French (Fr)English (United Kingdom)

POLAROID INSTAX IMPOSSIBLE PROJECT

La photo instantanée ?

Polaroid, Instax, Impossible Project...

La photo instantanée possède un pouvoir indéniable : elle rend les gens jeunes et beaux tout en mettant de bons gros hashtags #wokeuplikethis #blessed #effortless !

Un objet esthétique à part entière.

La photo instantanée a sa beauté propre ; c’est une manière inimitable de pratiquer la photo.

Quand on shoote en numérique ou avec son téléphone portable, on consomme de la photo jetable, pas forcément indispensable.

Quand on utilise un film de 8 ou 10 instantanés avec un certain coût, chaque photo est importante. Chaque vue représente un choix sur la pellicule.

En te mettant à la photo instantanée, tu montes ton niveau d’exigence vis-à-vis de toi-même…

Impossible Project, l’instantané artistique

Impossible Project a repris la fabrication des films Polaroid vers 2010,d'où une grosse longueur d’avance sur son concurrent Instax.

Laisse-toi surprendre par le charme de la photo argentique ! Le matos : si tu veux te fournir chez Impossible Project :

- Format : 7,9×7,9 cm pour l’image seule, 8,8×10,7 cm en comptant le cadre. C’est le format Polaroid classique.

- Appareils : le gros avantage des films Impossible Project, c’est qu’ils fonctionnent avec presque n’importe quel appareil Polaroid d’occasion que tu pourras acheter sur Ebay, Le Bon Coin.

-Impossible Project commercialise trois types de films : les 600, SX-70, et Spectra/Image. Si tu veux vérifier que l’appareil est compatible avec l’un de ces trois formats, tu peux regarder dans cette super base de données.

Impossible Project a la batterie qui fait fonctionner l’appareil. Ils sont assez coûteux : pour un film de base, on compte 20 € pour 8 photos.

La force de la marque : elle propose des variantes très arty : photos à cadres ronds ou colorés, pellicules aux chromies particulières, noir et blanc... Un seul bémol cependant : la chimie des films n’est pas toujours bien maîtrisée (partie des images du film abîmée, pas stable, voire complètement ratée .

Instax : l’instantané facile Instax se décline en deux gammes distinctes : Mini et Wide .

Si Impossible Project mise tout sur l’aspect artistique, Instax insiste au contraire sur la simplicité d’utilisation de ses produits .

Format : Instax Mini : 6,1×4,6 cm pour l’image seule. Instax Wide : 9×6,2cm pour l’image seule. Un format carré est actuellement à l’étude chez Fujifilm.

Vers des appareils plus sophistiqués

Quand on parle de photo instantanée, on imagine souvent des appareils pas trop prise de tête .

Si tu veux mettre à profit toutes tes connaissances techniques pour maîtriser parfaitement le rendu de tes images, voici quelques appareils a conseiller.

°Côté Impossible Project, la marque a sorti récemment son appareil I-1."

Compatible avec les films 600, il a néanmoins aussi sa propre gamme dédiée, la I-type, qui est légèrement moins chère (18 € pour 8 photos). En effet, comme le I-1 a sa propre batterie, pas besoin de l’intégrer dans la pellicule…

Fonctionne de pair avec une application smartphone, qui te permet de déclencher à distance et te donne accès aux contrôles manuels (ouverture et vitesse) de l’appareil. Permet aussi de tenter des trucs foufous, comme le light Painting ou la double-exposition (c’est-à-dire combiner deux photos sur la même image !).

Il est aussi équipé d’un ring-flash, ou flash annulaire, cercle lumineux qui entoure l’objectif. Ça permet de faire de jolis reflets dans les yeux, de limiter les ombres et aussi d’éclairer de petits objets.

Mais il coûte 349,99 €. Argh.

°Pour Instax, il faudra surtout se tourner du côté de Lomography . La marque commercialise les Lomo’Instant .

Si tu es plutôt « Mini », tu peux opter pour un simple Lomo’Instant, décliné en plein de couleurs et motifs pas dégueu . Compte environ une centaine d’euros pour l’acquérir.

Si tu préfères le format large, le Lomo’Instant WidE alors . Il coûte environ 200 €.

Quelques points forts de cette gamme instantanée :- la grande ouverture,

-le flash intégré débrayable

-les objectifs interchangeables

-le mode B (qui permet de garder l’obturateur ouvert aussi longtemps que tu le souhaites, par exemple pour faire du light painting)

-les filtres colorés

-la possibilité d’expositions multiples et le mode automatique qui gère efficacement la lumière à ta place (Wide et Automat uniquement).

°Enfin, dernière option un peu chic pour les adeptes de l’Instax, le Sofort, as encore.Le Sofort est le tout premier appareil photo instantané de chez Leica ( Leica,le constructeur absolument mythique, à l’origine de grands appareils) et il fonctionne avec des pellicules Instax mini.

Ses points forts : SES COULEURS FORMIDABLES avec ses orange etses menthe ses différents modes automatiques (auto, selfie, fête, action, pose longue, surimpression), son retardateur.

Et peut-être les futurs films que Leica annonce préparer dans ses usines…

Le prix ? 279 €.

Ça y est, te voilà parée pour le monde impitoyable de la photo instantanée !!!

Et le SCOOP DE LA RENTREE :

Si tu Désires un super book tourne- toi plutôt vers le photographe des stars de Hollywood qui vient pour une tournée en Europe !

Paul Emison pour DayNewsWorld.

DES QUESTIONS SUR L' EFFONDREMENT

DU VIADUC DE GENES

L’effondrement « n’est pas dû à la fatalité », a martelé le procureur de Gênes, Francesco Cozzi, venu sur les lieux, alors que l’enquête venait seulement de débuter.

Depuis l'effondrement d'une portion d'un viaduc de l'autoroute A10 mardi à Gênes, les secours sont à pied d'œuvre pour déblayer des tonnes de béton sous lesquelles des victimes pourraient se trouver. 10 à 20 disparus sont toujours recherchés. La catastrophe a fait au moins 39 morts dont quatre Français et 16 blessés, dont neuf se trouvent encore dans un état grave. Trois enfants âgés de 8 à 13 ans figurent également parmi les morts.

Les chiffres risquent encore de s'alourdir, restant probablement des véhicules et des passagers bloqués dans les amas de bétons et de ferrailles.

L’Italie observera samedi une journée de deuil national et une cérémonie de funérailles solennelles sera organisée pour les victimes.

Avant la catastrophe du viaduc de Gênes, l'Italie avait déjà connu 10 effondrements de ponts en 5 ans.

Les causes possibles de cet effondrement:

Le viaduc d'environ 45 mètres de haut qui s'est effondré mardi 14 août à 11h40 sous une pluie battante à Gênes dans le nord de l'Italie, était surnommé pont Morandi, du nom de son architecte, et l'édifice construit dans les années 1960 avait fait l'objet de nombreux travaux en 2016.

Cet édifice avait été construit à l’aide de techniques expérimentales à la fin des années 1960 si bien que les ingénieurs cherchent des explications après l'effondrement du viaduc Morandi.

Problème de conception ? Ce pont était-il construit pour supporter autant de trafic ?

Manifestement cet ouvrage exceptionnel, construit par un des plus grands ingénieurs italiens du XXe siècle Riccardo Morandi ,était fait avec du béton armé précontraint, une technique alors très innovante et expérimentale : un béton précontraint a l’avantage d’être très peu épais utilisé là pour les structures légères. Les parties les plus délicates sont les haubans en béton précontraint, tendus entre les tabliers et les pylônes, qui amortissent chaque passage. Long de 1,18 km, haut de 90 mètres, le viaduc de Gênes est construit avec un équilibre si délicat qu'une surcharge de trafic pouvait faire écrouler ce dernier. Ce qui était le cas.

Problème de maintenance?

De plus l’entretien coûte plus cher que la construction, les interventions ponctuelles s'avèrent difficiles à réaliser même si à Gênes, l’entretien a été suivi .

La question de la responsabilité s'est posée et la société concessionnaire a été pointée du doigt.

C’est la société Autostrade per l’Italia, qui appartient à Atlantia, lui-même contrôlé à 30 % par la famille Benetton, qui était en charge de la maintenance de ce viaduc. Autostrade per l’Italia gère près de la moitié des quelque 6.000 km d’autoroute du pays. Face aux critiques du gouvernement italien qui a confirmé mercredi qu’il allait révoquer la concession de cette société, cette dernière a mis en avant mercredi le sérieux de sa surveillance de l’ouvrage. En effet le tronçon de Gênes était analysé « à un rythme trimestriel en suivant les normes légales et avec des vérifications supplémentaires d’appareils hautement spécialisés », a-t-elle avancé. Ce qu'a validé le ministère des transports.

Un défaut de construction ?

Des travaux de consolidation étaient d’ailleurs en cours sur la base du viaduc. Roger Frank, professeur honoraire de l’École des ponts ParisTech,précise que « cet ouvrage est construit à partir de béton et d’acier, des matériaux vieillissant mal. Le béton se dégrade. L’acier, lui, est soumis à la corrosion. Ce sont deux phénomènes bien connus. Mais l’évolution de cette dégradation dépend de biens des facteurs, dont les conditions climatiques et des forces appliquées au pont. »

Toujours est-il que le Ministère des Transports a peu investi dans les infrastructures routières et que la liste des catastrophes routières en Italie est longue : Le viaduc de Gênes est le cinquième pont à s’effondrer en Italie en cinq ans.

Joanne Courbet pour DayNewsWorld

 

ESCAPADES GOURMANDES A SOUCLIN

L’AUBERGE DE SOUDON

Le hasard fait bien les choses !

En effet c’est par un pur hasard que lors d’un déplacement journalistique je suis arrivé devant la porte de l’Auberge de Soudon a Souclin magnifique lieu du Bugey.

Tout d’abord c’est incontestablement par la vue imprenable que j’en ai eu le souffle coupé !

Ensuite c’est par le charme extraordinaire de l’Auberge de Soudon qui bénéficie de cette vue si grandiose que toute mon attention fut happée !

L’accueil dans cette auberge s’est entrouverte bien au delà de mes attentes avec une petite équipe dont les qualités et le charisme vous illuminent fort comme le soleil d’été !

Mais je n’étais pas encore au bout de ma découverte !

Car c’est dans l’assiette que cela finit par conquérir mon cœur définitivement !

Oui une petite merveille de saveur servie avec talent et gentillesse à fini de gagner mon cœur !!

Merveille de saveur en toute simplicité, ambiance et talent vous attende dans l’Auberge de Soudon !

Même si vous n’êtes pas à coté de Souclin vraiment si vous avez un peu de temps venez découvrir le lieu et sa belle Auberge de Soudon qui vous fabriquera des souvenirs et des envies d’y retourner !!

Pensez à réserver car sinon il vous faudra une part de chance pour avoir une place !

Petit détail mais qui peut avoir son importance les prix sont modérés !

Alors n’hésiter pas a allez faire un tour a Souclin vous ne saurez pas déçu !!

