une intellectuelle.

Diplômée de l’université du Delaware, elle devient professeur d’anglais et reprend ses études après sa rencontre avec Biden et la naissance de leur fille Ashley, en 1981. Elle décroche un doctorat en sciences de l’éducation en 2007 et se fait enregistrer sous le nom de Dr Jill Jacobs-Biden, alias « Dr. B » pour ses étudiant·es. En 2008, Joe Biden devient vice-président mais elle continue à travailler. À ce jour, elle est la seule épouse de vice-président à ne pas avoir quitté son job.

Aujourd’hui, elle donne des cours d’écriture au « community college » (une sorte d’IUT) de North Virginia.

L’éducation, un engagement

L’éducation est, pour Jill, la base de tout. Elle se bat pour l’accès à l’école des enfants les plus pauvres et des femmes à l’enseignement supérieur.

Elle a mené ses propres combats, notamment contre le dépistage du cancer du sein, l’éducation des plus démunis, ou le soutien aux familles de militaires. Avec sa fondation Biden Breast Health Initiative, elle lutte contre le cancer du sein. Enfin, sous la présidence Obama, Michelle et elle ont joint leurs forces pour aider les familles de militaires.

Comme un symbole, lors de la convention démocrate d’août dernier, elle a prononcé un discours depuis la salle de classe où elle enseignait l’anglais dans un lycée de Wilmington. « L'enseignement, ce n'est pas mon métier. C'est ce que je suis », a-t-elle récemment écrit sur Twitter. Elle a déjà été « Second Lady ».

« Seconde dame des États-Unis » et première conseillère de son mari

Dans le couple Biden, le rôle de Madame est si grand que le possible futur président des États-Unis se présente souvent ainsi : « Bonjour, je m’appelle Joe et je suis le mari de Jill Biden ! »

Car les Biden, depuis leur mariage en 1977, forment plus qu’un couple. Jill Biden est considérée comme une conseillère de premier plan auprès de son son mari. « Elle est une sorte de conseillère en chef », a récemment confié Ted Kaufman, proche de Biden. C’est elle qui l’aurait d’ailleurs convaincu de nommer une femme au poste de colistière, en la personne de Kamala Harris.

Récemment interrogée dans l’émission The View, elle déclarait : « Nous avons besoin de femmes à tous les niveaux de responsabilité dans ce pays, et notamment de femmes de couleur, surtout à la Cour suprême. »




Joanne Courbet pour DayNewsWorld

UNE DOUBLURE DE MELANIA TRUMP ?

Voilà MelaniaTrump de nouveau accusée sur les réseaux sociaux d’avoir une doublure qui la remplacerait lors de certaines apparitions. « Guéri » du coronavirus, le président américain a voté par anticipation en Floride ce samedi 24 octobre 2020.

Sur le cliché relayé par Just Jared, on voit Donald Trump et son épouse Melania sur la pelouse de la Maison Blanche se préparer à monter dans l’hélicoptère Marine One.

Sur la photo en question, on peut voir la première dame accompagnant son mari Donald Trump au débat présidentiel contre Joe Biden à Nashville. Le couple a été pris en photo au moment d’entrer dans un hélicoptère et Melania sourit aux caméras en se penchant légèrement vers l’extérieur de l’appareil.

On lui voit un visage bien plus fin qu’à l’accoutumée avec un large sourire. Peu coutumier chez la Première Dame qui se contrôle en permanence. Sur le réseau social, le hashtag « Fake Melania », est parmi les plus utilisés. « C’est assez incroyable.

La Melania dans l’hélicoptère n’est pas Melania. C’est une doublure. Ce n’est pas étrange ?

C’est très étrange », écrit un internaute. « Bonne chance pour trouver des photos de Melania Trump souriant comme ça », s’amuse un autre.« Doublure », « plus jeune » ou encore « moins botoxée » sont autant de commentaires qui se sont répandus sur les réseaux sociaux ces derniers jours.

La théorie refait régulièrement surface depuis le début de la présidence Trump, et elle a à chaque fois été balayée d’un revers de la main par le président des Etats-Unis.




Kate White pour DayNewsWorld

A QUELQUES JOURS DE LA PRESIDENTIELLE

STARS AMERICAINES POUR OU CONTRE TRUMP

Alors que les élections présidentielles approchent aux États-Unis, les campagnes politiques battent leur plein. Et les stars américaines n'hésitent pas à s'engager pour ou contre le président au pouvoir : Donald Trump.

Les soutiens des candidats jettent leurs dernières forces dans la bataille électorale, rivalisant d'imagination pour motiver les électeurs.

Ariana Grande, ex-soutien de Bernie Sanders, n'a cessé d'encourager les Américains de son Etat d'origine, la Floride, à aller voter.

Elle a même offert des pizzas, aux votants de Floride, qui faisaient la queue pour voter. Dwayne Johnson, récemment désigné comme l'Américain le plus suivi sur Instagram, avec 200 millions d'abonnés, a lui aussi décidé de s'impliquer dans la campagne, s'engageant pour la première fois en faveur d'un candidat.

Les acteurs Chris Rock et Mark Ruffalo, les humoristes Sarah Silverman et Amy Schumer ou encore Sacha Baron Cohen dans la peau de Borat se sont carrément déshabillés pour attirer l'attention des internautes sur leur message: comment s'y prendre pour voter, et suivre scrupuleusement les instructions pour que son vote ne soit pas annulé.

D'ailleurs Donald Trump n'a pas mâché ses mots à propos de l'humoriste Sacha Baron Cohen qu'il a qualifié de "sale type".

Certes on le sait le soutien d'Hollywood ne fait pas une élection, Hillary Clinton en a fait les frais en 2016. Et pourtant le tout Hollywood se passionnent pour l'élection présidentielle qui oppose le locataire de la Maison Blanche, Donald Trump, à l'ancien vice-président de Barack Obama, Joe Biden. Et le portefeuille bien garni et la popularité des stars peuvent être de précieux alliés.

Mardi 3 novembre 2020 donc auront lieu les élections présidentielles aux États-Unis. Et elles sont très attendues outre-Atlantique, car elles marquent l'occasion pour certains citoyens de mettre un terme au mandat de Donald Trump.

Bien sûr on retrouve les stars très engagées comme Whoopi Goldberg, Billy Porter ou George Clooney, qui soutiennent les mouvements « Black Lives Matter », LGBTQ+ ou écologistes qui sont des figures importantes du camp progressiste, Joe Biden a su attirer à lui des stars indépendantes (le troisième camp politique plutôt centriste américain) comme l'acteur Dwayne Johnson (Jumanji, Fast & Furious). Des stars qui soutiennent la candidature Biden en incitant les jeunes et les minorités à s'inscrire sur les listes électorales et en aidant la campagne démocrate à grands coups de chèques.

Pour afficher son engagement, Rihanna ne manque pas d'imagination non plus. Le 15 août 2020, la chanteuse et businesswoman a publié une photo d'elle sur Instagram en train de taguer « F*ck Trump » sur l'épave d'une voiture abandonnée. Quelques jours plus tard, elle postait une vidéo de Melania Trump refusant de tenir la main de son président d'époux... Billie Eilish- qui pourra voter pour la première fois cette année- laisse facilement comprendre que son vote ira à Joe Biden, le candidat démocrate. « Je n'ai pas besoin de vous rappeler que les choses vont mal. Donald Trump est en train de détruire notre pays et tout ce qui nous tient à cœur. Nous avons besoin de dirigeants qui résoudront des problèmes comme le changement climatique et le COVID, et qui ne les niera pas », a-t-elle déclaré lors de son discours.

Cher aussi s'est exprimée sur la gestion de la crise du coronavirus par le président Donald Trump. Mais ce n'est pas tout, L'interprète de « Believe »s'est emparé de son compte Twitter pour militer. À coup de tweets, elle tacle l'homme politique ou encourage les États-uniens à aller voter. En 2019, DiCaprio et Brad Pitt avaient milité ensemble pour le climat « Aujourd'hui le futur de notre planète est menacé par une décision irresponsable de notre président », avait-il déclaré sur Twitter. John Legend aussi avait exprimé son mécontentement à ce sujet.

Le 29 mai, sur Twitter, Taylor Swift a directement interpellé le président des États-Unis en le mentionnant dans ce tweet : « Après avoir attisé le feu de la suprématie blanche et du racisme depuis le début de votre mandat, vous avez le culot de jouer l’autorité morale avant de menacer de l’usage de la violence ? », s'est-elle offusquée avant d'annoncer son choix de vote pour les prochaines élections présidentielles.

D'autant que Kamala Harris est devenue l'idole des stars. En choisissant Kamala Harris pour être sa colistière, le candidat démocrate Joe Biden a encore marqué des points auprès du monde culturel américain dans sa campagne contre le président sortant Donald Trump .

Jessica Chastain, elle, réalise un petit film humoristique. «Beaucoup d'enfants jouent avec des figurines de Marvel, des Barbies et c'est très bien», explique-t-elle. «Mais mes filles jouent avec des super-héros» annonce-t-elle fièrement en brandissant une poupée de Kamala Harris qu'elle salue d'un «bonjour Madame la vice-présidente».

Le vice-président de Barack Obama bénéficie du soutien de Alec Baldwin ou encore de George R. R. Martin, le prolifique auteur de Game of Thrones. Tom Hanks et sa femme Rita Wilson ont participé au financement de sa campagne mais ne le soutiennent pas officiellement.

Mais le président en exercice a lui aussi ses fidèles parmi les stars et non des moindres. L'acteur Jon Voight, le père d'Angelina Jolie, lui est ainsi fidèle, tout comme la comédienne Roseanne Barr.Aux dires de Jon Voight, l'avenir du pays passe par sa reconstruction. . « Donald Trump est le dirigeant qu'il nous faut pour retrouver notre identité et nous remettre dans le droit chemin. Il est la réponse à nos problèmes. »

Ejectée en 2018 par ABC, qui a annulé sa série The Conners, émanation de la série des années 1990 Roseanne, après un tweet raciste, la comédienne a déclaré en octobre 2019:

« Tout ça, c'est parce que j'ai dit que j'appréciais Trump. Dès qu'ils ont entendu ça, il y a beaucoup de cabales, ici à Hollywood, c'est tout ce qu'il leur fallait. Genre: 'ok, il faut la détruire'. J'ai entendu des gens dire 'oh mon dieu, elle va humaniser Trump ».

Quant à Kanye West, dont le soutien au président avait un peu ébranlé les fans, il est un peu plus discret sur la question. S'il disait fin 2018 vouloir prendre ses « distances avec la politique », il a en novembre 2019, évoqué Trump lors d'une des messes qu'il donne désormais.

« Bonjour tout le monde ! Je confirme officiellement mon soutien à Donald Trump et je suis une femme! » - Kirstie Alley, via Twitter (avril 2016). Donald Trump a su gagner la confiance de Jesse James. L'ex de Sandra Bullock va jusqu'à vanter le respect dont fait preuve le magnat de l'immobilier à l'égard des citoyens modestes.Depuis le début de la campagne, Azealia Banks clame haut et fort son appui à Donald Trump. La chanteuse admet qu'il est grossier, mais que le fait qu'il ne soit pas manipulé par les banques et les grandes sociétés joue en sa faveur. 

Chez les musiciens, plusieurs voix se sont récemment élevées en faveur de Donald Trump, pour des raisons différentes. Il y a eu John Lydon, plus connu sous le nom de Jonnhy Rotten. L'ex-punk leader des Sex Pistols, qui a adopté la nationalité américaine, est un déçu des démocrates, qu'il soutenait auparavant.

Curtis James Jackson III, plus connu sous le nom de 50 Cent, veut lui voter Trump, par peur du programme de Biden. C'est ce qu'il a tweeté, lançant « je ne veux pas devenir 20 cent », inquiet d'une mesure du candidat démocrate sur le taux d'imposition des plus riches.Un autre rappeur, Tekashi 6ix9ine a déclaré dans une interview au New York Times, qu'il voterait Trump s'il le peut. Quant à Kid Rock, il a chanté All Summer long lors d'un meeting de Trump, en septembre dernier.

Clint Eastwood, Kirstie Alley et Charlie Sheen ne sont pas les seuls .Clint Eastwood reste un fervent républicain même s'il a quelque peu déchanté avec Trump.

À l'automne 2015, Hulk Hogan a déclaré ceci en faisant référence à Donald Trump : « S'il est élu, j'aimerais bien être son vice-président ». Mais ce ne sont pas les stars qui font et défont les élections...




Emily Jackson pour DayNewsWorld

DONALD TRUMP DETESTE LES GAGS

 DE SACHA BARON COHEN

Donald Trump n'apprécie pas du tout Sacha Baron Cohen et il ne mâche pas ses mots : « C'était un sale type ».

Le président américain a déclaré vendredi 23 octobre 2020 qu'il n'avait jamais apprécié les gags de l'humoriste, créateur du personnage fictif de Borat, qui a piégé dans son nouveau film l'avocat du chef de l'État, Rudy Giuliani.

Une fausse interview

Mercredi, Rudy Giuliani, ancien maire de New York et avocat de Donald Trump, s'est insurgé contre la diffusion du clip, une scène où il est victime d'une fausse « interview » organisée dans une chambre d'hôtel en présence d'une jeune femme.

La scène donne l'impression que Giuliani est saisi dans une position compromettante puisqu'on le voit les mains dans son pantalon, allongé sur un lit.Mais l'avocat a déclaré que la scène était « une fabrication complète ».

« Je remettais ma chemise dans mon pantalon après avoir retiré le matériel d'enregistrement », a-t-il déclaré sur Twitter.

« A aucun moment avant, pendant ou après l'interview je n'ai eu un comportement déplacé. Si Sacha Baron Cohen sous-entend le contraire, il ment éhontément », a ajouté Rudy Giuliani

« Un sale type »

Donald Trump a été interrogé sur l'affaire alors qu'Air Force One venait de décoller de Pensacola en Floride, en direction de West Palm Beach. Interrogé sur un clip tiré du film, qui montre Rudy Giuliani dans une situation apparemment embarrassante avec une jeune femme très séduisante, Donald Trump a répondu : « Je ne sais pas ce qui s'est passé. »

« Mais il y a des années, il a essayé de me piéger. Et j'ai été le seul à dire “Pas question”. C'est un type bizarre. Et je ne le trouve pas drôle », a déclaré Donald Trump.Il a évoqué un incident qu'il avait lui-même eu avec Sacha Baron Cohen il y a une quinzaine d'années.

En 2003, Donald Trump avait été nterviewé par l'humoriste qui prétendait être Ali G, un gangster qui présentait son dernier projet, des gants spéciaux pour manger des glaces.




Kelly Donaldson pour DayNewsWorld

LA FILLE DE BRIGITTE MACRON THIPHAINE AUZIERE FACE A UNE MECHANTE POLEMIQUE

Tiphaine Auzière fait face à une méchante polémique à cause de ses fréquentations. La fille de Brigitte Macron côtoierait en effet des personnes à la réputation sulfureuse . C'est en tout ce qu'a révélé Le Canard Enchaîné, mercredi 21 octobre 2020. Le journal satirique est notamment revenu sur sa relation avec Christophe Cadet, avec qui elle aurait ouvert en septembre dernier un lycée. Critiquée après l'une de ses interventions à la radio la fille de Brigitte Macron, et donc belle-fille d'Emmanuel Macron,a déjà semé la discorde à cause de ses interventions comme celle de se féliciter de la mesure du couvre-feu dans les grandes métropoles sur une radio).

Maintenant c'est notamment sur sa relation avec Christophe Cadet qui en interroge plus d'un. En effet Tiphaine Auzière assure la présidence du conseil d’administration du lycée, tandis que Christophe Cadet, ancien directeur de prépa, serait secrétaire général . L'établissement propose de préparer – à un coût de 9 500 euros l’année pour les non-boursiers - le baccalauréat en deux ans et offre une année d'apprentissage en vue d’une classe préparatoire aux grandes écoles. Un « lycée d’excellence, innovant, accessible à tous, empreint d’humanisme », comme l’expliquait récemment Tiphaine Auzière dans les colonnes du magazine Point de Vue

Christophe Cadet a été directeur des classes préparatoires de l’Institution catholique Saint-Jean de Douai de 1988 à 2011, avant d'être remercié. pour ses méthodes controversées comme l'a dévoilé Le Canard Enchaîné. Des parents d'élèves s'étaient notamment plaints de sa méthode pour obtenir d'excellents résultats aux concours des grandes écoles. « M. Cadet avait mis en place un système dans lequel 19 élèves suivaient des cours de seconde année mais étaient inscrits officiellement en première année », détaillait une lettre.

Au lycée « Autrement », Christophe Cadet a également convié Pascal Gauchon, l'ancien directeur de Prépasup, avec qui il travaillait à Saint-Jean de Douai.Pascal Gauchon est professeur de géopolitique à la prépa « Autrement ». Or, ce dernier a été pendant sa jeunesse le secrétaire général du Parti des forces nouvelles, une mouvance d'extrême droite. La fille de Brigitte Macron doit aujourd’hui s’expliquer sur ses liens avec Pascal Gauchon, figure de l’extrême droite qui enseigne dans les mêmes locaux que son école. « « Monsieur Gauchon n’a rien à voir avec nous, et je condamne toute forme d’extrémisme », s’est expliquée Tiphaine Auzière dans Le Monde.