Dernier point régulièrement il y a des soirées organisées sur place et la encore si vous n’avez pas fait ce qu’il faut pour y participer vous le regretteriez !!!!

Plus d’information sur Facebook :  L’Auberge de Soudon

Tel: 04 74 36 62 70

Luc T. pour DayNewsWorld

 

SCANDALE DES COMPTEURS LINKY

DEVOILE PAR LA COUR DES COMPTES

Critiqué depuis des mois par de nombreux particuliers et communes, le compteur Linky l’est désormais aussi par la Cour des comptes.

Dans son rapport annuel, publié mercredi, la Cour des comptes, qui ne remet pas en cause l’utilité du programme – « une modernisation utile des compteurs électriques » –, parle cependant « d’un dispositif coûteux pour le consommateur, mais avantageux pour Enedis » (anciennement ERDF, filiale d’EDF). Elle conclut « qu’en l’état actuel des travaux, le système n’apportera pas les bénéfices annoncés en ce qui concerne la maîtrise de la demande d’énergie ».

500 millions pourraient aller dans la poche d'Enedis

Enedis rentabilise ses compteurs dans la mesure où le distributeur pourrait -à termes- empocher 500 millions d'euros grâce au déploiement des compteurs Linky.

Le remplacement des 31 millions de vieux compteurs s'étend jusqu'en 2024. Huit millions de compteurs Linky ont déjà été installés et chaque jour sont installés 28 000 d'entre eux. Cette immense opération représente un coût global colossal de 5,7 milliards d'euros. "Les gains que les compteurs peuvent apporter au consommateur sont encore insuffisants. Ce sont pourtant eux qui justifient l’importance de l’investissement réalisé", dénonce la Cour des comptes.

Cette somme avancée jusqu'à présent par Enedis sera rentabilisée par le système de « différé tarifaire » mis en place ce qui signifie que les coûts liés à ces installationsseront répercutés sur les factures des utilisateursseulement en 2021. Or, c'est à ce moment qu'Enedis devrait réaliser des économies grâce aux dispositifs Linky, notamment grâce à l'automatisation des tâches. Et selon le calcul de la Cour des comptes, ce stratagème financier de la filiale d'EDF pourrait permettre d'empocher près... d'un demi-milliard d'euros.

"Le taux d’intérêt de cette avance est de 4,6 %", estime la Cour des comptes. Un taux particulièrement intéressant pour Enedis, mais beaucoup moins pour les consommateurs. Cette opération pourrait représenter “une marge de 2,8 % (...), correspondant à un surcoût pour les usagers de 506 millions d’euros (...) sur la période 2014-2031”, notent les magistrats. "Les conditions de rémunérations d’Enedis sont généreuses et devraient êtrerevues".

Manque de stratégie de communication

De plus vient s'ajouter le manque de stratégie de communication du projet. « Les coûts de pose des compteurs ont été optimisés, mais cette optimisation a été faite au détriment de la communication avec les usagers » avance la Cour des comptes dans son bilan. En effet si l’installation d'un compteur Linky - évalué à 130 euros – n'est pas tarifié et prend une demi-heure, le consommateur ne receuille pas d'information sur les fonctionnalités de ce nouveau compteur et donc sur les avantages de ce compteur nouvelle génération.

Pas étonnant qu'en 2017 à peine plus de 1 % des utilisateurs de compteur Linky ont ouvert un compte pour connaître leur consommation. Or le but principal de ces compteurs "intelligents" est de mieux renseigner les ménages sur l'évolution de leur consommation. ...

Des ondes électromagnétique et des données personnelles en jeu

Enfin nombre d'opposant arguent des dégâts des ondes électromagnétiques sur la santé des ménages mais également de l'exploitation des données personnelles par Enedis

« Face à ces avantages considérables consentis à Enedis, les ménages apparaissent comme les grands oubliés du dispositif Linky qu’ils financent. Un comble !  Pas vraiment de quoi rassurer les consommateurs qui financent le dispositif Linky sans aucune contrepartie… », a réagi l'association l'Union fédérale des consommateurs - Que choisir.

Paul Emison pour DayNewsWorld

 

LE GOOGLE HOME

BIENTOT DISPONIBLE EN FRANCE !

Google lance son assistant personnel en France, et devance ainsi Amazon et Apple sur ce marché.

Google grille la politesse à Amazon et Apple. Le géant américain de l'internet a annoncé ce jeudi que le "Google Home" serait disponible en France à partir du 3 août 2017. C'est une première dans l'Hexagone. Les assistants personnels, à la mode aux Etats-Unis et au Royaume-Uni depuis plusieurs années, étaient jusqu'à présent absents du marché français.. Aucune date de sortie n'est encore connue en France pour le Echo d'Amazon , ni le HomePod d'Apple.

L'"enceinte intelligente à commande vocale", comme elle est présentée par Google, a été pensée pour être une "aide au quotidien". "Le supermarché est ouvert jusqu'à 21h", "votre vol pour Nice est à l'heure", dit par exemple la petite enceinte dans la vidéo de présentation.

Une fonction domotique

De la forme cylindrique de quinze centimètres de haut, Home est en fait un haut-parleur dans lequel a été intégrée une version améliorée de l'assistance vocale de Google et capable de contrôler d'autres objets connectés de la maison.

Que permet-il ?

Il permet d'effectuer des recherches sur internet, d'écouter de la musique en ligne ou encore de contrôler d'autres objets connectés, comme certains thermostats ou interrupteurs, indique le groupe dans son communiqué, en précisant que ces appareils connectés doivent faire partie de la liste des "partenaires compatibles .Google pour l'heure n'évoque pas la fonction de commerce en ligne (commande chez des commerçants partenaires et livraison) ajoutée en février sur le marché américain pour rivaliser avec l'offre concurrent Echo d'Amazon.

Prix de vente maximum de 149 euros

A retrouver en France aux quatre couleurs "à un prix de vente maximum conseillé de 149 euros", d'abord sur la plateforme d'achat en ligne Google Store, puis en magasin, à une date non précisée.

Paul Emison pour DayNewsWorld

 

SUPPRESSION DE POSTES

CHEZ LE GEANT AMERICAIN

MICROSOFT

Le géant du logiciel a confirmé jeudi qu'il allait supprimer des postes dans le cadre d'une "réorganisation interne". Cela pourrait concerner entre 3.000 et 5.000 personnes.

Selon la presse américaine, entre 3.000 et 5.000 personnes dans le monde pourraient être concernées, principalement dans les équipes commerciales.

Le géant américain des logiciels "procède à des changements destinés à mieux servir (ses) clients et partenaires",

Certains salariés vont être touché par la suppression de leur postes. JUSQU40 50000 ;" Cela peut conduire à des investissements supplémentaires dans certains segments et à des redéploiements dans d'autres", a poursuivi le porte-parole.

Selon les informations de Bloomberg, Microsoft amorce cette réorganisation pour "se recentrer sur la vente de logiciels en cloud".

La semaine dernière, le géant de la tech a d'ailleurs racheté Cloudyn, une entreprise spécialisée dans l'offre de logiciels dématérialisés.

121.000 employés dans le monde

Au cours des trois dernières années, près de 30.000 employés ont été licenciés, dont "18.000 sur la seule année 2014", précise La Tribune.

L'éditeur de Windows et de la suite logicielle Office emploie environ 121.000 personnes dans le monde, selon son site internet.

Alyson Braxton pour DayNewsWorld

FANTASMES DES HOMMES

A VOUS MONSIEUR !

QU'EST-CE QU'ELLE A MA PETITE POITRINE ?

NABILLA CREE

L'EMEUTE AU SALON DU LIVRE !

Oui vous allez pas nous dire que vous n'avez pas aussi des fantasmes.

Refoulés ou non vous en avez.Des jeux coquins que l'on adore. Après enquête auprès de vous et de la pratique perso.....

Tu affiches un plantureux 75A !

.Avoir une petite poitrine est-il complexant ? Non: fais-en une force et assume ! Les points positifs et négatifs :Pour les premiers, tu ne souffres pas de .......

Un rendez-vous incontournable de la littérature que le Salon du livre de Paris :

Trois mille auteurs pendant quatre jours avec d'immenses auteurs, de grands poètes ........

Suite.... Suite.... Suite....

VICTORIA'S SECRET OU LE DEFILE LE PLUS HOT DE LA

LE CALENDRIER PIRELLI OU L'HOMMAGE AUX FEMMES

PARADIS  FISCAUX contre

ÉTATS GLOUTONS

C'est Lady Gaga qui animera avec Bruno Mars et The Weeknd le grand show de Victoria's Secret et ses anges dans la Ville lumière.

L'événement se tient demain, au Grand Palais, pour être retransmis à la télévision américaine ..........

Le calendrier existe lui depuis 1964. Non commercialisé mais offert comme cadeau d'entreprise pour des clients importants ou les célébrités l'édition 2016 a été publiée par Pirelli le 30 novembre. Avec le photographe Peter Lindbergh le calendrier Pirelli 2017 met en valeur des corps.........

Jamais les paradis fiscaux ne se sont aussi bien portés malgré la croisade lancée en 2009 par les dirigeants des pays développés.

Si l'on regarde l'origine géographique des investissements directs .....

Suite.... Suite.... Suite....

LE DEMANTELEMENT D'AREVA, L'EX- FLEURON

FRANCAIS DU NUCLEAIRE


"J'espère que par le biais de futurs investissements, MHI et le groupe Areva vont non seulement consolider un partenariat fort entre les industries nucléaires de nos deux pays mais aussi contribuer fortement au développement d'une énergie nucléaire encore plus sûre et fiable", a expliqué Shunichi Miyanaga, le PDG de MHI

Areva a perdu dix milliards d’euros en cinq ans. France groupe nucléaire a tenu une assemblée générale pour un redressement et une restructuration du groupe.

Les actionnaires ont approuvé le 3 février le principe d’une augmentation de capital de 5 milliards d’euros, dont 90 % supportés par l’État.

Il aura fallu plusieurs mois d'âpres négociations avec le conglomérat japonais Mitsubishi Heavy Industries (MHI) pour que ce dernier puisse acquérir 5% du nouvel Areva - Areva NewCo - pour un montant de 250 millions d'euros.

Quant à JNFL (Japan Nuclear Fuel Limited), qui travaille sur le retraitement de combustible nucléaire usé et la fabrication de MOX il participe également à la levée de fond du groupe français à hauteur de 250 millions d'euros.Ce sont bien deux groupes japonais qui investissent dans l'ex-fleuron du nucléaire 500 millions d'euros au détriment du chinois CNNC.

Cette opération est purement formelle puisque l’État est maître à bord, avec plus de 85 % des parts. Au total, il devrait injecter 4,5 milliards d’euros.

Les deux groupe japonais avait déjà des liens avec le groupe français.

En effet MIH et Areva ont conçu ensemble le réacteur Atméa 1 décrit comme un « mini-EPR » d'une capacité de 1.150 MW. Ils en ont vendus quatre à la Turquie pour la centrale de Sinop.

C'est au consortium japonais que revient la construction de la centrale pour une mise en service de la première tranche en 2023

JNFL avec les dix grands électriciens japonais actionnaires, profite également de la restructuration d'Areva et renforce ainsi son partenariat avec le groupe français qui avait participé.à la construction d'une usine de recyclage de combustibles nucléaires usés sur le site de Rokkasho-Mura au nord du Japon..Il avait refusé l'époque d'acquérir l'ensemble des technologies françaises mais n'a pas réussi à appliquer ses propres technologies en matière de vitrification des déchets. Du coup le site de Rokkasho-Mura n'est toujours pas parvenu à son potentiel théorique

C'est pourquoi un nouvel accord commercial et technologique est envisagé entre Areva et JNFL. Ce dernier permettrait enfin au site de recycler complètement des combustibles usés.

Malgré tout de grosses incertitudes planent encore sur l’avenir de l’ex-fleuron du nucléaire.

La restructuration d’Areva progresse donc avec ses accords d'investisseurs étrangers qui entrent dans Areva . L’augmentation de capital de 5 milliards d’euros prévue par l’État a été conclu en assemblée générale du groupe nucléaire.

Mais cette opération de sauvetage du nucléaire français donne le la au démantèlement d’Areva. L’entreprise sera désormais composée de deux entités et délestée de son activité de construction de réacteurs (Areva NP, ex-Framatome), qui est en train d’être vendue à EDF.

Parmi les deux entités restantes, il y aura Areva SA, une sorte de structure de défaisance.qui héritera non seulement du passif du groupe avec une partie de la dette mais également des risques liés à la fin du chantier finlandais de l’EPR et aux anomalies recensées sur les pièces forgées au Creusot.

Deux milliards sont mis par l'Etat dans cette société disposant ainsi l'ensemble du capital une fois Areva retiré de la bourse et le rachat des quelque parts du Koweït

Parallèlement la création d'Areva Newco regroupera l'ensemble des métiers du groupe recentré autour du cycle du combustible (mines, enrichissement, retraitement). Quant à la partie Areva NP - la branche réacteurs et services d'Areva -, elle doit rejoindre EDF, dans le cadre d'une recomposition de la filière nucléaire française .

Ce montage complexe est loin d'être définitif.

.En effet, la Commission européenne a assorti le restructuration du nucléaire français de deux conditions: d'une part, l'Autorité de sûreté nucléaire française (ASN) doit déclarer conforme la cuve de l'EPR de Flamanville 3 (Manche) qui fait actuellement l'objet de tests de résistance. Par ailleurs, le rapprochement entre EDF et Areva NP doit recueillir l'autorisation de Bruxelles « en vertu des règles sur les concentrations

Les dirigeants gardent malgré tout leur confiance arguant d' un carnet de commandes important, de l’ordre de 33 milliards d’euros et d'une rentabilité opérationnelle de 10 % en 2020 et du fait qu' Areva travaille également sur un plan de performance pour économiser un milliard d'euros sur la période 2015-2018.

Paul Emison pour DayNewsWorld

PRESENTATION NON EXHAUSTIVE DE

L'INCUBATEUR GEANT STATION F

Présentation non exhaustive de cette "pouponnière" géante d'entreprises

Station F, inaugurée ce jeudi par le président Macron, se présente comme une gigantesque pépinière de start-up. Elle héberge un millier de jeunes pousses pour faire rayonner la high tech française et attirer à Paris les talents étrangers, face à Londres ou Berlin.

Ses premiers entrepreneurs prendront leur quartier le 1er juillet 2017 à Paris dans la Halle Freyssinet. Ce bâtiment classé des années 1920 est  proche de la gare d'Austerlitz, et a subi une entière rénovation.

Elle a pour vocation de fédérer un écosystème d'entreprises du numérique, ouvert sur l'étranger. L'équipe dirigeant l'incubateur a un ambitieux projet son projet nouant des accords avec des géants de la technologie tels que l'américain Microsoft ou le coréen Naver. Ce qui est une marque de reconnaissance.

"L'ambition à Station F, c'est vraiment de rendre l'entrepreneuriat plus accessible et de mettre tout un écosystème sur place, pour que les start-up ne passent pas leur temps à aller chercher des ressources à droite et à gauche" selon Roxane Varza recrutée par Xavier Niel pour diriger l'incubateur.

1 °La surfacedu bâtiment est de 34.000 en mètres carrés mis à la disposition de la pépinière d'entreprises. La nef de béton - de 310 mètres en longueur et 58 mètres -de largeur contient trois espaces distincts.

*"Create" le lieu de travail où les jeunes pousses vivront leur vie de start-up.

*La partie "Share", espace de rencontres avec un auditorium de 370 places etun "fab lab" (un atelier doté d'imprimantes 3D en self-service), un bureau de poste et une boutique présentant des créations des pensionnaires.

*Et pour finir "Chill",une partie ouverte au public avec - à la fin de 2017 avec son espace de restauration fonctionnant 24 heures sur 24.

Un millier de start-up sont attendues à Station F dont 200 seront hébergées directement en solo dans le bâtiment, après une sélection ardue dans le cadre du Founders Program, dirigé par l'équipe fondatrice de l'incubateur. Cette équipe fédère 100 entrepreneurs de 21 pays distincts. Les autres start-up seront fédérées via des partenaires issus de la technologie qui animant des thématiques spécifiques comme Microsoft pour l'intelligence artificielle.

La capacité de logements est au nombre de 600 personnes dans un futur proche, pour l'équipe de Station F destinés aux entrepreneurs, notamment les étrangers. Ce co-living space devrait à terme accueillir ces 600 personnes, dans 100 appartements partagés à une dizaine de minutes à pied de Station F

4° 250 millions d'euros de l'investissement total ont été engloutis pour la transformation de la Halle Freyssinet en incubateur de start-up.Le fondateur de Free est connu pour son mécénat à l'école 42, à Paris : Xavier Niel a acheté le bâtiment en 2013pourle financement de sa rénovation sur sa cassette personnelle. "C'est un usage peut-être moins idiot de mon argent que de le donner à mes enfants qui en feront des bêtises, probablement!"déclare-t-il sans ambages.

L'hébergement à Station F sera de 195 euros mensuel par poste de travail incluant un accès à toutes les prestations du site (60 salles de réunion, événements, coaching d'entrepreneurs, wi-fi illimité,...) à l'entrepreneur sélectionné. Ce qui est peu.

23 programmes "d'accélération" de start-upsont d'ores et déjà prévus.

Aux côtés du Founders Program de l'équipe de Roxanne Varza,coexistent le programme d'incubation des partenaires comme Vente-privee, le Start-up Garage de Facebook pour les données, celui de Microsoft pour l'intelligence artificielle, ou le sud-coréen Naver pour le multimédia.

Des écoles de commerce, comme HEC, ou l'incubateur Impulse, dédié aux technologies de rupture dans l'immobilier, ont aussi choisi d'être présents.

L'estimation des coûts annuels de fonctionnement de Station F est évaluée à 7-8. en millions d'euros. "Notre truc à nous, c'est d'aider l'écosystème, aider des jeunes à créer des start-up", résume Xavier Niel .

Elle a pour vocation de fédérer un écosystème d'entreprises du numérique, ouvert sur l'étranger. L'équipe dirigeant l'incubateur a un ambitieux projet son projet nouant des accords avec des géants de la technologie tels que l'américain Microsoft ou le coréen Naver. Ce qui est une marque de reconnaissance.

"L'ambition à Station F, c'est vraiment de rendre l'entrepreneuriat plus accessible et de mettre tout un écosystème sur place, pour que les start-up ne passent pas leur temps à aller chercher des ressources à droite et à gauche" selon Roxane Varza recrutée par Xavier Niel pour diriger l'incubateur.

La France ne peut que Se féliciter d'un telle pouponnière de start-up!! et d'un tel mécène!!!

Joanne Courbet pour DayNewsWorld

SALON DU BOURGET

PREMIER MINISTRE EDOUARD PHILIPPE

ET

ELIXIR AIRCRAFT FABRICANT FRANCAIS

La visite du premier ministre Edouard Philippe  tant attendue  n’est pas passé inaperçue et son choix non plus !!

En effet celui-ci a fait le choix d’une jeune entreprise  Elixir Aircraft fabricant français innovant  d’avion de tourisme Bi-places norme Cs-Lsa ayant des caractéristiques extrêmement intéressantes.

Il est l’un des rares avionneurs à fabriquer quasi entièrement son avion en France dans un marché où la concurrence étrangère s’avère impitoyable avec des acteurs sur ce marché de grandes tailles.

Face aux produits étrangers Elixir Aicraft présente un avion bi-places de haute sécurité avec une grande charge utile, une plage de vitesses incroyables et une autonomie hors norme qui en font un avion à la fois incontournable pour l’école comme pour le voyage.

Gageons que les clubs et les particuliers à la recherche d’une bonne machine ne se tromperont pas et feront le choix de l’acquisition de cette petite merveille produite par Elixir Aircraft.

Dernier point qui peut avoir son importance :

en plus de ses caractéristiques techniques de haut niveau la machine d’Elixir Aircraft possède un design magnifique, un intérieur très réussi ce qui ne gâche rien.

Il devient évident que les clubs ainsi que les particuliers à la recherche d’un bon avion s’empresseront de faire le choix d’Elixir Aircraft pour ses caractéristiques et également pour son design des plus  abouti. !!

LUC T. pour DayNewsWorld

NOUVELLE TETE / NOUVELLE GENERATION

A LA TETE DE CARREFOUR

ALEXANDRE BOMPARD 44ANS

Changement de génération à la tête de Carrefour: Alexandre Bompard, 44 ans, PDG de Fnac Darty, va succéder à Georges Plassat, 68 ans. Nouvelle tête, nouvelle mission, celle d'accélérer la relance et le développement numérique du géant français de la grande distribution.

Alexandre Bompard est le nouveau PDG de Carrefour. Une nomination devenue officielle après le conseil d'administration de ce vendredi 9 juin.

Le conseil d'administration de Carrefour a annoncé vendredi avoir choisi "à l'unanimité" Alexandre

M Bompard prendra la direction du numéro un français de la distribution à compter du 18 juillet.

Le futur patron de Carrefour dirige la Fnac depuis 2011, groupe devenu Fnac Darty en 2016 après avoir bataillé avec Conforama pour la prise de contrôle de l'enseigne d'électroménager."Alexandre Bompard par son parcours, par son expérience et par sa réussite dans ses précédentes responsabilités, réunit toutes les qualités pour succéder à M. Georges Plassat et continuer à développer et transformer Carrefour dans toutes ses dimensions", a estimé Carrefour.

Le principal actionnaire de Carrefour est aujourd'hui Philippe Houzé dont la famille, propriétaire des Galeries Lafayette, détient 11,57% du capital, suivi par Bernard Arnault dont la holding détient 8,74% du capital.