La fille de Brigitte Macron, affirme qu’elle n’autoriserait « pas l’intervention de qui que ce soit d’extrême » dans son établissement.




Kate White pour DayNewsWorld

LES HONORAIRES XXL D'ERIC DUPONT-MORETTI, L'AVOCAT PENALISTE DEVENU MINISTRE

Il déclarait auparavant 70.000 euros d’honoraires par mois. En rejoignant la place Vendôme, Eric Dupond-Moretti a laissé derrière lui ses fonctions d’avocat pénaliste au sein du cabinet qu’il a fondé en 2016 avec son collègue Antoine Vey.

Cela s’est accompagné d’une perte considérable de revenus pour le nouveau garde des Sceaux. En effet, comme le relaie Le Point, il ne gagne plus « que » 8.500 euros nets par mois alors qu’il déclarait 70.000 euros d’honoraires auparavant.

Sa déclaration d’intérêts déposée à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) laisse aussi transparaître des droits d’auteur et des investissements défiscalisés.

Ses revenus, avant de devenir ministre de la Justice, étaient particulièrement élevés par rapport à la majorité de ses collègues du barreau. En effet, si on se réfère aux données statistiques de l’UNSA, la moyenne des honoraires encaissés par les avocats en 2019 était de 120.000 euros.

Des revenus hors-norme qui lui ont sans doute permis d’acquérir une maison à Nice, 3,5 hectares de vigne à Collioure avec un autre avocat, ou encore des parts dans le bistrot de son fils à Lille.Si Eric Dupond-Moretti soulignait récemment qu’il travaille « depuis l’âge de 14 ans et demi », sa déclaration a tout de même attiré l’attention de la HATVP. Elle a ainsi demandé des précisions sur de "possibles conflits d'intérêts", relaie Le Monde. L’objectif ?

Savoir "quelles mesures il avait prises pour ne pas se retrouver en situation de conflit d’intérêts d’une part par rapport à son ancienne activité d’avocat et d’autre part s’agissant du dossier en cours relatif au PNF". Concrètement, le ministère a déjà indiqué que les dossiers suivis par Eric Dupond-Moretti lorsqu’il était avocat ou toujours suivis par son ancien cabinet ne font pas l’objet de remontées d’informations.

Le dossier auprès du Parquet national financier (PNF) est relatif à une plainte déposée en sa qualité d’avocat. Le ministre souligne auprès du quotidien du soir qu’elle avait été retirée dès sa nomination. Mais une enquête administrative visant trois magistrats financiers a malgré tout été lancée par le ministère après un rapport de l’inspection générale de la justice. Accusé d’un « conflit d’intérêts » par des magistrats, Eric Dupond-Moretti s’est défendu sur BFMTV. « Le conflit d’intérêts, c’est quand on est juge et partie. Moi, j’ai été partie, je me suis désisté et je ne serai pas juge ». « Ces choses-là pour moi appartiennent déjà au passé »

L'argumentation n'a absolument pas convaincu Anticor. En effet l'association anti-corruption a transmis à la Cour de justice de la République (seule juridiction compétente pour juger les ministres), une plainte pour « prise illégale d'intérêts » contre Eric Dupont-Moretti. Anticor soupçonne l'ancien avocat de profiter de ses nouvelles fonctions gouvernementales pour s'en prendre aux magistrats du Parquet national financier (PNF).

Et plus particulièrement aux juges de l'affaire « des écoutes » de Nicolas Sarkozy, qui avaient épluché ses factures téléphoniques dans le cadre de leurs investigations, alors que ce dernier portait encore la robe.




Carl Delsey pour DayNewsWorld

MORT DE KENZO TAKADA LEGENDE DE LA MODE

Kenzo Takada," le plus parisien des créateurs japonais tirait sa révérence le 7 octobre 1999 faisant ses adieux à la mode avec un dernier défilé réjouissant devant un parterre de 4 000 personnes en liesse. Un show sur fond d'inspiration multiethnique, moment magique et poétique, qui s'énonçait comme une rétrospective du talent de Kenzo Takada". Hier 4 octobre 2020 c'est sa révérence définitive qu'il a tiré à l'âge de 81 ans des suites du Covid-19 et rejoint son compagnon Xavier de Castella mort en 1990 .

Premier designer nippon à Paris

Premier styliste nippon à s’être imposé à Paris, Kenzo était connu pour ses imprimés graphiques et floraux, qu’il avait à nouveau déclinés dans la dernière ligne de design qu’il avait lancée en début d’année. Dans ses « près de huit mille dessins », le créateur « n’a jamais cessé de célébrer la mode et l’art de vivre », a rappelé son porte-parole.

Cinquième d'une famille de sept enfants, né en 1939 à Himeji Kenzo Takada s'intéresse à la mode dès l'enfance. Adulte, il poursuit ses études à la Bunka Fashion College et le diplôme en poche, à 25 ans, il entreprend un voyage à Paris, fasciné par la capitale de la mode et un certain Yves Saint Laurent, jeune et talentueux directeur artistique de Christian Dior. Il ne repartira plus de la Ville Lumière.

Dès 30 ans cet éternel étudiant connaît le succès après avoir travaillé pour Louis Féraud et Jacques Delahaye, avant d'obtenir un poste d'assistant-styliste chez Renoma . En avril 1970, il inaugure à Paris sa première boutique au cœur de la galerie Vivienne, faisant de ce passage un haut lieu de la mode dans lequel Jean-Paul Gaultier viendra lui aussi bientôt s’installer. Et New York bien sûr, où Macy’s lui consacre ses vitrines dès 1972

Toujours en 1970, il fait son premier défilé de prêt-à-porter femme s'énonçant entre kimonos remasterisés, jupes hautes aux coloris vifs et tops amples. Un succès qui ne se démentira pas tout au long de sa riche carrière .

Une mode métissée joyeuse

Kenzo Takada séduit très vite avec une mode féminine à part, mêlant clins d'œil à ses racines nippones et références occidentales, ses tenues folkloriques et vêtements de tous les jours, mix de couleurs et d'imprimés notamment végétaux et floraux. Dès lors tout s'enchaîne, les ouvertures de boutiques se multiplient .Il a ensuite lancé sa ligne pour hommes, en 1983, puis son premier parfum (Kenzo Kenzo) en 1988. En 1993, la griffe est rachetée par le groupe de luxe LVMH. Kenzo Takada quitte la mode en 1999, pour des projets plus ponctuels, et restera connu pour son attachement à la couleur et sa déclinaison à l’infini du métissage, pas seulement de l’Extrême-Orient et de la France, mais aussi de l’Afrique.

Kenzo Takada se démarque en jouant la carte de l'audace et de la liberté de ton. Un propos qui s'exprime loin de la rigueur minimaliste habituellement prônée par les autres designers japonais. Une formule créative qui tape dans l'œil des vedettes de l'époque à l'instar de Grace Jones ou Jerry Hall.

« Large sourire, yeux éternellement rieurs encadrés de lunettes rondes, Kenzo Takada incarne la joie de vivre. Au fil du temps, cette dernière est même devenue son fil créatif, se traduisant par l’association – et même la fusion – de couleurs, de motifs à la fois animaliers, floraux et géométriques qui rendent son style si personnel », lui a rendu hommage K-3.

Aujourd'hui disparu, il laisse derrière lui un héritage mode unique, dont l'inspiration ne connaissait pas de frontières.




Britney Delsey pour DayNewsWorld

GROSSE INCERTITUDE SUR L'ETAT DE SANTE

DE DONALD TRUMP

Le chef de la première puissance mondiale, candidat à sa propre réélection, est infecté par le virus. Ce 2 octobre, nous apprenions que Donald Trump (connu sous le nom de POTUS, président of the United States) et son épouse FLOTUS (First Lady of the United States) avaient été testés positifs au Covid-19 et qu’ils commençaient une période de quarantaine et de traitement. 1.7 millions de Likes, près d’un million de retweets.

Des vœux de rétablissement de Joe Biden le candidat démocrate en course à la Maison-Blanche ainsi que de nombreux autres témoignages de sympathie de par le monde affluent.

Deux états de santé à six heures d’intervalle interpellent.

La secrétaire de Presse de la Maison-Blanche Kayleigh McEnany publiait par le biais d’un tweet il y a 13h un point sur la santé du président.

Dans ce tweet, elle publiait aussi un état de santé émanant du médecin du président Sean P. Conley (militaire, ostéopathe de formation et urgentiste), indiquant que le président aurait reçu un traitement à base d’anticorps polyclonaux, de zinc, de vitamine D, de famotidine, de mélatonine et d’aspirine. Cet état de santé est écrit « dans l’après-midi » du 2 octobre et est signé à la main par le docteur du président. Quelques heures plus tard et donc à 5h30 ce matin, soit 23h30 - heure locale - un nouveau tweet de la Maison-Blanche faisait état que le président avait commencé un traitement à base de remdesivir, accompagné d’un message de Donald Trump lui-même disant qu’il allait bien. Le second état de santé n'est pas signé par le docteur du président.Et dans les dernières heures certains médias rapportent que le président aurait des difficultés à respirer et serait très fatigué.

Demeure donc une incertitude, d'abord, sur l'état de santé réel du président américain. Après que le médecin personnel de Donald Trump, Sean Conley, a émis un bulletin de santé rassurant samedi matin, une source anonyme, mais identifiée comme le chef de cabinet Mark Meadows, a dressé un tweet plus sombre.

Trump reprend la parole via Twitter

Donald Trump a cependant donné de ses nouvelles dans une vidéo postée sur Twitter. Une séquence de quatre minutes - non datée - manifestement filmée dans une suite médicale de l'hôpital militaire Walter Reed dans laquelle il assure aller « beaucoup mieux » et promet qu'il sera « bientôt de retour ».

« Je suis venu ici, je n'allais pas très bien », reconnaît-t-il en avant-propos, tout en saluant le personnel qui s'est occupé de lui. « Je me sens beaucoup mieux maintenant, nous travaillons dur pour que je me remette tout à fait. Je pense que je serai bientôt de retour et j'ai hâte de finir la campagne comme je l'ai commencée », poursuit-il, expliquant néanmoins que les jours à venir seront le « vrai test » pour son rétablissement. « On ne sait pas pour la période des tout prochains jours, je suppose que c'est ça le vrai test, donc nous verrons ce qui se passera. »

Une Amérique très patriotique

Puis incertitude sur la suite de la campagne. Pour le moment la campagne est complètement perturbée. Le deuxième débat n’aura sans doute pas lieu, sauf si Donald Trump décide de le faire virtuellement. Le président et son épouse se mettent à l'isolement. Ils iront tout de même ce vendredi, à 14h30, dans le Trump Hôtel à proximité de la Maison Blanche. Trump continue d’assumer ses fonctions de président mais il va annuler tous ses événements, à commencer par son meeting en Floride.lIl n’y a plus de campagne. Pour la première fois dans l’histoire d’une élection présidentielle américaine, un président est en quarantaine.

L’Amérique se comporte de façon très patriotique comme dans tous les moments importants du pays. Tout le monde a appelé au bon rétablissement du président des USA parce que la fonction présidentielle compte plus dans le pays que la personne.

Pour le moment, tous les opposants sont sur les réseaux sociaux en train de dire « God bless America » (Dieu bénisse l’Amérique).




Joanne Courbet pour DayNewsWorld

DONALD TRUMP ET MELANIA ATTEINTS

PAR LA COVID-19

Voilà que la pandémie de Covid-19 s' est réinvitée dans la campagne et à la Maison-Blanche.

« Ce soir, la première dame et moi-même avons été testés positifs au Covid-19 », a tweeté le président des Etats-Unis, qui devait participer à un meeting en Floride vendredi.Le président des Etats-Unis, Donald Trump, a annoncé dans la nuit de jeudi 1er à vendredi 2 octobre qu’il avait été testé positif au Covid-19, tout comme sa femme Melania, et qu’il se mettait en quarantaine. Selon le médecin de la Maison Blanche, Sean Conley, il « va bien » et restera à la Maison Blanche pendant sa « convalescence », où il « continuera à assumer ses fonctions ».

Hope Hicks,, proche conseillère du locataire de la Maison Blanche, qui avait rejoint très tôt l’équipe de campagne de ce dernier en 2016, avait été testée positive.

Elle fait partie du cercle rapproché du président. Après avoir occupé le poste prestigieux de directrice de la communication de la Maison Blanche, elle l’avait quitté un temps pour rejoindre le groupe Fox, qui chapeaute la chaîne Fox News, avant de revenir sur Pennsylvania Avenue.

Le président américain se soumet régulièrement à des tests Covid-19 même si la fréquence exacte de ces derniers n’est pas connue. Les collaborateurs qui travaillent au sein de la « West Wing » sont testés quotidiennement, comme les journalistes qui se rendent sur place ou voyagent avec le président.

« Nous allons entamer notre quarantaine et le processus de rétablissement immédiatement. Nous nous en sortirons ENSEMBLE ! », a souligné le Président

Plusieurs heures après cette annonce, son chef de cabinet a indiqué que le président présentait des « symptômes légers » et qu'il était optimiste.. Melania Trump a également assuré dans un tweet se sentir « globalement bien »

Pourtant Donald Trump cumule plusieurs facteurs de risque associés aux formes les plus graves du Covid-19, maladie ayant fait plus de 200 000 morts aux Etats-Unis. Il y a d'abord son âge : 74 ans mais également son poids puisque qu'avec un IMC supérieur à 30, Trump est aussi considéré comme obèse.

Si le locataire de la Maison Blanche , chef des Armées, venait à développer une forme grave , ce pourrait devenir une affaire de sécurité nationale En cas de dégradation de son état de santé, Trump pourrait alors faire appel au 25e amendement à la Constitution ratifié en 1967.

Ce texte prévoit qu'un président ne pouvant pas assurer sa charge pour des raisons médicales peut transférer son pouvoir à titre temporaire au vice-président Mike Pence, qui a été négatif vendredi matin.

Trump est désormais réduit à mener une campagne à distance pour quelques temps ce qui marque un tournant dans sa stratégie.




Kelly Donaldson pour DayNewsWorld

L'AUTOBIOGRAPHIE TRAUMATISANTE

 DE MARIAH CAREY

PROSTITUTION DROGUE ET CHANSONS

Si aujourd'hui Mariah Carey est une des femmes les plus riches et les plus adulées au monde, il n'en a pas toujours été ainsi.

En effet, la diva de 50 ans n'a pas connu une enfance des plus heureuses comme elle le relate dans son autobiographie The Meaning of Mariah Carey, qui sortira à la fin du mois de septembre.

Si on savait déjà que l'interprète de Heartbreaker avait des relations compliquées avec sa famille, la diva connue pour faire de nombreux caprices n’hésite pas à faire des révélations fracassantes.

Ainsi, ses rapports avec sa demi-soeur Allison,toxicomane et séropositive, également prostituée aujourd'hui âgée de 57 ans,prennent une grande partie du récit.

A l'occasion de la promotion de ce livre, Mariah Carey s'est longuement confiée à Oprah Winfrey dans son talk-show diffusé sur Apple TV+.

Et la papesse de la télévision américaine a demandé l'autorisation à la chanteuse de lire un extrait du livre.

Mariah Carey droguée par sa sœur dans l’enfance ?

« Quand j’avais 12 ans, ma sœur m’a droguée avec du valium, m’a présenté son ongle rose plein de cocaïne, m’a brûlée au troisième degré et a essayé de me vendre à un proxénète », a ainsi lu Oprah Winfrey, sous le regard ému de Mariah Carey.

La chanteuse n’épargne pas non plus son frère qu’elle qualifie de très violent et raconte dans son livre les considérer comme ses ex-frère et sœur. Sa demi-sœur, à la santé mentale « endommagée », n'a jamais tissé de lien tout comme son frère de 60 ans : « Nous ne nous connaissons même pas vraiment, et c'est le problème. Nous n'avons pas grandi ensemble, mais nous l'avons fait », a-t-elle raconté.

Une histoire plus que glaçante.

Pour autant, la star ne veut pas rester dans la rancœur. « Je n’en serais pas arrivée là si je n'avais pas vécu toutes ces choses, si je n’avais pas été traînée dans la boue, si je n’avais pas été traitée par certaines personnes comme un distributeur de billets avec une perruque sur la tête », a expliqué l'interprète de We Belong Together.

Petite, la chanteuse se sentait « comme une étrangère » au sein de sa propre famille. Elle faisait face à de nombreuses attaques verbales de ses aînés. Aussi, elle s'est donné un but de la vie :

« Émanciper cette petite fille effrayée en moi. Il est temps de lui donner une voix, de la laisser raconter son histoire exactement comme elle l'a vécue ».




Britney Delsey pour DayNewsWorld

GWYNETH PALTROW NUE POUR SES 48 ANS

 ET KELLY JENNER SEXY EN BIKINI

Une journée toute spéciale pour la célèbre actrice qui a partagé une photo d'elle complètement nue, dans son jardin.

Elle est sublime.

« Dans rien d'autre que mon costume d'anniversaire aujourd'hui... Merci pour les vœux », a écrit la star en légende de sa publication.