À seulement 44 ans, ce quadra né à Saint Etienne arrive comme le “sauveur” de l’enseigne distancé sur le digital, et dont beaucoup d’hypermarchés en France sont déficitaires.Un beau palmarès :: une maîtrise de droit public à la Sorbonne, un master à Sciences Po avant d’entrer à l’ENA en 1997.

il choisit l’Inspection des finances, avant de devenir, en 2003, le conseiller technique de François Fillon, alors ministre des Affaires Sociales et du Travail.

En 2004, il pantoufle : Ce sera d’abord Canal+, comme directeur de cabinet de son patron Bertrand Méheut, puis comme directeur des sports, un job stratégique à Canal, qui est le premier bailleur de fonds du foot français. À l’époque, il négocie les droits de diffusion de la Ligue 1 de football.Un tour de force.

Puis nommé PDG de la Fnac, alors en difficulté face à la concurrence des spécialistes du e-commerce comme Amazon il releve un énorme défi en engageant une vaste transformation digitale, développant le principe de marketplace qui diversifie l'offre dans le petit-électroménager et les jouets. A cela il ajoute l'ouverture de boutiques de proximité;

Bilan : bonne rentabilité avec un cours de bourse multiplié par trois en trois ans. Mais la mutation du groupe n'épargne pas 1.350 employés mis au chômage.

Alexandre Bompard rachète Darty pour le groupe convoité également par Conforama. Il gagne le bras de fer. Grâce à cette acquisition il convainc Vincent Bolloré, le patron de Vivendi, de lui apporter 159 millions d'euros en échange de 15% du capital de la Fnac et boucle un crédit bancaire de près d'un milliard.

Avec Carrefour, il change d'échelle, passant d'un groupe de 30.000 salariés et de 7,4 milliards de chiffre d'affaires à un géant de 380.000 salariés et de 85,7 milliards d'euros de chiffre d'affaires.

Joanne Courbet pour DayNewsWorld

 

"UN TRESOR VIVANT" VENDU

BACCARAT PASSE SOUS PAVILLON CHINOIS

Le nouveau patron de Baccarat est une jeune femme d’une trentaine d’années, chinoise.

Créée il y a plus de 250 ans par Louis XV, la célèbre cristallerie lorraine Baccarat va passer entre les mains d'un fonds chinois promettant de maintenir et développer la production "made in France".

Hier dans la salle de bal d’Anna-de-Noailles, avec ses décors de lambris et ses fresques, au cœur de la Cristal Room Baccarat à Paris , Mme Chu fait appeler Coco en hommage à Chanel.

Elle a expliqué les raisons de son intérêt pour la manufacture lorraine apportant avec Fortune Fountain Capital (FFC), dont elle est la PDG,une offre irrévocable d’un montant de 164 M€ pour acquérir la cristallerie, jusqu’alors propriété de Starwood Capital, un fonds américain. "une promesse irrévocable d'achat" avec les fonds américains Starwood Capital Group et L Catterton pour acquérir leur participation d'environ 88,8% dans Baccarat à un prix valorisant la manufacture lorraine autour de 185 millions d'euros, soit 14% de moins que sa valeur boursière actuelle (environ 216 millions d'euros).

Elle a proposé un plan de développement qui a été validé par FFC.Un fonds d’investissement chinois, Fortune Fountain Capital, se porte acquéreur de la cristallerie de la très francophile Coco

La société d’investissement chinoise apporte un plan de développement qui a été validé par FFC. Cela se traduit à court terme par un investissement de 20 à 30 M€, et plus tard, de 50 M€. « Baccarat, c’est une belle endormie, nous allons la réveiller, ramener à la vie cette beauté », explique Coco Chu. « Baccarat est un trésor vivant, riche de 250 années d’histoire. C’est l’archétype de la beauté et du raffinement de l’art de vivre. Pour nous qui sommes attachés à la notion du patrimoine, c’est quelque chose d’irremplaçable et d’inimitable. » « pour moi, c’est l’image parfaite de l’alliance de la modernité et de la tradition d’excellence de Baccarat », s’exclame-t-elle.

L'arrivée de ce nouvel actionnaire lié à une illustre famille de Chine, qui descend du calligraphe célèbre de l'Empire du milieu, Wang Xizhi, ne veut changer a priori rien pour ce qui est de opérationnel pour la marque légendaire créée en 1764.

La totalité de la production haut-de-gamme (articles de table, luminaires, objets de décoration et bijoux), la main d'oeuvre (environ 500 personnes) et la direction seront maintenus chez Baccarat, assurent les parties prenantes.

Mme Chu veut rassurer. « Délocaliser de la production, c’est absolument impossible, à moins que Dieu ne me rappelle à lui ! Le savoir-faire de Baccarat ne s’acquiert pas dans les livres, c’est son ADN, c’est son sang. Ce qui est fait à Baccarat par des gens de Baccarat continuera à y être produit. Si Baccarat allait ailleurs, ça ne serait plus Baccarat. »

Amoureuse de la culture française, connue dans le secteur du luxe, Coco a toujours été cliente de Baccarat « J’ai toujours été fan. Chez moi, tous les verres sont en cristal de Baccarat, et les lustres aussi. Et j’ai également des commandes spéciales et des gobelets de toutes les couleurs. »

Pour la manufacture, la holding FFC représente un partenaire stratégique ; Ce dernier lui permettra de s’installer sur les marchés asiatique et moyen-oriental du luxe. Les clients richissimes passent par la holding FFC qui il propose des produits et services financiers haut de gamme personnalisés et dispose de réseaux d’influence puissants.

La force de frappe de FFC : Densifier son circuit de distribution, dans des secteurs géographiques où la marque est peu connue car elle n’y a pas de point de vente. Viser l'expansion géographique dans les marchés émergents, principalement aux Etats-Unis, principal marché du luxe, et en Asie.

L'opération permettra de "financer le plan d'expansion à l'international" de la célèbre maison qui, "comparée aux autres marques de luxe (...) a une présence limitée dans le monde » .

Après être restée 167 ans dans le giron des familles Godard-Desmarest et Chambrun, la société, créée sous le nom de Verreries de Sainte-Anne et rendue célèbre dans la seconde partie du XIXe siècle pour ses verres, chandeliers, vases et autres flacons de parfums en cristal, est passée dans celui de la famille Taittinger l'année du Bicentenaire de la Révolution française.

Mais en 2005, les Taittinger cèdent leur empire, présent dans le champagne, le parfum (Annick Goutal) et les hôtels (Crillon). Baccarat fut alors repris par Starwood Capital.

Aujourd’hui c'est la Chine qui s'invite avec la présidente de FFC, Coco Chu.

Désormais trois femmes à la tête de Baccarat : Anna Wang, vice-présidente de FFC, mère de Coco Chu ; Daniela Riccardi, directrice générale de Baccarat ; Coco Chu, PDG de FFC.Chu.

Joanne Courbet pour DayNewsWorld

 

 

PREMIER SCANDALE

SOUS MACRON DANS

L'AFFAIRE WHIRPOOL:

D'UN SECHE-LINGE A L'AUTRE!

Monsieur le Président MACRON

Qu'allez-vous faire pour soutenir la recherche et développement ?

Qui n'a pas entendu parler pendant la campagne des présidentielles en France de l'affaire Whirpool, une entreprise installée à AMIENS qui depuis décennies fabriquent des sèches linges  ?

Cette affaire a fait grand bruit pour plusieurs raisons :

1. le malaise durait depuis plusieurs mois dans l’entreprise dont les salaries avaient connaissance depuis longtemps des menaces de délocalisation de l'outil de travail à Luntz en Pologne.

Le site a déjà fait l'objet de plusieurs plans sociaux ; les effectifs ont déjà été ramenés de 1300 à 200 personnes depuis le début de la crise.

2. aucune réponse sérieuse n'a a ce jour été livrées pour rassurer les salariés , oubliés de la campagne.

3. Marine Le Pen et Emmanuel Macron se sont rendus un même jour pour rencontrer les salariés menacés dans leur emploi. Ce jour là ,qui a fait un buzz incroyable pour toutes sortes de raisons, Emmanuel MACRON a été reçu à coup de sifflet..

C'est dire que le sujet a eu un cote phare plus que patent pendant une partie de la campagne électorale (depuis les ouvriers de Wirlpool sont déjà oubliés)

Le débat a été particulièrement violent et sensible , à juste raison compte-tenu de l'avenir matériel et humain de nombreux hommes et femmes la région d'Amiens .

Et on le comprend ! Sous cette forme, cette casse sociale est particulièrement indigne !

Mais pas que, pour de nombreux observateurs avisés et bien informés, le cote phare se présente autrement ..

Le cas Wirlpool a mis crûment en évidence, tout ce que Hollande dont Emmanuel Macron était déjà le conseiller, bien avant qu'il ne soit élu à la Présidence de la République , n'a pas fait , n'a pas voulu faire, a négligé de faire , s'est interdit de faire, pendant de nombreuses années laissant une nouveau pan d’activité industrielle s'effondrer et partir s'installer a l’étranger, dans un pays ou la main-d’œuvre est à bas coût.

Pour se racheter Emmanuel Macron a fait beaucoup de promesses à AMIENS , en matière de formation, d'aide à la mobilité géographique, d'aide à la reconversion du site ou encore, solution fatale en matière de mise à la retraite anticipée …

Par prudence , il a néanmoins rappelé que l’État ne pouvait pas tout faire !! ???

Mais comme chacun sait les promesses n'engagent, que ceux qui les reçoivent .. comble du cynisme !!! elles étaient poids plume ..

Aujourd'hui 20 mai 2017, à Amiens ,le marasme est total...l'avenir est pour l'instant bouché..L’inquiétude règne ! Cadres et salariés attendent avec angoisse la date fatidique du 1er juillet 2018.

Notre Président, que d'aucun jugent particulièrement intelligent (une intelligence exceptionnelle et rare, selon certains!!) n'a pourtant pas eu le réflexe d'ajouter à toutes ces mesures classiques et archi- connues, des mesures tendant à sonder dans tous les gisements de la recherches et de développement . (Il est vrai que nos chercheurs sont a la peine depuis longtemps, attendant souvent désespérément les moyens qui leur permettraient de faire avancer leurs recherches en cours, voire de les boucler ).

Une information qui vient de tomber ces dernier jours démontre cette incurie .

Je m'explique et je démonte ..

Revenons au débat du second tour (4 mai 2017) Marine Le Pen qui dénonçait le manque de patriotisme économique d'Emmanuel Macron , soit en tant que secrétaire général de l’Élysée et conseiller de François Hollande , a eu le malheur … ou le courage d'évoquer le cas d'Alstom!!! Elle s'est reçue une volée de bois vert .. ponctuée de : « Vous mentez ? Vous n'avez rien compris a l'affaire Alstom, vous mélanger tout et vous auriez du mieux réviser vos fiches …etc … l'Histoire se souviendra des détails …

Quelle était donc cette affaire Alstom , plus précisément Alstom Énergie?

Après le cuisant échec Arcelor Mittal, (fermeture des hauts fourneaux de Florange annoncé 8 mois après l’élection de François Hollande) l'annonce du transfert de la branche Alstom, à Reichshoffen , de l’activité de productions de trains, le gouvernement socialiste a lancé tous azimuts des contre feux pour éviter une nouvelle berezina industrielle. C'est à cette époque que Macron promettait « zéro licenciements ». Après moult contorsion, commandes de trains en surnombre par la SNCF, la branche construction ferroviaire fut enfin sauvée !!!.

Restait chez Alstom la branche « groupe énergie » (turbines et autres ..) convoitée par le géant américain Général Electric ..De rodomontades en coups d’épées dans l'eau , la perle industrielle de l'ensemble fut en définitive bradée aux américains non pas par Arnaud Montebourg qui à cette occasion, pour marquer son désaccord démissionna, mais par Emmanuel MACRON lui-même ,devenu, par un heureux happening Ministre de l’économie à la place du précédent …

Pourquoi je rappelle ce débat Alstom/Général Electric … en partant de Wirlpool et de ses sèche linges.... !!

Et bien , tout bonnement parce que Général Electric s’intéresse aujourd'hui et de très près , puisqu’ils ont investi 800 000 à une nouvelle génération de sèche linge.

Des chercheurs de OAK RIDGE NATIONAL LABORATORY installés au Massachusetts (USA) viennent de trouver un nouveau moyen pour sécher le linge qui se substituerait aux méthodes traditionnelles connues à ce jour.

Ces chercheurs proposent d'utiliser les ultrasons pour effectuer une tâche qui prend du temps, qui génère beaucoup d’humidité et de bruit et qui consomme de l’énergie à gogo ..

A l’extérieur, ces nouveaux sèches linges auront les mêmes apparences que que ceux que nous connaissons . A l’intérieur, seront installés « des transmetteurs piézoélectriques permettant de transformer le signal électrique en vibration mécanique et de générer des ondes acoustiques ou des ultrasons » . Les ultrasons sont utilisés pour éjecter l'eau contenue dans les tissus et la transformer en gouttelettes (brume) de quelques microns de diamètre, éjectées à quelques centimètres dans l'air. Un petit courant d'air ou une convection naturelle (poussé par une turbine ..!!!!??) transformeront facilement cette brume de gouttelettes. Le séchage du linge pourra se faire en 15 a 20 mn pour une machine entière !!

Un prototype à pleine échelle a été présentée, il y a quelque mois

800 000$ d'aide ont été accordés à l’entreprise américaine et … Général Electric Appliance …

Comme toute innovation , il est possible qu'elle tombe à l'eau, me dira-t-on !! Que nenni … le GIFAM (organisation des l'Industrie des appareils ménagers et thermiques ) d'origine française se propose de s'associer à la performance technique et économique du projet (sic) .

Mais que fait donc l'Etat stratège ??? WIRLPOOL et son site de production n'aurait il pas pu être sauvé ? N'aurait il pas pu accueillir l’unité de recherche et développement appliqué  de ce sèche linge de nouvelle génération ?.

L'équipe de Recherche d'Ayyoud Momen semble être sur cette découverte depuis 2014 … En juin 2015 ils ont présentés sur Youtube leur première découverte expérimentale .

Notre Etat stratège n'a pas d'yeux, pas d'oreilles , pas d'espions économiques, pas de bon sens, pas de sens prospectif , rien, rien, nada, nada, …

Avec Emmanuel Macron , il n'a su faire que de la calinothérapie …. avec un culot monstre... auprès des ces malheureux salariés de Wirlpool ..Cela frise le cynisme et le machiavélisme ..

Et on prétend qu'Emmanuel Macron est d'une intelligence supérieure … laissez moi rire … et pleurer tout à la fois sur le sort de la France .

Pour démontrer l'état dans lequel nous nous trouvons , nous français, je suis partie d'une histoire de sèche-linge (Wirlpool) pour finir par une autre histoire de sèche-linge … du futur …en faisant au passage le constat que la France est bien mal partie !

ET LA FRANCE FINIRA ESSOREE DANS UN SECHE-LINGE A SON TOUR!

Clara Mitchell pour DayNewsWorld

 

NINTENDO LA SWITCH

UNE MERVEILLE UN RENOUVEAU ETONNANT.

Japon: les acheteurs sont au rendez-vous pour la Nintendo Switch Nintendo mis en vente vendredi au Japon.Cette nouvelle console, la Switch, espére avec ce nouveau concept semi-fixe semi-portable séduire les joueurs qui avaient boudé sa précédente machine de salon, Wii U

Et les premiers clients étaient au rendez-vous.

Dès l'ouverture des magasins d'électronique de Tokyo nombreux étaient les impatients se sont rués pour être en possession de leur exemplaire. Ils accompagnaient souvent cet achat assez onéreux (32 000 yens, soit environ 375 dollars) d'un ou plusieurs jeux et d'accessoires optionnels (film pour protéger l'écran, pochette de transport), un investissement de quelques 495 dollars.

Les ventes ont été tellement nombreuses qu'il ne reste plus qu'à attendre la prochaine livraison dont, la date reste inconnue selon un vendeur de l'enseigne Yodobashi Camera, à Kawasaki.Alors à vos marque !

Si seulement huit titres sont prêts à être commercialiser mais, selon le patron de Nintendo, « plus de 100 émanant de 70 studios de développement le seront en rayons dans les prochains mois ou semaines ».

Par ailleurs la saga incontournable The Legend of Zelda est d'ores et déjà disponible, suscitant l'engouement des joueurs.

Avec cette console, Nintendo mise sur une nouvelle forme de divertissement où l'écran de la console peut être utilisé comme un modèle portable à l'extérieur et servir de console fixe à l'intérieur, relié à une télévision.Un beau pari.

« Possibilités de divertissement inédit »

N'y a-t-il par un risque de cannibalisation de sa gamme de consoles portables 3DS/2DS par la Switch?

Le patron de Nintendo s'est dit « convaincu qu'il s'agit là de marchés différents ayant chacun leur raison d'être »

« Les possibilités de divertissement inédit données par les nouvelles manettes dotées de capteurs divers, dont un infrarouge, font l'intérêt essentiel de cette console », soulignait récemment auprès de l'AFP Hirokazu Hamamura, expert en jeu vidéo de la maison d'édition Kadokawa.

Fidèle à sa tradition, « du jeu d'abord », Nintendo n'a pas emprunté la même voie que Sony .

Ce dernier a préféré choisi le couplage du multimédia numérique en plus du divertissement pur, une façon aussi pour le géant de l'électronique d'en faire profiter tous ses métiers (jeu vidéo, musique, cinéma, TV) et de faire venir à lui des partenaires de premier plan comme Spotify pour son service de musique en flux (streaming). Et la stratégie Sony a payé : plus de 53,4 millions de PlayStation 4 ont été vendus en un peu plus de trois ans. Une belle performance pour Sony !

En fait les joueurs ont tendance à ne pas mettre en opposition Sony et Nintendo mais à considérer que les deux sont complémentaires si bien que l'achat d'une PS4 ne signifie pas nécessairement un client de moins pour la Switch.

Cette nouvelle console se doit d'être un succès pour Nintendo qui souffre ces dernières années de la concurrence croissante des jeux sur téléphones intelligents.

Vendredi, les donneurs d'ordres voyaient d'un bon oeil l'accueil initial de la Switch: l'action prenait 4 % en début d'après-midi à la Bourse de Tokyo.

Paul Emison  pour DayNewsWorld

 

UN NOUVEAU SCANDALE CHEZ UBER: UN PROGRAMME SECRET PERMET DE RENDRE LES CHAUFFEURS INVISIBLES

Un programme secret chargé de rendre les chauffeurs Uber invisibles pour la police…

Dernière affaire en date . Greyball est un service qui permet à l’entreprise de passer de contourner de la régulation là où son service de taxis à moindre coût est interdit ou contrôlé.

Ce seraient d’anciens employés Uber qui aurait vendu la mèche. Ils ont expliqué au New York Times son fonctionnement.

Dans les villes où le service est contrôlé, les représentants des forces de l’ordre n’ont pas accès à la véritable application mais à une « fausse » application, identique en tous points.

Selon un communiqué du service de réservation de voitures avec chauffeur, cet outil était utilisé dans les villes où il n'était pas interdit.

Son principal objectif principal était la protection des chauffeurs contre des concurrents malintentionnés utilisant leur téléphone intelligent pour les gêner, plutôt que pour réserver des courses réelles.

Uber a souligné que le logiciel était surtout utilisé dans des endroits où les chauffeurs craignaient pour leur sécurité, mais seulement «rarement» pour éviter d'avoir affaire aux forces de l'ordre.

Uber a souligné que le logiciel était surtout utilisé dans des endroits où les chauffeurs craignaient pour leur sécurité, mais seulement «rarement» pour éviter d'avoir affaire aux forces de l'ordre.

L’entreprise a réagi à la polémique Greyball dans un communiqué laconique :«Ce programme empêche les demandes d'utilisateurs frauduleux qui violent les termes de service, que ce soit des gens qui veulent s'en prendre physiquement aux chauffeurs, des concurrents voulant perturber nos opérations, ou des opposants qui s'allient avec les autorités pour des opérations secrètes visant à piéger nos conducteurs», a indiqué un porte-parole d'Uber dans un courriel à l'AFP.

Des voitures fantômes :

La raison est simple, Uber a repéré les forces de l’ordre via leur carte de crédit ou géolocalisation. Pour éviter les arrestations de ses chauffeurs, l’entreprise a érigé des barrières numériques entre les autorités et le service. Les voitures montrées sur l’application n’existaient pas, et les rares courses que les policiers étaient capables de commander étaient annulées illico.

Avec cette affaire, Uber semble contourner habilement la loi, comme elle le fait depuis son arrivée sur le marché des taxis. « C’est très borderline. Uber s’affranchit de tous les codes, depuis le début », explique Grégoire Leclercq, cofondateur de l’Observatoire de l’uberisation.

Avec 69 milliards d’euros de valeur boursière, Uber est un poids lourd de l’économie mondiale. Dans 80 pays, un million de chauffeurs vous conduisent à un prix inférieur à la course d’un taxi. Mais si l’entreprise a une santé de fer en bourse, sa réputation est sérieusement entachée par des scandales à répétition.

C’est la dernière affaire en date qui embarrasse l’entreprise.

Dans les villes où le service est contrôlé, les représentants des forces de l’ordre n’ont pas accès la véritable application mais à une « fausse » application, identique en tous points.

Une différence de taille

Depuis quelques mois, la réputation de l’entreprise a été très ternie. Cette semaine, le patron-fondateur de Uber, Travis Kalanick a été enregistré dans une vidéo où il crie sur un chauffeur Uber. Depuis, il s’est excusé en avouant qu’il devait « changer fondamentalement en tant que dirigeant et devenir adulte » dans un message aux employés de Uber envoyé mardi soir.