Voici le superbe cliché de Gwyneth Paltrow :

Plusieurs stars en ont profité pour lui souhaiter un joyeux anniversaire, dont Katy Perry, Lea Michele et Ashley Graham.

Kylie Jenner, elle, montre ses formes voluptueuses en bikini, cette semaine, sur Instagram !

La jeune milliardaire est plus belle que jamais dans un superbe bikini aux motifs colorés !


La célèbre femme d'affaires, qui a vu le jour à Los Angeles  le 10 août 1997, avait déjà posté des photos plus sexy les une que les autres pour son anniversaire.

Elle revient cette semaine éblouissante dans un bikini aux motifs colorés !

Passionnée de mode et de beauté, la jeune femme est l'une des personnalités les plus suivies sur les réseaux sociaux avec plus 189 millions d'abonnés sur Instagram.

Sur les photos, Kylie Jenner est installée confortablement sur sa terrasse au bord de l'eau.

Plus belle que jamais, elle rayonne !

Elle a récolté plus de 10 millions de mentions « Like» en 24 heures !




Kate White pour DayNewsWorld

HOMMAGE A JULIETTE GRECO

 LA MUSE DE SAINT-GERMAIN- DES PRES

Après Piaf et Barbara, une autre dame en noir s'en est allée. Juliette Gréco, celle qu'on appelait la muse de Saint-Germain-des-Prés, s'est éteinte ce mercredi à l'âge de 93 ans. « Juliette Gréco s’est éteinte ce mercredi 23 septembre 2020 entourée des siens dans sa tant aimée maison de Ramatuelle. Sa vie fut hors du commun », a indiqué la famille.

Cheveux noirs et maquillage soutenu, Juliette Gréco est une des figures de Paris de l'après-guerre qui «  faisait encore rayonner la chanson française à 89 ans », a ajouté sa famille.

Jusqu’à l’AVC qui l’avait frappée en 2016, année où elle avait également perdu sa fille unique Laurence-Marie.

Elle laisse des chansons mythiques et une vie hors normes où elle a croisé les plus grands : Miles Davis, Jean-Paul Sartre, Michel Piccoli, Serge Gainsbourg ou Boris Vian.

Si Gréco est montée sur scène, c'est poussée par ses amis du Saint-Germain de l'après-guerre. A commencer par Jean-Paul Sartre.

Si tu t'imagines fera d'emblée partie des classiques de Gréco car elle lui correspond à merveille ; chanson irrévérencieuse, impertinente, lucide, qui dit les ravages du temps et le bonheur de profiter de la jeunesse.

Dans Jolie Môme écrite par Ferré, elle y met une joyeuse provocation ; et en fait, mine de rien, un appel à la liberté sexuelle, soulignant la part d'érotisme à peine cachée de la chanson.

Dans l'ensemble de son répertoire, Gréco joue sur les codes, les tabous et les genres.

La jolie fable intemporelle. Déshabillez-moi (1967) à l'origine destinée à une strip teaseuse..est un exercice de mise en scène érotique, plutôt rare dans la France d'avant 1968 et c'est elle qui y ajoute l'injonction finale :

« et vous, déshabillez-vous ! » (1971)

Infatigable curieuse et amoureuse de la jeunesse, Juliette Gréco aura jusqu'au bout cherché de nouveaux auteurs que ce soit Olivia Ruiz, Benjamin Biolay ou Abd al Malik... Miossec lui offre d'ailleurs une chanson symbole, Merci, adressée au public, et dont elle fit aussi le titre de sa tournée d'adieu chantée lors de son ultime concert, le 12 mars 2016, un dernier concert exceptionnel dans l'écrin des galeries du Louvre.

« Ma raison de vivre, c’est chanter ! Chanter, c’est la totale, il y a le corps, l’instinct, la tête », déclarait la chanteuse encore tout récemment lors d’un entretien publié en juillet dans l’hebdomadaire Télérama.

On ne célèbre pas seulement la figure du Saint-Germain d'après-guerre portant, inlassablement, la parole des grands auteurs.

On fête aussi la femme, libre, vivante, engagée et courageuse, qui a su briser les carcans, inventant son existence hors des chemins fléchés. Elle fut à la fois chanteuse, actrice, et bien plus que cela, un symbole de la période d'insouciance et de liberté de l'après-guerre. Elle avait côtoyé les plus grands.

« J'ai eu une chance folle. Une existence très particulière, pas normale du tout. Même si elle ne m'a pas épargnée, je ne peux que la remercier : dans les cadeaux qu'elle m'a faits, j'ai été la plus riche des ­va-nu-pieds. », a-t-elle confié dans un entretien à Télérama.

« C’est une très grande dame qui s’en va », a réagi  Alexandre Baud, producteur de sa dernière tournée.




Jaimie Potts pour DayNewsWorld

UNE PHOTO DE LILY-ROSE DEPP SANS EPILATION

 INTERPELLE SES FANS

Lily-Rose Depp a publié sur son compte Instagram, une série de clichés qui sentent bon la fin de l'été. Soleil, amis, fraises, des clichés qui respirent le bonheur simple.

Mais l'une des photos interpelle.

Sur l'une d'entre elles, la comédienne, en maillot, laisse entrevoir quelques poils.

De quoi bouleverser certains de ses fans...

Que veut signifier la fille de Johnny Depp et Vanessa Paradis ?

N 'oublions pas que la pilosité a toujours été jugée socialement négative surtout sous les aisselles et les jambes à tel point qu'une femme non épilée rencontrerait plus de difficulté dans ses relations amoureuses.

Et pourtant n petit nombre de femmes se soumette à l'épilation complète, cette pratique concernant particulièrement les 18-24 ans (6%) et quasi aucune femmes après 50 ans.

Le rasage intégral s'avère quant à lui beaucoup plus fréquent :

Il constitue 99 % des actes dépilatoires et varient selon la tranche d'âge, la plus grande proportion chez les plus jeunes.

PLAISIR INTENSE !!

Les adeptes du pubis nus,eux, y trouveraient un plaisir et un épanouissement sexuel plus intenses.

Des partenaires pensent également que l'hygiène et la propreté passent par un pubis nu.

D’autres, femmes ou hommes, évoquent le côté esthétique et se trouvent plus sexy …

Restent cependant encore des adeptes de poils nubiens chez les jeunes certainement envoûtés inconsciemment par ces odeurs excitantes que sont les phéromones !!!




Kate White pour DayNewsWorld

L'INTERVIEW-VERITE DE L'EX-MAITRESSE

 DU ROI JUAN CARLOS D'ESPAGNE

Dans une interview accordée à « Paris Match » l’ex-maîtresse de Juan Carlos dévoile des secrets bien gardés de la monarchie espagnole. Elle accuse notamment la famille royale d’avoir volontairement révélé son existence en 2012 et revient sur l’affaire de fraude fiscale à laquelle elle est mêlée, aspect peu glorieux de la monarchie espagnole, ainsi que sur l'exil de l'ex-souverain.

Corinna zu Sayn-Wittgenstein, née Larsen et femme d’affaires , a vu sa vie complètement retournée depuis la révélation de sa liaison avec le roi déchu Juan Carlos.

Après s’être exprimée de nombreuses fois dans les médias, elle a accordé une interview à Paris Match dans laquelle elle raconte sa propre vérité.

Le safari au Botswana

Tout commence lors d’un safari réalisé au Botswana, en avril 2012. À l’époque, l’escapade créé la polémique car elle représente un coût vertigineux pour les contribuables espagnols, dans un pays traversant une grave crise économique et une politique d’austérité.

Cette excursion serait restée secrète si le roi déchu ne s’était pas fracturé la hanche lors d’une chasse aux trophées d’éléphants.

Mais une photo datant de 2006 le laissant apparaître un fusil à la main et posant près d’un cadavre d’animal a déclenché le scandale.

Sauf que cette histoire a également révélé au grand jour la liaison entre Juan Carlos et Corinna Larsen.À ce sujet, la femme d’affaires accuse la famille royale d’avoir volontairement dévoilé son existence.

« Le récit de ce voyage a fait l’objet d’une manipulation délibérée.

Alors que nous étions là-bas, le fils de l’infante Elena s’est accidentellement tiré un coup de fusil dans le pied et la reine Sophie s’est rendue à l’hôpital pour le voir. Juan Carlos était furieux, persuadé qu’elle avait organisé cette visite pour que tout le monde remarque son absence », explique l’ancienne maîtresse.

Elle confie à Paris Match que la révélation de sa liaison avec l’ancien monarque a eu de terribles conséquences sur sa vie. « Ma réputation s’est effondrée du jour au lendemain, les médias me vilipendaient. »

Plus généralement, elle accuse également la couronne d’avoir manipulé l’opinion publique pour mettre à la porte l’ancien roi. Le roi lui aurait exprimé ses craintes quant à ce qu’elle qualifie de « coup d’Etat interne » :

« Il a été très explicite en me confiant : "J’ai deux fronts face à moi. Le premier est constitué par ma femme et ses lieutenants : elle est pressée de mettre son fils sur le trône, parce qu’elle a beaucoup plus d’influence sur lui que sur moi.

Le second est incarné par Mariano Rajoy [Premier ministre de 2011 à 2018], qui a pour but de me castrer et d’affaiblir la monarchie."». « Leur plan a marché, je suis devenu leur Wallis Simpson, celle qui a déstabilisé la monarchie et le roi, alors que le véritable mal venait de son premier cercle », raconte-t-elle en se comparant à l’épouse américaine rejetée du roi Édouard VIII.

Une affaire de fraude fiscale de100 millions

Les histoires ne s’arrêtent pas là car Corinna Larsen est également mêlée à une affaire de fraude fiscale. En mars, «La Tribune de Genève» révélait qu'en 2008 le roi Abdallah d'Arabie saoudite avait versé 100 millions de dollars sur le compte à la banque suisse Mirabaud d'une fondation panaméenne dont Juan Carlos était bénéficiaire.L'ex-monarque qualifie cette rentrée d’argent comme un cadeau du roi d’Arabie

Selon ce quotidien helvétique, l'ancien souverain a tiré sur ce compte jusqu'à sa fermeture en 2012-alors que les deux amants ont mis un terme à leur relation depuis trois ans- et fait don du solde -soit 65 millions d'euros- à Corinna qui l'a utilisé depuis.

mais qu'ils ont conservé leur amitié, la fondation verse 65 millions de dollars sur le compte de Corinna. L’intéressée affirme n’avoir jamais eu connaissance de la provenance de ce qui est considéré comme un don direct du roi.

« Je n’avais aucune raison de questionner un chef d’État », se justifie-t-elle. Avant d’ajouter : « Les révélations qui ont suivi ont été manipulées, utilisées de manière sensationnaliste, pour créer une gigantesque controverse. Tout cela est motivé par un agenda politique. »

Problème : le média suisse affirme qu'un procureur genevois a ouvert en 2018 une enquête pénale pour «soupçons de blanchiment d'argent aggravé» sur ces transactions et inculpé Corinna Larsen, la banque Mirabaud, un avocat et un homme d'affaires, mais pas Juan Carlos.

Le procureur suisse chargé de l’affaire, après enquête, révèle que la somme initiale déposée sur le compte genévois de la fondation Lucum serait en réalité issue de pots-de-vins versés dans le cadre du contrat de construction du train à grande vitesse Médine-La Mecque, signé en 2011. Corinna Larsen a ainsi été convoquée par la justice car soupçonnée d’avoir aidé Juan Carlos à blanchir des commissions.

Pourtant, Corinna Larsen en est persuadée, le don de Juan Carlos était fait de bon cœur. « Je pense que c’était en guise de reconnaissance et pour tout ce que l’on représentait pour lui avec mon fils », a-t-elle déclaré en août dernier à la BBC. « C’était de la gratitude pour avoir pris soin de lui pendant ses pires moments. Je suis extrêmement attristée par la direction que les choses ont prise. »

Juan Carlos a décidé de s’exiler du royaume d’Espagne

Le lundi 3 août 2020, le monde apprenait, via un communiqué de la Casa Real, la décision de l’ancien roi de s'exiler. Le chef du parti de gauche radicale Podemos, Pablo Iglesias, qui est membre du gouvernement, a alors déclaré «inacceptable» que l'ancien monarque, dont on ignore toujours où il s’est volontairement exilé, «ne soit pas dans son pays pour faire face à son peuple».

Mais le gouvernement de Pedro Sanchez a tenu a clarifié la situation de l’ancien souverain. Et expliqué que, contrairement à ce qu’affirme Pablo Iglesias, aucune enquête ne vise à ce jour Juan Carlos, même si les justices espagnole et suisse examinent à la loupe ses comptes en banque après les allégations de son ancienne maîtresse, Corinna Larsen.

«Le roi émérite ne fuit rien puisqu'il n'est impliqué dans aucune affaire», a en effet dit aux journalistes Carmen Calvo, le numéro deux du gouvernement, en réponse aux formations antimonarchistes qui l’accusent de fuir la justice.

Dans une missive révélée ce lundi 3 août 2020 par le Palais et qui débute par ces mots «Majesté, cher Felipe», l’ancien souverain qui annonce son choix de s’exiler du royaume.dit prendre cette décision avec «une profonde émotion, mais avec une grande sérénité».

«J’ai été Roi d'Espagne durant près de quarante années et, durant chacune d’elles, j'ai toujours voulu le meilleur pour l'Espagne et pour la Couronne», assure-t-il.

Son ex-maîtresse Corinna zu Sayn-Wittgenstein a également témoigné sur qu’elle pense du choix de l’exil, aux Emirats arabes unis, de Juan Carlos :

« Pendant une crise de cette envergure, la famille royale aurait dû rester unie. Envoyer l'ex-roi à la santé fragile, en exil, et cela en pleine période de Covid, est irresponsable.»




Kate White pour DayNewsWorld

LE DISCOURS REUSSI DE MELANIA TRUMP

A LA CONVENTION REPUBLICAINE

Discrète depuis le début de la campagne de Donald Trump pour sa réélection à la Maison-Blanche, la Première Dame Melania Trump a livré ce mardi 25 août un long plaidoyer pour offrir à son époux « quatre ans de plus à la Maison Blanche ».

Le discours de l'ancien mannequin slovène lors de la convention républicaine était très attendu, surtout à deux mois et demi de l'élection américaine et après l'affront de celui de 2016 (lors duquel elle avait plagié un discours de Michelle Obama datant de 2008).

Attendu aussi parce que Melania Trump se tient à l’écart des regards et des micros depuis 4 ans. Ce n’est un secret pour personne qu’elle ne rêvait pas d’être Première dame, elle a tardé avant d’emménager à la Maison Blanche, elle regrette la tranquillité de sa vie avant la politique. Pourtant la Première dame a dépassé ses craintes, pour prononcer un discours qui lui ressemble.

Premier discours à parler de la crise sanitaire

C’est le premier discours depuis le début de la convention, et pour tout dire depuis des mois, de quelqu’un de la famille Trump qui s’adresse avec compassion, empathie et sincérité aux familles qui souffrent de la crise sanitaire, de la crise économique, sociale.

La First Lady a pris un ton posé et refusant d’attaquer frontalement les démocrates, elle a préféré évoquer en longueur la gestion de la crise du coronavirus .L'ex-mannequin d'origine slovène de 50 ans a marqué sa différence en insistant sur les ravages causés par le virus.

« Depuis mars, nos vies ont radicalement changé […] Je sais que beaucoup de gens sont inquiets, je veux que vous sachiez que vous n'êtes pas seuls », a-t-elle lancé depuis les jardins de la Maison-Blanche. Promettant que « Donald » ferait tout son possible pour prendre soin de tous ceux qui sont touchés, Melania Trump était en phase avec ce que vit le pays

Discours sur le racisme

Évoquant son immigration depuis la Slovénie, plus jeune, la First Lady a joué la corde sensible d’un autre sujet « “En tant qu’immigrante et femme très indépendante, je comprends à quel point c’est un privilège de vivre ici et de profiter des libertés et des opportunités dont nous disposons” », a-t-elle détaillé évoquant son rêve américain, celui « “d’une fille vivant” » sous le « “joug communiste” », aspirant à travailler dans la mode. Elle a montré de l'empathie aussi pour ceux qui manifestent contre le racisme même si elle dénonce les violences, même au nom de la justice. Mais elle a relié cela à l’esclavage, elle a raconté le souvenir marquant d’une visite au Ghana, sur la côte ouest de l’Afrique, d’où sont partis des esclaves vers l’Amérique. C’est une référence controversée dans la base électorale de son époux, en décalage avec beaucoup de messages qu’on entend à la convention

Cette position de Melania Trump marque bien une rupture dans la communication des conseillers de Trump, et ses déclarations n'ont pas manqué de faire grincer des dents chez ses plus proches conseillers du président. Melania Trump a, parfois, par petites touches,déjà fait entendre sa différence, comme lorsqu’elle a tweeté une photo d’elle avec un masque alors que le président envoyait des messages contradictoires sur ce thème en pleine pandémie du coronavirus. Ses mots ne s’adresseront probablement pas à la base fidèle du président, mais pourraient tenter plus largement les Américains, et notamment les femmes américaines plutôt attirées par Joe Biden dans les sondages.

Dans ce discours réussi, la « First Lady » a contribué à faire passer un message moins anxiogène que celui véhiculé jusqu'ici par le « Grand Old Party ».