La start-up a aussi été pointée du doigt il y a quelques jours après des accusations d’une ancienne salariée disant avoir été victime de harcèlement sexuel et dénonçant le sexisme au sein de l’entreprise. Le PDG avait annoncé l’ouverture d’une « enquête urgente » à ce sujet.

Autre erreur de com' récente pour le patron de Uber : rejoindre le conseil de Donald Trump. « A la suite de ça, plusieurs centaines de milliers d’utilisateurs ont désinstallé l’application aux Etats-Unis », rappelle Grégoire Leclercq. Depuis, Travis Kalanick a renoncé à ses fonctions politiques. Mais il relativise : « Cela se passe aux Etats-Unis, mais il faut rappeler l’énorme influence de Uber partout dans le monde. » Uber a déjà gagné une partie de son pari. Elle est très, très loin devant tout le monde. C’est un peu le too big to fail », confirme Denis Jacquet, entrepreneur et auteur du livre Uberisation : Un ennemi qui vous veut du bien ?. En français, « trop gros pour échouer ». L’entreprise n’est toujours pas rentable mais a atteint une masse critique d’utilisateurs qui l’empêche de couler.

Selon un communiqué du service de réservation de voitures avec chauffeur, cet outil était utilisé dans les villes où il n'était pas interdit, et son objectif principal était de protéger les chauffeurs contre des concurrents malintentionnés utilisant leur téléphone intelligent pour les gêner, plutôt que pour réserver des courses réelles.

Cette annonce intervient alors que Uber peine à contrôler les dégâts après des révélations sur la culture sexiste, violente et débauchée qui régnerait au sein de l'entreprise.

Et le patron fondateur du service, Travis Kalanick, a lui aussi été impliqué dans des polémiques.

Il s'est excusé en début de semaine après avoir eu une altercation avec un chauffeur Uber, allant même jusqu'à avouer qu'il devait «devenir adulte» et qu'il avait besoin d'aide pour son entreprise .Kalanick avait aussi été critiqué pour avoir accepté de faire partie du forum stratégique de dirigeants d'entreprises chargé de conseiller le président américain Donald Trump. Devant l'avalanche de protestations et les menaces de boycottage d'Uber que cela avait entraîné, M. Kalanick a quitté ce forum début février.L'entreprise a jusqu'ici largement couvert ses besoins financiers avec des investisseurs privés.

Aux Etats-Unis pourtant, c’est son concurrent Lyft qui profite de ce désamour. Pour l’instant Petit Poucet face à l’ogre Uber, l’entreprise cultive sa bonne conduite et espère attirer ainsi les déçus de Uber.

Paul Emison pour DayNewsWorld

 

LOUIS VUITTON INNOVE!

Louis Vuitton innove…..

La nouvelle collectionne Printemps-Eté 2017 est crée par le désigner Nicolas Ghesquière.

Il a à peine 45 ans et ce styliste français a déjà œuvré en tant que directeur artistique la maison de haute couture Balenciaga de 1997 à 2012.

Mais cette fois-ci il veut donner à la femme Vuitton une femme hors du commun pour que l'on se retourne sur elle.

Toute femme ne pourra pas porter ses vêtements car il faut être grande élancée mince et avoir un charisme qui peut aller de l'extravagant à l'outrancier.

Du courage à l'équipe de vente car Mme tout le monde aisée ne peut pas se vêtir de cette façon !

Des rumeurs annoncent son départ pour Jonathan Anderson qui s'occupe déjà de la collection cuir femme.

Affaire à suivre car ce style rentrerait davantage dans le code féminin.

Pour dévoiler cette collection en boutique a été organisé un tableau de mannequins vivants.

On pouvait voir sur des mannequins femmes statiques la collection. Bravo mesdemoiselles d'être restées sans bouger comme des poupées de cire!

A l'honneur la femme porte-manteau !

A bientôt Mia Kennedy

Mia kennedy pour DayNewsWorld

SCANDALE A REBONDISSEMENT: INCULAPATION DU PATRON DE SAMSUNG EN COREE DU SUD

Le scandale de cette vaste affaire de trafic d'influence a déjà entraîné la destitution de la présidente sud-coréenne Park Geun-hye. le 9 décembre dernier .

Il continue à faire tomber des têtes à Séoul. Et non des moindres. L'héritier du groupe Samsung, Lee Jae-yong, a été officiellement inculpé, mardi 28 février, pour corruption, détournements de fonds, dissimulation d'actifs à l'étranger et parjure dans le scandale du "Choigate".

Samsung vit décidément de sombres heures après l'échec récent du Galaxy Note 7aux batteries explosives...

Une première pour la Corée du Sud : jamais un dirigeant de conglomérat sud-coréen s 'est retrouvé derrière les barreaux. M. Lee est le vice-président de Samsung Electronics, le navire-amiral du groupe, le fils de son président et le petit-fils de son fondateur.

Il s'agit d'un vaste scandale à rebondissements qui secoue la Corée du Sud depuis quelques mois.

L'ombre omniprésente de Choi Soon-Sil plane sur cette sordide affaire de corruption. Une femme, Choi Soon-sil, fille du gourou de l'ancienne présidente et prétendue héritière de ses pouvoirs "chamaniques", aurait pris une très grande ascendance sur Park Geung-hye jusqu'à devenir sa plus proche confidente. Une fois Park Geung-hye devenue présidente en 2012, Choi Soon, sans poste officiel, la suit à la Maison Bleue. Or "Madame Choi aurait formé un groupe, 'les huit fées', réunissant huit femmes ayant un accès exclusif à la présidente", écrivait Le Monde à son sujet.

Choi Soon est donc soupçonnée d'avoir monnayé un accès privilégié à la présidence. Ainsi de grands groupes industriels auraient été dans l'obligation de verser près de 70 millions de dollars (66 millions d'euros) à des fondations contrôlées par la "Raspoutine sud-coréenne" de la présidente. Elle a été arrêtée le 21 septembre 2016.

Que reproche-t-on réellement au vice-président de Samsung ?

Il lui est reproché d'avoir réalisé des dons à divers organismes liés à Choi Soon-Sil, dont par exemple un "cheval et de l'argent" comme aide à la carrière équestre de la fille de cette dernière. En tout Samsung aurait versé une obole estimés à 40 millions de dollars (37 millions d'euros).

Bien entendu avec une contre-partie : Les fonds de Lee Jae-Yong auraient en réalité permis à ce dernier l'obtention de l'appui du gouvernement dans la restructuration de son entreprise. Ainsi la fusion controversée en 2015 de Samsung C&T et Cheil Industries avait pu avoir le feu vert du gouvernement. Fusion jugée "vitale" pour faciliter le processus de succession à la tête de l'entreprise alors que Lee Kun-hee, président du groupe, était dans le coma depuis un accident cardiaque en mai 2014.

Mis en examen avec quatre autres dirigeants dont trois de ces derniers ont démissionné ce mardi ,

Lee Jae-yong, patron de facto de Samsung après la crise cardiaque de son père en 2014, sera très probablement renvoyé devant un tribunal risquant d'être condamné à une très lourde peine de prison ferme. M. Lee dément cependant toutes les accusations portées contre lui.

Lobbying ou corruption ? Quoi qu'il en soit, l'arrestation de Lee Jae-yong crée un grand vide à la tête de Samsung.

D'autres conglomérats pourraient être visés par l'enquête : dans le viseur des enquêteurs d'autres groupes comme Hyundai Motor ou le géant de la distribution Lotte.

Joanne Courbet pour DayNewsWorld

 

L'APPLE PARK IMAGINE PAR STEVE JOBS

« Pour Steve, le paysage californien, sa lumière et son immensité, étaient source d'exaltation et d'inspiration. C'est dans ce cadre qu'il aimait réfléchir. Apple Park saisit particulièrement bien cet esprit », a déclaré Laurene Powell Jobs, qui fut l'épouse de Steve Jobspple Park

Le complexe, titanesque, fut le dernier grand projet de feu Steve Jobs. .

Apple Park est le projet le plus imposant de l'entreprise ces derniers temps, mais aussi le dernier grand chantier lancé par Steve Jobs, il y a plus de dix ans. En juin 2011 l'édification de ce campus avait été ardemment défendu par le cofondateur d'Apple devant le conseil municipal de la ville où il s'était implanté en 1977 .

Ce campus révolutionnaire de la marque à la pomme, ouvrira ses portes en avril prochain selon la firme américaine. Au total, plus de 12.000 personnes prendront possession des lieux sur une période de six mois.

Au lancement du chantier en 2013, son coût était estimé à 5 milliards de dollars.

Le futur siège d'Apple sera situé au sein d'un immense espace vert s'étalant sur 70 hectares. Imaginé par Steve Jobs et conçu en collaboration avec l'agence d'architecture britannique "Foster and Partners" ce bâtiment de 260.000 mètres carrés prend la forme d'un anneau

Il est «entièrement recouvert des plus grands panneaux de verre courbes au monde» précise Apple. Alimenté intégralement par des énergies renouvelables, il ne nécessitera «ni chauffage ni ni climatisation neuf mois de l'année sur douze». Au centre de cet anneau se trouvera un immense espace vert pour que les employés puissent profiter de plus de trois kilomètres de sentiers de promenade et de course à pied.

On y trouvera même un verger, des prairies et un bassin.

Des champs verdoyants plantés de plus de 9 000 arbres natifs résistants à la sécheresse remplaceront l'asphalte et le béton.

Cet immeuble circulaire a été pensé pour favoriser la collaboration des employés d'Apple.

Il devrait englober des espaces de travail et des laboratoires de recherche et développement.

Ce " vaisseau spatial " comme l'appelait Jobs représentera la vitrine de choix pour faire venir futurs ingénieurs et employés vers la marque.

Mais ce campus révolutionnaire a été également conçu comme une attraction à part entière.

Il comprendra un espace d'accueil pour les visiteurs, et un Apple Store et un café.

Son amphithéâtre, d'une capacité de 1000 personnes, pourra accueillir des futures conférences et présentation de produits de la marque.

Il a été nommé «Steve Jobs Theater» .Perché au sommet d'une colline et offrant une vue sur les prairies et sur le bâtiment principal cet auditorium, projet phare de Steve Jobs devrait ouvrir avant la fin de l'année 2017.

Son entrée très design aura la forme d'un cylindre de verre d'une hauteur de plus de six mètres pour un diamètre de 50 mètres.

Elle sera coiffée d'un toit de fibre de carbone métallique.

Tim Cook rend un bel hommage à Steve Jobs. « La vision qu’avait Steve pour Apple s’étendait bien au-delà du temps qu’il a passé avec nous. Il voulait qu’Apple Park soit un foyer d’innovation pour les générations à venir »

 

Paul Emison pour DayNewsWorld

LE MESSAGE DU FONDATEUR DE FACEBOOK

MARK ZUCKERBERG

« CONSTRUIRE UNE COMMUNAUTE GLOBALE »

"Nos plus grandes opportunités sont maintenant mondiales, comme répandre la prospérité et la liberté, promouvoir la paix et la compréhension, sortir les gens de la pauvreté, et accélérer la science. Nos plus grands problèmes ont aussi besoin de réponses mondiales, comme mettre fin au terrorisme, lutter contre le changement climatique et prévenir les pandémies".