« Ce n'est pas un homme politique traditionnel. Il ne fait pas que parler, il obtient des résultats. » Melania Trump a fait l'éloge de son mari.




Garett Skyport pour DayNewsWorld

MILEY CYRUS A NOUVEAU SEULE

"Je suis née pour m'enfuir, je n'appartiens à personne, oh non, je n'ai pas besoin que tu m'aimes », chante Miley Cyrus dans son tout nouveau titre, Midnight Sky, paru ce vendredi 14 août. Une chanson prémonitoire ?

Selon le site TMZ la célèbre chanteuse se serait séparée de son petit ami du moment, le chanteur Cody Simpson. Selon une source proche du couple, ils se seraient séparés dans le courant des dernières semaines, sans que l'on sache vraiment pourquoi.

Après plusieurs années d’amitié, Miley Cyrus et Cody Simpson s’étaient lancés en octobre 2019 dans une idylle et en partageaient une grande partie sur les réseaux sociaux. Ils avaient été aperçus pour la première fois ensemble à Los Angeles à la même époque.. En avril 2020, il déclarait sa flamme à la chanteuse de 27 ans. «Être avec Miley est une chose merveilleuse dans ma vie. Elle est créative, inspirante, indépendante et elle m’encourage à être moi-même. Miley m’inspire aussi dans mon art», avait-il avoué au «Sydney Morning Herald».

C'est après son divorce avec Liam Hemsworth, puis après avoir flirté pendant plusieurs semaines avec Kaitlynn Carter que l'ex-star Disney avait commencé à fréquenter le chanteur, avec qui elle multipliait les clichés complices et sexy.

Des sources proches du couple avaient témoigné du soutien sans faille qu’apportait Cody Simpson à sa bien-aimée après son divorce avec Liam Hemsworth, qui précédait sa rupture avec la star de télé-réalité Kaitlynn Carter. En novembre dernier, Miley Cyrus subissait une opération des cordes vocales. «Cody est de son côté. Il s’assure qu’elle ne s’ennuie pas pendant son rétablissement», avait confié une source au magazine «People».

En juin, la chanteuse célébrait ses six mois de sobriété, une nouvelle étape dans sa vie, une nouvelle fois épaulée par le musicien.




Kate White pour DayNewsWorld

L'OBSESSION DE DONALD TRUMP POUR LES POMMEAUX DE DOUCHE

Tout part d'un pommeau de douche. Une loi fédérale limite en effet leur écoulement à 9.5 litres d'eau par minute, ce qui est loin d'être suffisant pour Donald Trump. Les cheveux de Donald Trump doivent être « parfaits ».

Le président américain le reconnaît lui-même publiquement, quitte à le rabâcher dans ses meetings, invoquant alors un problème essentiel à ses yeux :

les pommeaux de douche américains. En effet, depuis 1992, la loi fédérale stipule que les pommes de douche ne doivent pas faire s'écouler plus de 2,5 gallons d’eau par minute, soit 9,5 litres.

Ce qui est loin d'être suffisant pour Donald Trump, qui en a fait en juillet un cheval de bataille personnel.

« Vous prenez une douche, l’eau ne sort pas », expliquait-il. « Vous voulez vous laver les mains, l’eau ne sort pas. Donc que faites-vous ?

Vous restez là plus longtemps ou vous prenez une douche plus longtemps ?

Parce que mes cheveux, je ne sais pas pour vous, mais ils doivent être parfaits. Parfaits ».

« J’ai ces beaux cheveux, il me faut beaucoup d’eau »

La Maison Blanche entend bien s'attaquer sérieusement au problème. L'administration Trump a donc proposé mercredi 12 août de changer la définition de la pomme de douche, en suggérant que chaque buse puisse projeter jusqu’à 2,5 gallons, et plus seulement la pomme de douche dans son ensemble.

Alors, obsession toute Trumpienne ou véritable préoccupation sanitaire nationale ?

Une chose est certaine, c'est que le milliardaire républicain , climato-sceptique, a toujours prêter une attention minutieuse à sa coupe de cheveux. Dans son livre Fire and Fury, sur les coulisses de la Maison Blanche, Michael Wolff rapportait déjà que la coiffure actuelle du président, moquée par sa propre fille Ivanka, était le fruit d'un soin quotidien tout particulier obtenue, après une intervention chirurgicale, à grand renfort de laque.

En 2011, lors d'une interview à Rolling Stones, celui qui était alors la star de l'émission de télévision The Celebrity Apprentice revenait en longueur sur sa routine capillaire. « Ce que je fais, c'est les laver avec (la marque de shampoing) .... Je ne les sèche pas en revanche. Je les laisse sécher tout seul. Cela prend environ une heure », expliquait-il.Un temps de « séchage » qu'il disait alors consacrer à « lire la presse ou autres », précisait-il déjà. Une habitude, qui même à la Maison Blanche, ne semble pas avoir bouger d'un cheveu :

« J’ai ces beaux cheveux, il me faut beaucoup d’eau [pour les laver] », lançait-t-il en janvier 2020 « Mes cheveux, je ne sais pas vous, mais ils doivent être parfaits [après la douche] », a de nouveau insisté le président, en juillet, lors d’une intervention au titre évocateur : « Réduire les réglementations pour aider tous les Américains ». En visite dans une usine du groupe Whirpool de l’Ohio, le 6 août 2020, comme depuis la Maison Blanche à la mi-juillet, le constat est le même : « Vous prenez une douche, l’eau ne coule pas. » Résultat, affirmait Donald Trump au mois de janvier, vous restez [dans la douche] cinq fois plus longtemps. Vous utilisez probablement plus d’eau et c’est une expérience très désagréable. Alors, nous allons nous débarrasser des limiteurs et vous allez avoir toute la pression. »

Jeudi 13 août, le département de l’énergie américain a accédé à une demande insistante du président républicain depuis plusieurs mois : il a proposé d’augmenter le débit d’eau des pommeaux de douches, régi par une loi sur l’énergie votée en 1992 et renforcée par l’administration Obama.

Bataille juridique sur un pommeau de douche

Suivant les consignes présidentielles, le département de l’énergie a ouvert, jeudi 13 août, une nouvelle bataille dans la guerre réglementaire menée sur la définition même de ce qu’est un « pommeau de douche » au regard de la loi fédérale. Explications : voté par le Congrès en 1992, l’Energy Policy Act impose que la pression des pommeaux installés dans toutes les douches et baignoires des foyers américains soit limitée à 9,5 litres par minutes. Le texte vise notamment à réduire le gâchis d’eau aux Etats-Unis, avec l’ambition de réduire la dépendance énergétique du pays aux importations. Jeudi 13 août, le département de l’énergie américain a proposé d’augmenter le débit d’eau des pommeaux de douches, régi par une loi sur l’énergie votée en 1992 et renforcée par l’administration Obama.

Un caprice obsessionnel dénué de bon sens ?

En étudiant un échantillon de 12 499 pommeaux de douche, représentatif de ceux utilisés aux Etats-Unis, le département de l’énergie a estimé que 74 % des équipements utilisaient moins de 7,5 litres d’eau par minute, soit 20 % de moins que les standards fédéraux en vigueur – sans que le manque de pression ne devienne un sujet de mécontentement au niveau national  !

Une telle prise de position peut aussi séduire la partie la plus libérale de l’électorat républicain, traditionnellement opposée aux tentatives de régulation initiées par Washington. « La violence d’Etat par le biais des réglementations fédérales a été menée délibérément pour affaiblir notre capacité à être propres et à rester en bonne santé », estimait, en 2015, la conservatrice Fondation pour l’éducation économique, dans un billet consacré au débit d’eau dans les salles de bains.

Les nouvelles mesures proposées sur les pommeaux de douche vont gaspiller d'énormes quantités d'eau et d'énergie, ce qui augmentera les factures et les émissions de gaz à effet de serre .

« Le pays est confronté à de graves problèmes. Nous avons une pandémie, une grave sécheresse à long terme dans une majeure partie de l’Ouest. Nous avons le changement climatique mondial. Les pommes de douche ne sont pas l’un de nos problèmes », selon Andrew deLaski, le directeur du groupe de conservation de l’énergie « Appliance Standards Awareness Project ».




Joanne Courbet pour DayNewsWorld

MICHELLE OBAMA SE CONFIE SUR SA DEPRESSION

L’ex-Première dame des Etats-Unis, Michelle Obama, n'a jamais abandonné la scène publique et pour cause : ce qui se passe dans son pays lui tient à cœur . A elle d' aborder dans son nouveau podcast « The Michelle Obama Podcast », diffusé mercredi sur Spotify., des sujets qui lui tiennent à cœur avec des proches mais aussi avec des invités prestigieux. Et dans cette actualité mouvementée les sujets ne manquent pas !

La semaine dernière, elle dévoilait un premier épisode avec son mari, Barack Obama. Cette fois c’est avec la journaliste américaine, Michele Norris qu'elle se trouve. Et elle se confie sans ambages sur son état psychologique: « Je sais que je passe par une forme de légère dépression » affirme-t-elle. Et les raisons de ce mal être sont nombreuses. « Je me réveille en pleine nuit parce que quelque chose me préoccupe, ou parce que je ressens un poids », explique l'épouse de l'ancien président Barack Obama dans le dernier épisode en date de son podcast, « J'essaie de faire du sport, mais il y a eu des périodes pendant cette quarantaine où je n'avais juste pas le moral », précise-t-elle.

Certes le confinement dû au Covid-19 a eu un effet négatif sur l’état de santé de la femme de 56 ans et comme tout le monde, elle assure qu’elle passe « par ces hauts et ces bas émotionnels », des moments durant lesquels elle ne se reconnaît pas. Mais ce qui bouleverse le plus l'ex-Première Dame ce sont les les luttes raciales qui perdurent dans son pays. « Pas seulement à cause de la quarantaine, mais aussi à cause des luttes raciales. Et voir cette administration, voir son hypocrisie, jour après jour, c’est démoralisant » a-t-elle continué.

Les Etats-Unis ont en effet été le théâtre ces derniers mois de manifestations antiracistes sans précédent, provoquées par la mort du quadragénaire noir George Floyd fin mai sous le genou d'un policier blanc.

Michelle et Barack Obama, le premier président noir des Etats-Unis, sont restés à Washington après leur départ de la Maison Blanche en janvier 2017. Michelle Obama se dit épuisée de se « réveiller et de voir encore une nouvelle histoire sur un homme noir ou une personne noire étant déshumanisé(e), blessé(e), tué(e) ou faussement accusé(e) de quelque chose ». Tous ces éléments mènent « à un fardeau » qu’elle dit n’avoir pas ressenti depuis un long moment dans sa vie.

« Nous sommes à un moment unique de notre histoire » et « nous traversons quelque chose que personne de notre vivant n’a vécu »., assène-t-elle.




Kate Whhite pour DayNewsWorld

LE COUPLE WEST KARDASHIAN

AU BORD DU DIVORCE

Voilà plus de dix jours que Kanye West s'est réfugié dans le ranch qu'il possède dans le Wyoming,et refuse depuis de rejoindre sa famille à Los Angeles.

Kim Kardashian et Kanye West vivent une crise sans précédent.

Le rappeur multiplie les tweets incohérents et cinglants à l'encontre de la famille Kardashian, en révélant notamment des détails intimes sur son couple avec Kim Kardashian.

Après avoir évoqué la volonté d'avorter de son épouse lorsqu'elle était enceinte de sa fille North, l'artiste assure maintenant vouloir divorcer, depuis qu'il soupçonne son épouse de l'avoir trompé avec Meek Mill.

Kim Kardashian, de son côté, est apparue plus épuisée que jamais sur des photos paparazzées par le Daily Mail. en rentrant à Los Angeles après un passage dans le Wyoming pour s'expliquer avec Kanye West.

À bout, la star de télé-réalité, qui « aime Kanye et le considère comme l'amour de sa vie », souhaite prendre ses distances mais « se sent prise au piège », a révélé un proche à People.

Mais le couple, qui s’est uni en mai 2014, sont parents de quatre enfants  :

North (7 ans), Saint (5 ans et demi), Chicago (2 ans et demi) et Psalm (1 an)

Si l’aspect financier en cas de divorce ne pose aucun problème, ils avaient signé un contrat de mariage pour protéger leurs fortunes respectives, la question de la garde des enfants se poserait dans toute son acuité.

Kanye West souffrant de trouble bipolaire ??




Kate White pour DayNewsWorld

MORT DE JACQUELINE SAUVAGE SYMBOLE

DE LA LUTTE CONTRE LES VIOLENCES CONJUGALES

En 2014, avait été condamnée à dix ans de réclusion après avoir tué son mari violent. Graciée par François Hollande fin 2016, celle qui était un symbole de lutte contre les violences conjugales s'en est allée.

Jacqueline Sauvage qui était devenue, sans le vouloir, un symbole des violences conjugales, est morte à son domicile de La-Selle-sur-le-Bied, le 23 juillet, à l’âge de 72 ans.

L’information, révélée par La République du Centre, a été confirmée par son avocate, Nathalie Tomasini.

« Elle nous a quittés sans bruit, alors que son affaire a mobilisé toute la France dans un chaos retentissant », a déclaré cette dernière au quotidien.

En octobre 2014, Jacqueline Sauvage avait été condamnée à dix ans de réclusion criminelle par la cour d'assises du Loiret, pour avoir tué son mari, Norbert Marot.

Lors des procès, en octobre 2014 puis en appel en décembre 2015, les trois filles de Jacqueline Sauvage avaient témoigné à charge contre leur père, expliquant avoir été violées et battues, comme l'avait été leur mère. Le 10 septembre 2013, après quarante-sept années de violence, elle l’abat de trois coups de fusil de chasse, à leur domicile dans le Loiret. Des personnalités telles que Muriel Robin et Annie Duperey n’hésitent pas à manifester publiquement leur soutien, plaidant la légitime défense différée.

Après quatre années d’incarcération, François Hollande, alors président de la République, lui accorde une grâce totale le 28 décembre 2016. Elle retrouve la liberté à 69 ans et découvre la vaste mobilisation derrière son combat.

Jacqueline Sauvage a montré que « quand on a la volonté, la persévérance, qu'on ne se résigne pas, on arrive à déplacer des montagnes », a déclaré son avocate Nathalie Tomasini mercredi 29 juillet après la mort de sa cliente Jacqueline Sauvage à 72 ans.




Emily Jackson pour DayNewsWorld

LES VACANCES DE QUELQUES MINISTRES FRANCAIS

Le nouveau gouvernement de Jean Castex, se réunit au grand complet pour la première fois, ce mercredi 29 juillet. Ce Conseil des ministres – premier du second chapitre du quinquennat – sera aussi le dernie avant les vacances.Car les ministres quittent Paris pour s’échapper au bord de la mer ou à la campagne pendant quelques semaines avant de regagner la capitale pour la mi-août.

Tradition oblige depuis de longues années, les membres du gouvernement sont priés de séjourner en France, afin d’être facilement joignables et mobilisables. Surtout qu’avec la légère reprise de l’épidémie de coronavirus dans le pays, la période n’est pas propice au repos complet.

Seule exception à cette règle, le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, fera une escapade en Espagne, le pays natal de son épouse, avant de rentrer en France dans le Morbihan. La ministre de la Mer, Annick Girardin, ira quant à elle de l’autre côté du globe, dans l’archipel français de Saint-Pierre-et-Miquelon, d’où elle est originaire.

Les autres resteront en métropole.

Emmanuel Macron posera ses valises au fort de Brégançon, lieu de villégiature varois du président de la République. Le nouveau Premier ministre, Jean Castex, retrouvera quant à lui sa région : il rentre à Prades, dans les Pyrénées-Orientales, où il a été maire de 2008 à 2020.

Le nouveau ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a assuré qu’il ne comptait pas se reposer et qu’il s’octroierait « pas plus qu’un gros week-end ». Marlène Schiappa, ministre déléguée chargée de la Citoyenneté, se reposera en Corse, où elle a ses racines, mais compte y faire tout de même quelques déplacements locaux.

Les autres membres du gouvernement se divisent entre mer, montagne et campagne.




Alize Marion pour DayNewsWorld


MORT DE GISELE HALIMI

 GRANDE FIGURE DU FEMINISME

L'avocate et ancienne députée Gisèle Halimi, qui a consacré sa vie à la cause des femmes et à la défense du droit à l'avortement, est morte mardi 28 juillet, au lendemain de son 93e anniversaire, a annoncé sa famille. .« Elle s’est éteinte dans la sérénité, à Paris », a déclaré l’un de ses trois fils, Emmanuel Faux, estimant que sa mère avait eu « une belle vie ».

Une ardente défenseuse des femmes

Née Zeiza Gisèle Élise Taïeb en 1927 en Tunisie, cette intellectuelle franco-tunisienne commence à militer. Quand commence la guerre d’Algérie, c’est une évidence pour Gisèle Halimi de militer aux côtés de Sartre et de ceux qui signeront, en septembre 1960, le Manifeste des 121. En 1960, apprenant qu’une Algérienne de 22 ans, Djamila Boupacha, accusée d’avoir posé une bombe a été arrêtée, torturée et violée par des soldats français, elle décide de la défendre. En dépit de la brillante plaidoirie de Gisèle Halimi, elle est condamnée à mort, mais sera amnistiée et libérée en 1962 après les accords d’Evian qui mettent fin à la guerre d’Algérie.

Ardente féministe, elle participe en 1965 au Mouvement démocratique féminin. Fondatrice en 1971 avec Jean-Paul Sartre et Simone de Beauvoir de l’association pour le droit à l’avortement Choisir la Cause des Femmes, elle est signataire, la même année dans « le Nouvel Observateur », du « Manifeste des 343 » réclamant le libre accès aux moyens contraceptifs et l’avortement libre. Cette intellectuelle avait notamment défendu Marie-Claire Chevalier, mineure jugée pour avoir avorté à la suite d'un viol, lors d'un procès retentissant en 1972, à Bobigny. Elle parvient également à alléger la peine de la mère de l'adolescente, qui l'avait aidée.

Ce procès contribue à l'avènement de la loi Veil, qui autorise l'interruption volontaire de grossesse en 1975. Le combat de Gisèle Halimi pour les femmes ne s'arrête pas là. La militante, devenue avocate parce que l'injustice lui « physiquement intolérable », se retrouve à nouveau sous le feu des projecteurs quelques années plus tard. En 1978, la défense médiatisée qu'elle mène pour deux jeunes femme belges victimes d'un viol collectif permet l'adoption d'une nouvelle loi, définissant le viol et l'attentat à la pudeur comme des crimes, et non plus comme des délits.

Elue députée de l'Isère (apparentée PS) en 1981, elle poursuit son combat à l'Assemblée, cette fois-ci pour le remboursement de l'interruption volontaire de grossesse (IVG), finalement voté en 1982. .Elle est nommée en 1984 ambassadrice de la France auprès de l’Unesco par François Mitterrand. Elle faisait également partie des membres fondateurs de l’association altermondialiste ATTAC, en 1998.

L’écriture, son autre passion

Parallèlement à sa carrière d’avocate, elle a mené une carrière d’écrivain. Parmi sa quinzaine de titres, figurent « Djamila Boupacha » (1962), du nom d’une militante emblématique du FLN, et une œuvre plus intimiste comme « Fritna », sur sa peu aimante mère (1999), « pratiquante juive totalement ignorante ».Mère de trois garçons, dont Serge Halimi, directeur de la rédaction du « Monde diplomatique », elle a confié qu’elle aurait aimé avoir une fille pour « mettre à l’épreuve » son engagement féministe. « J’aurais voulu savoir si, en l’élevant, j’allais me conformer exactement à ce que j’avais revendiqué, à la fois pour moi et pour toutes les femmes », disait-elle au « Monde » en 2011.

Dans une longue interview accordée au journal « le Monde » en septembre 2019, la nonagénaire s’étonnait encore que « les injustices faites aux femmes ne suscitent pas une révolte générale ».




Garett Skyport pour DayNewsWorld

LES PROPOS HALLUCINANTS DU RAPPEUR

KANYES WEST CANDIDAT A LA MAISON BLANCHE

Propos lunaires, saillie anti-avortement, crises de larmes : le premier meeting de Kanye West comme candidat à la Maison Blanche a déjà fait le tour du monde dimanche.

Ce mardi c'est une série de tweets hallucinants accusant sa femme Kim Kardashian d'avoir voulu le faire interner qui font le tour du web.

Selon lui, Kim Kardashian serait partie «pour le Wyoming avec un médecin pour me faire enfermer comme dans le film ''Get Out'' parce que j'ai pleuré sur le fait d'avoir sauvé la vie de ma fille hier».

Alors qu'il prononçait un discours anti-avortement lors de son meeting en Caroline du Sud le 19 juillet 2020, le rappeur s'est en effet mis à pleurer, expliquant qu'il avait voulu que sa femme Kim Kardashian, alors enceinte de leur fille North, avorte, puis a parlé de son père.

«Mon père voulait que ma mère avorte de moi. Ma mère m'a sauvé la vie. Il n'y aurait pas eu de Kanye West parce que mon père était trop occupé», a-t-il dit en pleurant, puis en criant :

«J'ai failli tuer ma fille ! J'ai failli tuer ma fille ! ».

Dans la série de tweets inquiétants, celui évoquant Kris Jenner, la belle-mère du rappeur qui serait derrière certains des choix de carrière de son épouse... comme la publication de la sextape de Kim Kardashian avec son ex-petit ami Ray J en 2007, ou la couverture de Playboy qu'elle a faite un peu plus tard.

« Je mets ma vie en jeu devant Dieu, la mère de North (sa fille) ne la photographiera jamais pour Playboy », a lâché la star américaine, dans un post désormais effacé.

Que se passe-t-il donc dans la tête du rappeur de 43 ans ?

N' a-t-il pas déclaré plusieurs fois déjà être atteint de troubles de la santé mentale, jusque dans le titre de son album sorti en 2018 : I hate being bipolar it’s awesome («Je déteste être bipolaire c’est super») ?

Mais 13 minutes après sa salve de tweets, Kanye West a conclu :

«Je vais me concentrer sur la musique maintenant.». Avant d’annoncer qu’il sortirait un nouvel album vendredi intitulé DONDA, du nom de sa mère décédée en 2007.

Nouveau coup de folie de la star américaine ou éventuelle stratégie de communication ?




Kate White pour DayNewsWorld

CORONAVIRUS POUR LA PREMIERE FOIS

DONALD TRUMP PORTE UN MASQUE

Il était sous pression depuis des semaines pour donner l’exemple face à l’explosion de la pandémie de Covid-19 aux Etats-Unis, en particulier dans les Etats du Sud: Donald Trump s'est enfin décidé, samedi 11 juillet 2020, pour la première fois, à porter un masque de protection en public.

Le président américain et un groupe de conseillers ont en effet porté des masques noirs au cours d’une visite à l’hôpital militaire Walter Reed de Washington, où ils rencontraient des anciens combattants blessés. Le masque bleu nuit affichait le blason doré de la présidence américaine. « Je n'ai jamais été contre les masques, mais je suis convaincu que cela dépend du moment et de l'endroit »,  a déclaré le locataire de la Maison Blanche.

Depuis le début du mois de mars et l'apparition des premières mesures contre le coronavirus, le président américain a toujours soigneusement évité de se montrer en public avec un masque.

C'est qu' aux Etats-Unis, le port du masque fait l'objet d'un débat politique passionné. Le refus de le porter participe pour une partie de la société d' une affirmation de sa liberté individuelle face aux recommandations des autorités nationales et internationales. Le président lui-même a contribué à cette polémique. Lors de la visite fin mai d'une usine du Michigan où le port du masque était obligatoire, il l'avait même ôté avant de se rendre devant la presse. « Je ne voulais pas donner aux journalistes le plaisir de le voir », avait-il ironisé.

Le 20 juin dernier, il s'était présenté lors d'un meeting de campagne à Tulsa (Oklahoma), devant des milliers de partisans qui ne portaient pas de masque. Donald Trump ne s'est pas privé également de se moquer de son adversaire démocrate Joe Biden, qui limite ses déplacements et porte systématiquement un masque de protection.

Les Etats-Unis sont le pays du monde le plus endeuillé par le Covid-19, avec près de 135 000 décès, mais aussi celui où le virus se propage le plus rapidement, avec 60 000 nouveaux cas quotidiens.




Simon Freeman pour DayNewsWorld

BRIGITTE MACRON SE CONFIE

SUR LES COULISSES DU POUVOIR

Elle est plutôt rare dans les médias. Mais ce vendredi 10 juillet 2020, Brigitte Macron s'est livré sur sa vie en tant qu’ « épouse du chef de l’État » dans une interview inédite dévoilée par France Info.Elle a évoqué pêle-mêle ses responsabilités, ses ratés, sa vie de couple ou encore son influence sur le président de la République.

L’épouse d’Emmanuel Macron revient sur son rôle de première dame, qu’elle voit différemment. « Je ne me sens pas "première dame". Je suis l'épouse du chef de l’État », explique-t-elle. Celle qui essaye au mieux d’honorer cette fonction qui lui est « tombée dessus », affirme qu’elle aurait pu poursuivre son métier d’enseignante « mais, c'est très, très compliqué parce que vous êtes sans cesse sous le regard des autres », confie-t-elle. L’épouse du président de la République reconnaît faire « extrêmement attention », car « tout ce que vous dites peut retomber sur le chef de l’Etat ».

« C'est cinq ans d'une vie. Vous avez des devoirs envers les Français. Donc j'estime que ce devoir, je dois le remplir. Je le fais avec cœur ».

Et lorsqu’on lui demande s'il lui arrive de tenter parfois de faire passer des messages à son mari, Brigitte Macron est claire, démentant toute influence politique, elle qui pourtant est proche de plusieurs ministres du gouvernement.: « Quand on me demande l'influence [que j'ai sur lui], c'est l'influence qu'on a dans un couple, de même qu'il a de l'influence sur moi, je peux en avoir sur lui. Mais on ne la mesure pas. C'est quelque chose qui fait partie de notre vie personnelle (...) mais jamais je ne me permets un conseil. »

Quant à la violence sur les réseaux sociaux, dont les Macron sont parfois la cible, elle ne la comprend pas. « Pourquoi l’autre devient, ce que Sartre disait, le trou de vidange de mon évier ? » « Les mensonges et les fantasmes s’imposent parfois et c’est fou ce qu’ils ont la vie dure. »

.« Les gens pensent qu'on a des pouvoirs, qu'on fait des choses, qu'on ne fait pas. Entre nous, notre vie de couple est simple. On a une vie pas comme les autres. Certainement pas. Mais on a reconstitué une vie de couple à l’Élysée ».L’appartement privé du couple au sein du palais présidentiel leur permet de garder une certaine intimité.

Malgré son exposition médiatique et les contraintes, Brigitte Macron explique qu'elle « reste celle que j'ai toujours été. Je ne sais pas être autrement. »

Son amour pour son mari reste lui aussi intact, après plus de vingt ans.« L’avenir avec Emmanuel n’est pas inquiétant. C’est un homme solide, extrêmement rassurant et extrêmement gentil », conclut-elle.




Kate White pour DayNewsWorld

LE PATRIMOINE DE DONALD TRUMP ENFIN REVELE ?

La Cour suprême vient d'infliger un sérieux revers à Donald Trump. Elle estime qu'un procureur new-yorkais est en droit de réclamer les déclarations d'impôt du président.

Sept des neuf juges de l'institution ont en effet décidé que nul n'était au dessus des lois, pas même le chef de l'État américain, alors que les avocats de Trump plaidaient l'immunité liée à la fonction présidentielle.« Aucun citoyen, pas même le président, ne peut éviter d’avoir à produire des documents en cas d’enquête pénale », a écrit le chef de la Cour John Roberts au nom de la majorité.

« Le président ne jouit pas d’une immunité absolue. »

Le procureur de Manhattan, Cyrus Vance, qui enquête sur une possible violation des lois sur le financement des campagnes électorales lors de la présidentielle de 2016, peut donc lui réclamer des éléments de preuves, a jugé la Cour, en l'occurrence ici toute une série de documents financiers, portant sur ses affaires entre 2010 et 2018, détenus par son ancien cabinet comptable Mazars.

Mais rien n'est gagné : les investigations sont en effet menées par un grand jury, un collectif de citoyens tirés au sort qui opère dans le plus grand secret et, en théorie, aucun élément du dossier ne devrait être rendu public. De plus, la Cour a estimé que le président pouvait soulever d’autres objections devant les tribunaux.

Donald Trump va jouer la montre afin de ne pas avoir à fournir ces documents avant l'élection présidentielle « Nous allons désormais soumettre de nouveaux arguments légaux et constitutionnels », a déclaré un de ses avocats Jay Sekulow en se disant « satisfait » des arrêts de la Cour.

En cela, c'est une victoire politique pour le locataire de la Maison blanche, qui est le seul président à préparer sa deuxième campagne présidentielle de suite tout en cachant l'état réel de son patrimoine.




Joanne Courbet pour DayNewsWorld

KAYNE WEST CANDIDAT

 A LA PRESIDENCE DES ETATS-UNIS

"Nous devons maintenant accomplir la promesse de l'Amérique en ayant confiance en Dieu, en unifiant nos visions et en construisant notre avenir. Je suis candidat à la présidence des Etats-Unis ! #2020VISION ".

Le rappeur et producteur Kanye West, a annoncé sur Twitter, samedi 4 juillet, sa candidature à l'élection présidentielle américaine de novembre prochain.

@kanyewest

We must now realize the promise of America by trusting God, unifying our vision and building our future. I am running for president of the United States

L'entrepreneur milliardaire de 43 ans, qui appelle dans une de ses chansons (Homecoming) à « viser les étoiles, et comme ça si vous échouez vous atterrissez sur un nuage » (« reach for the stars so if you fall, you land on a cloud ») n'a pas fourni plus de détails.

Le mari de la star de téléréalité Kim Kardashian défraie souvent la chronique que ce soit pour ses problèmes psychiatriques, ses propos controversés sur l'esclavage ou pour son soutien au président républicain Donald Trump, pourtant très impopulaire dans le milieu du rap.

Kanye West a d'ailleurs rencontré Donald Trump en tête à tête dans le Bureau Ovale en 2018. La même année, il avait tweeté son amour pour son « frère » Donald Trump, posant même avec une casquette « Make America Great Again », slogan de campagne de l'ancien promoteur immobilier, et revendiquant sa liberté d'expression et d'opinion.

Il faudra attendre l'année suivante et son interview sur Apple Music pour apprendre que son soutien à Trump était en fait un stratagème pour se payer la tête des Démocrates et paver le chemin de sa propre course vers la Maison Blanche. « Pour le plus grand artiste humain vivant, porter une casquette rouge était une blague de Dieu à l'adresse de tous les gens de gauche. Comme pour leur faire dire « Non ! Pas Kanye ! », avait alors expliqué le rappeur.

« Arrivera le moment où je serai président des Etats-Unis », avait-il prophétisé lors d 'un entretien avec Zane Lowe, pour la radio internet Beats 1 d'Apple Music. Des paroles aux actes, le rappeur a franchi le pas samedi 4 juillet 2020 en annonçant sa candidature à la Maison-Blanche.




Kate White pour DayNewsWorld

GHISLAINE MAXWELL ARRETEE PAR LE FBI ET INCULPEE DE TRAFIC DE MINEURES

DANS L'AFFAIRE EPSTEIN

Elle se terrait à l’abri des enquêteurs et des caméras. Jusqu'à son arrestation inattendue.Selon NBC, Ghislaine Maxwell a en effet été arrêtée par le FBI, ce jeudi 2 juillet, sur la côte est des Etats-Unis, dans le New Hampshire à Bedford.

Des adolescentes en rupture de ban avec leur famille

Ghislaine Maxwell, l'ex-compagne et confidente de Jeffrey Epstein, est accusée d’avoir repéré et appâté des adolescentes, souvent en rupture de ban familial, jusque dans les résidences d’Epstein, à New York, au Nouveau-Mexique, en Floride et dans les îles Vierges, pour des séances de «massages» sexuels rétribuées en moyenne 200 dollars. Ghislaine Maxwell aurait ainsi aidé le milliardaire à fournir des esclaves sexuelles mineures à Jeffrey Epstein, ainsi qu’à des amis riches et puissants.

Selon l’acte d’accusation, mis en ligne notamment sur le site du New York Times, elle sera inculpée formellement de six chefs, notamment de trafic de mineures et pour le fait d’avoir notamment « aidé, facilité et contribué aux agressions sur mineures de Jeffrey Epstein », de 1994 à 1997.« Dans certains cas, Maxwell était présente et a participé aux abus sexuels sur des victimes mineures », précise l'acte d'accusation.

Trafic de mineures

Nombre de ces jeunes filles mineures ont, au cours de ces derniers mois, raconté comment elles avaient été embauchées et violées par l'ancien homme d'affaires retrouvé mort dans sa cellule de la prison de Manhattan, en août dernier. Chacune d'entre elles avaient témoigné de la responsabilité de Ghislaine Maxwell dans cette affaire. Virginia Roberts Giuffre, affirme avoir été contrainte, adolescente, par l'ancien couple d’avoir des relations sexuelles avec certains de leurs proches, parmi lesquels le prince Andrew. Selon Virginia R. Giuffre, la fille du magnat des médias Robert Maxwell était chargée de « recruter, entretenir, héberger et organiser le trafic de jeunes filles pour Epstein ».

Cette dernière a toujours nié toute responsabilité dans cette affaire. En mars dernier, elle avait attaqué en justice les héritiers du financier pédophile décédé, affirmant n'avoir rien su des agressions sexuelles dont il était accusé. Dans un document déposé devant la Cour supérieure des Iles Vierges, territoire américain dans lequel Jeffrey Epstein possédait plusieurs propriétés, Ghislaine Maxwell réclamait la prise en charge de ses frais d'avocats, ainsi que des dépenses engagées pour sa protection personnelle et sa mise en sûreté.« Maxwell n'avait pas connaissance des infractions supposées de Jeffrey Epstein et n'y a pas pris part », affirme l'assignation, qui a été versée au dossier le 12 mars.