Dans un manifeste publié sur son profil personnel, , Mark Zuckerberg détaille ses nouvelles ambitions pour l’avenir de Facebook et les grands défis pour les dix années à venir. Il répond à la montée de critiques contre sa société, accusée de contribuer à la désinformation et à la violence en ligne. Il a également accordé des interviews à plusieurs médias comme Buzzfeed ou le New York Times, tandis que les équipes de presse Facebook ont préparé tous les outils nécessaires aux journalistes pour traiter le sujet.

Le chef d'entreprise reconnaît ses erreurs tout en présentant ses excuses. Il est conscient des différents défis auxquels le monde est actuellement confronté. Son discours met en valeur cinq actions prioritaires: les communautés d'entraide, la sécurité, l'information, l'engagement civique et l'inclusion culturelle. Le patron de Facebook Mark Zuckerberg donne donc pour mission au réseau social de "rassembler l'humanité." Il s'agit aussi d'un long manifeste anti-isolationnisme et pro-mondialisation.

C'est pourquoi le dirigeant pense que Facebook doit avoir une mission autre que celle de simple vecteur de lien social au sein de la société : « La meilleure chose que nous pouvons faire avec Facebook est de développer une infrastructure sociale afin de donner la possibilité aux gens de construire une communauté globale qui fonctionne pour nous tous. » La constitution de groupes constituerait les maillons de cette « communauté globale. » et actuellement selon lui plus de 100 millions d’utilisateurs de Facebook ont rejoint des groupes « très significatifs. » » qui permettent à ces derniers l’échange avec des pairs à un moment de leur vie. Pour Facebook il est important de favoriser davantage ces groupes.

L’engagement sur la sécurité quant à lui passe par IA pour Mark Zuckerberg évoquant les succès de Facebook avec sa fonctionnalité Safety Check. En effet cette fonctionnalité s' active lors de catastrophes et permet ainsi d'avertir rapidement ses amis que l’on est en sécurité.Il a pour ambition de pousser plus loin cette option Safety Check, pour permettre de demander ou de proposer de l’aide et d'étendre sa portée dans le temps comme par exemple dans des zones de conflit.

Mais Mark Zuckreberg espère aussi développer des intelligences artificielles capables d’analyser les milliards de posts publiés sur Facebook afin de détecter les contenus illégaux ou dangereux. Pour lui il s'agit de mettre les bouchées doubles pour que des IA puissent faire la différence entre les articles sur le terrorisme et ceux de la propagande terroriste.

Ainsi Zuckerberg entend également s'attaquer au phénomène de la désinformation présente sur sa plateforme Il insiste sur la porosité des frontières entre l’opinion, la satire et le mensonge et s'engage à diversifier les sources d’information proposées aux membres.

Et d’apporter d’autres points de vue - en y intégrant un travail de vérification des faits, sans pour autant pratiquer la censure. Pour ce faire Facebook a l'intention de proposer une plus grande diversité d'opinions au lieu de censurer certains contenus. En septembre, Facebook était accusé de censure pour avoir supprimé une célèbre photo de la guerre du Vietnam car elle montrait une fillette nue brûlée au napalm . Zuckerberg reconnaît ses erreurs : Facebook a pu - à tort - «supprimer des comptes et des contenus qui auraient dû rester en ligne et maintenir des contenus haineux qui auraient dû être effacés». Mark Zuckerberg annonce que pour que ces problèmes ne se reproduisent plus chaque utilisateur pourra adapter son profil selon sa sensibilité. Les paramètres de modération seront désormais personnablisables en fonction de son seuil de tolérance personnel ou de celui de zones géographiques. Concernant la nudité on trouvera dorénavant des différences d'appréciation entre les pays européens et les pays asiatiques ou du Moyen-Orient.

Le fondateur de Facebook reste également attaché à son idée de connecter l’ensemble de la planète pour que les populations puissent s’engager plus facilement dans leur société. Le chef d'entreprise américain met au cœur de son manifeste la mondialisation, cruciale pour le développement d'une entreprise qui compte presque 2 milliards d'utilisateurs dans le monde.«Quand nous avons commencé Facebook, l'idée de connecter le monde entier n'était pas controversée», a-t-il souligné au New York Times. «Le progrès exige que l'humanité se rassemble non pas autour de cité ou de nations, mais plutôt d'une communauté globale» rappelle l'Américain sans faire de référence explicite à l'actualité comme par exemple à l'arrivée de Donald Trump avec sa volonté de repli sur l'Amérique ou au Brexit.

Enfin pour Zuckerberg il est nécessaire de garder une communauté inclusive. Pour cela de nouveau outils seront développer pour la détection des contenus qui ne respecteraient pas sa charte d’utilisation. La technologie de l’intelligence artificielle pourrait faire partie des solutions pour une meilleure gestion des flux de contenus quotidiens de Facebook.

Pourquoi de telles déclarations ?

Mark Zuckerberg aurait-il des ambitions présidentielles ?

Le fondateur du réseau social s'en défend.. . tout en voulant en 2017 visiter chaque État américain d'ici à la fin de l'année.

Joanne Courbet pour DayNewsWorld

 

DES INTERETS BIEN COMPRIS POUR LES EX-BRANGELINA:

LE CHATEAU DE MIRAVAL

 

Brad Pitt et Angelina Jolie, ensemble de 2005 à l'an dernier, en procédure de divorce ne perdent toutefois pas leur temps à s'entre-déchirer.

Pour les affaires ils savent encore garder la tête froide et voir leur intérêt en commun !

Seraient-ils également soucieux de préserver de l'équilibre familial ?

Toujours est-il qu' ils souhaitent conserver la production de vin et d'huile d'olive issus du château de Miraval, propriété achetée en 2008, après avoir fait équipe avec la famille Perrin en 2013.

 

 

 

 

Des intérêt bien compris :

Ils produisent une huile d'olive vierge extra gourmet, en vente dans les deux petites boutiques qu'ils possèdent en France.

Une petite merveille dont parle avec amour le vigneron Charles Perrin :

une «huile veloutée aux notes d'amande et de noisette, forte et épicée, avec un arôme d'herbe fraîchement coupée.»

Il s'agit bien entendu d'une huile de haute qualité, pressée à froid, de sept variétés d'olives biologiques différentes.

Pour Charles Perrin , le château «Miraval est un investissement pour leur famille et leurs enfants, a-t-il confié à l'AFP.

Nous avons des projets à long terme, et nous venons de sortir un rosé vintage à nos noms, "mis en bouteille par Pitt, Jolie et Perrin".»

 

D'ailleurs les 6.000 bouteilles de leur premier vin, Château Miraval Rosé 2012, s'étaient arrachées en cinq heures de temps en 2013, et les experts du magazine Wine Spectator l'avaient qualifié de «meilleur rosé du monde»

Dommage que les ex-Brangelina ne se soient pas mis aussi intelligemment accordés pour la garde de leurs six enfants !

Mais malgré les tensions et les nombreux désaccords, les deux acteurs semblent enfin trouve un terrain d'entente :

régler leurs affaires de divorce en privé.

Gageons que son ex-époux Billy Bob Thornton âgé de 61 ans lui ait prodigué de bons conseils amicaux pour que tout se passe au mieux !

« Angie se concentre sur ses œuvres caritatives et ses enfants » explique l'informateur.

Et c'est dans le cadre de la reprise de ses activités humanitaires, que toute la petite famille s'etait envolée pour l'Europe.

Mia Kennedy pour DayNewsWorld

FACEBOOK RENFORCE SA LUTTE CONTRE

LA DIFFUSION DE FAUSSES INFORMATIONS.

« En temps normal, nous garderions pour nous les détails de nos projets en cours de développement, mais vu l’importance de cette question et l’intérêt qu’elle suscite, je veux exposer les grandes lignes de nos travaux actuels », expliquait ainsi Mark Zuckerberg, le CEO de Facebook, sur sa propre page.

Après avoir nié le problème des informations mensongères, Mark Zuckerberg s’y attaque enfin. Shutterstock

Peu enclin concéder que la plateforme a pu jouer un rôle, même minime, dans l’élection américaine, Facebook change de discours depuis quelques semaines maintenant.C'est que la polémique est devenue importante et planétaire et pousse donc le réseau social à donner des gages sérieux.

Quels sont les organes de presse partenaires et signataires du code de principe international des vérificateurs des faits ?, nous retrouvons ABC News, l’agence AP, Snopes, The Washington Post Fack Checker et d’autres médias internationaux comme Africa Check (Afrique du Sud, Sénégal et Kenya), Chequeado (Argentine), El Objectivo La Sexta (Espagne) ou encore Observador (Portugal), mais aucun titre de presse français pour l’instant n'y figure.

Facebook fait partie, au même titre que l'AFP, de l'organisation First Draft, créée en septembre 2015, qui vise à améliorer la qualité de l'information diffusée sur internet et ambitionne notamment de créer une plateforme collaborative de vérification.

Signalement facilité et fact checking.

Facebook a ENFIN dévoilé des mesures pour s’attaquer à la propagation de fausses informations sur le réseau social aux 1,6 milliard de membres, notamment en s’attaquant, avec Google, aux portefeuilles des sites de fake news ;

Facebook détaille ces nouveaux outils tout en se refusant d’être un « arbitre de la vérité ».

Ne voulant pas devenir elle-même « arbitre de la vérité », la firme place ses membres au cœur du dispositif.

C'est ainsi que Facebook va simplifier le signalement des fausses actualités : il suffira pour cela de cliquer sur le coin supérieur droit d’un article litigieux et cocher : « C’est une fausse actualité ».

La société a aussi annoncé de nouvelles mesures pour mieux détecter les contenus trompeurs, qui comprennent également le spam et le « clickbait ». Elle rajoute qui plus est un critère assez subtil : Facebook va analyser le taux de partage d’un article après sa lecture pour détecter d’éventuels spams ou clickbait. Si l’article est moins partagé après sa lecture, cela signifie peut-être que son contenu n’était pas pertinent et induit les lecteurs en erreur.

Elle fera également plus attention à la similarité des noms de domaine - au moment de l'élection américaine, les pages s'inspirant d'un nom de média reconnu se sont multipliées, comme le « Denver Guardian », au lieu du « Denver Post », ou le « Baltimore Gazette » au lieu du « Baltimore City Paper ».

Ensuite, des organismes de presse spécialisés dans le fact checking. étudieront ces signalements . Ceux-ci pourront confirmer la véracité d’une information ou rédiger un article rétablissant l’exactitude des faits.

« De nombreuses autres organisations vont nous rejoindre au fur et à mesure », assure John Hegeman, vice-président en charge du fil d’actualité (news feed).

 

Car des informations fausses et fantasques portant atteintes gravement à des personnalité circulent en toute impunité !