Comparution devant une juge fédérale

Elle a comparu - par lien vidéo, pandémie oblige - devant une juge fédérale du New Hampshire dans l'après-midi, qui lui a lu les chefs d'accusation retenus contre elle. Mme Maxwell n'a parlé que par monosyllabes, et devait être transférée dans la foulée dans une prison de New York, où se tiendront les prochaines audiences.

Elle « normalisait » l'obligation qui leur était faite d'avoir un rapport sexuel avec lui, en se déshabillant devant elles et en participant à des massages sexuels, a soulignait la juge saluant le « courage » des femmes ayant accepté de témoigner « des décennies après » les agressions présumées.

Plusieurs des chefs d'inculpation, notamment pour incitation à des actes sexuels illégaux, pourraient valoir à cette habituée des soirées mondaines la prison à vie en cas de condamnation.





Kate White pour DayNewsWorld

POURQUOI ANGELINA JOLIE A-T-ELLE QUITTE

 BRAD PITT ?

En 2016 le couple mythique Bradangelina annonçait son intention de divorcer après douze ans de vie commune. Brad Pitt et Angelina Jolie avaient décidé de se quitter.

Un divorce officiellement prononcé en 2019, après plusieurs années de procédure .

Ils s'étaient rencontrés en 2004 sur le tournage du film «Mr. et Mrs. Smith», avant d'officialiser leur coup de foudre l'année suivante.

Après avoir adopté ensemble Maddox (18 ans), Pax (16 ans) et Zahara (15 ans), puis avoir mis au monde Shiloh (14 ans) les jumeaux Knox et Vivienne (12 ans en juillet), Angelina Jolie et Brad Pitt se sont mariés en août 2014 dans leur propriété française, au château de Miraval.

Mais que s'est-il passé au sein de cette grande famille qui paraissait si aimante ?

L'actrice américaine de 45 ans a brisé le silence dans une interview accordée au magazine Vogue ce vendredi 19 juin.

« Je me suis séparée pour le bien-être de ma famille », a-t-elle confié, avant d’ajouter qu’elle n’avait aujourd’hui aucun regret : « C’était la bonne décision. » Même si cela a évidemment affecté leurs six enfants.

« Je continue de me concentrer sur leur guérison. Certains ont profité de mon silence, les enfants voient des mensonges écrits sur eux dans les médias, mais je leur rappelle qu’ils connaissent leur vérité, qu’ils connaissent leurs pensées. » Angelina Jolie n'a pas apporté plus de précisions quant aux «mensonges» évoqués.

Depuis sa rupture avec l'acteur de 56 ans, de nombreuses rumeurs ont circulé dans la presse, notamment sur la mésentente entre Brad Pitt et leurs deux plus grands fils, Maddox et Pax.

Brad Pitt reste cependant proche de ses enfants qu' il voit fréquemment. Pendant le confinement notamment, l’acteur a pu en profiter régulièrement.




Kate White pour DayNewsWorld

MELANIA TRUMP UNE TOUT AUTRE FEMME

On l'a disait malheureuse en ménage et malmenée par son époux.mais c'est un tout autre portrait que brosse la journaliste Mary Jordan de Melania Trump. dans The Art of Her Deal :

The Untold Story of où elle retrace la vie de la troisième femme de Donald Trump, de son enfance en Slovénie à son arrivée à la Maison-Blanche..

La Première Dame des Etats-Unis y.est décrite comme une forte personnalité sachant tenir tête à son mari Donald Trump et comme une femme redoutable aussi en affaires.

Ainsi selon la journaliste du Washington Post Melania Trump aurait volontairement retardé son arrivée à la Maison-Blanche pour l'utiliser comme moyen de pression afin de renégocier son contrat de mariage en cas de divorce.

On découvre également que Melania Trump , longtemps parue victime de son statut , aurait toujours encouragé l'actuel président des États-Unis à se lancer dans la politique.

« Il est amplement prouvé que, dès le début, Melania n'acceptait pas seulement les ambitions politiques de Donald Trump, mais était aussi une partenaire encourageante », écrit la journaliste.

« En 1999, quand il s'est présenté à l'élection présidentielle sous l'étiquette du parti de la Réforme, elle a accordé des interviews dans lesquelles elle s'imaginait devenir la prochaine Jackie Kennedy », rapporte le Washington Post qui a pu lire l'ouvrage de sa journaliste.

Deux ambitions réunies dans ce couple depuis vingt-ans...




Kate White pour DayNewsWorld

BEYONCE SOUTIENT LE BLACK LIVES MATTER

La vague de mobilisation ne faiblit pas aux États-Unis, où de nombreuses célébrités américaines ont pris part au débat contre les violences policières et le racisme systémique.

Et la superstar de la pop Beyoncé n'est pas restée à l'écart. Invitée à la cérémonie virtuelle sur YouTube « Dear Class of 2020 » et s'adressant aux diplômés du monde entier., la chanteuse de 38 ans a lancé un message fort :

« Le vrai changement a commencé avec vous »

« Vous êtes arrivés ici au beau milieu d'une crise mondiale, d'une pandémie raciale et de l'expression mondiale de l'indignation face au meurtre insensé d'un autre être humain noir non armé.

Et vous avez quand même réussi. Nous sommes si fiers de vous », a-t-elle déclaré. Beyoncé remercie les jeunes : « Le vrai changement a commencé avec vous »

Le 30 mai dernier, Beyoncé avait demandé justice pour George Floyd, cet afro-américain de 46 ans asphyxié par un policier blanc lors de son interpellation dans la ville de Minneapolis.

La maman de Blue Ivy, Rumi et Sir a salué dans son discours la mobilisation des jeunes, qui constituent la majorité des manifestants descendus dans la rue pour dénoncer le racisme et les violences policières.

« Merci d'avoir utilisé votre voix collective pour faire savoir au monde que la vie des Noirs est importante. Le vrai changement a commencé avec vous, cette nouvelle génération de diplômés du lycée et de l'université que nous célébrons aujourd'hui  »

L'artiste a par ailleurs dénoncé le sexisme persistant dans l'industrie de la musique et au-delà: « En tant que femme, je ne voyais pas assez de modèles de réussite féminine ayant la possibilité de faire ce que j'avais à faire », a-t-elle dit.

« Votre homosexualité est belle, votre noirceur est belle »

L'épouse de Jay-Z a agrémenté son message qui a enflammé les médias sociaux d'une pensée pour ceux qui se sentent laissés en marge de la société: « Votre homosexualité est belle, votre noirceur est belle, votre compassion, votre compréhension. Votre combat pour les gens qui peuvent être différents de vous est magnifique », a-t-elle souligné.

Comme elle, les époux Obama, Taylor Swift, Alicia Keys, Lizzo ou le groupe de K-pop BTS sont intervenus pour féliciter les jeunes diplômés sur Youtube et leur insuffler un message d'espoir pour l'avenir.




Kate White pour DayNewsWorld

MEGHAN MARKLE A PROPOS DE LA MORT

DE GEORGE FLOYD

Dix jours après la mort de George Floyd et la naissance consécutive d'un mouvement protestataire, Meghan Markle a décidé de prendre la parole. D'un ton sobre et ému, elle a tenu à sensibiliser la jeune génération.

Dans une vidéo publiée ce jeudi 4 juin et adressée aux étudiants de son ancienne école, Immaculate Heart High à Los Angeles, Meghan Markle s’est exprimée sur la question du racisme aux États-Unis.

La femme du prince Harry a voulu sensibiliser la classe sur l’effet dévastateur du racisme, et citant des victimes, elle a déclaré : « La vie de George Floyd était importante, et la vie de Breonna Taylor était importante, et la vie de Philando Castile était importante, et la vie de Tamir Rice était importante ».

Émue, la jeune femme a confessé qu’elle se sentait angoissée avant de débuter son discours et s’est ensuite excusée auprès des étudiants de devoir vivre dans un monde « où le racisme est présent.

Je suis désolée. Je suis tellement désolée que vous deviez grandir dans un monde où cela est toujours présent ». Puis, Meghan Markle a partagé ses souvenirs des émeutes de Los Angeles en 1992, découlant elles-aussi d’un « acte raciste insensé ».

« Ces souvenirs ne disparaissent pas », a-t-elle conclu.




Kate White pour DayNewsWorld

MORT DE L'HUMORISTE FRANCAIS GUY BEDOS

Le monde de l'humour français perd l'une de ses grandes figures. Guy Bedos est décédé ce jeudi 28 mai , a annoncé son fils Nicolas Bedos sur les réseaux sociaux. Le polémiste est parti à l'âge de 85 ans juste quelques jours après son ami et homme de lettres Jean-Loup Labadie.

« Il était beau, il était drôle, il était libre et courageux. Comme je suis fier de t'avoir eu pour père. Embrasse Desproges et Dabadie. Vu que vous êtes tous au Paradis », a écrit l'acteur et réalisateur à propos de son père sur Instagram.

Guy Bedos est un humoriste, acteur et scénariste né le 15 juin 1934 à Alger.. On le connaît pour ses spectacles d'humour mais aussi pour ses rôles dans des films. Il avait pris sa retraite en 2013, après 50 ans de carrière.

Au cinéma, il reste dans le cœur des spectateurs l'inoubliable Simon dans Un éléphant ça trompe énormément et sa suite Nous irons tous au paradis.

Dans ces deux films d'Yves Robert, il incarne un médecin hypocondriaque étouffé par sa mère juive pied-noir ultra-possessive, jouée par Marthe Villalonga.

Il a également joué dans Les Tricheurs, Le Caporal épinglé ou encore Le Pistonné . Plus récemment, il a incarné le personnage d'Anton dans la série Kaamelott.

S'il a fait des apparitions au cinéma, Guy Bedos s'est surtout illustré sur les planches de théâtre ou pour ses sketches.

Il sera d'ailleurs reconnu par ses pairs pour ses spectacles d'humour, puisqu'il décroche en 1990 le Molière du one man show.

Si dans les années 1960, Guy Bedos se retrouve, en covedette, au côté de Barbara à Bobino, puis en tournée avec Jacques Brel, c'est aux côtés de Sophie Daumier qu'il débute véritablement sa carrière d'humoriste.

Ils interpréteront de nombreux sketchs qui permettront à l'humoriste de se faire connaître du grand public La Drague , Vacances à Marrakech ou encore Toutes des salopes. La drague (1972) est l'un de leurs sketches cultes. Alors qu'un couple danse un slow langoureux, le spectateur peut entendre les voix intérieures des deux danseurs, en complet décalage.

L'homme incarné par Guy Bedos est certain que son numéro de charme fonctionne, tandis que la femme jouée par Sophie Daumier se plaint de ses mains baladeuses.

Le couple se sépare en 1974 pour se lancer dans des projets solos.Guy Bedos se spécialise alors sur des sketchs au vitriol et avec son humour poil à gratter, traitant souvent de politique.

On lui doit notamment Bonne fête Paulette, Le Bottin ou encore Voter. Il donne son dernier one-man show à l'Olympia en 2013, avouant : « Je vais avoir un mal fou à vous quitter ; il n’y a que sur scène que je suis bien.»

Le comédien se démarque des autres en s'engageant politiquement, lorsqu'il débute sa carrière en solo. Il se revendique de gauche et n'hésite pas à épingler l'actualité. .Avec lui, la revue de presse parlée devient un exercice de style. Drogué aux infos, il dévore la lecture des journaux.

« Je les lis comme un citoyen ordinaire, et ensuite je cherche comment tourner tout cela en dérision. » Ses tropismes sont constants : le pape et plus largement toutes les religions, les présidents, les ministres , les faits de société. Il vitupère sur scène, se soulage par le rire de la bêtise humaine.

Sa devise : « Faire du drôle avec du triste. »

Guy Bedos est membre de la Ligue des droits de l'Homme.
Il a d'ailleurs formé sur scène un trio avec les humoristes Smaïn et Michel Boujenah en 1991 (« Coup de soleil à l'Olympia ») pour dénoncer les tensions entre communautés et a apporté publiquement sa voix à plusieurs hommes politiques de gauche, sans distinction de parti.
Tout son parcours d’artiste engagé, d’anar de gauche, d’éternel révolté, puise ses
racines dans son enfance algéroise entre un beau-père raciste et antisémite et une mère pétainiste.

Le « vieux clown à succès » sera, selon son souhait, enterré dans le cimetière de Lumio en Corse, cette île qu’il aimait tant. Il la surnommait « mon Algérie de rechange » à cause « des odeurs de maquis » qui lui rappelaient son enfance.




Garett Skyport pour DayNewsWorld

DEUX COMPLICES PRESUMES DE CARLOS GHOSN

DANS SA FUITE DU JAPON ARRETES

Deux complices présumés de Carlos Ghosn dans sa fuite du Japon Michael Taylor, 59 ans, ancien membre des forces spéciales américaines, et son fils, Peter Taylor, 27 ans, ont été arrêtés mercredi 20 mai à Harvard, dans le Massachusetts.

Mike Taylor est un ancien des Bérets Verts, une unité d’élite des forces spéciales de l’US Army, qui s’est reconverti avec son fils dans la sécurité privée, pour des forces américaines et des affaires sensibles. Il a par exemple joué un rôle dans la fuite d’un journaliste du New York Times qui avait été capturé quelque mois plus tôt par les Talibans.

Présentant un « grand risque de fuite », selon les termes employés par le procureur fédéral, ils ont été placés en détention. Ils risquent maintenant d'être envoyés vers le Japon les deux pays possédant un accord d'extradition. Ils sont officiellement accusés d'avoir violé les lois d'immigration du Japon et d'avoir aidé à la fuite de Carlos Ghosn.

Caché dans une malle

Peter Taylor s’est rendu trois fois au Japon dans les mois précédant l’opération et a rencontré M. Ghosn à sept reprises, selon les documents judiciaires américains : le 28 décembre, il a pris une chambre d’hôtel au Grand Hyatt de Tokyo, où Carlos Ghosn l’a rejoint pour discuter.

Le lendemain 29 décembre Michael Taylor et un complice libanais, sont arrivés à l’aéroport du Kansai, près d’Osaka, à bord d’un jet privé en provenance de Dubaï. . Avec eux, deux larges caissons de matériel de musique.

Après avoir déposé ces caisses dans un hôtel de l’aéroport, ils ont rejoint Tokyo en train. Carlos Ghosn, de son côté, est retourné au Grand Hyatt, dans la chambre de Peter Taylor pour changer de vêtements. Les quatre hommes se sont ensuite retrouvés dans cet hôtel.

Peter Taylor est parti seul prendre un avion pour la Chine. Les trois autres sont retournés à l’hôtel de l’aéroport du Kansai où étaient restés les caissons. Sur les caméras, seuls Michael Taylor et George-Antoine Zayek en repartiront avec les lourdes caisses. « Il n’y a pas d’image de Carlos Ghosn quittant la chambre. De fait, il était caché dans les caisses » que portaient les deux hommes, selon les documents de justice.

Les malles n'ont pas été contrôlées sur ce vol privé, tard dans la soirée.




Alize Marion pour DayNewsWorld

LES DESSOUS DU CONFINEMENT

Les dessous du confinement et....oh lala lala

Et oui nous n'étions pas logés tous à la même enseigne. Et oui les grosses soirées ont continué. Comme par exemple un joueur de football d’Angleterre de league 1 qui a loué un jet privé pour venir sur Paris faire la fête.

En plein confinement il a fait ouvrir un restaurant dans le 8 ème arrondissement où tequila et whisky coulaient à flot et les jeunes mannequins aussi. La soirée s'est terminée dans un loft de la Grande Armée c'était ambiance tout nu tout bronzé. La Police en arrivant sur les lieux a pu se régaler avec le nouveau catalogue Pirelli en chair et en os.

Puis nous avons eu la photo du cuisinier d'un joueur de footballeur brésilien qui a organisé un dîner de cinquante personnes puis ambiance boite de nuit pour se détendre. Et une et deux les footballeurs nous rappellent à  "Nous sommes les champions nous sommes les champions''.

Puis il y a eu la vague des célébrités parisiennes qui ont délaissé leur appartement parisien pour se réfugier dans leurs maisons secondaires ….Allez un peu de balance non on garde la zone rouge dans la zone rouge interdiction d'aller plus loin Mr le président aurait été chanter avec sa Carlotta au Cap Nègre pour pouvoir continuer de s'occuper de ses dossiers du groupe Accor entre autres et surtout continuer de faire ses joggings.

S'ajouteraient Drucker, Timsit et d' autres .. partis dans le Sud faire bronzette. Alors il ne reste plus que notre chouchou Cyril Lignac qui est resté chez lui sans la femme de sa vie confinée dans le Sud.

Oui il a suivi les règles lui alors on lui crie bravo et tous en cœur car il est resté pour nous rendre notre confinement plus doux alors merci Cyril tu nous a amené du soleil dans nos cuisines nos repas familiaux ont pris une telle importance c'est devenu un moment de partage de redécouvrir notre foyer grâce à vous.

Puis il y a eu Saint-Tropez dans le coin de Saint-Pierre entre la baie des Canoubiers et la plage de Salins. Ambiance " portes fermées et bouches cousues".

Avec un laboratoire clandestin organisé dans une villa où vous étiez testé en dix minutes une goutte de sang prélevée  sur votre doigt qui après analyse vous ouvre les portes des fêtes. Le week-end de Pâques fut le plus rentable pour  mini soirée avec livraison de 250 bouteilles et locations de maison à 250 000 euros la semaine.

Dans la région Ile- de- France des fêtes ont été organisées cela permet de se coucher tard pour se réveiller tard ..

People or not les interdits attirent toujours. Personnellement Mia se déplaçait pour apporter de l'aide aux personnes vulnérables what else....bises d'une ex-confinée exemplaire !




Mia Kennedy pour DayNewsWorld

LA MAISON- BLANCHE MASQUEE

MAIS PAS DONALD TRUMP

Dans une note interne diffusée lundi, la présidence a appelé toutes les personnes travaillant au sein de la West Wing - l'aile ouest de la Maison Blanche - à porter un masque lorsqu'elles entrent dans le bâtiment et lorsqu'elles y travaillent, sauf si elles sont à leur bureau.

Et tous les jours son personnel subit le test.

En effet, le nouveau coronavirus a fait officiellement son apparition il y a quelques jours dans les lieux :

Katie Miller, porte-parole de Mike Pence et épouse de Stephen Miller, proche conseiller de Donald Trump, a été testée positive. Un militaire au service du président également.

Mais le locataire de la Maison-Blanche en fait toujours à sa guise refusant de porter le masque.

Dès le 3 avril 2020 le président américain avait prévenu que, en dépit de la recommandation émise par les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies, lui ne s'y plierait pas. « Je ne pense pas que je le ferai  ».

Cela s'est encore vérifié la semaine dernière, lors d'un déplacement dans une usine de fabrication d'équipements de protection à Phoenix, dans l'Arizona.

Donald Trump arborait des lunettes de protection, mais toujours pas de masque .




Abby Shelcore pour DayNewsWorld

L'APRES-CONFINEMENT SELON MICHEL HOUELLEBECQ

Michel Houellebecq, prix Goncourt 2010, ne nous a pas habitué à une vision béate de la société. Et dans une lettre datée du 4 mai 2020 publiée sur le site de France Inter, le romancier livre une analyse pour le moins pessimiste de l'après-confinement. Il bat en brèche la croyance en l'avènement d'un « nouveau monde » après l'épidémie de coronavirus .« Je ne crois pas une demi-seconde aux déclarations du genre “rien ne sera plus jamais comme avant” ».

« Un monde un peu pire »

L’auteur de La Carte et le territoire et Sérotonine y déconstruit ainsi l’idée qu’un « monde nouveau » naîtra après le passage de l’épidémie. « Au contraire, tout restera exactement pareil », martèle l'auteur de La Carte et le Territoire. « Nous ne nous réveillerons pas, après le confinement, dans un nouveau monde ; ce sera le même, en un peu pire », estime l'écrivain français contemporain.

Pour lui, le coronavirus ne fait qu’ « accélérer certai­nes muta­tions en cours » qui tendent à « dimi­nuer les contacts matériels, et surtout humains ». « L’épidémie de coronavirus offre une magni­fique raison d’être à cette tendance lourde: une certaine obsolescence qui semble frapper les relations humaines”, poursuit-il.

« Il serait tout aussi faux d'affirmer que nous avons redécouvert le tragique, la mort, la finitude, etc. », poursuit l'écrivain, qui ne ménage pas ses confrères Frédéric Beigbeder, Catherine Millet et Emmanuel Carrère, Parisiens exilés à la campagne .

« Une tranquille impudeur »

Alors que l'épidémie de Covid-19 a causé la mort de près de 25 000 personnes en France, l'écrivain affirme que « jamais la mort n'aura été aussi discrète qu'en ces dernières semaines voir notre , elle serait fausse. « La tendance depuis plus d’un demi-siècle maintenant, bien décrite par Philippe Ariès, aura été de dissimuler la mort, autant que possible », argue l’écrivain, évoquant les enterrements « en secret » et les victimes qui « « se résument à une unité dans la statistique des morts quotidiennes ». Pire : « Un autre chiffre aura pris beaucoup d'importance en ces semaines, celui de l'âge des malades. Jusqu'à quand convient-il de les réanimer et de les soigner ? 70, 75, 80 ans ? » s'interroge le romancier. « Jamais en tout cas, on n'avait exprimé avec une aussi tranquille impudeur le fait que la vie de tous n'a pas la même valeur », constate l'auteur de Soumission.

« Toutes ces tendances, je l’ai dit, existaient déjà avant le coronavirus; elles n’ont fait que se manifes­ter avec une évidence nouvelle. Nous ne nous réveillerons pas, après le confinement, dans un nouveau monde; ce sera le même, en un peu pire », conclut Michel Houellebecq.

Pessimisme ou lucidité d'un écrivain démasquant les non-dits de la société ?




Alyson Braxton pour DayNewsWorld

EPOUSTOUFLANTE PARODIE DE BRAD PITT SUR DONALD TRUMP

Brad Pitt nous a habitué à son humour décapant . Cette fois il s'est glissé dans la peau du fameux Anthony Fauci, épidémiologiste chargé de conseiller la Maison Blanche durant la crise du coronavirus. Et il a profité d'une édition spéciale à domicile du Saturday Night Live pour s'en prendre aux nombreuses fake news divulguées par le Donald Trump durant la crise du coronavirus.

« Il y a eu beaucoup de désinformation au sujet du virus, et oui, le président a pris quelques libertés avec nos directives », lance Pitt-incarnant Fauci . « Alors ce soir, j'aimerais vous expliquer ce que le président essayait de dire. Et n'oubliez pas de garder votre esprit ouvert. »

Le président des Etat-Unis n'a-t-il pas provoqué la stupeur , jeudi 23 avril 2020, en suggérant aux médecins de soigner le virus avec... du désinfectant directement injecté dans le corps, ou encore des ultraviolets ?

Des propos que la communauté scientifique a immédiatement condamné alors que cette pandémie.a déjà fait plus de 50.000 morts aux Etats-Unis. Le docteur Anthony Fauci en écoutant les propos ahurissant du président des Etats-Unis, a d'ailleurs demandé aux Américains de ne pas faire le challenge des capsules de lessive pour se soigner. !!!

Car non décidément le virus ne « disparaîtrait par miracle » ! « Un miracle ce serait génial, mais ça ne doit pas être notre première option. Même Sully a d'abord essayé d'atterrir dans un aéroport », rétorque le faux Anthony Fauci. Des tests,  « magnifiques ». ?

« Sauf si votre définition de 'magnifique', c'est d'avoir un coton tige qui chatouille votre cervelle »,s'insurge la star hollywoodienne., précisant que de toute façon, « pratiquement personne ne peut être testé » pour l'instant Eblouissant dans ce sketch parodique le comédien enlève perruque et lunette.

Il remercie le vrai docteur Fauci pour « son calme et sa clarté pendant cette période troublante ». Il rend également hommage au personnel soignant, aux travailleurs en première ligne, ainsi qu'à leurs familles.

« Et merci au personnel médical et à leurs familles d'être en première ligne », conclut l'acteur américain.




Kate White pour DayNewsWorld

KANYE WEST RAPPEUR ET MILLIARDAIRE

Jackpot pour le rappeur Kanye West : le voilà désormais officiellement milliardaire !

Il en rêvé depuis longtemps de cette ultime reconnaissance par le magazine économique Forbes  qui jusqu'alors s'y était refusé faute de preuves. Non sans humour, la revue américaine explique qu'elle applique la «règle Trump» en vigueur depuis des années dans le magazine :

diviser par trois la richesse revendiquée par leur interlocuteur pour commencer à y voir un peu plus clair.

Alors qu'en juillet la célèbre revue l'avait choisi pour apparaître sur sa couverture, sans pour autant le faire apparaître dans son célèbre classement, le rappeur américain bouillait de colère.

Enfin la star américaine est officiellement milliardaire, même s'il conteste l'exactitude de la somme déclarée, trois fois moins élevée d'après lui que son véritable capita : «Ce n'est pas un milliard.

C'est 3,3 milliards de dollars, puisque personne chez Forbes ne sait compter», indique Kanye West, qui a envoyé un SMS aux journalistes de Forbes après la publication de l'article.

Kanye West milliardaire grâce à la mode

Sa fortune, il la doit avant tout à une marque de chaussures, les Yeezy développée avec Adidas Selon Forbes, les revenus tirés par le mari de Kim Kardashian de sa marque, dont il possède 100% des droits, pèse aujourd'hui 1.3 milliards de dollars. Le reste de son argent lui viendrait principalement de ses propriétés.

Il ne semblerait pas avoir fait autant d'argent avec la musique qu'on pourrait l'imaginer d'une star planétaire qui multiplie les disques de platine.

Kanye West, 42 ans, devient le second rappeur américain à rejoindre ce prestigieux classement après son mentor Jay-Z, qui est devenu milliardaire en 2019 grâce notamment à ses parts dans le champagne Armand de Brignac, et son service de musique streaming Tidal.

Le troisième rappeur le plus riche du monde est Dr. Dre avec 800 millions de dollars. Puff Daddy et Drake sont respectivement quatrième et cinquième.




Kate White pour DayNewsWorld

LADY GAGA ORGANISE UN CONCERT CARITATIF CONTRE LE CORONAVIRUS

Lady Gaga organise ce samedi 18 avril un concert caritatif destiné à récolter des fonds contre le coronavirus.

Pour ce faire la popstar demande à Macron de s'impliquer davantage dans la lutte contre le coronavirus . La chanteuse a écrit au président de la République souhaitant le voir plus investi dans la lutte internationale contre le coronavirus.

« Président Emmanuel Macron. Vous avez montré l'année dernière votre leadership dans la lutte contre les pandémies », a-t-elle écrit sur son compte Twitter. « Nous avons besoin de votre aide dans le combat mondial contre le Covid-19 avec les Nations unies, la Coalition for Epidemic Preparedness Innovations et Gavi, l'Alliance du vaccin. ».

La chanteuse a également remercié sur le réseau social Ursula von der Leyen, la présidente de la Commission européenne, et Justin Trudeau, le président canadien, pour leurs actions au cours de cette crise mondiale.

Un concert confiné samedi 18 avril

One World : Together At Home, le concert confiné de Lady Gaga, proposera des prestations musicales d'Elton John, Stevie Wonder, Billie EIlish ou encore Lizzo. Angèle, Christine and the Queens et Céline Dion seront également à l'affiche du concert caritatif de Lady Gaga. En France, cet événement caritatif sera proposé par France Télévisions en direct samedi 18 avril, sur la plateforme France.tv de 21 heures à 2 heures du matin, puis sur France 2 entre 2 et 4 heures du matin. Selon ChartsInFrance, il sera aussi diffusé sur W9, CSTAR et en simultané sur RTL2. L'événément sera par ailleurs disponible sur les réseaux sociaux, pour une diffusion mondiale.

« Un moment d’unité mondiale »

Cet événement organisé par l’organisation Global Citizen en collaboration avec l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et la chanteuse Lady Gaga veut être « un moment d’unité mondiale dans la lutte contre le Covid-19 », selon son patron Hugh Evans. L’organisation entend également exhorter les donateurs et les gouvernements à soutenir l’OMS dans sa réponse au coronavirus, et affirme avoir levé 35 millions de dollars dans ce but.

 A ne manquer sous aucun prétexte !




Kate White pour DayNewsWorld

BORIS JOHNSON HOSPITALISE

 EN SOINS INTENSIFS

Il a donné le change jusqu’au bout, tweetant encore lundi 6 avril midi depuis son lit d’hôpital : « Le moral est bon. » Mais la maladie a rattrapé Boris Johnson, 55 ans, qui a été admis en soins intensifs lundi soir, au lendemain de son hospitalisation à l’hôpital londonien St. Thomas .

Après avoir été diagnostiqué positif au Covid-19 le 27 mars, Boris Johnson, 55 ans, seul chef d'Etat ou de gouvernement d'une grande puissance à avoir été contaminé, avait été hospitalisé dimanche soir pour subir des examens, selon ses services, en raison de la persistance de symptômes de la maladie, notamment la fièvre.

La veille ,le porte-parole du gouvernement avait indiqué qu' « au cours de l'après-midi, l'état de santé du Premier ministre s'est détérioré et, sur le conseil de son équipe médicale, il a été transféré au service des soins intensifs de l'hôpital », a indiqué le porte-parole.

« Le Premier ministre a demandé au ministre des Affaires étrangères Dominic Raab de le remplacer là où nécessaire »Selon une source gouvernementale, Boris Johnson reste « conscient » et son transfert, intervenu vers 19 heures (heure locale), a été décidé « par précaution au cas où il aurait besoin d'un respirateur ».

Mardi matin, l’état de santé de M. Johnson demeurait stable, selon deux sources proches du dirigeant citées par la BBC, et il n’avait pas été placé sous respirateur. Cette détérioration alarmante de l’état de santé suscite une forte inquiétude au Royaume-Uni et au-delà.

Le quotidien « The Guardian » affirmait lundi que « Johnson était plus gravement malade que lui ou ses fonctionnaires n’étaient prêts à l’admettre, et a été vu par des médecins inquiets de sa respiration ».

« Cela ne fait aucun doute que la tournure prise par les événements signifie que Boris Johnson est gravement malade », surenchérissait lundi soir Derek Hill, professeur d’imagerie médicale à l’University College de Londres, cité par Science Media Centre.

« Le premier ministre reçoit d’excellents soins et remercie le personnel du NHS [le système hospitalier britannique] pour son travail et son dévouement », a fait savoir de son côté Downing Street. .




Britney Delsey pour DayNewsWorld

LA REINE ELISABETH II

S'EST ADRESSEE A SES SUJETS

La reine Elizabeth II s'est exprimée à la télévision ce dimanche 5 avril 2020, pour la quatrième fois seulement en 68 ans de règne. Cete intervention témoigne de la gravité de la crise au Royaume-Uni, où l’épidémie poursuit son accélération. Depuis le château de Windsor, la reine d'Angleterre s'est adressée à l'ensemble du Commonwealth pour véhiculer un message d'unité et de résilience.

Face à la crise sanitaire due à la pandémie, « une période de plus en plus difficile » selon ses mots, Elizabeth II a tenu à remercier le personnel soignant d'abord en première ligne dans la lutte contre le Covid-19 «qui continuent de se désintéresser de leurs tâches quotidiennes (...) pour nous soutenir tous», mais aussi les Britanniques qui restent chez eux. « Si vous restez unis et déterminés, nous réussirons à vaincre cette maladie. Nous vaincrons, et cette victoire sera celle de chacun d'entre nous » a assuré la Reine, alors que le Royaume-Uni déplore à ce jour 4 934 morts avec 621 décès ces dernières 24 h.

Elizabeth II qui s'est voulue rassurante a délivré un message au ton très personnel dans lequel la souveraine s'est remémorée sa première allocution télévisée, aux côtés de sa sœur cadette Margaret aujourd'hui décédée. C'était en 1940, durant la Seconde Guerre Mondiale, alors qu'elle était âgée de 14 ans.

Arrêtant là le parallèle entre son premier discours et l'actuel, Elizabeth II a rappelé que « cette fois ci, le défi est différent : nous sommes confrontés avec les autres nations du monde à un effort commun ». Toujours portée par l'espoir, cette dernière a assuré que « nous réussirons et cette réussite sera le fruit des efforts de chacun ».

La reine d'Angleterre a promis que « les beaux jours vont revenir ». « Nous retrouverons nos amis, nous retrouverons notre famille et nous nous retrouverons à nouveau », promet-elle comme une douce référence à la chanson de Vera Lynn, « We'll meet again », chanson emblématique de la Seconde Guerre Mondiale, l'une des favorites de la Royal Air Force.

Une heure et demi après son adresse, un communiqué informait les Britanniques que leur premier ministre, Boris Johnson était hospitalisé pour des examens. Il a été diagnostiqué positif au Coronavirus il y a dix jours.

« Que les attributs de l’autodiscipline, de la bonne résolution tranquille et de la camaraderie caractérisent toujours ce pays. », a souhaité la reine.




Andrew Preston pour DayNewsWorld

SHARON STONE SOUTIENT LA CROIX-ROUGE ITALIENNE

Sharon Stone a envoyé samedi un message de soutien à la Croix-Rouge italienne et à ses employés, dont elle a salué « l'efficacité » et « la dignité » dans la lutte contre le nouveau coronavirus.

« Je vois des vidéos où vous entrez chez les gens pour transporter les victimes du coronavirus.

Je vois le cœur que vous mettez dans votre travail.

Je sais que vous mettez vos vies en danger pour mener à bien votre mission », déclare la star dans une vidéo publiée sur le compte Twitter de la Croix-Rouge italienne.

« Je veux seulement vous dire à quel point je vous admire, à quel point ce que vous faites compte à mes yeux (...)

Je vous vois faire votre travail silencieusement, efficacement, avec tellement de dignité et d'attention », ajoute la star de Casino et Basic Instinct, manifestement émue.

« Je suis avec vous. Je vous vois. Mon cœur est avec vous.

Je vous suis reconnaissante, vous les travailleurs de la Croix Rouge. Profondément, profondément reconnaissante.

Et je prie pour vous à chaque instant de votre service », ajoute Sharon Stone.

En 2018, l'actrice américaine avait reçu à Rome la Médaille d'or du mérite de la Croix Rouge, en témoignage « de son engagement humanitaire ».