Dans le cadre de l’élection US aurait pu être expliquer que le pape n’avait nullement apporté son soutien au candidat républicain ou qu 'il etait archi faux que Hillary Clinton trempait dans un réseau pédophile utilisant une pizzeria comme couverture, comme le site Snope (en lien) a pu le faire pendant plusieurs semaines ! Le débat avait pris en effet un tour dramatique début décembre lorsqu'un homme a fait feu dans une pizzeria de Washington qu'il soupçonnait, sur la base de fausses informations, d'abriter un réseau pédophile impliquant notamment Hillary Clinton...

Si ces organes de presse identifient une fausse actualité, elle sera accompagnée d’un avertissement signalant que son contenu est « contesté » et d’un lien renvoyant vers le site du fact checker expliquant pourquoi.

 

Par ailleurs, les contenus signalés devraient apparaître plus bas dans le fil d’actualité et ne pourront pas intégrer de publicité ou être promu de quelque manière que ce soit.

 

En cas de signalement, Facebook s'appuiera également sur "d'autres signaux", dont il ne précise pas la nature, pour soumettre, le cas échéant, l'article ou le message à des sites reconnus pour leur travail de vérification de l'information.

 

Il choisira dans la liste établie par l'institut indépendant Poynter un ou plusieurs des 43 sites répertoriés, dont aucun Français.

 

Si la vérification révèle que l'article contient des informations erronées, il sera alors assorti d'un triangle contenant un point d'exclamation, souvent utilisé en signalisation routière pour indiquer un danger, et de la mention "contesté par des vérificateurs indépendants".Adam Mosseri précise qu'il sera toujours possible de partager ces articles, mais la mention apparaîtra à chaque fois.

 

"Cette mise à jour n'est qu'une étape et il y en aura d'autres", a commenté le PDG de Facebook Mark Zuckerberg dans un message sur sa page.

 

L'ensemble de ces mesures reste cependant modeste face à l'ampleur du problème. Le site n'a pas décidé pour le moment de passer des partenariats avec des médias reconnus, ou d'embaucher des éditeurs pour faire une sélection de contenus, comme son concurrent Snapchat. "Nous devons combattre la propagation des fausses nouvelles tout en continuant à donner aux utilisateurs une voix pour s'exprimer. Nous nous attaquons au pire du pire du contenu, pas aux opinions ou à tout ce qui relève d'une zone grise", explique John Hegeman.

 

Mais l'on peut déplorer à juste titre que les fausses informations ne seront pas supprimées, et simplement marquées comme telles, avec tous les risques de remise en cause des médias pratiquant ces vérifications, que cela pourrait entraîner...

Gageons que les moyens de mise en œuvre s'intensifieront avec une réflexion plus approfondie !

Paul Emison  pour DayNewsWorld.

AUDACIEUX, LE SHOW TRES HOT DE VICTORIA'SECRET !

Victoria'Secret ne dispose-elle pas de top-modèles les plus sexy de la planète ? C'était à qui serait la bombe la plut hot de l'année avec des shows qui ont dépassé toutes les attentes.

Il faut dire que les égéries de la marque de lingerie ont suivi un entraînement intensif pour déployer leurs ailes sous la coupole du Grand Palais. Et se sont les top les plus en vue du monde qui ont coupé le souffle de spectateurs privilégiés.(stars françaises et internationales.)

Plus de 50 mannequins dont Elsa Hosk, qui a ouvert le défilé, Kendall Jenner, Adriana Lima, Alessandra Ambrosio, Lily Aldridge, les soeurs Bella et Gigi Hadid, Jasmine Tookes, Josephine Skriver, Lais Ribeiro, Martha Hunt, Romee Strijd, Sara Sampaio, Stella Maxwell, Irina Shayk, Taylor Hill et les françaises Camille Rowe et Cindy Bruna étaient du grand show!

Et comment ne pas rendre un hommage vibrant aux grandes américaines du show- biz: Après la performance de Rihanna l'an dernier, c'est un trio incontournable qui a déchaîné les Anges sur leur musique.

A Lady Gaga d'ouvrir le show avec le single Million Reasons pour enchaîner par la suite ses nouvelles chansons A-Yo et John Wayne. Bruno Mars interpréte deux chansons dont son dernier tube offert en final, 24k Magic. The Weeknd que l'on voi actuellement sur tous les plateaux télé entonne Starboy.

Les membres de la Team VS vont affoler la toile.

Un affolant spectacle de sexy-magie

Diffusion en exclusivité sur ELLE Girl exclusivité le 5 décembre prochain pour nous !

Mia Kennedy pour DayNewsWorld.

EVENEMENT : VICTORIA'S SECRET OU LE DEFILE LE PLUS HOT DE LA MODE :"Prochain arrêt : Paris !"

C'est Lady Gaga qui animera avec Bruno Mars et The Weeknd le grand show de Victoria's Secret et ses anges dans la Ville lumière.

L'événement se tient demain, au Grand Palais, pour être retransmis à la télévision américaine le 5 décembre.

Kendall Jenner, les soeurs Hadid et Adriana Lima...

Arrivées en avion privé les anges se sont installées au Mandarin Oriental, situé rue Saint-Honoré dans le 1er arrondissement. Pour ne citer que Kendall Jenner, les sœurs Bella et Gigi Hadid , Adriana Lima,Lily Aldridge,celle qui portait le Fantasy Bra de l'an dernier.

Place au show le plus hot de la lingerie américaine !

Kate White pour DayNewsWorld.

NOUVELLES ACCUSATIONS POUR AUDI ?

Le quotidien Bild annonce que l'autorité californienne de protection de l'environnement aurait découvert un logiciel illégal dans un modèle Audi équipé d'un moteur V6.

Audi face à de nouvelles accusations ?

L'autorité californienne de protection de l'environnement CARB encore sur le coup de la découverte un logiciel illégal dans un modèle Audi équipé d'un moteur V6.

De nouvelles accusations à scandale contre la filiale haut de gamme, Audi ?

Un logiciel permettrait à certains véhicules Audi de détecter s'ils roulent sur la route ou sur un banc d'essai à rouleaux, lors de contrôles effectués sur les gaz d'échappement. ET selon le journal Bild, le système réduirait artificiellement le niveau d'émission de CO2 dans le deuxième ca

Et chez VW ?

La justice allemande ,de son côténe reste pas inactive sur le scandale des moteurs diesel truqués de Volkswagen :. «Le parquet de Brunswick a élargi son enquête sur des soupçons de manipulation de cours à Hans Dieter Pötsch»

La justice soupçonne le constructeur d'avoir informé trop tard les marchés financiers des conséquences financières liées au scandale des logiciels truqués.

Même si Volkswagen est malgré tout convaincu que son directoire «a rempli conformément à la loi ses obligations en matière de communication avec les marchés»...

A suivre....

Joanne Courbet pour DayNewsWorld

 

VENTE DU RAFALE CONCLUE AVEC L'EGYPTE .

Treize ans après la mise en service du Rafale dans la Marine, l'avion de combat trouve enfin une commande à l’export, en Egypte. Le contrat porte sur 24 avions, une frégate multimissions FREMM avec leurs armements.

Le montant global s'élève à 5,2 milliards d’euros.

Comment expliquer ce succès commercial pour le fleuron français de l’armement ?

C'est finalement avec l'Égypte du président Abdel Fattah al-Sissi que les Français ont traité, devançant ainsi Washington.

L'éloignement progressif des États-Unis de l’Égypte.

En effet les États-Unis se sont éloignés de ce pays depuis le renversement des islamistes par les généraux alors que Paris considèrent l’Égypte comme un barrage majeur face aux islamistes.

En avril 2014 le Quai d'Orsay rappelait que la France avait "décidé de poursuivre son dialogue politique avec les généraux.

Un contexte géopolitique difficile pour l'Égypte.

C'est dans un contexte géopolitique délicat que l'Égypte devait renouveler une partie de sa flotte d'avions de combat. Le Caire vit sous la menace de l'instabilité de la Libye empêtrée dans la guerre civile et ses frontières sont poreuses... De plus 21 chrétiens cooptes égyptiens ont été décapités en Lybie.

C'est pourquoi d'après Jean-Yves Le Drian ce contrat est capital puisque l'Egypte continue de jouer le rôle de verrou stratégique face aux intégristes : « Le président al-Sissi a d'abord une nécessité stratégique: assurer la sécurité du Canal de Suez par lequel passe une grande partie du trafic mondial. » .

L' État d'Arabie saoudite en autre aurait aidé à l'achat.

Le Rafale a fait ses preuves sur des théâtres d'opérations.

Avec les opérations militaires en Libye décidées par Nicolas Sarkozy puis récemment au Mali avec François Hollande le Rafale a montré ses capacités à intervenir le premier dans le territoire ennemi et il a conquis près de dix pays (Inde,Indonésie...). C'est que cet avion de combat allie la détection à l'armement de missiles.

Faut-il pour autant oublier quelques échecs moins glorieux ?

Ne perdons pas de vue certains faits peu glorieux …

Un contexte géopolitique difficile pour l'Égypte.

C'est dans un contexte géopolitique délicat que l'Égypte devait renouveler une partie de sa flotte d'avions de combat. Le Caire vit sous la menace de l'instabilité de la Libye empêtrée dans la guerre civile et ses frontières sont poreuses... De plus 21 chrétiens cooptes égyptiens ont été décapités en Lybie.

C'est pourquoi d'après Jean-Yves Le Drian ce contrat est capital puisque l'Egypte continue de jouer le rôle de verrou stratégique face aux intégristes : « Le président al-Sissi a d'abord une nécessité stratégique: assurer la sécurité du Canal de Suez par lequel passe une grande partie du trafic mondial. » .

L' État d'Arabie saoudite en autre aurait aidé à l'achat.

Le Rafale a fait ses preuves sur des théâtres d'opérations.

Avec les opérations militaires en Libye décidées par Nicolas Sarkozy puis récemment au Mali avec François Hollande le Rafale a montré ses capacités à intervenir le premier dans le territoire ennemi et il a conquis près de dix pays (Inde,Indonésie...). C'est que cet avion de combat allie la détection à l'armement de missiles.

Faut-il pour autant oublier quelques échecs moins glorieux ?

Ne perdons pas de vue certains faits peu glorieux …

En effet la France a perdu commercialement quelques gros clients comme le Brésil ou le Maroc.

Le Maroc s'est maintes fois déclaré intéressé par l'achat de 18 Rafales soit pour un montant de plus de 2 Milliards d'euros. Or faute d'avoir octroyé dans les temps un financement lors de la dernière négociation , la France a perdu le contrat !

De plus le Rafale, chasseur de classe 4, est également d'un prix moins coûteux qu'un chasseur classe 5...

Enfin ne perdons pas de vue que l’Égypte cherche à moins dépendre des États-Unis,autant d’élément à prendre en considération dans la vente aboutie des avions de combat tricolore.

Joanne Courbet pour DayNewsWorld.