Kate White pour DayNewsWorld

NOUVELLE TRAGEDIE CHEZ LES KENNEDY

Deux membres de la famille Kennedy sont portés disparus depuis vendredi après une balade en canoë, selon les autorités du Maryland.

Maeve Kennedy McKean, 40 ans, et son fils Gideon, 8 ans, ne sont pas revenus jeudi d'une sortie dans la baie de Chesapeake, a expliqué Larry Hogan, le gouverneur de cet Etat voisin de Washington, en annonçant la « mauvaise nouvelle » lors d'un point-presse.

Le New York Times rapporte qu’ils jouaient au ballon au bord du lac et ont pris le canoë pour récupérer la balle qui était tombée à l’eau. Ils auraient été emportés par le courant provoqué par des vents violents.« Des recherches intensives sont menées depuis hier soir avec la police, les gardes-côtes et les pompiers », a-t-il précisé.

Une longue liste de tragédies

Maeve est la fille de Kathleen Kennedy Townsend, fille aînée de l'ancien ministre de la Justice Robert Kennedy, tué en 1968, et nièce du président John Kennedy, assassiné en 1963.Le clan Kennedy, l'une des grandes familles de la vie politique américaine, a connu de nombreuses tragédies. John F. Kennedy, alors président des Etats-Unis depuis trois ans, a été assassiné à Dallas le 22 novembre 1963.

En juin 1968, son frère cadet, Robert, en bonne position pour remporter les primaires démocrates pour la présidentielle, a été tué à Los Angeles.Un des fils de Robert Kennedy, David, est mort à l'âge de 28 ans d'une overdose de cocaïne dans un hôtel de Floride, en 1984.

En 1999, le fils de JFK est mort avec sa femme Carolyn et sa belle-soeur Lauren dans le crash de l'avion qu'il pilotait dans le Massachusetts. Saoirse Kennedy Hill, une petite-fille de Robert Kennedy, est également morte l'année dernière d'une overdose, à l'âge de 22 ans.

Malgré ces drames, la famille Kennedy demeure active en politique. Un petit-fils de Robert Kennedy, Joe Patrick Kennedy III, représente le Massachusetts à la Chambre des représentants depuis 2012




Andrew Preston pour DayNewsWorld

EMILY RATAJKOWSKI EN MODE CONFINEMENT 2

 LE RETOUR

Et oui confinement oblige Emily Ratajkowski n'oublie pas cependant ses fans qui sont si nombreux et ce dans le monde entier.

Alors Emily go ! Go !!

Comme Terminator elle shoot « Pan ! Pan !! »

Et la voilà prête pour poster quelques belles photos pour ravir tous ses admirateurs ce qui apporte du réconfort dans cette longue période de confinement qui ne fait que débuter et qui promet hélas d’être longue encore.

Alors au nom de tous les fans reconnaissants, merci Emily tu apportes des rayons de soleil dans le cœur de tous.

Dans l'attente de ta prochaine publication nous te souhaitons le meilleur, et que ton confinement se passe au mieux....

Je me joins à tous tes fans pour t'embrasser à distance bien sûr !!!




Kate White pour DayNewsWorld

CONFINEMENT

LES FRASQUES DU ROI DE THAILANDE

Alors que l'état d'urgence a été instauré en Thaïlande, où le coronavirus a sévit, le roi Rama X s'est isolé dans un hôtel de luxe en Allemagne en bonne compagnie.

Maha Vajiralongkorn de son vrai nom est descendu dans un hôtel quatre étoiles situé dans la station de ski de Garmisch-Partenkirchen en Bavière qu'il a privatisé pour son harem de 20 femmes et ses dizaines de domestiques, rapporte le tabloïd allemand Bild..

L'anecdote ne dit pas si le roi a emmené avec lui ses quatre épouses,dont la reine Suthida, , explique The Independant dans son article.

Pour assurer le bien-être du monarque, le Grand Hotel Sonnenbichl a reçu une « autorisation spéciale » d’ouverture malgré les mesures de confinement prises dans le pays.

Cette faveur faite à l’homme de 67 ans et à son entourage a été justifiée par les autorités locales : « les invités constituent un groupe unique et homogène de personnes sans aucune fluctuation ». Une justification étonnante, 119 membres de son entourage suspectés d’avoir contracté le Covid-19. ayant été renvoyés en Thaïlande,

Cette frasque de Rama X ne passe cependant pas inaperçue, alors que près de 1500 cas de contamination dont 7 morts ont été enregistrés dans son pays.

Malgré les poursuites encourues, un crime de lèse-majesté en Thaïlande pouvant être puni de 15 ans de prison, de nombreux Thaïlandais ont en effet fait affiché leur colère sur les réseaux sociaux.

Le hashtag «Pourquoi avons-nous besoin d'un roi ?», a ainsi été utilisé 1,2 million de fois sur Twitter dans les 24 heures qui ont suivi la nouvelle du confinement du roi en Allemagne, révélée par un activiste thaïlandais exilé en France.

Rama X, sur le trône depuis 2016, n’est pas aussi apprécié que son père qui a régné 70 ans sur la Thaïlande. Le roi n’a pas fait d’apparition publique dans le pays depuis février.

La Thaïlande est gouvernée par le général Prayut Chan-O-Chaa qui a pris le pouvoir par un coup d’État militaire en 2014.




Jenny Chase pour DayNewsWorld

EMMANUEL MACRON CONSULTE

LE PROFESSEUR RAOULT

La Première Dame serait une fois de plus la bonne fée d'Emmanuel Macron. La France traverse actuellement une crise sanitaire inédite qui s'aggrave.

Toujours pas de masques pour le personnel soignants, toujours pas de test pour la population confinée mais déjà des centaines de morts.

Poussé par son épouse Brigitte, le président de 42 ans aurait donc pris la décision de décrocher son combiné pour appeler le professeur controversé Didier Raoult, selon Paris-Match.

Le scientifique de 68 ans n'a-t-il pas déclaré dans une vidéo Youtube qu’un traitement à base de chloroquine pouvait guérir les malades du coronavirus ?

Le maire de Nice Christian Estrosi, testé positif au coronavirus, affirme avoir été guéri par le traitement du professeur Raoult et en aurait fait part au couple présidentiel.

« Les avis divergent au cœur même de l'Etat », expliquent nos confrères, qui mettent en lumière les interrogations des milieux politique et médical. Le  scandale du « sang contaminé » hante encore les esprits, l'exécutif se veut prudent.

L’hydroxychloroquine fait finalement partie de l'essai européen lancé ce lundi.




Boby Dean pour DayNewsWorld

EMILY RATAJKOWSKI EN MODE CONFINEMENT

En cette période de confinement, le temps peut paraitre long, mais notre Emily pense à nous et ne manque pas de réaliser de belles photos pour le plus grand plaisir de tout un chacun !
Sûr que le temps va nous paraitre moins long grâce à Emily alors grand merci à notre star pour son bon cœur et sa générosité car tu mets du soleil et du baume dans nos esprits chagrins alors que le confinement  n'en est qu'à ses débuts et qui promet d’être long.

Je rappelle à tous et toutes que le confinement doit cependant être respecté à la lettre c'est la meilleure façon de battre cet ennemi qu'est le Covid-19 !


Voila une belle leçon de loisir qui peut s'organiser à la maison de façon très simple !

En effet nous avons quasiment tous et toutes un smartphone avec donc un appareil photo intégré !

Il est donc simple de jouer avec son smartphone seul en mode selfie,  ou à deux en mode shooting !!

Bon c'est sûr on n'a pas tous et toutes le talent et la beauté de notre Emily mais en tout cas le jeu peut être très  amusant et occuper un peu nos journées qui sont bien longues en ce moment !

Emily va y "Go go go" nous sommes tous avec toi !

Ont attend avec impatience des prochains clichés qui font rêver tous tes fans sur notre planète !!!



Sandra Stac pour DayNewsWorld

PLAYBOY ARRETE SA PUBLICATION MAGAZINE

Une première pour Playboy et une annonce fracassante pour Hugh Hefner :

le célèbre magazine masculin Playboy a en effet annoncé mercredi 18 mars que son numéro Printemps 2020 serait la dernière édition de l’année.

En cause ?

Le coronavirus évidemment, comme le rapporte le Women’s Wear Daily.

Ben Kohn, PDG de Playboy Enterprises, a expliqué ainsi sa décision de stopper les rotatives jusqu’à la fin de l’année, pour se consacrer désormais exclusivement à « un emploi du temps numérique ».

En 66 ans, d’existence, Playboy n’avait jamais eu à arrêter la publication de ses numéros papiers.

Mais c'est oublier que l'on a dépassé depuis longtemps Gutenberg.

« Au cours de ces 66 ans, nous sommes devenus plus qu’un magazine », explique Kohn dans sa lettre ouverte, avant d’ajouter,

« Et parfois, vous devez laisser le passé derrière vous pour faire de la place pour le futur. »




Alyson Braxton pour DayNewsWorld

LES STARS, POLITIQUES ET TETE COURONNEES,

ATTEINTS DE CORONAVIRUS

Artistes, politiques, sportifs... Parti de Wuhan en Chine, le coronavirus n'épargne personne - et sûrement pas les peoples.

Tom Hanks

Les premières stars hollywoodiennes à officialiser leur infection sont Tom Hanks et sa femme, l’actrice et chanteuse Rita Wilson.

Ils sont hospitalisés à Gold Coast, une ville située sur le littoral est de l’Australie.

L’acteur a invité à suivre les recommandations des spécialistes.

Idriss Elba

L’acteur britannique Idris Elba, 47 ans, a annoncé lundi sur son compte Twitter avoir été testé positif au nouveau coronavirus et s’être placé à l’isolement, sans pour autant avoir développé de symptômes du Covid-19 à ce stade.

« Ce matin, j’ai été testé positif au Covid-19. Je me sens bien, je n’ai pas de symptômes pour l’instant mais je me suis isolé depuis que j’ai découvert que j’avais pu être exposé au virus », écrit la star.

Kristofer Hivju

L'acteur Kristofer Hivju, le comédien norvégien qui incarne Tormund dans la série culte "Game of Thrones" est lui aussi infecté.

Il a expliqué sur Instagram n'avoir « que les symptômes bénins d'un rhume ».

Il s'est auto-isolé avec son épouse Gry Molvaer Hivju et leur famille dans leur pays natal.

"Il y a des personnes à plus haut risque pour qui le virus peut être dévastateur donc je vous incite à être extrêmement prudents. [...]

Faites juste tout ce que vous pouvez pour arrêter la propagation du virus. Ensemble, nous pouvons le vaincre et empêcher une crise dans nos hôpitaux."

Rudy Gobert

Le basketteur français Rudy Gobert (Utah Jazz) a été le premier joueur de la NBA à être dépisté comme infecté. La Ligue de basket a suspendu la saison pour "au moins un mois".

Lundi 9 mars, le joueur, badin, avait répondu à une question sur le coronavirus puis plaisanté en touchant les micros et enregistreurs avant de quitter la salle de presse.

L’annonce de son test positif mercredi a provoqué de nombreuses critiques. Son coéquipier, l’arrière Donovan Mitchell, a également été déclaré positif.

Il s'était ensuite excusé... et a fait un don de 500 000 dollars, dont une majeure partie pour aider les personnes touchées par le coronavirus dans l'Utah, et environ 100 000 euros pour aider le système de soins en France.n France, beaucoup de politiques

Moins glamour, en France c'est le monde politique qui est particulièrement touché par le covid-19.

Le ministre de la Culture, Franck Riester, a été le premier membre du gouvernement touché. C'était le 9 mars.

S'il va bien, il travaille depuis chez lui.

Samedi dernier, la secrétaire d’État à la transition écologique, Brune Poirson, a été testée positive mais son état de santé "ne présente pas de signe inquiétant".

Mais c'est bien du côté de l'Assemblée nationale que le coronavirus chinois a fait le plus de dégâts :

18 députés, à ce jour, ont été positifs aux tests.

Parmi eux, le communiste André Chassaigne ou Christian Jacob, patron des Républicains (LR).

Le député LR Jean-Luc Reitzer, premier touché, est toujours hospitalisé.

Le maire de Nice, Christian Estrosi, est lui aussi contaminé.

Le prince Albert II, chef de l'État à Monaco, est positif au Covid-19, mais peut continuer à travailler depuis ses appartements privés, « son état de santé (n'inspirant) aucune inquiétude », a annoncé jeudi le palais.

Nous continuerons à suivre nos stars.




Boby Dean pour DayNewsWorld

MEGHAN ET HARRY

UN GOODBYE A LA MONARCHIE BRITANNIQUE

«Parfois, la meilleure décision n’est pas la plus facile. Et cette décision n’a certainement pas été facile, mais c’était la bonne décision pour ma famille, pour pouvoir protéger mon fils. Et je pense qu’il existe beaucoup de monde qui peut s’identifier et respecter notre décision de placer la priorité sur notre famille», aurait confié le prince Harry à Vladimir Kuznetsov et Alexey Stolyarov.


Voilà, c’est fini. Harry et Meghan ont tiré leur révérence.

A quelques semaines du Megxit, prévu pour le 31 mars prochain, le prince Harry et Meghan Markle ont rempli leurs dernières obligations en tant que membre de la monarchie britannique.

Mais qu'ils étaient beaux tous les deux !

Que l'on garde en mémoire Harry et Meghan radieux et amoureux arrivant sous une pluie battante et un parapluie noir à une réception pour des vétérans de l’armée, le couple, habillé de bleu, se regardant amoureusement pendant que les gouttes de pluie scintillaient autour d’eux.

Que l'on se souvienne aussi de ce couple harmonieux, elle en robe rouge griffée Safiyaa, une paire de talons hauts Aquazzura faisant écho à celle du costume du prince, vêtu de son uniforme militaire et des galons de ses deux engagements en Afghanistan en sa qualité de capitaine général de la marine royale.

Le fils de Diana  avait choisi d’arborer la version écarlate de son uniforme militaire, qu’il n’aura plus jamais l’occasion de porter une fois le Megxit prononcé. Selon le Telegraph, l’ex-prince, en tant que vétéran militaire, sera autorisé à arborer ses médailles lors de ses prochaines apparitions publiques, mais plus son uniforme...pour ce vétéran d'Afghanistan.

Ce rouge, c’est Harry et Meghan Markle qui prennent leur indépendance et qui le montre aux Anglais.

La presse britannique doit se mordre les doigts de sa férocité envers la duchesse de Sussex qui a décidé de la fuir.

Le couple royal rebelle s’est envolé vers le Canada pour une nouvelle vie. Harry, Meghan et leur fils, Archie, ne resteront peut-être pas à Vancouver.

La Californie les tenterait-ils également.

Et pourquoi pas  Hollywood pour ce couple glamour ?




Kate White pour DayNewsWorld

COUP DE COLERE DE MELANIA TRUMP COMPAREE

A MARIE-ANTOINETTE

Alors que les États-Unis font face à la propagation du coronavirus, Melania Trump continue de remplir sa mission de First Lady. Aussi a-t-elle dû superviser la construction du nouveau complexe sportif de la Maison Blanche, dédié au tennis et Melania Trump a ainsi posté sur Twitter une série de clichés dans lesquels on la voit, col roulé noir et casque de chantier blanc, en train d'étudier les plans du futur court.

«Je suis ravie de partager avec vous l'avancée du court de tennis de la Maison-Blanche. Merci à l'équipe talentueuse pour son dur travail et son dévouement.»

Bien mal lui en a pris ! Des internautes malveillants l'ont raillé allant jusqu’à la comparer à Marie-Antoinette. «Qu'on les laisse jouer au tennis», a ainsi tweeté @clwtweet, partageant un GIF issu du film de Sofia Coppola, reprenant la célèbre phrase prêtée à Marie-Antoinette.

Mais pour l’épouse de Donald Trump c'en était trop ! Ni une ni deux : Elle , d’habitude silencieuse face à ses détracteurs, a vertement rétorqué. « J’encourage tous ceux qui ont choisi d’être négatifs et de remettre mon travail à la Maison Blanche en question de prendre le temps et de contribuer à quelque chose de bon et de productif au sein de leur propre communauté », a ainsi tweeté Melania Trump. Message accompagné du hashtag "#BeBest".

Melania Trump

✔@FLOTUS

I encourage everyone who chooses to be negative & question my work at the @WhiteHouse to take time and contribute something good & productive in their own communities. #BeBest https://twitter.com/flotus/status/1235616174899171328 …

Si l'épidémie de coronavirus et la mort de 25 personnes à cause des tornades puissantes sur le Tennessee sont à prendre au sérieux, ils ne doivent pas stopper la vie d'un pays. Donald Trump s'est s'est d'ailleurs rendu vendredi à Cookeville, dévastée par les tornades.

Mais depuis le lancement de Be Best, Melania Trump est régulièrement critiquée à cause du message de bienveillance sur les réseaux sociaux qui qui ne serait pas pour certains celui de son mari. Les remarques avaient été particulièrement vives en décembre dernier, lorsque Donald Trump s'était attaqué, sur Twitter, à la jeune activiste suédoise Greta Thunberg : «Tellement ridicule. Greta doit travailler sur ses soucis de Gestion de la Colère, puis aller voir